Niveaux du web

Une grosse blague ?

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Récemment, au cours de mes pérégrinations sur le web, je suis tombé sur un article traitant des « différents niveaux du web »…

Est-ce un article valable, ou ces histoires de « niveaux » ne sont que des abus de langages ou des imprécisions techniques ?

Je m’explique : je sais que le deep web est un ensemble de serveurs connectés à un réseau spécifique (par exemple, Tor) censé rendre anonymes les informations y transitant, ainsi que les serveurs en eux-mêmes (utiles pour éviter la saisie d’un site illégal, etc.)… Mais j’avoue ne pas trop comprendre l’histoire du Marianas web, du « web quantique », du niveau 8 censé contrôler le monde…

Je pense que mon incrédulité est compréhensible, car cet article (qui n’est pas le seul à parler de ce sujet, soit dit en passant) a tout d’un énième article de théorie du complot, de désinformation, ou tout simplement d’un canular.

Quelqu’un en saurait-il un peu sur le sujet pour pouvoir m’éclairer sur ces sombres histoires de « niveaux du web » ? :)

+0 -0

Pour moi, il y a seulement 2 web : celui qui contient tout le contenu référencé par les navigateurs ( google, yahoo … ), et la partie non-référencé, aussi appelé Deep Web. Le reste, j'y crois pas, surtout à ça :

Le niveau 8 du web est censé contrôler l’ensemble d’Internet. C’est apparemment une anomalie découverte dans les années 2000. Il est complètement insensible, mais envoi des signaux directement dans les ordinateurs du monde entier, ce qui lui permet de contrôler Internet, mais cela dépend du hasard. Personne ne semble avoir le contrôle. D’après ce qu’on dit, une organisation / gouvernement secret détient le contrôle sur ce niveau, mais on ne sait pas. Apparemment, vous devez résoudre un simple puzzle … verrouillage des fonctions de niveau 17 niveau quantique TR001. Il s’agit essentiellement de l’informatique quantique le plus avancé, totalement impossible à résoudre avec nos ordinateurs. Vous avez besoin d’une technologie profonde que personne ne possède.

Techniquement, faudra m'expliquer comment c'est possible ?

Est-ce un article valable, ou ces histoires de « niveaux » ne sont que des abus de langages ou des imprécisions techniques ?

Imprécisions techniques, c'est ce que j'aurais dit ^^

Auteur du sujet

C’est bien ce que je pensais : il n’y a pas de « niveaux » du web… Juste des serveurs sur des réseaux à la vocation d’être plus ou moins publics.

Dans le cas du deep web, il s’agit simplement d’un (ou plusieurs) réseau(x) nécessitant un proxy (e.g. Tor) pour pouvoir y accéder. J’ai bien compris ?

Édité par cyprien.rangi

+0 -0

Juste lloollll ! L'histoire de niveau réservé au ordinateur quantique, ou d'accès dans n'importe quel ordinateur… Je pense que je vais mourir noyé par mes larmes tellement c'est drôle !

Plus franchement, on pourrait découper le web en trois partie :

  • le web (il n'a pas vraiment de nom autre que ça) : les sites accessibles via les moteurs de recherche (comme Zeste de Savoir, Twitter, Openclassrooms…) ;
  • le web profond (deep web ou darkweb) : les sites accessibles via leur nom de domaine (par exemple "unsitecache.fr") qui ne sont pas référencés par les moteurs de recherche ;
  • le dark net (usage controversé d'après Wikipédia) : les sites accessibles que via le logiciel Tor (leurs noms de domaines sont différents "unsiteviator.onion") : ils peuvent être référencés par des moteurs de recherche mais la plupart ne le sont pas.

Je ne suis pas expert, je peux me tromper mais je pense que ce que j'ai dit contient plus de vérités que cet article !

EDIT : J'ai vérifié quelques trucs et rajouté quelques liens.

Édité par Situphen

Médicament flemmard aux pul(p)sions imprécises. “Don’t wait for the perfect moment. Take the moment and make it perfect.”

+0 -0
Staff

J'ai l'impression que beaucoup de gens fantasment sur ce qu'est le web profond… C'est juste le contenu non référencé. Par exemple une base de données d'articles scientifiques en accès non libre, c'est le web profond. Pourtant, rien de bien secret : tous ont déjà été publiés dans des revues tout à fait accessibles au public. Et à l'inverse, il y a plein de sites tout à fait illégaux qui sont indexés.

Pour ce qui est du proxy : un proxy c'est simplement un intermédiaire. Ça évite entre autre de se faire emmerder par la police qui surveillerait certains sites, ou de se ramasser des virus en direct sur son PC. Pour ce qui est de Tor, c'est, juste que certains sites sont inaccessibles quand on est en dehors du réseau où se trouvent les serveurs. C'est par exemple le cas des intranets d'entreprise. Évidemment, Tor ne fonctionne pas pareil, mais l'idée est grossièrement la même.

Le web quantique : quand on aura une manière facile de faire des bits quantiques en quantité importante, on en reparlera. Pour l'instant, c'est de la recherche fondamentale.

+1 -0

cet article n’a rien de valide

Non, les "niveaux" 0, 1, 2 et 3 sont presque corrects (bien que l'on pourrait fusionner les "niveaux" 0 et 1).

Médicament flemmard aux pul(p)sions imprécises. “Don’t wait for the perfect moment. Take the moment and make it perfect.”

+0 -0

Bonjour,

Le problème des nouvelles technologies est qu’il est aisé de trouver des contenus qui explique très bien les détails techniques profonds, qui sont absolument imbitable pour une personne lambda. En revanche des bons contenu vulgarisé qui touche très bien du doigt les enjeux technique du bouzin c’est nettement plus rare, surtout en français.

Heureusement, pour internet, on a quelqu’un qui fait ça relativement bien en France, c’est Benjamin Bayart. Je t’invite à regarder le cycle des trois conférences Qu'est-ce qu'Internet qu’il a donné en 2010 à SciencePo Paris.

Les 2 premières parties sont de la vulgarisation technique, la troisième partie ça peut être intéressant mais ce n’est pas le sujet ici.

La répétition est la base de l’enseignement. — ☮ ♡

+3 -0

Ce qui est assez comique, c'est qu'en fait cet article reprend un fameux canular qui se servait d'un schéma avec un iceberg montrant le web sous forme de niveaux où on pouvait trouver des trucs surprenants comme la position de l'Atlantide, le réseau social des assassins, des parties de chasse à l'homme, etc.

Beaucoup de gens l'ont cru et ça a donné des discours du style je suis descendu jusqu'au niveau 4 ou A partir du niveau 7, ça devient trop dangereux.

  • le web (il n'a pas vraiment de nom autre que ça) : les sites accessibles via les moteurs de recherche (comme Zeste de Savoir, Twitter, Openclassrooms…) ;

On appelle cette partie le web surfacique. Le terme web désigne tout le contenu web.

  • le web profond (deep web ou darkweb) : les sites accessibles via leur nom de domaine (par exemple "unsitecache.fr") qui ne sont pas référencés par les moteurs de recherche ;

C'est beaucoup plus que cela. Il s'agit d'absolument tout le contenu web qui n'est pas référencé par les moteurs de recherche ; par exemple, les pages web générées comme celle des pages jaunes ou le contenu flash.

  • le dark net (usage controversé d'après Wikipédia) : les sites accessibles que via le logiciel Tor (leurs noms de domaines sont différents "unsiteviator.onion") : ils peuvent être référencés par des moteurs de recherche mais la plupart ne le sont pas.

Le dark net et le web sont deux choses qui n'ont rien à voir. Le web désigne du contenu (HTML, notamment). Alors que le dark net représente une interconnexion, en grande partie virtuelle, de machines comme l'est Internet (en gros, le dark net est un réseau dans Internet). On y trouve du web mais aussi tout plein d'autres contenus et applications (comme sur Internet…).

Édité par RomHa Korev

Shave the whales! | Thistle

+5 -0

Wow. Les théories du complot c'est vaste et par définition rempli de c*nneries, mais celle là c'est une perle !

Le nombre de "contrôler" dans l'article ainsi que "une organisation / gouvernement secret" sont symptomatique.

des informations sur les CP et le tabac peuvent être trouvées

Un petit rappel sur les lobbies qui contrôlent tout ne fait pas de mal. Les lobbies existent, et ont effectivement un impact économique et politique important, mais c'est pas une raison pour en déduire qu'ils contrôlent la météo.

des secrets gouvernementaux sont contenues dans le niveau 5

de plus sombres informations, telles que la « loi 13″, les expériences de la deuxième guerre mondiale, et même l’emplacement de l’Atlantide"

Une dose d'Atlantide, et un chemin qui sent le révisionnisme d'extrêmes-droites à plein nez.

Tout ce qui est mentionné ci-dessus est bien réel

Un besoin incessant de rappeler que l'auteur détient la vérité, la vraie, celle que tout le monde vous cache (sauf lui évidemment).

C’est apparemment une anomalie découverte dans les années 2000

Tiens donc, revoilà le bug de l'an 2000, c'est magique.

En bref, on nous cache des choses et des gens/juifs/reptiliens-avec-une-base-derrière-la-lune veulent à tout prix contrôler le monde (rigolez pas pour les reptiliens, la dernière fois que j'ai assisté à une conférence sur le conspirationnisme, y'avait un type qui y croyait dans la salle !).

Ajoutons tout le manque de rigueur scientifique qui s'impose pour toute théorie du complot qui se respecte (en l'occurrence c'est quand même garni), et on y est.

Lire les commentaires d'un contenu permet aussi de se renseigner sur le type d'audience qui le consulte et devrait éventuellement attirer l'attention :

faut croire tt sa c bien vrai on peut aussi trouver des sujet sur les ovni ect les vérité cacher sur beaucoup de chose

ne me dit pas le contraire l'ami…soit : (1) tu pense qu'il y a trop d'amateur (scrip kiddy - lamer) dans la matrice…soit: (2) tu est ignorent de tout ceci ,et cela te fout la frousse !! …ou dernier truc possible : (3) tu es de la grande maison (DGSI - OCC - STRJD - IRCGN - CNAIP - N-TECH - gendarmerie )…

Bref, cet article est un exemple type des discours conspirationnistes qui pullulent, et encore c'est plutôt évident, et bourrée d'aberrations scientifiques grotesques, suffisantes heureusement pour t'avoir poussé à exercer ton esprit critique et à mettre en doute ce que tu as lu :-) !

Edit: après quelques recherches, je viens de trouver à quoi se réfère « loi 13 », "the law of 13's" en anglais, ça se rapporte aux Illuminatis (société secrète dissoute en 1785 pour ceux que la réalité intéresse, et voulant contrôler le monde aujourd'hui selon les conspirationnistes qui n'aiment pas plus l'histoire que les sciences), tout est dit.

Édité par germinolegrand

FYS : une bibliothèque C++ dans le domaine public

+3 -0

Allez, un peu de rigolade:

J'ai trouvé ça là : http://www.paranormal-encyclopedie.com/forum/viewtopic.php?f=44&t=2959&start=0

"Quantum computation exists and the government power have them". F***, je bosse pour le gouverment :p

Remarquez également qu'il faut un proxy pour accéder au "mathmatics research" (la faute n'est pas de moi), ce qui n'est pas tout à fait faux :p

Édité par pierre_24

Doctorant et assistant en chimie à l'Université de NamurEx-dev' pour ZdS (a aidé à réaliser la ZEP-12 !) • Carniste cis (y parait que c'est une injure)

+4 -0
Staff

D'après l'ami d'un ami dont je tairai le nom pour sa sécurité – et la votre –, le niveau 8 serait en vérité contrôlé par des extra-terrestres.

Vous pouvez me croire, je fais de l'analyse de données (niveau 3+), mais sans TOR ni proxy, et la police n'encercle toujours pas mon labo.

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+4 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte