Licence CC BY-ND

Apprendre l’Anglais, une approche orientée communication

Comment apprendre l'anglais pour communiquer ?

Il n’y a pas une seule façon d’apprendre l’anglais. Différentes méthodes et approches de l’enseignement des langues ont été développées, testées et proposés par les écoles anglaises et américaines en particulier. Citons en la Situational Language Teaching, Audio-Lingualism ou la Communicative Language Teaching.

Ce qui distingue ces méthodes, c’est principalement le rôle qu’occupe à la fois au formateur et à l’apprenant dans cet apprentissage. Personnellement, je pense qu’avant de se poser la question : comment apprendre l’anglais ? il faut d’abord répondre à la question : Pourquoi je veux apprendre l’anglais ? ( toute autre matière).

En effet, l’approche pour apprendre l’anglais pour le parler durant ses séjours dans des pays anglophones est différente de celle pour un usage dans un contexte professionnel (notamment les professions scientifiques et techniques), ou encore celui d’enseigner cette langue.

Dans l’article qui suit, j’aborde l’apprentissage dans un objectif de maitrise de la communication verbale en Anglais, en accordant un rôle majeur et actif à l’apprenant, qui oriente et perfectionne progressivement son apprentissage.

A chaque personnalité son style d’apprentissage

J’aimerais d’abord souligner le fait qu’il n’y a pas d’âge pour apprendre une langue étrangère. De l’avis des spécialistes, c’est plus facile quand on est encore très jeune. Ceci dit, les recherches sur la plasticité cérébrale ont montré que les capacités d’apprentissage du cerveau humain restent quasi intactes à l’âge adulte.Je vous renvoie à mon article sur le sujet.

Quand au comment, Il y a différentes manières d’apprendre une langue; le choix dépend des capacités et des préférences de l’apprenant. Selon la PNL, Il y des personnes à dominante visuelle, auditive ou kinesthésique (bien que les trois facultés sont souvent présentes). Il y a également des gens autonomes, tout à fait en mesure d’apprendre l’anglais seul(e), et en un temps assez court ; tandis que d’autres ont besoin de l’accompagnement d’un professeur, sous la forme d’un cours en ligne (ce qui a l’avantage d’avoir un cout très abordable) ou un MOOC d’anglais, ou en présentiel (ce qui permet l’échange réel et le suivi personnalisé d’un professeur qualifié).

De toutes les manières les études confirment deux choses : • Une langue ça s’apprend par la pratique. L’idéal est d’avoir un niveau homogène entre l’écrit et le parler, • On apprend une langue en écoutant et en imitant ceux qui la maitrisent parfaitement, autrement-dit les natifs qui y excellent. Ce sont les « inputs ». Quel que soit le choix pour lequel vous optez, avoir une méthodologie de travail et recourir à quelques outils va forcément faciliter et accélérer votre apprentissage de l’anglais.

Se fixer un objectif et adopter un plan de travail

Pour que l’apprentissage soit efficace et effectif, il est important de e se fixer un objectif SMART (Simple, mesurable, atteignable, réaliste et planifiable dans le temps). Exemple d’objectif : atteindre le niveau B1 (1) (intermédiaire) en Anglais, en 3 mois, à raison de 2 séances d’apprentissage (75 minutes /séance) par semaine. Cet objectif pragmatique et réaliste, vous permettra de travailler avec aisance, tout en étant sur d’atteindre l’objectif en tête.

Une autre variante d’objectif : mémoriser 5 nouvelles expressions par semaine (réaliste). Bien sûr, il faut savoir procéder à un bilan périodique du résultat, avec d’éventuels changements à opérer, pour combler les lacunes ou améliorer les résultats. Genre : faire un test de niveau en Anglais, se poser la question : Est-ce que j’ai besoin d’un tuteur ?
Rappelons qu’il existe pas mal de planificateurs virtuels ou et d’applications mobiles permettent de mieux s’organiser, et de planifier les taches/évènements sur son agenda.

Cinq façons d’apprendre l'anglais

Voici quelques approches pour apprendre l’anglais, que j’ai pu tester personnellement aux différents stades de mon apprentissage de cette langue que j’adore; et qui sont plutôt complémentaires

1) S’inscrire dans un centre de langue

Les centres de langues sont nombreux, et en s’y inscrivant, d’abord vous vous imposez un rythme d’apprentissage, un suivi et une attestation qui pourrait vous servir par la suite, d’autre part, vous aurez l’occasion de pratiquer l’anglais avec vos camarades de classe, et un professeur qualifié pourra vous corriger vos erreurs ; ce qui est très important pour progresser. Les centres qui utilisent des méthodes et des supports innovants sont plus efficaces et plus à même de vous encourager à apprendre l’anglais. Évidemment il y a l’alternative des cours en ligne pour ceux que çà arrange mieux.

2) Organiser le vocabulaire par thèmes :

Travailler par thème, est un choix adopté par beaucoup de méthodes de langues (ex. présentation et connaissance, shopping, loisirs, famille, voyage…etc.). A ce titre, les cartes mentales (comme freemind qui est gratuite) ou les cartes Illustrées sont des outils très pratiques pour l’organisation et la mémorisation de ce jour d’informations. 3) Réviser ses cours régulièrement : La mémoire a son mode de fonctionnement, et la révision périodique de nos connaissances permet de graver l’information dans la mémoire et de consolider nos acquis. Tony Buzan a écrit beaucoup de livres intéressants sur ce sujet.

4) Pratiquer couramment :

Pour apprendre une langue étrangère rien ne vaut une pratique régulière. C’est un exercice qui vous aidera à apprendre cette langue plus rapidement et à mieux la maitriser, dans votre vie quotidienne ou dans un cadre scolaire ou professionnel.

La lecture et l’écoute « inputs » sont la première étape et la plus facile pour se familiariser avec la langue anglaise et enrichir votre vocabulaire. Après vient la production orale et écrite « outputs ».

Participez en vous engageant dans des discussions, demandez un retour de votre professeur d’anglais ou de vos collègues. Réaliser des exercices d’expression écrite permet de mettre en pratique ce qu’on a appris. Puis il y a les sites web et surtout les forums qui favorisent les échanges et les chats en ligne. Vous pouvez échanger en anglais avec des natifs de la langue ; une opportunité pour apprendre un peu leur culture. N’ayez surtout pas peur de faire des erreurs au début, c’est tout à fait normal. L’essentiel est que l’enseignant ou une personne de niveau avancé vous corrige, et que vous progressez.

5) Partir dans des séjours linguistiques

Les séjours linguistiques présentent une excellente occasion de découvrir un nouveau pays et d’apprendre à parler l’anglais. Ça peut se passer dans des collèges internationaux ou chez des familles d’accueil. L’immersion linguistique et culturelle est très enrichissante. Et votre Anglais parlé, s’en trouvera énormément amélioré.
Il faut savoir que les Anglais parlent un accent différent des américains, mais aussi selon les régions. Dans tous les cas, évitez les villes où l’on parle avec un débit rapide.

Se perfectionner et entretenir sa motivation d’apprendre

Si installer les bonnes habitudes permet d’atteindre les objectifs fixés, savoir garder la motivation est tout aussi important. Voici quelques astuces :

1) Écouter des chansons anglaises :

Nous écoutons tous de la musique, pourquoi ne pas chercher les paroles de vos chansons préférées et essayer de les apprendre? Ça vous aidera beaucoup avec la prononciation ainsi que la mémorisation des mots. Et surtout cherchez à comprendre le sens de la chanson et son contexte. J’ai été surpris et joyeux d’apprendre le sens de « I shot the Sherif » de Bob Marley sur émission radio en Anglais.

2) Regarder des films et des séries télévisées

L’anglais est une langue des plus présentes sur les chaines TV et les sites web. Regardez autant de séries et de films que vous voulez. Et n’oubliez pas que la diffusion en V.O. est un excellent moyen pour habituer votre oreille à l’accent anglophone et pour vous habituer à l’échange en anglais. A ce titre, personnellement j’adore les films classiques comme ceux d’Alfred Hitchcock.


Pour conclure, pour apprendre l’Anglais, sans risquer de vous ennuyer, pensez à varier les approches et les supports pédagogiques que vous utilisez dans votre apprentissage : livres, chat, chansons, films…etc. Le site de la BBC par exemple est une référence en la matière.

Notes et références :

(1) Cadre européen commun de référence pour les langues :

Pour ceux qui souhaitent approfondir le sujet des méthodes d’apprentissage des langues secondaires voici une bibliographie non exhaustive :

Larsen-Freeman, D. (2000). Techniques and principles in language teaching. Oxford: Oxford University Press. (Eds.), Language and communication. London: Longman.

Richards, J., & Rodgers, T. (2001). Approaches and methods in language Teaching (2nd ed.). Cambridge: Cambridge University Press.

8 commentaires

Je suis allé voir Pixabay, que je ne connaissais pas, et c’est un équivalent à Unsplash, ce n’est donc pas obligatoire :) (Même si je suis également partisan que c’est plus sympa, en l’occurrence c’est autorisé)(et c’est cool, Pixabay autorise aussi les dessins)

+0 -0

Par respect pour les auteurs voire pour les licenses, il faut joindre les crédits pour chaque image.

artragis

Oui, je suis entièrement d’accord. En fait, le système m’a juste proposé l’option de saisir l’url. Je vais voir à l’avenir comment faire la mention (c’est le minimum en reconnaissance de ce travail)

Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte