Complexation/précipitation

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour à tous!

Déjà, bonne année :)

Une de mes bonnes résolutions est de bien réussir mes partiels. Et pour cela, j'ai besoin de votre aide ! Voilà, en chimie des solutions on étudie les complexes et les précipités. Seulement, je ne fais pas vraiment la distinction entre les 2. Je sais qu'une complexe possède une entité centrale sur laquelle viennent s'ajouter des ligands. Un precipité est toujours neutre et est composé de 2 ions qui sont insolubles dans l'eau une fois réunis, c'est à peu près ça ? Mais alors comment, dans un exercice, reconnaître si cest un précipité ou un complexe ? Un précipité ce n'est que 2 espèces ou alors on peut en avoir un avec 6 entités par exemple? Si le complexe est chargé je sais faire la différence, mais s'il est neutre j'ai un peu de mal. J'aurais tendance à dire que " ça se sent " mais je n'aime pas tellement ça. Enfin, juste par curiosité, si en solution on peut avoir un complexe ou un précipité, avec quelles données peut on savoir ce qu'il va se former ?

Merci d'avance, je sais que ma question est un peu bateau mais c'est une différence que j'ai du mal à saisir :)

Ps; je suis en DUT Chimie, pour mon niveau.

A bientôt !

Édité par Coyote

+0 -0

J'avoue que ma première réaction, c'est "ça se sens" ^^

Bon, plus sérieusement, la différence est une question de terme : un précipité, c'est la formation d'un solide en solution ("une phase dispersée hétérogène dans une phase majoritaire"), tandis qu'un complexe, c'est aussi appelé un "composé de coordination". Autrement dit, rien n'interdit à un complexe de précipiter, et dès lors de lui appliquer la notion de $K_s$ (constante de solubilité), qui est la limite pour que ton composé se dissolve. Cette notion est toutefois différente du $K_d$, la constante de dissociation (ou du $K_l$, constante de complexation), qui est la constante de remplacement d'un ligand de ton atome central par un autre (de manière générale, dans l'eau, c'est remplacer l'eau par le ligand), mais rien n'empêche que ton complexe reste soluble pour autant.

Dit encore autrement, ces deux termes ne s'excluent pas : on désigne par "précipité" tout ce qui précipite à partir d'une certaine concentration. On désigne par complexe un "édifice" formé d'un atome central et d'unités indépendantes.

À noter, pour ta culture générale, que les liaisons qui lient les complexes ne sont pas forcément ionique, alors que c'est généralement le cas quand on sous-entend "précipités" (NaCl, MgCl, MgSO4 …), mais ça sort du cadre de cette question :)

Doctorant et assistant en chimie à l'Université de NamurEx-dev' pour ZdS (a aidé à réaliser la ZEP-12 !) • Carniste cis (y parait que c'est une injure)

+1 -0

Comme le dit Pierre, un précipité c'est relative à cette notion : La solubilité. Dès lors qu'on te donne un Ksp qui sent le faible solubilité (Genre Ksp = 10-17) tu peux dire : Ok là ça précipité assez facilement (cela peut-être le cas pour un complexe tout comme un composé ionique).

EDIT : tiens par exemple pour Ca(OH)2 est soluble environ à 1g/L dans l'eau, ce qui est presque rien et son Ksp = 5,5×10–6

Là où tu saurais différencier un complexe d'un précipité du genre du Sulfate de Baryum BaSO4 c'est que le baryum n'est pas un métal…

Et de plus le K3[Fe(CN)6] possède une notation de complexe, et pareil pour son nom via nomenclature : notation spécifique de complexe hexacyanoferrate (III) de potassium. Or pour les solide ionique le nom est donné par Anion-Cation (Chlorure de sodium, Sulfate de Baryum, Chlorure d'argent). Pour l'argent complexé tu obtiens encore une fois un nom spécifique tel que : hydroxyde de diammine Argent (I) pour [Ag(NH3)2]OH.

Enfin ce qui caractérise un précipité c'est que la cohésion d'un réseau (imbriquation structurelle de plusieurs ions les uns sur les autres à des distance précise dans des maille cristalline précise) est plus forte que l'action de solvatation du solvant. AgCl précipite dans l'eau car son cristal est assez stable et que les liaisons hydrogène ou de Keesom qui veulent solvater ce solide ne sont pas assez forte.

Édité par Blackline

Нова Проспект

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte