Licence CC BY-NC

Une école pas comme les autres.

Billet résumant une discussion d'un membre d'une école démocratique.

Dernière mise à jour :
Auteurs :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 13 minutes

Petit billet résumant une discution sur une école démocratique.

Ceci est un billet retracant une discution/interview.
Ceci est aussi mon premier billet, d’autres billets suivronts peut-être sur le thème des écoles démocratiques

La discussion

Milan ( "L’interviewer" ) :
Alors, dis Eragon, comment tes parents ont-ils eu l’idée de t’inscrire dans une école démocratique ?

Eragon :
En fait, ça se passait mal dans mon ancien collège, avec les professeurs …

Milan :
Amael (c’est le meme que celui de ZdS) m’a parlé de ton état psychologique à ce moment là … vraiment navré !

Eragon :
Les professeurs allaient parfois trop vite ou trop lentement en cours.
J’expliquait mieux le cours que la prof de math, donc elle me détestait.
La prof d’allemand n’expliquait pas de la bonne façon pour Eragon.
J’avait quasiment toujours entre 18 et 20 en physique.

Milan :
Ah, donc j’imagine que tu en avais vraiment marre !

Eragon :
Oui, mais Eragon je ne connaissais pas d’autres systèmes d’éducation !

Milan :
Ah, d’accord !
Maintenant, est-ce que tu pourrais me décrire une journée type à l’école démocratique ?

Eragon :
Une journée est toujours différente d’une autre, donc je vais essayer de te décrire une semaine (il y a des activités importantes dans l’école que je ne fais qu’une fois par semaine)

Lundi :

J’arrive à l’école vers 9h30/9h40 (j’ai une heure et demie de car puis de bus).
Je m’inscris sur la fiche de présence et j’enlève mes chaussures (évitons de salir toute l’école, il y a des plus petits qui passent leur journée assis ou à ramper par terre).
Je vais poser ma nourriture dans un des frigos de la cuisine et je pose mon sac dans "la grotte"(une petite pièce à peine assez grande pour pouvoir y rentrer deux bureaux. Dans cette pièce il y a le serveur principal et la baie réseau (pas touche !), l’ordinateur le plus puissant de l’école (c’est aussi le seul sous windob), 2 bureaux (j’en utilise un, et j’ai un copain qui prend l’autre), une arEragonre dans laquelle il y a du matériel informatique et un aspirateur, enfin, il y a aussi quelques ordinateurs non-utilisés et du bazard qu’on met là).
Je suis sur mon pc jusqu’à 10h où il y a une réunion obligatoire de 5 a 10 minutes pour dire ce que les gens veulent faire (avec d’autres personnes), si il y a d’autres réunions et toutes les informations pour la journée.
Puis vient le CJ (Conseil de Justice, je n’y suis pas toujours convié, et, si tu veux, je peux t’expliquer son fonctionnement et son rôle dans l’école).
Le CJ se finit vers 12h / 12h30, pendant ce temps là je suis allé faire le tour de l’école, dire bonjour à tout le monde et discuter avec mes copains.
Je suis donc retourné dans la "grotte" où on vient me chercher pour tous les bugs (ou juste petit freeze) des ordis (tout le monde me prend pour le Big Boss de l’informatique), donc selon mes envies je peux coder un peu, jouer à des jeux (autorisés par la commission des jeux vidéo), trainer sur Discord, résoudre des bugs, essayer de configurer mon serveur, faire du dessin informatique, de la calligraphie, et tout ce qui me passe par la tête.
Je mange entre 12h et 15h selon si j’ai faim.
À 13h30 il y a le CE (Conseil d’École, encore une fois je peux t’expliquer son rôle plus tard).
Je ne reste jamais jusqu’à la fin du CE qui se finit à 15h30 (2 heures de décisions et de votes ! Non mais ! Tu as cru que j’y restais du début à la fin ?!), j’y passe de temps en temps mais je n’y reste pas.
Je fais beaucoup de débugage (sur mon PC, mais aussi sur ceux de l’école, de personnes sur Discord, ainsi que de mon serveur),
Je passe donc beaucoup de temps sur mon ordinateur.
Et ce jusqu’à 16h où je commence à me préparer pour partir. À 16h10, re remets mes chaussures, je note comme quoi je pars et c’est bon, je n’ai plus qu’à attendre 30min dans le bus puis 1h dans le car.
C’était le lundi, le mardi y ressemble beaucoup.

Mardi :

J’arrive aux mêmes horaires que le lundi, je m’inscris sur la fiche et j’enlève mes chaussures.
Je vais poser mon sac (la routine d’arrivée).
Le mardi, pas de réunion obligatoire, la réunion d’information a lieu si quelqu’un veut l’organiser et personne n’est obligé d’y aller.
Le CJ (uniquement si il y a plus de 10 requêtes à traiter).
Il n’y a pas de CE le mardi. Et selon ce que j’ai envie de faire, j’ai donc le reste de la journée de libre.

Jeudi :

Toujours les mêmes horaires et la même routine d’arrivée.
Une réunion d’information sur la journée (obligatoire, celle-ci).
Puis le CJ, cette fois-ci je suis juré, donc je dois y aller.
Le CJ se finit (pour Eragon) à 11h/11h15, et la deuxième partie du CJ commence (sans Eragon).
Dans l’après-midi il y a les cours de japonais, du théâtre, et quelques autres trucs plus ou Eragonns intéressants.
Je ne vais ni aux cours de japonais ni au théâtre, ce qui me laisse tout mon après-midi libre.

Vendredi :

Arrivée.
Le vendredi, il n’y a pas de réunion obligatoire, la réunion d’information à lieu si quelqu’un veut l’organiser (tout comme le mardi).
Il n’y a pas de CJ mais un JE (Justice d’École) je dois y aller, si il y en à un (il n’y en a pas toujours, seulement si besoin). Le JE peut durer jusqu’à midi.
Je ne crois pas qu’il y ait quelque chose d’autre le vendredi !

Milan :
Ok :) Mais, toi, par exemple, qu’est-ce que tu as appris en dernier ?

Eragon : La dernière chose que j’ai appris c’est le Python et Django.
Et actuellement, j’apprend le C++.

Milan :
Trop bien !
Mais, juste, du coup, comme tu peux arriver à l’heure que tu veux, tu peux aussi partir quand tu veux ?

Eragon :
Il est demandé d’arriver avant 10h30 et de partir après 15h, histoire d’avoir 24h de présence dans l’établissement par semaine.

Milan :
Ah, quand même :) !
Heureusement !
Et, il y a des punitions ?
En cas de retard.

Eragon :
Pour le retard, il n’y a pas de punition, mais on doit prévenir sinon on est considéré comme absent.
Et si on est absent plus de 4 fois sans prévenir ni justifier, l’école doit en référer à l’académie de Rennes (qui peut fermer l’école du jour au lendemain).

Milan :
Ah …
C’est pas cool l’académie de Rennes … :D

Eragon :

Les instances de l’école :

Le CE :

On peut proposer une règle ou n’importe quoi au CE, Ce qui à été proposé peut passer en une seule lecture ou en deux lectures, la différence entre ces deux façons de traiter une demande est souvent la rapidité.
Le passage en une lecture, permet, comme son nom l’indique, de faire passer sa demande en une seule fois, mais il faut que tous les membres présents soient d’accord pour passer la demande en une lecture, puis un débat est ouvert au terme duquel on vote à main levée. Soit "pour", soit "contre" ou bien "abstention". Si il y a une majorité de "pour", la proposition est acceptée. Si il y a un "contre", mais qu’elle est acceptée, on cherche à savoir pourquoi la personne ayant voté "contre" est contre la proposition. Si il y a une majorité de "contre", la proposition est rejetée, mais elle poura être reproposée au prochain CE si une nouvelle demande est faite. Si il y a une majorité d’abstention, la proposition repassera la semaine suivante.
Le passage en deux lectures se passe sur deux semaines. La première semaine, il y a juste un débat, alors que la deuxieme semaine il y a un débat et le vote. Lors des votes (une seule lecture ou deux lectures) il y a les votes des amendements. L’ordre de passage dans le CE :
1. Élection des responsables (du CE, du CJ, ou des commissions) ;
2. Lecture puis vote des compte-rendus des différentes commissions ayant faites des réunions ;
3. Deuxièmes lectures / votes (propositions ayants déjà été discutées ou devants passer en une seule lecture) ;
4. 1ères lectures / débats ;
5. Discussion ouverte (discussion demandant l’avis de plusieurs personnes peut en ressortir le besoin d’une nouvelle règle qui sera proposée par la suite).

Le CJ :

Instance importante puisque c’est là qu’on va décider des sanctions (le nom a changé depuis, c’est solution maintenant).
Le CJ est composé d’un responsable adulte ou enfant et de 5 jurés (le responsable est compté comme juré).
Les rôles du responsable sont répartis entres les jurées au début de chaque CJ.
Un CJ se déroule en deux parties :
La première avec un jury, et la seconde avec un autre jury (le responsabe ne change pas, bien qu’il y en ai 2).
Le CJ sert donc à traiter les plaintes portées par les membres de l’école.
Tous les membres sont égaux dans l’école, le plus petit n’aura pas Eragonns raison qu’un plus grand.
On lit donc les plaintes devant les membres concernés puis on en discute et on cherche une solution qui convienne aux différents partis. Si il y a eu violence physique, refus de la solution (sans en proposer une autre), non respect d’une solution/sanction ou transgression de la loi Française, la plainte est envoyé en JE.

Le JE

Le JE est un CJ ouvert à toute l’école, les jurés de tous les CJ doivent être présents.
Le JE peut voter un renvoi temporaire (à durée déterminée) et le revoi à durée indéterminée (le CJ ne peut pas le faire).


Voilà ce billet est fini, j’accepte avec joie toutes vos remarques constructives sur ce billet.
Si vous le shouaitez je pourais expliquer, dans un autre billet, la vie de l’école et comment fonctionne une école démocratique.

58 commentaires

En réalité il n’y à pas de cours, d’ailleurs les cours de japonais dont je parlais ce sont arreté.
Il n’y à pas de professeurs à l’école, donc il n’y à pas de cours. Sauf si, comme pour le japonais, des membres demandents à faire venir quelqu’un à l’école pour avoir des cours.

+0 -0

Je ne sais pas quoi dire… Je trouve ce concept d’école vraiment étrange. Les élèves, en particulier au collège, ont besoin de professeurs, de règles et d’un cadre. Certes le système éducatif peut laisser dubitatif, mais n’est-il pas plus judicieux de prendre d’avantage sur soit et de rentrer dans le moule, chose qui est difficile pour nombre d’adolescents (même s’ils sont parfaitement dedans sans s’en rendre compte, ironie de la chose)?

D’autant plus que, sans vouloir t’offenser, les raisons d’un tel choix que tu avances dans ce billet sont très très classiques. Ce que j’essaye de comprendre ici, loin de moi l’idée de te descendre, c’est en quoi un tel modèle t’amènera quelque chose de plus qu’une école classique, si ce n’est échapper aux contraintes sociales et faire un peu ce que tu veux, diverger du programme en somme pour éviter (j’ouvre les gros guillemets) "d’avoir à rentrer dans une case" (ce que tu peux, à la limite, faire en parallèle des cours classiques)?

Édité par anonyme

+7 -0

Bon, contrairement à mes VDD je vais pas critiquer l’absence de cours. Mais quid des examens type brevet ou bac ? Tu en passe ? Parce que sans ça, malheureusement, aux yeux de la société, c’est comme si tu n’avais rien fait.

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+4 -0

Très sympathique de lire ton histoire Eragon, je pense que tu dois être content de ce que tu as. Attention toute fois aux travers de ces méthodes.

Un apprentissage en Patchwork ça peut être cool pour choper des infos un peu partout autour de tes centres d’intérêts, mais à un moment pense a organiser ce que tu as. La mémoire, la compréhension c’est top, mais la hiérarchisation des informations est importante. J’dis ça parce que si tu n’as pas de prof, et que tu étais plutôt bon élève, à priori c’est ce coté là qui devrait te freiner à l’avenir.

Ensuite c’est cool d’avoir accès à quelque chose de plus adapté pour toi, mais fais gaffes quand tu auras vue tout les gens aigris du système éducatif nationale, à l’université ou dans l’monde du travail ça peut dégoûter lol.

Si tu trouver le collège trop éprouvant pour des questions de rythmes non-adaptés, tu aurais pu sauter des classes, si socialement tu t’en sentais capable.

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+2 -0

Comment est-ce que tu détermines que tu apprends quelque chose du coup ?

unidan

Hé bien, suitte à quelques études il à été prouvé que nous, humains, apprenons de tout ce que nous faisont, quand tu prend ta douche tu apprend, quand tu dort tu apprend, quand tu joue tu apprend aussi, je pourais citer pleis de moments comme cela dans la vie de tous les jours ou on apprend.

Je ne sais pas quoi dire… Je trouve ce concept d’école vraiment étrange. Les élèves, en particulier au collège, ont besoin de professeurs, de règles et d’un cadre. Certes le système éducatif peut laisser dubitatif, mais n’est-il pas plus judicieux de prendre d’avantage sur soit et de rentrer dans le moule, chose qui est difficile pour nombre d’adolescents (même s’ils sont parfaitement dedans sans s’en rendre compte, ironie de la chose)?

D’autant plus que, sans vouloir t’offenser, les raisons d’un tel choix que tu avances dans ce billet sont très très classiques. Ce que j’essaye de comprendre ici, loin de moi l’idée de te descendre, c’est en quoi un tel modèle t’amènera quelque chose de plus qu’une école classique, si ce n’est échapper aux contraintes sociales et faire un peu ce que tu veux, diverger du programme en somme pour éviter (j’ouvre les gros guillemets) "d’avoir à rentrer dans une case" (ce que tu peux, à la limite, faire en parallèle des cours classiques)?

Ozmox

Alors ce que je n’ai pas dit et que j’ai choisi de volontairement couper ici, c’est que en réalité j’a fait une grosse dépression au colège et ce justement car j’ai essayé de me fondre dans le moule que l’on essaye de créer pour nous à l’école.

Bon, contrairement à mes VDD je vais pas critiquer l’absence de cours. Mais quid des examens type brevet ou bac ? Tu en passe ? Parce que sans ça, malheureusement, aux yeux de la société, c’est comme si tu n’avais rien fait.

qwerty

Hé bien qwerty nous passont l’épreuve que nous shouaitons passer, par exemple: moi je veut aller en école d’ingénieur, donc pour cela je doit passer mon bac(et avec un plutot bon résultat), mais je n’ai pas passé mon brevet car il est inutile pour l’objectif que j’ai.

Très sympathique de lire ton histoire Eragon, je pense que tu dois être content de ce que tu as. Attention toute fois aux travers de ces méthodes.

Blackline

Oui je suis content de ce que j’ai. Te comprend que tu puisse douter de la méthode, mais elle à déjà été mise à l’épreuve et des chifres en sont resortis:
80% des membres des écoles de ce type vont en études superieurs(j’ai un doute sur la façon de l’écrire).
20% des membres vont faire d’autres études ou directement travailler.
100% des membres font le travail qu’il ont revé de faire.

Un apprentissage en Patchwork ça peut être cool pour choper des infos un peu partout autour de tes centres d’intérêts, mais à un moment pense a organiser ce que tu as. La mémoire, la compréhension c’est top, mais la hiérarchisation des informations est importante. J’dis ça parce que si tu n’as pas de prof, et que tu étais plutôt bon élève, à priori c’est ce coté là qui devrait te freiner à l’avenir.

Ensuite c’est cool d’avoir accès à quelque chose de plus adapté pour toi, mais fais gaffes quand tu auras vue tout les gens aigris du système éducatif nationale, à l’université ou dans l’monde du travail ça peut dégoûter lol.

Blackline

Je ne comprend pas, peut tu re-expliquer d’une autre manière?

Si tu trouver le collège trop éprouvant pour des questions de rythmes non-adaptés, tu aurais pu sauter des classes, si socialement tu t’en sentais capable.

Blackline

Le problème vient aussi, je pense, de la façon dont était géré le colège, beaucoup (vraiment beaucoup) d’élèves quitaient le collège des que possible pour aller dans un autre, le dirrecteur à été changé l’année dernière car il n’était plus capable de continuer à dirriger ce collège(il était beaucoup trop fatigué et épuisé pour continuer)

+1 -2

J’étaye alors :

Si a 16 ans tu as appris a programmer tout seul, c’est cool. Mais n’empêche que sans prof pour te mentoriser ou te guider ça reste chaud d’avoir une instruction formelle de la discipline.

Par exemple tu peux très bien avoir intégré des notions de manière péremptoire alors que d’autres problèmes se cachent sous la question et ça, à moins de tomber par hasard dessus, c’est très dur à déchiffrer. Quand on sait quelque chose, il est dur de la remettre en question sans un prof, sans des personnes compétentes pour t’avertir de certaines profondeur possibles.

Et quand je disais :

Ensuite c’est cool d’avoir accès à quelque chose de plus adapté pour toi, mais fais gaffes quand tu auras vue tout les gens aigris du système éducatif nationale, à l’université ou dans l’monde du travail ça peut dégoûter lol.

C’est un peu en réaction avec l’idée qu’on se fait d’un métier, quand on l’apprend seul, ou qu’on l’apprend de la manière la plus adapté pour sois. L’idée est forcément merveilleuse puisqu’elle sort d’une épreuve qu’on a souhaité traversée, qu’on a traversé de la manière que l’on voulait et au rythme qu’on le souhaitait. C’est pas le cas de tout l’monde et quand tu bosses avec d’autres gens; tu vas voir les soucis de double-vitesses… Pour certain, par exemple, il est inconcevable de parler (du) boulot après 18h, fermeture du bureau.

Édité par Blackline

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+1 -0

Ensuite c’est cool d’avoir accès à quelque chose de plus adapté pour toi, mais fais gaffes quand tu auras vue tout les gens aigris du système éducatif nationale, à l’université ou dans l’monde du travail ça peut dégoûter lol.

C’est un peu en réaction avec l’idée qu’on se fait d’un métier, quand on l’apprend seul, ou qu’on l’apprend de la manière la plus adapté pour sois. L’idée est forcément merveilleuse puisqu’elle sort d’une épreuve qu’on a souhaité traversée, qu’on a traversé de la manière que l’on voulait et au rythme qu’on le souhaitait. C’est pas le cas de tout l’monde et quand tu bosses avec d’autres gens; tu vas voir les soucis de double-vitesses… Pour certain, par exemple, il est inconcevable de parler (du) boulot après 18h, fermeture du bureau.

Blackline

Je ne comprends pas le rapport entre la séparation vie privée / vie professionnelle et l’aigreur qui serait issue du système éducatif.

Je ne comprends pas le rapport entre la séparation vie privée / vie professionnelle et l’aigreur qui serait issue du système éducatif.

entwanne

Le fait que l’on fasse ou pas ce qui nous plaît, et plus ou moins comme on l’entend.
La séparation vie pro/vie perso peut être dûe à un dégoût pour l’activité professionnelle, nécessaire mais peu aimée.
L’aigreur issue du système éducatif serait du même acabit : on va en cours par ce qu’on doit y aller, quoique cela ne nous intéresse pas.

Je crois que c’est ce que voulait dire Blackline.

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+2 -0

Ces écoles ont des bons résultats…

Ce que j’aimerais savoir, ce n’est pas comment on sort de cette école, mais comment on y entre. Ce que je comprends, ou j’imagine, c’est qu’on regroupe dans cette école des enfants avec des profils particuliers. J’imagine que tu n’es pas le seul à avoir des temps de transport importants. Et donc, qu’il y a dans cette école essentiellement des élèves avec un profil comparable au tien, profil assez atypique, et il faut donc ratisser loin (50km ou plus) pour constituer des classes.

Ca s’appelle personnaliser l’enseignement.

Et forcément, c’est efficace.

Pour 2 raisons. Déjà parce que c’est personnalisé : on ne cherche pas à mettre tout le monde dans le même moule, on adapte. Mettre dans une même classe des élèves très doués, et des élèves qui sont passés au collège alors qu’ils savent à peine lire ou compter, c’est peut-être bon selon certains points de vue, mais c’est très destructeur selon d’autres points de vue.

On regroupe des enfants qui sont demandeurs de ce type d’enseignement.

Et la 2ème raison, c’est l’effet quasiment placebo : quand tu es en échec ou en stress dans un certain modèle, sortir de ce modèle, c’est de toutes façons bénéfique.

+5 -1

J’étaye alors :

Si a 16 ans tu as appris a programmer tout seul, c’est cool. Mais n’empêche que sans prof pour te mentoriser ou te guider ça reste chaud d’avoir une instruction formelle de la discipline.

Par exemple tu peux très bien avoir intégré des notions de manière péremptoire alors que d’autres problèmes se cachent sous la question et ça, à moins de tomber par hasard dessus, c’est très dur à déchiffrer. Quand on sait quelque chose, il est dur de la remettre en question sans un prof, sans des personnes compétentes pour t’avertir de certaines profondeur possibles.

Blackline

Mon frère m’engeule assez bien par raport à la qualitée de mon code. Au final c’est plus lui qui m’a ammené dans l’informatique, la programation, la gestion de parcs informatiques, etc; de plus c’est lui qui m’aide à progresser dan spleins de domaines, je pense que c’est donc plus lui qui me fait progresser. Mais il n’est pas le seul à m’aider il y a aussi un parrent qui travaille dans le dévlopement, c’est lui qui à mit en place le réseau de l’école, lui il m’aide à me dépasser et à progresser.

Et quand je disais :

Ensuite c’est cool d’avoir accès à quelque chose de plus adapté pour toi, mais fais gaffes quand tu auras vue tout les gens aigris du système éducatif nationale, à l’université ou dans l’monde du travail ça peut dégoûter lol.

C’est un peu en réaction avec l’idée qu’on se fait d’un métier, quand on l’apprend seul, ou qu’on l’apprend de la manière la plus adapté pour soit. L’idée est forcément merveilleuse puisqu’elle sort d’une épreuve qu’on a souhaité traverser, qu’on a traversé de la manière que l’on voulait et au rythme qu’on le souhaitait. C’est pas le cas de tout l’monde et quand tu bosses avec d’autres gens; tu vas voir les soucis de double-vitesses… Pour certain, par exemple, il est inconcevable de parler (du) boulot après 18h, fermeture du bureau.

Blackline

Alors oui, je comprend ce que tu dit. Mais même si pour certains il est inconcevable de parler de son travail après le fermeture du bureau pour (d’après moi) la majorité des gens c’est tout à fait possible.
De même la séparation école/vie autre existe chez les membres de l’école, mais elle n’est pas marqué par le fait que l’on ne souhaite pas aller à l’école mais plus par le fait que l’on chang d’environement, les personnes qui nous entourent ne sont pas les mêmes, les règles sont diférentes et aussi une sorte de gène par raport au fait que nous, dans l’école, nous n’avont pas cours alors que nos amis resté dans des écoles clasiques, eux ils ont des cours obligatoires.

Édité par Eragon

+1 -0

Ces écoles ont des bons résultats…

Ce que j’aimerais savoir, ce n’est pas comment on sort de cette école, mais comment on y entre. Ce que je comprends, ou j’imagine, c’est qu’on regroupe dans cette école des enfants avec des profils particuliers. J’imagine que tu n’es pas le seul à avoir des temps de transport importants. Et donc, qu’il y a dans cette école essentiellement des élèves avec un profil comparable au tien, profil assez atypique, et il faut donc ratisser loin (50km ou plus) pour constituer des classes.

elegance

Pas vraiment, oui bien sur il y a des gens qui viennent de loin mais tous ne sont pas comme moi,en vrai je crois même qui je suis le seul à avoir fait un dépression, les autres viennent pour pleins de raisons différentes(par ex: Il y a une fille qui n’a jamais été au colège et qui faisait l’école à la maison, d’autres viennent juste pour tester)
De plus le prossesus pour rentrer dans l’école est reglementé(mais peut être modiffié par le CE pour n’importe qui)
1.S’inscrire sur la liste d’attente.
2.Effectuer les deux semaines d’éssait.
3.Rendez-vous pour faire le point au bout des deux semaines d’essait, durant ce rendez-vous il peut être décidé de refaire deux semaines d’essait, d’accepter l’enfant dans l’école et/ou de modifier les modalitées de présence pour cette enfant(attention cette modification n’est pas simple ni rapide à effectuer)

J’ai deux questions,

Ca fait longtemps que ce genre d’école existe ? (Je crois que c’est la première fois que je rencontre cela)

Eskimon

Pour celle dans laquelle je suis çela fait seulement deux ans, mais pour d’autres(Paris, Lyon(un petit doute entr Lyon et Dijon)) cela fait beaucoup plus longtemps.

Combien ca coûte ? (Ce mon VDD qui parle d’enseignement personnalisé)

Eskimon

Alors là il va falloire que je me re-renseigne(je ne m’en occupe pas), mais c’est assez cher comme école(les contrats aidées n’existent plus :colere2: ) et comme l’école n’a pas de contrat avec l’état il n’y a pas d’aides en provenance directe de l’éducation nationale(il faut chercher des mècenes pour avoir du materiel et de l’argent pour les projets, voyages et autres).
Mais si tu souaite venir voir dans une des écoles démocratiques de France je t’invite à aller faire un tour sur le site des Semeurs d’Écoles qui aides a la création des écoles démocratiques et/ou alternatives.
Tu pouras donc faire un immersion(stage) dans une école existante près de chez-toi ou alors participer d’une manière ou d’une autre au dévlopement de ce type d’école en France

+0 -0

Je vais paraître méchant, mais je me pose vraiment la question.

Comptes-tu vraiment intégrer une école d’ingénieur avec ton niveau de français ? J’ai lu tes réponses, et il y a énormément de fautes.


Hé bien qwerty nous passont l’épreuve que nous shouaitons passer, par exemple: moi je veut aller en école d’ingénieur, donc pour cela je doit passer mon bac(et avec un plutot bon résultat), mais je n’ai pas passé mon brevet car il est inutile pour l’objectif que j’ai.

Avoir de très bons résultats n’importe pas forcément, de plus, il y a plusieurs moyens d’accès. Tu peux faire une école préparatoire, un DUT, et rien ne t’empêche de faire quelques années à la fac avant. Même en étant pas si bon que cela au lycée, c’est toujours possible.


Comment, avec ton école, peux-tu être certain d’avoir les bases nécessaires pour aller plus loin ? Je veux dire, il n’y a pas de système de notation, tu ne passes pas le brevet, tu n’as pas de professeurs. Auto évaluer ses compétences sans référentiel me paraît chose peu aisée.

+6 -1

Je vais paraître méchant, mais je me pose vraiment la question.

Comptes-tu vraiment intégrer une école d’ingénieur avec ton niveau de français ? J’ai lu tes réponses, et il y a énormément de fautes.


Hé bien qwerty nous passont l’épreuve que nous shouaitons passer, par exemple: moi je veut aller en école d’ingénieur, donc pour cela je doit passer mon bac(et avec un plutot bon résultat), mais je n’ai pas passé mon brevet car il est inutile pour l’objectif que j’ai.

Avoir de très bons résultats n’importe pas forcément, de plus, il y a plusieurs moyens d’accès. Tu peux faire une école préparatoire, un DUT, et rien ne t’empêche de faire quelques années à la fac avant. Même en étant pas si bon que cela au lycée, c’est toujours possible.


Comment, avec ton école, peux-tu être certain d’avoir les bases nécessaires pour aller plus loin ? Je veux dire, il n’y a pas de système de notation, tu ne passes pas le brevet, tu n’as pas de professeurs. Auto évaluer ses compétences sans référentiel me paraît chose peu aisée.

JuDePom

Je connaît mon niveau de Français(et je suis dysorthographique et j’ai l’habitude de travailler avec un correcteur orthographique or l’ai désactivé) donc je trouve que le nombre de fautes que je fait est quand même minime(par rapport à certaines fois).
Je sait qu’il y à d’autres chemins possibles pour arriver en école d’ingénieur mais j’en ai choisi un(même si j’ai parfois de doutes sur le fait que se soit le plus simple).
Et il nous est quand même demandé d’avoir validé le socle commun des compétences à notre sortie.
Tu te demande sans doute comment je fait pour savoir si je l’ai passé ou non.
Hé bien, il se trouve que lorsque les premières écoles de ce type ont ouvert en France ils s’est posé le problème de pouvoir donner une preuve aux inspecteurs(qui viennent tous les ans) que nous, membres, nous apprenons malgré ou grâce au fait qu’il n’y ai pas de professeur.
Pour palier à cela un logiciel à été développé pour permettre de faire la liaison entre nos activités et le socle commun de compétences.

Comment on vous présente aux examens ? En candidat libre ?

(PS, mes questions sont juste de la curiosité, je ne compte pas intégrer une école étant sorti de l’Université il y a déjà plusieurs années ^^ )

Eskimon

Oui nous passons les épreuves en tant que candidat libre.
Je m’en doute que tu ne contait pas intégrer une école de ce type.

Édité par Eragon

+0 -1

Pour palier à cela un logiciel à été développé pour permettre de faire la liaison entre nos activités et le socle commun de compétences.

Eragon

Peux-tu nous en dire plus sur ce logiciel ? En quoi consiste-t-il ? Comment fonctionne-t-il ? Etc.

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+1 -0

Logiciel propriétaire, donc je ne sait pas exactement comment il fonctionne, mais je sait que pour l’état c’est suffisant.
Son nom est "Athéna", je ne sait pas pourquoi ce nom plus qu’un autre.
En réalité c’est un logiciel en ligne(donc un site), payant(hé je vient de dire qu’il était propriétaire alors on doit s’attendre à tout), un peut trop mal fait à mon avis.
Le site correspondant au logiciel.
Son fonctionnement est assez simple il y a une liste des membres(enfants) et selon l’âge le l’enfant(donc selon son équivalent dans un système normal, ex: 14ans = environ la classe de 4eme) une liste des compétences disponibles par enfant(bien sur cette liste est modifiable pour permettre d’inclure des compétences requises seulement dans un niveau supérieur.
Pour le suivit il y a un petit formulaire, par activité, à remplir.

PS:étant en train de créer un thème gtk, je ne suis pas disponible pour répondre rapidement.

Édité par Eragon

+1 -0

Il y a un point qui m’interroge : j’ai l’impression que tu apprends principalement l’informatique. Mais, et le reste ? Autant pour les connaissances, ça me semble jouable avec un manuel du niveau équivalent, autant pour les compétences, ça me parait compliqué. Si tu veux passer le bac, il va falloir, par exemple, apprendre à écrire une dissertation, ou dérouler formellement un raisonnement. Il y a tous ces trucs et astuces qui ne sont pas toujours écrits.

Comment se passe donc l’apprentissage et la transmission de connaissance et compétences sur des sujets plus scolaire / académiques ?

Hier, dans le parc, j’ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+5 -0

J’ai aussi quelques questions. Avant tout où trouves-tu les ressources nécessaires à ton apprentissage ? Et qu’en est-il de l’ouverture culturelle, parce que le problème quand on choisit ce qu’on apprend c’est qu’on choisis souvent des matières qui nous plaisent et rarement d’autres choses.

« La Nature est un livre écrit en langage mathématique », Galilée

+3 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte