Les bases du travail d'un texte

Pour écrire un tuto, un document important, un texte littéraire ; et pour les relecteurs.

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Tout le monde se secoue ! :D

J’ai commencé la rédaction d’un tutoriel au doux nom de « Les bases du travail d’un texte » et j’ai pour objectif de proposer en validation un texte aux petits oignons. Je fais donc appel à votre bonté sans limites pour dénicher le moindre pépin, à propos du fond uniquement pour l’instant. Vous pourrez consulter la bêta à votre guise à l’adresse suivante :

Merci !

Édité par SpaceFox

Ce tuto à l’air pas mal. C’est un guide méthodologique dans le cadre de la rédaction des tutos ?

La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+0 -0

Salut SpaceFox,

Tu destines ton texte à quel public ? Aux auteurs débutants et aux relecteurs c’est ça ?


J’ai compris globalement le message de ton texte, mais je crois que le plan actuel est un peu faible.

  • « Grammaire et orthographe » fait partie du travail de la forme, donc la deuxième partie déborde sur la troisième.
  • « Un peu de méthode » et « La relecture » tombent comme un cheveu sur la soupe, et me paraissent orthogonaux au « travail du fond ».
  • « Un aparté sur l’écriture inclusive » devrait à mon avis être une sous-section de « Travailler le français pour avoir un texte lisible et fluide »
  • Tout du long, tu fais peu de lien entre ton injonction initiale (regarder pour chaque élément l’adéquation avec le message et le public), et tes conseils ultérieurs.

Je propose ci-dessous une variante de ton plan dont la progression me semble plus claire.

  • Approche générale pour élaborer le contenu de manière adéquate
    • Identifier le message et le public
    • Étapes de rédaction
    • Rétroaction entre rédaction/adéquation à chaque étape
  • Travail du style
    • Choisir un ton et un niveau de langage adaptés
    • Rester homogène
      • Homogénéité du vocabulaire/jargon
      • Homogénéité du style (important à plusieurs)
    • Rendre l’écriture efficace
      • Éviter les lourdeurs
      • Élaguer l’inutile
  • Correction de la langue et mise en forme
    • la grammaire, l’orthographe
    • Mise en forme, la typographie

Tu n’expliques pas ce qu’est exactement le fond. Pour un débutant, ce n’est pas trivial. La première fois que j’ai entendu ce concept ça devait être à la fin du collège, peut-être même au lycée.

Par ailleurs, la distinction catégorique fond/forme n’existe pas selon moi. Le passage de l’un à l’autre est progressif.

  • L’organisation du texte découle du message. L’enchaînement des parties et le contenu des paragraphes sert le message directement. C’est ce qui fait qu’à information similaire, une encyclopédie ne fait pas un cours.
  • Le ton découle du public cible. Pour faire passer un message à ton public, tu adaptes la tonalité. Pour des jeunes, le style académique est austère. Pour des professionnels, le style pour les jeunes peut être verbeux ou distrayant.
  • La grammaire sert directement le message, en permettant de rendre limpide l’information à faire passer, en évitant les nuisances de lourdeur ou de correction mentale, voire en évitant les non-sens ou contre-sens malheureux.
  • Ensuite, quand tu descends dans les détails orthographique et typographique, ça devient essentiellement une histoire de forme. Mais ça peut servir ton message, en montrant que c’est du sérieux ou en renforçant sa classe avec une typographie soignée. C’est pas neutre !

J’ai aussi une remarque plus anecdotique (désolé).

Les phrases passives, là aussi beaucoup moins utilisées en français qu’en anglais.

Je ne suis pas convaincu que la comparaison avec l’anglais soit pertinente. Bien que cette langue tolère mieux la voix passive, la voix active est en général conseillée. Voir par exemple The Elements of Style, qui fait référence malgré son âge. Par ailleurs, on est dans un texte destiné aux auteurs francophones (je me trompe ?), pour lesquels l’anglais a une importance anecdotique.

+0 -0
Auteur du sujet

Merci pour les retours, qui sont globalement intéressants.

  • La cible, c’est les auteurs qui n’ont pas de méthode pour travailler un texte (alors qu’ils peuvent avoir écrit pas mal de choses). Il peut servir comme guide méthodologique pour les tutos ou articles, mais n’y est pas limité.
  • La 3ème partie sépare volontairement ce qui est du travail « mécanique » et qui n’a normalement pas d’impact sur le sens (et ça permet d’équilibrer le texte).
  • Je suis d’accord sur le fait qu’il y a des sections que je ne sais pas trop comment placer.
  • Ta proposition de plan tombe exactement dans ce qu’il ne faut pas faire en tant que relecteur. Tu as passé du temps sur quelque chose dont je n’ai pas l’utilité (mais ça prouve que mon passage là-dessus n’était pas clair, donc d’une certaine façon c’est utile)
  • Tout ton paragraphe sur le fond et la forme découle du fait qu’on a pas la même notion de fond et de forme ; du coup oui, je dois clarifier ça.
  • Enfin, les remarques à l’anglais sont volontaires : en particulier dans l’informatique, énormément d’auteurs ont des tics de langages qui viennent directement de l’anglais – parfois c’est même des calques directs.

J’ai lu le texte hier soir, et je n’ai trouvé que des qualités. Avec un peu de recul, je tique un peu sur le parallèle avec l’anglais et la forme passive ; le passage est peut-être utile, mais alors, il faut développer plus, et donner un exemple de phrase ’interdite’ parce que calquée directement sur l’anglais.

+0 -0

J’avais eu un peu la même réflexion au niveau de "Un peu de méthode" et "La relecture" mais après une relecture j’ai compris que "La relecture" est la suite logique du point 5 de "Un peu de méthode".

Parcontre je ne comprends pas pourquoi "Un peu de méthode" est avant la première et deuxième sous-partie. Car ces deux sous-parties ("Quel message pour quel public ?", "L’adéquation entre le fond et le public") expliquent le point 1 de "Un peu de méthode".

+1 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l’adresse suivante :

Merci d’avance pour vos commentaires.


Ho, ce déterrage sauvage ! Figurez-vous que je nettoyais mes contenus, et je j’ai découvert que je n’avais jamais terminé ce tuto… alors voici en exclusivité mondiale pour vous une nouvelle itération de ce tuto, qui tire profit des nouveaux types de blocs.

Dites-moi ce que vous en pensez !

PS : si quelqu’un a une idée de phrase bien calquée sur l’anglais, je prends, j’ai pas d’inspiration là.

Édité par SpaceFox

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte