Licence CC BY-NC-ND

Mes premiers pas dans les blockchains, les cryptomonnaies et les NFT

Cryptomonnaie, NFT, Ethereum, Blockchain

Comme beaucoup de monde, j’ai entendu parler de blockchains et de cryptomonnaies il y a de cela plusieurs années; mais sans jamais m’y intéresser. Et puis il y a quelques mois, j’ai rencontré un passionné de ce milieu, avec qui j’ai sympathisé. Et de fil en aiguille, on a lancé plusieurs projets, sur plusieurs blockchains.

Ce que je vais raconter ici ne nécessite aucune connaissance particulière, il s’agit uniquement d’un rapide retour d’expérience.

À la découverte de la blockchain

Mes connaissances, au début de cette aventure, se bornaient à "Bitcoin" et "Ethereum", les deux principales cryptomonnaies du monde. J’ai découvert que c’était deux blockchains parmi des dizaines. J’ai dit "blockchain" ? Un mot un peu étrange, un peu nouveau, que j’ai eu un peu de mal à appréhender. Pour faire court, il s’agit d’une technologie de stockage de données, décentralisée, dont chaque bloc est vérifié afin de garantir la véracité des informations stockées. Je prends d’énormes raccourcis, évidemment; si vous voulez en savoir plus, je vous invite à lire la page wikipédia.

Étant développeur PHP de métier (orienté back-end, avec Symfony), j’ai vitre compris qu’il allait falloir que je me concentre sur le Javascript pour avancer. Ça tombe bien, cela faisait un moment que je voulais me mettre vraiment à ce langage.

Par la suite, il m’a également fallu appréhender Solidity, le langage permettant d’écrire des smart contracts1 pour la blockchain Ethereum.

Mais outre l’aspect technique (qui n’est pas négligeable), il y a d’autres aspects, tout aussi importants, à connaître : la communication, et le marché. Selon les différentes blockchains et/ou les différents projets, les canaux de communication ne sont pas les mêmes, par exemple. Mais le plus dur est la compréhension du marché; je ne l’ai d’ailleurs toujours pas (c’est la partie de mon binôme), même si j’y vois plus clair qu’au début.

Bref, un nouveau monde s’ouvrait à moi, avec plein de choses à comprendre et à apprendre. Mais quand on s’amuse, c’est plus facile !


  1. Un smart contract est un code déployé sur la blockchain, permettant d’interagir avec celle-ci.

Création d'une cryptomonnaie

Cela va peut-être vous sembler incroyable, mais n’importe qui peut créer sa propre cryptomonnaie, sans connaissance technique… et pour un prix dérisoire (quelques euros, voire quelques centimes d’euros). Il ne suffit cependant pas de la créer pour que d’autres personnes l’achètent. Je ne vais pas rentrer dans les détails, car sinon mon billet serait un tutoriel.

Ma cryptomonnaie a été créée dans le but de supporter mon premier projet sur la blockchain Binance Smart Chain. Une sorte de possibilité de "pourboires", en quelque sorte. Une possibilité pour les internautes aimant mon projet de me rétribuer. À la base, elle ne valait pas grand chose. Et puis des gens en on acheté, un peu au début, et puis un jour, ça a décollé ! Elle est passée d’une valorisation de $20K à $500K. J’avais créé un projet qui valait virtuellement $500K. Mine de rien, ça fait plaisir. Mais ça ne faisait que commencer. Nous sommes arrivés, à un moment donné, à une valorisation de plus de $5M1. Oui oui, cinq millions de dollars. Là je vous avoue que j’ai ressenti un sentiment d’excitation et de fierté. En à peine un mois et demi j’en étais arrivé-là. Mon projet était même 7e en trending sur CoinMarketCap. Bref, une belle réussite2.

Petit à petit, la mayonnaise est retombée, la capitalisation avec, et le projet a repris une vitesse de croisière plus tranquille. Je continuais de travailler sur de nouveaux outils, mais l’engouement était passé. Il a fallu se rendre à l’évidence, c’était terminé, d’autant qu’un de nos concurrents, une équipe de plusieurs développeurs à temps plein, avait vraiment décollé, avec plus de fonctionnalités et plus de monde. Comparativement, j’étais le seul développeur, à bosser sur mon temps libre, les soirs et les week-end. J’ai laissé le site en ligne car les outils fonctionnent toujours, mais j’ai abandonné le développement.

Ce fut une belle aventure, qui m’a appris beaucoup de choses. J’ai pris du plaisir à bosser dessus, et c’est déjà pas mal ! :)


  1. Cela ne veut évidemment pas dire que j’ai gagné $5M. Au final, j’ai gagné quelques milliers d’euros avec ce projet, ce qui est déjà super.
  2. Je ne m’arrête volontairement pas sur l’aspect marketing de la chose pour en arriver-là. C’est quelque chose de compliqué, qui nécessiterait un chapitre entier dans un tutoriel.

Les NFT

Les NFT sont un monde à part dans le monde des blockchains. J’ai eu un peu de mal à appréhender et comprendre leur intérêt. Mais je trouve ça plus fun que les cryptomonnaies. Ils prennent de plus en plus de place aujourd’hui.

Un NFT est un "Non Fungible Token", c’est à dire un token unique, non remplaçable par un autre; il n’a pas d’équivalent.

Un token est un actif numérique pouvant être émis et échangé sur une blockchain. Voyez ça comme une pièce de monnaie dans le cas des cryptomonnaies. Une pièce de 1€ = une autre pièce de 1€.

Dans le cas d’un NFT, 1 NFT != 1 NFT. Ils sont différents. Imaginez un acte de propriété d’une maison. Il est unique, et ne représentera pas la même valeur qu’un autre acte de propriété. Chaque maison a sa propre valeur. C’est la même chose pour les NFT. Et lorsque vous achetez un NFT, il vous appartient et vous pouvez le prouver. Ils peuvent donc être très utiles.

C’est donc dans ce petit monde-là que j’ai décidé de lancer mon second projet, une collection de NFT. Le principe est simple, vous achetez un NFT que vous découvrez en l’achetant. Il comporte différentes caractéristiques, plus ou moins rares. Plus les caractéristiques sont rares, plus la valeur du NFT est forte. Un peu comme une carte Panini ou Pokémon : plus elle est rare, plus elle vaut cher.

Avec ce projet, j’ai dû rentrer encore plus dans la partie technique de la blockchain. Là où pour mon premier projet je faisais appel à des API tièrces, il a ici fallu interagir directement avec la blockchain, être capable de la lire… mais également d’y écrire. Eh oui, n’oubliez pas que les blockchains sont des sortes de base de données; et qui dit base de données dit lecture mais aussi écriture.
J’ai ici choisi la blockchain Ethereum, qui est la plus utilisée pour les NFT.

C’est aussi sur ce projet que j’ai utilisé pour la première fois un framework JS, Next.js en l’occurrence. Cela faisait plusieurs mois que je voulais m’y mettre, et l’occasion était parfaite. Je suis loin, très très loin de le maîtriser (c’est surtout React que je ne maîtrise pas, puisque c’était également ma première utilisation), mais comme dit le proverbe, "c’est en forgeant qu’on apprend le Javascript".

Ce projet n’a pas vraiment fonctionné, il reste à ce jour un échec "commercial". En revanche, j’ai beaucoup appris grâce à lui, tant pour le JS que pour la compréhension de la blockchain.

J’ai lancé d’autre collections par la suite, elles aussi des échecs. Mais ce n’est pas grave, l’important n’est pas ici.


Ces expériences m’ont vraiment plu, j’ai trouvé la partie technique vraiment super intéressante; a contrario, la partie financière ne m’intéresse pas particulièrement: je ne fais pas de trading / spéculation par exemple. Je vais persévérer dans ce domaine et monter un studio dans ce domaine.

Les blockchains sont en train de prendre de plus en plus d’importance aujourd’hui, et il est à mon avis important de s’y intéresser un minimum, ne serait-ce que pour avoir quelques notions et savoir de quoi il en retourne. Je ne peux qu’encourager les développeurs à y regarder de plus près, il existe aujourd’hui de belles opportunités. On se croirait un peu au début d’Internet, quand tout était encore à inventer. Qui aurait pu imaginer Facebook ou Twitter à la fin des années 1990 ? C’est pareil ici, les applications importantes sont à imaginer.


Quelques liens

  • opensea.io, la plateforme pour l’achat et la vente de NFT.
  • Hasheur, une chaîne Youtube en français qui parle de cet écosystème.
  • EatTheBlocks, une autre chaîne Youtube en anglais (mais par un français), qui est plus sur l’aspect technique, avec des formations en ligne.
  • Sorare, une boîte créée par des français, valorisée à plusieurs milliards de dollars, avec des levées de fonds cumulant des centaines de millions de dollars, qui deviendra sans douter un mastodonte du secteur.
  • Facebook et le metaverse

3 commentaires

À propos des NFT : https://twitter.com/JackShawhan/status/1457951413368016899 (cliquez pour avoir toute l’histoire)

(et c’est pas un fake, voir https://twitter.com/tropoFarmer/status/1453933102586290176 (le début de l’histoire) https://twitter.com/justushep/status/1457751132931977217 (le thread en screenshots) et tout le compte du type au singe).

Je trouve que ce billet est un condensé de ce qui ne va pas avec toute la hype de la blockchain et des NFTs.

Tout d’abord pour ton projet de pourboire, pourquoi utiliser la blockchain plutôt qu’une méthode de paiement plus classique ? Tout d’abord d’un point de vue technique, que résout la blockchain dans ce cas ? Ensuite, pourquoi vouloir recevoir des pourboires dans des monnaies si volatiles ? Ensuite, les sommes mentionnées sont aberrantes. Je ne dis pas du tout que tu mens, mais que ce genre de montée en flèche puis chute aussi rapide sont des fléaux plus que des choses à promouvoir. Tu as apparemment pu gagner quelques milliers d’euros, grand bien t’en fasses. Mais il est probable que ces euros viennent de personnes naïves ayant investis dans des choses qu’elles ne comprenaient pas.

La partie sur les NFT sont du même acabit. De ton propre aveu, tu ne comprends pas leur intérêt mais tu lances un projet dessus.

Pour tes projets, tu mentionnes que tu as appris beaucoup de choses. Pourrais-tu en dire plus à ce propos ?

C’est un questionnement intéressant, que j’ai eu et que je continue d’avoir.

Quand j’ai commencé à regarder de plus prêt, je ne comprenais pas vraiment ce milieu. Au final, pour le moment, tout cela s’apparente à de la spéculation, comme dans la "vraie vie" avec la bourse ou le marche de l’art. Et comme je déteste la bourse et la spéculation, j’ai eu beaucoup de mal. "Quoi, quelqu’un est prêt à payer 500€ pour acheter une image moche ?" Au final, je ne comprends toujours pas cet aspect, cela me dépasse que certaines personnes paient pour ça. Mais…

Pour ma part, c’est l’aspect technique qui me plaît et m’intéresse. Je n’achète rien et je ne spécule pas. Je me contente de créer des projets. J’y ai passé beaucoup de temps, le premier projet servant aux investisseurs cryptomonnaies à mieux comprendre le marché et faire de meilleurs choix. J’aurais pu le faire complètement bénévolement, mais j’ai choisi une autre voie, celle de pouvoir gagner de l’argent grâce à mon travail. Sachant que le rapport temps investi / argent gagné n’est absolument pas en ma faveur, et que ça me convient très bien.

Concernant l’intérêt de la blockchain, la réponse est très simple : l’anonymat. C’est un milieu dans lequel les gens sont anonymes et ont des fonds en cryptomonnaies. Si tu leur demandes une rémunération quelconque avec de l’argent traditionnel tout en pouvant remonter jusqu’à eux, cela ne fonctionnera pas. Il faut s’adapter a son marché, c’est ce que j’ai fait ici.

Quant à la partie "montée en flèche", je partage ton avis, c’est une aberration et c’est typiquement ce que je déteste dans ce milieu; je n’en suis cependant pas responsable. Après, ça reste grisant quand ton projet perso atteint un tel sommet, surtout que cela aurait pu durer. Encore une fois, je n’ai pas simplement créé une cryptomonnaie dans le but de la vendre. J’ai créé un projet avec une vraie utilité pour certaines personnes, ma cryptomonnaie servant à payer quelques fonctionnalités premium (99% du site étant utilisable sans). Il s’est malheureusement avéré que des spéculateurs sont venus dans le but de faire monter artificiellement le cours de la crypto; encore une fois, je n’ai pas la main dessus.

Concernant les personnes naïves, je partageais cet avis. Je le partage toujours, mais avec plus de nuance : tout comme pour la bourse, il est dit et répété aux gens qu’il ne faut pas investir de l’argent qu’ils ne sont pas prêts à perdre. Je n’ai jamais forcé personne à acheter quoi que ce soit; au contraire, j’ai même déconseillé à des personnes, même que je ne connaissais pas, à acheter de ma cryptomonnaie. J’ai toujours été honnête et transparent sur mes projets.

Pour les NFT, c’est un peu un mix de tout ça; au bout d’un moment, tu t’aperçois que des gens sont prêts à payer pour des choses que tu peux fournir. Personnellement, je ne comprends pas que des personnes puissent mettre ne serait-ce que 500€ dans un smartphone ou payer une fortune un ordinateur Apple ou un tableau avec trois traits et deux ronds. Je ne comprends vraiment pas l’intérêt, mais ce n’est pas à moi de juger de ce qu’elles font de leur argent. Si cela les amuse ou les rend heureuses, tant mieux pour elles et tant mieux pour les vendeurs. Ici c’est pareil.

Je ne dis pas que tout ça est bien ou mal; je partage simplement mon retour d’expériences sur un sujet en particulier, sous-traité pour le moment.

Pour terminer, en ce qui concerne les choses apprises, outre l’aspect découverte du monde de la blockchain, j’ai beaucoup appris techniquement : comment créer un smart contract, les différences entre les blockchains, comment interagir avec un smart contract depuis un site internet, et surtout enfin commencer des projets avec React et Next.js, ce que je voulais faire depuis très longtemps. J’ai encore beaucoup à apprendre sur ces deux frameworks, ce qui me frustre un peu, mais je ne désespère pas. J’ai aussi compris l’un des intérêts des NFT, que l’on voit comme des images à collectionner, mais qui peuvent être bien plus que ça; on peut aussi les voir comme un ticket unique, une carte de membre pour tel ou tel service, etc. C’est une chose qui est en train d’arriver, pour les billets de concert par exemple. Je les utiliserais d’ailleurs sans doute sous cette forme dans un projet futur.

Rentrer plus dans les détails est compliqué ici, car pour la partie technique, cela revient à faire un tutoriel sur tel ou tel aspect.

J’espère avoir répondu à toutes tes questions et reste évidemment ouvert à la discussion. :)

+0 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte