Licence CC 0

elementary OS, après un mois d'utilisation

Que vaut cette distribution élégante et son centre d'applications à prix libre ?

Dernière mise à jour :
Auteur :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 8 minutes

J’ai installé il y a maintenant près d’un mois la distribution elementary OS sur mon ordinateur, à côté de Windows et de Fedora.

Cette distribution se distingue par son design qui peut faire penser à mac OS X. Le but est d’offrir des outils simples à utiliser, d’avoir un bureau et des applications élégantes et de réduire l’usage du terminal. Bref, une distribution plutôt faite pour une utilisation quotidienne sans se casser la tête.

On va voir ce que ça donne !

Utilisation quotidienne

elementary OS (oui, on ne met jamais de majuscule) est basée sur Ubuntu LTS. Mais quasiment tout le bureau et les applications par défaut ont été réécrites pour avoir une apparence plus agréable, à regarder mais aussi à utiliser.

La dernière version (0.4, alias Loki) est téléchargeable depuis leur site. Par contre faites attention, leur technique de financement est un peu agressive : il faut choisir un montant personnalisé de 0 dollar si on ne souhaite pas payer. Ensuite l’installation est très simple, c’est l’installateur d’Ubuntu.

Le lecteur de musique

On se retrouve alors avec :

  • Pantheon, l’environnement de bureau, basé sur GNOME Shell ;
  • Epiphany comme navigateur par défaut ;
  • Geary, un client mail ;
  • Maya, pour gérer son calendrier ;
  • Noise, le lecteur de musique ;
  • Audience, un lecteur vidéo ;
  • Shotwell en tant que visionneuse de photos ;
  • Scratch, un éditeur de texte.

Ainsi qu’un gestionnaire de fichier et d’un terminal, mais j’imagine que vous vous en doutiez. Tout ça fonctionne très bien. Ces applications ont des interfaces qui se ressemblent pas mal, on s’y retrouve assez vite.

Par contre il ne faut pas avoir des besoins trop poussés : le lecteur vidéo permet de lire des vidéos qui se trouvent sur votre disque dur, de les mettre en pause, et d’afficher des sous-titres. Si vous avez besoin d’afficher des effets en temps réel, il faudra que vous installiez quelque chose comme VLC. Le terminal aussi est très limité en termes de configuration : il y a des paramètres, mais il faut aller les modifier avec un éditeur dconf, l’application ne permettant pas de les éditer directement.

Vous remarquerez aussi que la distribution ne propose pas de suite bureautique par défaut, LibreOffice ne devant sûrement pas assez respecter les recommandations d’elementary en termes d’interface utilisateur.

Pour les développeurs

Je me sers avant tout de mon ordinateur pour écrire du code. Étant habitué à Atom, je l’ai installé avec tous les plugins qui vont bien, l’éditeur par défaut étant tout à fait fonctionnel, mais un peu limité (on a pas la tonne de plugins qu’Atom nous propose). Au niveau des outils pour développer on a tout, c’est basé sur Ubuntu.

Un petit screenfetch ?

AppCenter

Là où elementary peut devenir vraiment intéressant en tant que développeur, c’est qu’ils sont en train de développer un nouveau magasin d’application.

Et aller ! Ça leur suffisait d’avoir réécrit toutes les autres applications, ils font aussi leur propre magasin d’application.

Oui, mais déjà avant on avait droit à la vieille logithèque Ubuntu, et puis surtout AppCenter (c’est le nom du projet) n’est pas juste là « pour faire joli » (vous voyez ce que je veux dire). En effet il propose de monétiser ses applications à prix libre. Autrement dit, vos utilisateurs choisissent ce qu’ils souhaitent vous donner, entre 0 € et… l’infini. Mais ils ne sont pas obligés de payer, et vous pouvez aussi refuser les dons si vous le souhaitez. Tout ça est encore en bêta fermée et seuls quelques développeurs peuvent tester aujourd’hui.

Par contre ce magasin sera réservé aux applications natives qui utilisent GTK+ (pas d’applications Qt ou Electron, désolé). Pour être plus exact, il affichera toutes les applications (GTK+, Qt, SDL, tout ce que vous voulez) mais ne proposera la monétisation que pour les applications validées par elementary. Cette validation est en réalité automatisée, par Houston. Les critères à respecter sont donc d’être une application GTK+, d’avoir un fichier .appstream.xml, un .desktop et d’utiliser le format de Debian pour le packaging (les .deb).

Du coup je me suis lancé dans la création d’une application pour elementary, un tableur vu qu’il n’en existe pas qui corresponde aux recommandations de la distribution. Je le distribuerai sûrement dans AppCenter une fois qu’il sera ouvert au public.


En conclusion, elementary OS est une bonne idée pour une utilisation quotidienne pas trop avancée (navigation web, musique, vidéo, bureautique une fois qu’on a installé LibreOffice), ça permet de ne pas se casser la tête. Mais quand on a besoin de personnaliser son système plus profondément, il vaut mieux choisir une autre distribution. Et je pense qu’on l’a assez souvent dit, mais le design est vraiment réussi, même s’ils n’utilisent pas bêtement les dernières modes. C’est pas tout plat, c’est pas du Material Design, mais ça reprend les idées derrière. Je pense que ça peut être une bonne distribution pour s’habituer à Linux quand on vient de mac OS.

Et si vous êtes comme moi intéressé par ce qu’AppCenter va donner, ça peut être intéressant de voir la chose évoluer et pourquoi pas contribuer. Houston (le système qui valide et publie vos applications de façon automatisé) est écrit avec Node.js et Koa, et AppCenter lui-même est écrit en Vala, avec GTK+.

Avez-vous essayé elementary OS ? L’utilisez-vous régulièrement ? Qu’en pensez-vous ? Trouvez-vous l’idée d’un magasin d’applications à prix libre intéressante ?

12 commentaires

Avez-vous essayé elementary OS ? L’utilisez-vous régulièrement ?

Je ne connaissais pas, donc jamais utilisé.

Qu’en pensez-vous ?

Un peu du mal à saisir l’utilité de l’OS. Est-ce qu’il se démarque vraiment de ses concurrents de part ses "outils simples à utiliser, un bureau et des applications élégantes et de réduire l’usage du terminal". D’autant plus que les applications sont limitées, vu que tu développes toi-même un tableur par exemple. C’est plus un outil de niche, non ? Combien y a-t-il d’utilisateurs ?

Parce qu’au final si c’est pour avoir qu’un seul OS sur son PC, autant mettre soit une distribution assez simple et plus complète histoire d’avoir tout ce qu’il faut ou encore passer par chrome os/windows 10 S (niveau simplicité et outils ça doit être mieux, même si des aspects peuvent déranger). Dans le cas de plusieurs OS, ok pourquoi pas pour tester, mais là encore est-ce que ça se démarque, genre tu vas préférer travailler sous elementary os que sous Fedora par exemple ?

Trouvez-vous l’idée d’un magasin d’applications à prix libre intéressante ?

Oui, ça ne peut qu’encourager à développer pour, mais d’un autre côté, ça peut renforcer le clivage.

Un peu du mal à saisir l’utilité de l’OS. Est-ce qu’il se démarque vraiment de ses concurrents de part ses "outils simples à utiliser, un bureau et des applications élégantes et de réduire l’usage du terminal". D’autant plus que les applications sont limitées, vu que tu développes toi-même un tableur par exemple. C’est plus un outil de niche, non ? Combien y a-t-il d’utilisateurs ?

Je ne sais pas trop combien il y a d’utilisateurs. Après les applications faites pour la distribution ne sont pas très nombreuses, mais tu as les dépôts d’Ubuntu avec tout ce qu’il faut. Si je développe un tableur alors que LibreOffice est déjà disponible, c’est juste que LibreOffice rend très mal avec elementary, et que j’aime bien avoir des projets pas toujours très utiles (là en gros le but, c’était de découvrir GTK+ et de tester AppCenter un jour, pas de créer un équivalent à LibreOffice, je pense que je n’y arriverait jamais). ^^

Parce qu’au final si c’est pour avoir qu’un seul OS sur son PC, autant mettre soit une distribution assez simple et plus complète histoire d’avoir tout ce qu’il faut ou encore passer par chrome os/windows 10 S (niveau simplicité et outils ça doit être mieux, même si des aspects peuvent déranger). Dans le cas de plusieurs OS, ok pourquoi pas pour tester, mais là encore est-ce que ça se démarque, genre tu vas préférer travailler sous elementary os que sous Fedora par exemple ?

Fedora (pour reprendre ton exemple) a besoin d’être pas mal personnalisé pour être agréable à utiliser. Mais c’est surtout à cause de GNOME je pense : le thème par défaut est pas génial je trouve (bon ça c’est complètement subjectif, mais j’entends rarement des personnes dire qu’il est joli), et il faut rajouter des choses comme Dash to Dock pour rendre l’utilisation plus simple. Alors que là l’avantage c’est que c’est utilisable directement. Et à mon avis Chrome OS et Windows 10 S ne sont pas forcément simples, mais plutôt limités (surtout Windows 10 S, qui reste un Windows 10 normal sauf qu’on ne peut pas installer autre chose que les applis du Windows Store et qu’on peut contrôler ce que tu fait plus facilement). Et le design est aussi un des points qui fait que je vais préférer elementary à Fedora par exemple.

Oui, ça ne peut qu’encourager à développer pour, mais d’un autre côté, ça peut renforcer le clivage.

Smokiev

C’est-à-dire, renforcer le clivage ?

+0 -0

Là où elementary peut devenir vraiment en tant que développeur, c’est qu’ils sont en train de développer un nouveau magasin d’application.

Je crois qu’il manque un "intéressant" là-dedans :P

Je l’avais testé fut un temps sans spécialement me forger d’avis. Mais c’est vrai que l’idée d’un magasin d’applications à prix libre est intéressante.

+0 -0

Y a quelque chose que je trouve vraiment rebutant, c’est qu’on ne peut pas avoir de raccourcies d’applications sur le bureau. :/

Je saisi pas en quoi ça améliore le confort d’utilisation ?

Édité par loboko

+0 -0

Je crois qu’il manque un "intéressant" là-dedans :P

Ah, oui. ^^ Merci le loup !

Y a quelque chose que je trouve vraiment rebutant, c’est qu’on ne peut pas avoir de raccourcies d’applications sur le bureau. :/

Je saisi pas en quoi ça améliore le confort d’utilisation ?

loboko

Ça clairement je trouve que c’est un peu stupide comme choix. Perso je m’en fiche, mon bureau est toujours vide. Mais je sais que certaines personnes aiment bien mettre plein d’icône partout, et que ça serait mieux de les laisser faire s’ils en ont envie. Après il me semble qu’ils y a moyen de changer ça en bidouillant un peu, mais c’est pas ouf. :( En gros, ils font ça juste parce que ça fait plus « clean », ils ont du être traumatisé par les Windows qui ont tendances à se retrouver couvert d’icônes à tel point qu’on ne voit plus le fond d’écran.

+0 -0

Fedora (pour reprendre ton exemple) a besoin d’être pas mal personnalisé pour être agréable à utiliser.

Je trouve ça bizarre de dire que Fedora (ou n’importe quelle distribution out of the box) a besoin d’être personnalisé pour être agréable. Je veux dire, pour certains, ce sera l’inverse, elementary inutilisable et Fedora parfait de base.

Personnellement, la configuration et la personnalisation est un point important, c’est une des raisons qui m’a fait passer à Arch Linux d’ailleurs :) .

Édité par Breizh

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c’halon geti. Da viken. – L’oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+0 -0

Je trouve ça bizarre de dire que Fedora (ou n’importe quelle distribution out of the box) a besoin d’être personnalisé pour être agréable. Je veux dire, pour certains, ce sera l’inverse, elementary inutilisable et Fedora parfait de base.

Tout à fait, j’utilise Fedora et GNOME, et même si je personnalise un peu je reste très proche de l’ergonomie de base.

L’avantage de GNOME, et de son intégration très poussée dans Fedora, c’est justement la cohérence de l’ensemble. Les applications suivent une certaine logique cohérentes entre elles, elles sont interconnectées. L’application Cartes peut afficher les points où vivent tes contacts si tu as renseigné l’adresse. La logithèque peut installer les codecs manquants à l’ouverture d’un fichier vidéo. Etc. C’est très agréable.

Le revers est que si cela ne te plaît pas, ça ne te conviendra pas. C’est globalement pareil pour Windows et macOS qui sont plutôt rigides mais uniformes et cohérents. Mais si cela te plaît, revenir en arrière c’est difficile.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0

Perso, je suis pas trop fan des DE, notamment parce que j’aime tout faire à ma sauce de A à Z. Du coup j’utilise i3 en WM, puis diverses applications indépendantes, le tout avec beaucoup de config.

Quand j’ai besoin que deux applications communiquent, je script ou je bricole comme je peux. Le seul inconvénient, c’est que quand on veut une application qui viens d’un DE, tout un tas de dépendances viennent avec et ne servent quasiment pas.

Mais c’est vrai que l’intégration qu’on retrouve dans différent DE est assez propre.

Édité par Breizh

Breizh zo ma bro, hag ihuel eo ma c’halon geti. Da viken. – L’oiseau imaginaire : ZzxŷxzZ

+0 -0

Je crois qu’il manque un "intéressant" là-dedans :P

Ah, oui. ^^ Merci le loup !

Y a quelque chose que je trouve vraiment rebutant, c’est qu’on ne peut pas avoir de raccourcies d’applications sur le bureau. :/

Je saisi pas en quoi ça améliore le confort d’utilisation ?

loboko

Ça clairement je trouve que c’est un peu stupide comme choix. Perso je m’en fiche, mon bureau est toujours vide. Mais je sais que certaines personnes aiment bien mettre plein d’icône partout, et que ça serait mieux de les laisser faire s’ils en ont envie. Après il me semble qu’ils y a moyen de changer ça en bidouillant un peu, mais c’est pas ouf. :( En gros, ils font ça juste parce que ça fait plus « clean », ils ont du être traumatisé par les Windows qui ont tendances à se retrouver couvert d’icônes à tel point qu’on ne voit plus le fond d’écran.

Bat’

Ah il y a donc pas que moi. :D (on peut avoir quelques icônes sur le bureau sans trop en avoir!)

Sinon c’est un chouette article !

Édité par loboko

+0 -0

J’ai essayé elementary OS y’a quelques mois, il ne m’a pas fallu longtemps pour supprimer ma VM de test… Aucun racourcis clavier ne fonctionne depuis le bureau (positionnement des fenêtres et accès aux menus avec la touche windows, par exemple). Je pense qu’il y aurait eu moyen d’arranger ça en installant un autre window manager mais franchement pour une distro qui se veut clés en main et user-friendly, être moins ergonomique que debian desktop dans sa config par défaut c’est pas tolérable.

Espérons que ça s’améliorera avec le temps, je ressayerai peut-être dans 2-3 ans

Édité par k0t4

+0 -0

Salut, je suis utilisateur elementary depuis 3 mois. C’est mon premier linux. Il limite mes actions, mes questionnements et aussi mes besoins. Je passe plus de temps avec mes gosses. Je plaisante je n’ai pas d’enfants.

Mon profil utilisateur : 36 ans, pas né sous la toile, courriels, musique, très très peu de logiciels/applications.

Le truc intéressant, en tous cas je trouve, c’est que parce que précisément elementary me laisse bien tranquille, je connais parfois l’envie de savoir comment il fonctionne, comment modifier certains réglages, rentrer des lignes de commande et finir par trouver tout ça charmant.

Il y a un forum français dédié à eOS. Et pour la plupart de mes besoins j’ai pu avoir recours aux informations relatives au système ubuntu.

Concernant les dons pour les applis (cité plus haut, je ne sais paq encore citer du texte pardon) je penche largement "pour". Vivre modestement d’un modeste talent, ça devrait pouvoir se faire, non ? Lui faudra-t-il jurer de ne pas s’acheter de l’alcool avec cet argent-là, c’est encore une très grande question que nous posons ici ce soir dans cette émission.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte