Géologie

Énergie thermique terrestre

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Bonjour à tous, merci de pouvoir répondre à ma question plus ou moins pertinente. Il est vrai, en géologie que l’énergie thermique de la Terre est plus forte aux limites des plaques tectonique, et ma question est de savoir pourquoi seulement à ses endroits là et comment l’expliquer ?

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Salut,

Il est vrai, en géologie que l’énergie thermique de la Terre est plus forte aux limites des plaques tectonique

Dis comme ça, ça veut pas dire grand chose. Est-ce que tu veux parler du flux de chaleur plutôt que de l’énergie thermique elle-même ? Si oui, tu pars déjà d’une affirmation fausse puisqu’il n’est pas fort partout aux limites des plaques (le seul endroit où il est plus fort aux limites est au-dessus des zones en extensions), et il n’est pas fort seulement au-dessus des limites de plaques (tout le volcanisme intra-plaques sont des zones de fort flux de chaleur, même si je l’admets c’est relativement anecdotique).

Ensuite, histoire d’éviter de pondre un pavé sur la géodynamique, est-ce que tu pourrais préciser ta question ? Est-ce que tu veux savoir pourquoi le flux de chaleur est plus fort ou pourquoi les limites de plaques sont localisées ? Les réponses sont bien sûr liées, mais ça permettra d’orienter la chose.

Édité par adri1

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Déjà il faut bien faire attention qu’il n’est pas fort au-dessus de toutes les limites des plaques. Le flux de chaleur est maximum au niveau des dorsales océaniques et minimum au niveau des zones de subduction.

Cela s’explique par la structure des cellules de convection dans le manteau. Les formes des plaques sont directement liées à la forme de ces cellules, les dorsales sont situées au niveau des zones de remontée de matériel chaud alors que les zones de subduction sont des zones d’enfouissement de matériel froid (en l’occurrence les plaques elles-mêmes).

La chaleur est transportée à travers la lithosphère par conduction. Le flux de chaleur est donc $k\dfrac{\Delta T}{d}$ avec $k$ la conductivité de la lithosphère (grossièrement constante), $\Delta T$ l’écart de température entre la surface et la base de la lithosphère, et $d$ l’épaisseur de la lithosphère. Au niveau des dorsales, l’épaisseur de la lithosphère est diminuée par l’arrivée de matière chaude et l’écart de température entre la surface et la base de lithosphère est forte. Le flux de chaleur dans ces régions est donc fort. Au niveau des zones de subduction, la lithosphère est au contraire épaisse et l’écart de température entre la surface et la base de la lithosphère est plus faible. Le flux de chaleur est donc plutôt faible.

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+3 -0
Auteur du sujet

Excellente, votre réplique ! merci vivement. je crois que j’ai compris. mais es-ce qu’il est possible que j’aie votre adresse mail histoire? de transmettre un peu plus de connaissance $M. Adri1$? ( j’avoue que je vous trouve excellent en la chose …)

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Content que ma réponse te convienne ! Si tu n’as pas d’autres questions sur le même sujet, tu peux marquer le sujet en résolu avec le bouton dans la colonne de gauche.

Je réserve mon adresse email pour les communications personnelles et professionnelles. Si tu as d’autres questions concernant la géophysique, je t’invite à les poser sur ce forum. Déjà, il y a de fortes chances pour que je réponde, et ça présente un avantage : les autres personnes intéressées peuvent lire et surtout participer à la discussion en apportant d’autre réponses. C’est plus intéressant qu’une discussion fermée. :)

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+2 -0
Auteur du sujet

Les questions, il y en a! je suis entrain de me préparer pour la géologie l’année prochaine genre auto-formation, alors je lis quelques ouvrages et me sers de l’Internet mais il y a toujours des choses que ne comprend pas; merci d’être disponible … Déjà je cherche à connaître le comportement mécanique de chaque couche et les méthodes d’approche ( indirectes).

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte