Supprimer le MBR d'un disque externe

En conservant les données qui sont dessus, le tout depuis Mac OS X

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Salut tout le monde,

J'ai déconné avec mon PC en voulant bidouiller 36 trucs à la fois.

Au final, j'ai fini par utiliser la fonction de restauration de SuperGrubDisk sur le mauvais disque (pas le SSD du système, qui en fait n'apparaissait pas dans la console de récupération, mais un disque de données) : la méga boulette…

En attendant que je réinstalle un nouveau système tout propre sur le SSD (ce qui était l'objectif de base) je n'ai plus que mon portable sous la main pour faire toutes les manips.

J'ai extrait le disque de données de la tour, collé dans un boîtier externe et branché sur mon portable (Macbook Air). Mac OS, sans surprise, refuse de monter le disque, m'indique qu'il utilise un MBR et que l'utilitaire de disque (de Mac OS) ne peut rien faire avec, pas franchement une surprise.

Le bon point : les données (notamment des albums Lightroom assez conséquents :\ ) semblent toujours présents sur le disque : j'ai utilisé une version d'essai d'un soft de récupération de données et j'ai à peu près tout retrouvé.

Avant de me lancer :

  • dans l'achat de la version complète du soft pour récupérer mes données

  • dans des manips vraiment lourdes de backup d'un disque à l'autre

Je voulais savoir s'il existait un moyen simple (sous Mac OS si possible, sinon sous Linux éventuellement) de dégager le MBR du disque, sans perdre les données qui sont dessus. (histoire d'éviter de faire une énième bêtise).

J'espère que la description du soucis est assez claire, n'hésitez pas à me poser des questions si ce n'est pas le cas.

Merci de votre aide en tout cas.

Happiness is a warm puppy

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Sous Mac, je ne sais pas trop ce qu'il est possible de faire. Sous Linux, j'ai une solution assez simple pour supprimer le MBR : le MBR est le premier secteur du disque, il suffit de l'effacer avec l'utilitaire dd, par exemple si ton disque dur est sdb:

1
dd if=/dev/zero of=/dev/sdb bs=512 count=1

Je me méfie un peu de l'information selon laquelle les secteurs font 512 octets sur SSD, du coup, avant de faire l'opération, tu devrais quand même lire le dit secteur et vérifier qu'il finit bien par 0xAA55. Tu peux copier le début de ton disque dans un fichier via

1
dd if=/dev/sdb of=/tmp/mon_fichier_temporaire.bin bs=512 count=1

Sauf réglage particulier de ta machine, il te faudra des droits root pour triturer ainsi tes disques.

+2 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Pour compléter la réponse de Natalya :

Bien sûr qu'il est possible d'utiliser dd sous Mac OS. C'est un système Unix comme un autre. :P

Ensuite, il faut toujours faire très attention lorsque l'on utilise dd. Pour décrire cette fonction simplement, elle copie directement et sans poser de question le fichier if (input file) dans of (output file). Elle écrase donc ce qui se trouvait là avant.

Lorsque l'on s'en sert pour effacer un MBR par exemple, il faut être très attentif à la commande qu'on entre, sous peine d'effacer plus que ce que l'on voudrait et le regretter.

Personnellement, j'utilise dd régulièrement et j'ai toujours une boule au ventre au moment d'appuyer sur Entrée.

Auteur du sujet

Merci beaucoup à vous deux.

Le disque en question n'est pas un SSD, c'est un caviar black il me semble tout ce qu'il y a de plus classique, mais je vais de toute façon exécuter ta seconde commande avant toute manip'.

Merci encore pour le coup de main, je vous tiens au courant.

Happiness is a warm puppy

+0 -0

Avant de me lancer :

dans l'achat de la version complète du soft pour récupérer mes données

dans des manips vraiment lourdes de backup d'un disque à l'autre

Je voulais savoir s'il existait un moyen simple (sous Mac OS si possible, sinon sous Linux éventuellement) de dégager le MBR du disque, sans perdre les données qui sont dessus. (histoire d'éviter de faire une énième bêtise).

Ce que je vais dire là est entièrement théorique, je sais que les outils existent (sous linux) mais je ne connais pas leur nom. Si je comprends bien, ton disque (avant foirage de SuperGrubDisk) a été formaté avec une table type msdos, donc utilisant la MBR. Dans ce cas, il est théoriquement possible de récupérer tout le disque sans logiciel de récupération de données. Il te faut un outil suffisamment bas-niveau pour écrire dans la MBR et uniquement dans celle-ci (= pas dans les partitions) , et tu mets l'ancienne table des partitions (il faut bien sûr la connaître à l'octet près >_< ). Si tu as bien fait la manip', tu devrais pouvoir récupérer les données de ton disque le plus simplement du monde par copie (mais si Mac OS te fait suer avec la MBR il faudra passer par linux).

Bien entendu, si ton outil viens mettre le boxon dans les partoches, même ton soft de récup' ne va rien pouvoir faire, donc exit diskutil, gparted, etc …

There is no place like /home.

+0 -0
Auteur du sujet

Je ne suis pas sûr d'avoir bien compris.

Le disque de données était formaté en FAT32, avec des données dessus. Donc j'imagine avec un MBR dessus.

SuperGrubDisk arrive et par ma faute il change le MBR en le remplaçant par je sais pas vraiment quoi (mais j'peux vous le dire à l'aide des commandes que vous m'avez données si vous voulez).

L'outil bas-niveau qui-va-bien, si j'ai bien suivi c'est la commande dd mais par contre l'état du MBR avant que je ne fasse des bêtises, comment je pourrais le déterminer a posteriori ?

Happiness is a warm puppy

+0 -0

Il y a 2 solutions différentes en fait:

  • celle par dd qui réinitialise ta MBR à 0. Il te faut donc le soft qui va bien pour récupérer les données.
  • celle par un utilitaire relativement plus haut niveau, qui va:
    • soit reconnaître les partitions en parcourant tout le disque et écrire la MBR qui correspond
    • soit te permettre de marquer en dur, toi même dans la MBR, la table des partitions.

Je sais que les 2 fonctionnements existent (celui de l'utilitaire "haut-niveau"), mais je n'ai aucun nom à te donner :'( . Grâce à un utilitaire de cette sorte tu récupères un disque tout neuf, dans le sens où les partitions ont été restaurées (ce qui n'est pas le cas avec dd : les informations sont là, mais l'OS sera incapable de les trouver, seul ton soft le pourra), ce qui te permet de ne pas acheter le soft.

comment je pourrais le déterminer a posteriori ?

Si tu connais tes partitions, la méthode 2.2 est envisageable. Sinon seule la 2.1 est possible.

Bonne journée !

EDIT :

Donc j'imagine avec un MBR dessus.

Effectivement, tu as 99.999% de chances d'avoir une table msdos, donc un MBR utilisé.

Édité par dosmpm

There is no place like /home.

+0 -0

L'outil bas-niveau qui-va-bien, si j'ai bien suivi c'est la commande dd mais par contre l'état du MBR avant que je ne fasse des bêtises, comment je pourrais le déterminer a posteriori ?

Javier

Il faudrait connaître à l'octet près la taille de tes partitions physiques sur le disque. Avec cette information, on peut réécrire une table de partitions à la main, et la remettre au bon endroit avec dd. Si c'est tout le disque, ça devrait être facile. A mon sens, c'est s'emmerder pour rien: via fdisk (un outil de partitionnement en ligne de commande), on peut recréer les partitions sans les formater, ça ne me semble pas utile de le faire à la main. La seule question est : connais tu la taille de tes partitions, ou faut-il un outil automatique pour tenter de les retrouver en parcourant tout le disque ?

Édité par Natalya

+0 -0
Auteur du sujet

A l'octet près non, mais c'est un disque que j'utilisais pour sauvegarder des données, donc je n'ai jamais créé de partition à la main.

C'est un PC que j'ai fait monté, il est arrivé avec ce disque dans le boîtier formaté en FAT je n'ai jamais touché à sa table de partition jusqu'au drame de supergrubdisk.

Happiness is a warm puppy

+0 -0

via fdisk (un outil de partitionnement en ligne de commande), on peut recréer les partitions sans les formater

Ah ça je ne savais pas ! A retenir pour plus tard.

C'est un PC que j'ai fait monté, il est arrivé avec ce disque dans le boîtier formaté en FAT je n'ai jamais touché à sa table de partition jusqu'au drame de supergrubdisk.

Alors il est probable que le disque soit une seule grosse partition en FAT32. Sous fdisk (ou autre) il faut donc que tu définisse une seule partition FAT32 qui prend tout le disque. De toute façon, ta MBR est déjà fichue, donc tu ne peux pas faire pire :lol: . Juste faire attention à ne pas formater, ce serait trop bête.

Bonne soirée !

There is no place like /home.

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte