Licence CC BY-SA

Re2o, un projet de federeziens

Mon premier "vrai" projet libre.

Publié :
Auteur :
Catégories :
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Il y a de cela presque un an, je disais définitivement au revoir à la prépa et me préparais à intégrer une école d’ingénieurs, Supélec, sur le campus de Metz. Je m’étais alors promis que ce serait l’occasion de me remettre à bricoler et programmer plus sérieusement. J’avais en particulier envie de m’investir dans la vie associative. Dans ce billet je vais vous présenter le projet qui a occupé une très grande place pour moi cette année.

Au commencement, le Rézo

Je vous passerais l’aventure que fut l’intégration, pour faire court, ce fut génialissime. Cette histoire commence peu après. Les jeunes "N1A" (prononcer "nain-a") que nous étions alors avons pu commencer à nous investir dans la vie associative. Parmi les nombreuses associations, il y en a une en particulier qui m’a intéressé, le Rézo.

Sur le campus de Metz la quasi totalité des étudiants vivent dans une seule résidence collée à l’école. L’association Rézo se charge de fournir un accès internet à tout ce petit monde pour la modique somme de 40€ par an grâce à la fibre que nous fournit Supélec. S’en suivirent de nombreuses soirées consacrées à améliorer, casser, réparer le réseau (le bureau d’alors devait déployer de nouveaux switchs Juniper). Là encore je vous passerais les détails, mais si je devais en retenir une chose, c’est qu’il faut se méfier des tâches qui ne prennent "que 5 minutes" à 23h30. :)

Je m’en suis somme toute bien accommodé puisque je suis aujourd’hui le nouveau président de l’association.

Re2o, le couteau suisse du Rézo

Durant mes premières expériences avec le Rézo, j’ai pu me familiariser avec un de nos outils principaux : Re2o. Ce site hébergé au Rézo nous permet de gérer les cotisations, les accès internet et une foultitude de choses liées aux réseaux (en vrac, nos services DNS, DHCP, LDAP, VLANs…). Il ne m’a pas fallu longtemps pour me rendre compte que le tout était développé en Python avec le framework Django. Après quelques renseignements pris, il s’avère que le projet est libre, et multi-écoles ! J’ai alors pu commencer à travailler sur le projet afin de mettre en pratique ma petite expérience avec Django.

Re2o origins

La création du projet est dû à un constat simple : presque chaque association de gestion du réseau a, entretient et recode régulièrement un site de gestion de réseau. Cependant ces sites sont toujours très liés à l’infrastructure du réseau en question. Le but de Re2o est d’être aussi indépendant de la topologie dudit réseau que possible, tout en étant installable en quelques clics. Le projet a débuté en 2016 sous l’impulsion de membre du Rézo et du Cr@ns (nos homologues de l’ENS Cachan), deux associations membre de Federez.

Aujourd’hui, Re2o est utilisé en production au Rézo Rennes (association de Supélec sur le campus de Rennes), au Rézo Metz et au Rézoléo (association de Centrale Lille). Il est en cours de déploiement au Cr@ns, et le Resel (association de l’IMT atlantique) commence à s’intéresser au projet.

À quoi ça ressemble ?

Globalement, à ça :

Page d'accueil de re2o
Page d'accueil de re2o

Et le klafyvel dans tout ça ?

J’ai actuellement 215 commits à mon actif sur la branche master, ce qui fait de moi le 3ème contributeur au projet en terme de nombre de commits. J’ai en particulier travaillé sur les ACL et le paiement en ligne. Le projet se structure de plus en plus et on essaie de tendre vers quelque chose qui soit le plus propre possible : documentation, utilisation de paquets Debian au maximum etc… Ce projet m’a, et continue de m’intéresser. Bien sûr tout n’est pas toujours rose, il arrive qu’il y ai des désaccords, mais je pense que le projet a un bel avenir. Il m’a permis de beaucoup progresser, et me permettra sans doute de progresser encore ! En bref, n’hésitez plus à rejoindre l’équipe de développement d’un projet qui vous plaît, il n’y a que du bon à prendre. :)


That’s all folks !

Si le projet vous intéresse, vous pouvez venir discuter (voir même contribuer !) sur le chan #re2o de irc.rezosup.org (bridgé avec cette conv Telegram).

7 commentaires

C’est super intéressant !

Quand j’étais en école d’ingénieur j’étais dans une association et nous tentions de développer certains systèmes en interne. Malheureusement nous n’y sommes jamais vraiment parvenu et pourtant plusieurs promos s’y sont essayé. Je me demande si l’idée de rendre libre n’aurait pas pu être une solution pour motiver plus de personnes et pérenniser les projets.

Merci pour ce billet ! :)

Édité par Ekron

« Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents. »

+0 -0

Petite question : pourquoi ce n’est pas utilisé sur le campus de Gif ? Ils ont autre chose ?

Aabu

J’imagine que le réseau est un peu plus compliqué, avec la fusion CentraleSupelec ils se sont amusés à faire des trucs rigolos (il y avait eu une petite discussion sur HN à ce sujet)

J’en profite pour donner le lien du projet, par contre le code github nécessite une inscription pour être accessible ? https://re2o.federez.net/

+1 -0

Petite question : pourquoi ce n’est pas utilisé sur le campus de Gif ? Ils ont autre chose ?

Aabu

J’imagine que le réseau est un peu plus compliqué, avec la fusion CentraleSupelec ils se sont amusés à faire des trucs rigolos (il y avait eu une petite discussion sur HN à ce sujet)

J’en profite pour donner le lien du projet, par contre le code github nécessite une inscription pour être accessible ? https://re2o.federez.net/

melepe

À priori l’accès au gitlab de federez demande une inscription, mais l’accès au dépôt non. ;)

https://gitlab.federez.net/federez/re2o

Édité par unidan

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte