Club d'électronique/robotique au collège!

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,
avec un autre ami, nous avions eu l'idée de créer un club de robotique/électronique au collège, car nous pensons que c'est le meilleur compromis entre informatique, programmation, mécanique et électronique. Le CPE est okay et un prof de physique accepte de nous supervisé.
Mais voilà le problème: je n'ai jamais touché à arduino (bien que je regarde des tutos depuis longtemps, pour ne citer celui d'Eskimon :p), ni a de la programmation bas-niveau (juste un peu de PHP et POO). Nous aimerions créer un projet, et apprendre ce qui est nécessaire pour le mettre un oeuvre (voir un qui s'occupe de la prog, l'autre du montage, un autre de l'électronique, un du design/logo et un sur SolidWorks…). Le projet peut s’étaler sur toute l'année, voir pendant 2 ans.
Que pensez-vous que nous puissons faire? Sachant que le collège dispose de bon matériel (fer à souder, plaque PVC avec thermoplieuse, perceuse à colonne, SolidWorks, robot d'usinage…), mais nous avons 13-14 ans, et un prof de physique (spécialisé en chimie :/).
Merci d'avance!

PS: Je pensais à une console portative type gamebuino ou un robot qui roule et détecte les obstacles et autres, mais j'ai peur que leur programmation soit assez compliquée…

Édité par mattis25

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

PS: Je pensais à une console portative type gamebuino ou un robot qui roule et détecte les obstacles et autres, mais j'ai peur que leur programmation soit assez compliquée…

Gamebuino me semble assez compliqué, dû au fait qu'en plus de refaire le matos, si tu as des ports à faire des jeux, voire tout à refaire depuis 0, ça va être sans fin …

Le robot qui détecte les obstacles est faisable, il suffit juste de bien maîtriser ton capteur (donc être un peu documenté/aidé sur la partie éléctronique).

Par exemple, un truc tout nul au début mais qui marche très bien : un "pare-choc" en prise sur un bouton pressoir. Ca ne permet aucune anticipation, mais ça permet d'avoir un prototype. Et puis après, tu peux faire des choses plus chiadées, par exemple avec un capteur à ultrasons (mais il y a sûrement beaucoup mieux hein, ce n'est qu'un exemple).

Bon, comme je suis parti, je vais développer un peu cette idée là.

Avec la navigation "aléatoire", si vous voulez pousser un peu plus loin, vous pouvez aussi faire en sorte de donner des ordres de parcours au robot. Au début, ça peut être tout le trajet via le câble USB, puis ensuite seulement un bout, puis par wifi ? Par interface web ? De ce côté là, les possibilités d'évolutions sont assez importantes (mais très chronophage du coup).

Pour revenir à ceci:

mais j'ai peur que leur programmation soit assez compliquée…

Sous réserve que tu saches comment reculer, tourner, avancer, …, et que tu utilises le "pare-choc pressoir", le programme n'est vraiment pas compliqué:

  • loop()
    • Tant que pas d'obstacle
      • avancer
    • (on a donc un obstacle) Reculer; tourner à gauche (ou à droite, ou aléatoire)
  • fin

Le reste n'est que de la gestion des moteurs et du bouton pressoir.

Bon après, je t'ai dis tout ça, mais je suis très loin d'être un spécialiste sur le sujet.

There is no place like /home.

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

question bête, y'a pas un prof de techno d'intéressé dans votre collège? ou sinon, jette un oeil dans les surveillants si y'en a pas un qui est branché techno. style un qui a commencé des études dans un domaine technique et qui fait sa reconversion vers un domaine plus pédagogique, je dis ça, parce que c'est mon cas… dans mon collège à moi ça court pas les rues, mais j'imagine que ça peut exister (en fait je suis la preuve de l'existence de ce genre de surveillants, mais je sais pas à quel point c'est répandu, vu que dans mon collège, je suis un peu le seul à savoir se servir d'un PC pour un peu mieux que facebook et les logiciels de gestion de base de données des élèves…)

par contre, avant de trop aller voir du monde, précisez un peu votre projet peut-être, parce qu'entre une gameduino et un robot, y'a quand même de la marge. perso, si j'avais un atelier de ce type à animer, j'aurais tendance à vous pousser vers de la robotique, déjà parce que vous pouvez pas le faire chez vous (ça demande pas mal d'outillage et de matériel), puis parce que c'est beaucoup plus fun de le voir fonctionner. et en plus, argument à avancer au moment d'en parler sérieusement avec les adultes de l'établissement, un petit robot qui traine dans le couloir, pendant les journées portes ouvertes, ça impressionne pas mal, MASS PUB!!!

pis suivant le projet; c'est pas beaucoup plus compliqué, faire des petits robots, par rapport à faire une console, et surtout c'est beaucoup moins fastidieux: si jamais tu fais une console, tu vas devoir faire toutes les animations et les graphismes à la main, éditer les niveaux aussi, bref ça risque plus de vous dégouter qu'autre chose. alors que se caler sur des projets pas trop compliqués en électronique / robotique (y'a qu'un pas entre les 2…), bah le travail fourni reste divers et varié, si ça dure 2 ans, y'a moyen de faire pas mal de choses (et donc que tout le monde fasse de tout).

d'ailleurs, si vous voulez faire un peu plus simple au début, y'a les robots lego mindstorms (par contre budget un peu plus fort), qui sont un bon outil pour appréhender la robotique, dans le montage du club. mais ça, c'est des choses dont il faut parler à celui qui animera l'atelier (à priori le prof de physique donc)

Édité par remace

Oui. Non. Attends, je regarde mieux et je te dis.

+0 -0
Auteur du sujet

D'accord merci de ta réponse :)
Donc ouai je pars plus sur ça, car une gamebuino, comme tu le dis si bien, et plus de la programmation un peu plus poussé et plus "lourde", et c'est vrai que je n'ai pas pensé à l'aspect "pub" du robot.
Un autre petite avantage: on peut faire le robot cette année avec une arduino, mais comme je serai en troisième l'année prochaine, dans ce même collège, nous pourrons par exemple l'équiper d'une caméra montée sur un raspberry pi, ou le télécommander par bluetooth, ou encore le recharger par induction, ou autre technologie aussi fun ;)

Par contre petite question technique, pour la détection d'obstacle (on veut le rendre autonome), nous pensons à un système ultrason, mais j'ai entendu dire que les pieds de chaise ne sont pas toujours détectable, on pense également rajouter un système de sécurité qui couperait le robot en cas de collision (parchoc avec boutons), mais comment faire pour détecter ces pieds de chaises?
Merci encore de vos réponse

Édité par mattis25

Auteur du sujet

L'infrarouge ne les détecterait pas? Enfin c'est toujours mieux trois sécurités (infrarouge, ultrason et "bumper") que une ou deux ;)
J'en ai rediscuter aujourd'hui (nous sommes maintenant trois à vouloir le faire), on aimerait faire donc:
- Un robot semi-circulaire
- Autonome (sans télécommande), avec détection d'obstacle à ultrason
- Équipé d'un panneau de contrôle avec écran une ou deux lignes, d'un "buzzer" en cas de choc, un bouton d'arrêt/marche, un autre bouton pour réactiver le robot en cas de choc, et un bouton tournant pour régler la vitesse de déplacement
- Une carte arduino uno et un shield moteur sera également utilisé
- Une batterie au lithium ion, rechargeable par USB
- Voilà pour les caractéristiques ;)

J'espère que ça sera faisable cette année, sinon nous finirons l'année prochaine. Voici ce qu'on aimerai ajouter l'année prochaine:
- Une photorésistance, pour activer un mode de "suivi de ligne noir", par exemple
- Un système de chargement par induction
- Un système de contrôle par bluetooth, ou, mieux, grâce à un système par réseau internet (avec un raspberry et un peu de js/html/php…)
Merci de vos réponses :)

Et j'imagine que personne ne doute sur quel tuto on va nous appuyé, hein le grand caribou ;)

Et j'imagine que personne ne doute sur quel tuto on va nous appuyé, hein le grand caribou ;)

D

En tout cas pour un premier robot vous visez juste en terme de fonctionnalité. C'est assez complique pour vous occuper un moment, mais ça reste encore accessible pour pas vous décourager trop vite (je dis pas que ce sera simple pour autant hein).

Bon courage et tenez nous au courant de vos progrès ! (Si dans votre petit groupe quelqu'un préfère faire du web/journalisme/photo, pourquoi pas faire un petit blog pour poster des photos de la progression et recueillir des encouragements, avis, conseils et partager votre experience avec d'autres jeunes ?)

ZdS, le best du Zeste ! Tuto Arduino, blog, etc

+0 -0
Auteur du sujet

Finalement je sais pas si le système "autonome" est le plus adapté dans la plupart des cas: le robot pourrait se mettre à tourner en rond. Je me penche alors sur un système sans-fil, et peut être inclure le mode "autonome" plus tard…
Sauf que pas mal de terme techniques sont employés que je ne connais pas (directionnel, non directionnel…), pour une portée ne dépassant pas 10m, et pour que ça soit pas trop compliqué à mettre en oeuvre et pas "capricieux", que me conseillez-vous? (sachant que c'est dans un collège, les interférences peuvent être nombreuses). Je pensais que le bluetooth est sûrement pas trop mal, on peut ainsi commander le robot par un téléphone portable.
Merci d'avance :)

plus y'a de fonctions mieux c'est nan?

Vaut mieux commencer "petit mais qui marche" que "qui fait le café via la réception d'un SMS envoyé par un pigeon depuis la chine" qui ne marchera probablement pas et sera difficile à débugguer.

Allez y par étape. Faire un chassis propre, mettre des moteurs et les faire tourner à différentes vitesse avec l'Arduino, mettre des capteurs et comprendre comment ils marchent puis coupler les deux et après rajouter petit à petit des choses

ZdS, le best du Zeste ! Tuto Arduino, blog, etc

+0 -0
Auteur du sujet

Oki merci pour ces petits conseils :) enfait on pense s'organiser de la sorte:
- Jusqu'au vacances d'hiver, s’entraîner et apprendre à utiliser l'arduino, les bases du langages et l'utilisation de servo…
- Et jusqu'à la fin de l'année faire le robot, avec deux "programmeurs", un monteur/électronicien et les autres plus polyvalents
Ça serait sûrement le plus rapide et le plus enrichissant

je suis tout à fait d'accord aussi, ne partez pas directement sur un projet, expérimentez avant, parce que si ça se trouve, y'en a qui vont se rendre compte qu'ils aiment pas trop, ou faire des bêtises sur le robot final, bref eskimon l'a dit, c'est mieux et plus raisonnable.

simplement, si j'ai une petite remarque, les programmeurs, c'est les même que les électroniciens dans ta liste. les monteurs, bah je sais pas s'ils vont avoir beaucoup de travail, étant donné que vous allez bosser sur 2-3 robots maxi dans les 2 ans, et que le montage complet d'un robot doit pas dépasser 3H de beaucoup.

d'ailleurs, tu parle de rapidité, quel intérêt à être rapide dans votre cas? pas de carnet de commandes, pas d'échéances à proprement parler, pas même d'obligations de productivité… autant vous amuser et apprendre tous un peu de tout (je pense au pauvre monteur de ta liste qui va faire de la thermoplieuse, de la disqueuse et de la perceuse, donc rien de vraiment passionnant, ni enrichissant en tout cas).

c'est pour ça que je sais pas si ça vaut vraiment le coup de se séparer en "métier", surtout qu'en plus, dans un club comme ça, c'est peut-être plus intéressant (ou enrichissant, en utilisant ton vocabulaire) pour tout le monde de faire un peu de tout. dans l'industrie, si les actions sont séparées par métier, c'est pour des raisons de productivité avant tout. du coup, vous n'avez pas particulièrement besoin de cette répartition.

enfin attendez de vérifier avec l'avis d'eskimon, mais vu que vous avez pas vraiment d'impératifs de date de finition/rendu des projets, je vois pas d'intérêt à séparer des élèves de 15 ans non-spécialistes dans des fontions spécialisantes…

dans la série des "robots envisageables", vous pouvez ajouter tous les robots de projets de terminale STI électronique, d'y a 5-6 ans, donc, liste d'exemples incomplètes:

  • le suiveur de ligne
  • l'éviteur d'obstacles
  • le filoguidé/téléguidé (que tu as déjà envisagé, mais personellement je le ferais en 2e robot si j'avais à animer le groupe)
  • le suiveur de lumière
  • le "caniche" -suiveur de personne- (un poil plus compliqué celui-là pis le suiveur de lumière, je pense)
  • le bras mécanique (quelques axes, je pense que 4 axes de rotation correspondent vaguement à un bras humanoïde), etc…

j'ai pas trop d'autres exemples, mais je vous fais confiance pour en trouver.

Édité par remace

Oui. Non. Attends, je regarde mieux et je te dis.

+0 -0
Auteur du sujet

oki merci :) c'est vrai que c'est peut-être pas super de séparer les tâches, mais c'était plus dans le sens que certains n'aiment pas programmer, donc qu'ils pourraient s'occuper plus de la mécanique, représentation du robot et des pièces sur SolidWorks… Ou encore des graphismes et autres ;)
Merci de ton message

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte