Permettre aux utilisateurs de choisir leur interface de rédaction

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Je me demandais s’il serait possible de laisser le choix aux utilisateurs entre un mode de rédaction WYSIWYG (’fin, en partie) et un mode d’édition classique (donc sans champ textuel enrichi, comme auparavant) ? Au-delà des bugs rencontrés par plusieurs utilisateurs avec la nouvelle interface (qui justifieraient peut-être un revert le temps que cela soit plus stable ?), je ne l’apprécie personnellement pas du tout.

#JeSuisArius

+7 -1

Et dire qu’on avait changé l’ancienne parce qu’elle n’était pas si pratique que ça… Par contre, le fait que la nouvelle soit à moitié buguée (pour le moment du moins) n’aide clairement pas.

+2 -0
Auteur du sujet

Qu’est ce qui ne te convient pas ?

A-312

C’est une pure question de goûts et de préférences ici. À supposer que tous les problèmes courant soient résolus (notamment le fait de ne pas pouvoir utiliser Grammalecte dans mon cas), je n’aime juste pas le principe. J’apprécie de pouvoir écrire du texte sans que celui-ci ne soit interprété d’une quelconque manière et de réaliser un aperçu quand cela me paraît opportun (un peu à la manière de LateX ou groff).

Et dire qu’on avait changé l’ancienne parce qu’elle n’était pas si pratique que ça…

Aabu

Bah le problème est toujours le même : pas pratique pour qui ? Je ne m’en suis jamais plains en ce qui me concerne. ^^"

Édité par Taurre

#JeSuisArius

+2 -0

La sauvegarde locale déconne encore, des outils qui fonctionnent sur des zones de texte brutes ne fonctionnent plus sur le nouvel éditeur (voir le problème qu’une personne a eu avec grammalecte, ou encore mon téléphone qui ne met plus les maj en début de phrases, ou les malvoyants qui en chient pour éditer leur texte), l’éditeur se croit plus intelligent que moi et se permet d’ajouter des marqueurs à la volée (comme les marqueurs de citation).

Tout ça juste pour avoir du gras quand on met des étoiles, ça me parait pas très intéressant. Le MD a l’avantage énorme d’être du texte brut avec des marqueurs plutôt visuels et lisibles. C’est con de perdre autant en UX juste pour le rendre un peu plus lisible avec des couleurs.

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+9 -0

des outils qui fonctionnent sur des zones de texte brutes ne fonctionnent plus sur le nouvel éditeur (voir le problème qu’une personne a eu avec grammalecte)

Simplement Grammalecte qui ne marche pas, ça me parait pas trop dérangeant. Perdre 3/4 d’heure de rédaction à cause d’interférences Grammalecte / éditeur, ça lest. Jusqu’ici, je rédigeais facilement ailleurs (éditeur de texte local avec coloration auto du markdown), j’ai essayé en ligne (parce que couleur + sauvegarde géré par ZdS). Mauvaise idée.

Qu’on ait eu très rapidement un éditeur intelligent, c’est super. C’est un excellent prototype. Est-ce que l’on pourrait accepter qu’en l’état, ce n’est qu’un prototype, et revenir à l’ancien tant qu’il ne sera pas correctement testé et débogué ? Je préfère un truc moche et stupide qui ne perd pas mes écrits que le contraire.

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+1 -0

C’est un réglage qui peut se désactiver.

Pas du côté utilisateur.

Très franchement, j’ai l’impression que cet éditeur n’est pas assez mûr pour une utilisation en prod…

Édité par adri1

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+3 -0

Je plussoie la requête. Si, me concernant, l’éditeur apporte des fonctionnalités intéressantes, il n’est pas encore prêt pour une utilisation en prod.

Même souci relevé plus haut, mais avec Antidote.

Édité par Arius

"Throw me to the wolves and I will return leading the pack." — Seneca

+0 -0

Même souci relevé plus haut, mais avec Antidote.

Ça va être compliqué de contribuer à Antidote pour proposer un correctif…

Il y a bien des façons de passer à l’acte. Se taire en est une. Attribué à Jean-Bertrand Pontalis

+2 -0

Même souci relevé plus haut, mais avec Antidote.

Ça va être compliqué de contribuer à Antidote pour proposer un correctif…

Gabbro

En effet. Mais j’ai quand même voulu soulever le point, na ! :p

"Throw me to the wolves and I will return leading the pack." — Seneca

+0 -0

Je plussoie largement même si les erreurs que je rencontrai couramment sont désormais résolues.

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

J’apprécie de pouvoir écrire du texte sans que celui-ci ne soit interprété d’une quelconque manière et de réaliser un aperçu quand cela me paraît opportun (un peu à la manière de LateX ou groff).

Exact, ce qui me manque avec l’ancien éditeur, c’est ce côté texte brut. Tu écris le code brut, sans format, et puis en cliquant sur Aperçu, là tu « compiles » ton message et tu peux voir le résultat.

(PS) Micro-bug trouvé à l’instant : si tu cliques par erreur sur « Abbréviation » en ayant surligné un mot, puis que tu cliques sur le bouton annuler, ça affiche :

*[affiche]: null

+0 -0

J’ai l’impression qu’il y a plusieurs doléances qui se mélangent par ici.

Déjà un peu d’historique : le but premier de cet éditeur, c’était de pouvoir s’y retrouver dans des markdown un peu longs. Parce que Markdown est certes « du texte brut avec des marqueurs plutôt visuels et lisibles. », mais soyons sérieux deux minutes : s’il reste lisible sur un message de la taille d’un post de forum, c’est loin d’être le cas sur le markdown d’un contenu, et ça rends leur édition, donc leur correction et leur publication, très pénible.

Le but premier, c’était précisément ça : rendre moins pénible l’édition et la correction des contenus.

Maintenant, en l’état, je vois trois grands types de reproches faits à l’implémentation actuelle :

  1. Elle souffre encore de bugs, même si la situation s’est améliorée ;
  2. Elle apporte des régressions en terme d’ergonomie (dont les interactions avec des outils tiers),
  3. Elle apporte des automatismes.

Qu’on râle à propos des deux premiers points, ça me semble normal et légitime. Le troisième est plus litigieux.

Déjà, parce que beaucoup de ces automatismes sont bien fichus et super pratiques. Là par exemple, pour la liste numérotée, l’éditeur a ajouté les numéros tout seul. Non seulement ça m’évite une tâche pour laquelle je n’ai aucune valeur ajoutée, et en plus quand j’ai fini ma liste, j’ai tapé 2x sur entrée pour aller au paragraphe suivant, et l’éditeur a automatiquement supprimé le numéro du point 4 qu’il avait ajouté tout seul et qui ne sert pas. Et mine de rien, s’éviter du travail inutile et s’épargner des coquilles idiotes, c’est un gros progrès ergonomique.

Si certains automatismes déconnent, pour moi il faut les signaler et les corriger au cas par cas, mais ça fait partie des bugs, et ça n’est pas une raison pour vouloir supprimer toute forme d’automatisme.

D’ailleurs, je trouve assez curieux de lire, dans une même phrase, des plaintes à la fois à propos de la perte d’automatismes (« encore mon téléphone qui ne met plus les maj en début de phrases ») et à propos du gain d’automatismes (« l’éditeur se croit plus intelligent que moi et se permet d’ajouter des marqueurs à la volée (comme les marqueurs de citation) »).

D’ailleurs, je trouve assez curieux de lire, dans une même phrase, des plaintes à la fois à propos de la perte d’automatismes (« encore mon téléphone qui ne met plus les maj en début de phrases ») et à propos du gain d’automatismes (« l’éditeur se croit plus intelligent que moi et se permet d’ajouter des marqueurs à la volée (comme les marqueurs de citation) »).

Dans les deux cas, il s’agit d’un changement par rapport à l’attendu. Je ne trouve pas ça curieux.

+0 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte