Petit guide de l'apprentissage en autodidacte

L’auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

Suite à ce sujet, je me suis lancé dans la rédaction d'un potentiel mini-tutoriel intitulé Petit guide de l'apprentissage en autodidacte. Voici ci-dessous l'introduction et le plan (avec quelques annotations en italic) que j'envisage. De mon côté, j'ai aussi pris quelques notes.

Vous souhaitez apprendre quelque chose, mais vous avez du mal à vous lancer ou vous baissez les bras trop rapidement ? Alors ce mini-tutoriel est fait pour vous !

Ce petit guide n'a pas pour but d'être un modèle ou un schéma parfait à appliquer, mais un ensemble de conseils et d'outils pour aider et accompagner l'autodidacte dans son apprentissage. Chaque lecteur étant différent, ce sera à vous de bien comprendre ce dont vous avez besoin et de mettre en place votre propre méthodologie de travail pour atteindre vos objectifs.

Mais avant de commencer, il est nécessaire de bien avoir à l'esprit que l'apprentissage est un long chemin ! Il vous faudra donc être patient. N'ayez crainte, vos efforts seront récompensés !

Vous êtes prêt à vous lancer dans l'aventure ? Alors, allons-y ! ;)

1) Se lancer dans l'apprentissage Développer la réflexion et aide à créer des objectifs adéquates

  • Quoi ? Apprendre c'est bien, mais quoi en particulier si jamais ce n'est pas clair [possible mini-tutoriel pour aiguiller par ex. quel langage]? Quels supports ?
  • Pourquoi ? Comprendre ses attentes et ses objectifs, motivation
  • Quel profil ? Ajuster ses objectifs en fonction de son profil (besoins, connaissances, temps,…). Façon d'apprendre

2) Avancer en s'amusant

  • Planifier Consacrer du temps (Agenda, Trello, HabitRPG, …) et ne pas brûler les étapes, ne pas s'éparpiller
  • Pratiquer pratiquer [dépend de ce que l'on apprend aussi] (S'exercer tout simplement, Exemples de cours, Exercices, Ateliers, Projets, CodinGame, Codecademy, …)
  • Échanger Forum, Groupe, etc…

3) Aller encore plus loin Une fois l'apprentissage "réussi"

  • Revoir ses objectifs Aller plus loin, apprendre autre chose, se lancer dans des projets plus conséquents, …
  • Utiliser et partager son savoir Aider (forums, [stackoverflow], …), rédiger un cours, participer à un projet collaboratif, …

Vos conseils et vos retours sont les bienvenus !

Édité par anonyme

+3 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

J'apprécie beaucoup cette idée d'un guide :-)

Je trouve ça dommage que tu mettes le côté social très tard dans l'apprentissage. Personnellement ce sont des rencontres, conférences et divers échanges qui m'aident à apprendre et à avoir de nouvelles idées.

C'est toujours très enrichissant de rencontrer des gens et d'aller parler avec eux sur un sujet qui intéresse les deux parties. C'est aussi un excellent moyen de vérifier ce que l'on sait ou ce que l'on sait pas de devoir le faire à l'oral face à un public (large ou réduit).

Du coup, c'est plus l'autodidaxie dans son sens strict. Ça reste un apprentissage hors les structures mais il y a toujours des gens qui aident et qui stimulent.

+1 -0
Auteur du sujet

Merci pour ton retour ! :)

Pour le côté social, je comprends ton point de vue et je suis d'accord sur le fait que ce soit important.

Ici, je ne pense pas qu'il arrive trop tard (je vais voir s'il y a d'autres avis sur la question) et comme tu le dis ce n'est plus de l'autodidaxie dans son sens strict.

Je pense aussi que le côté social est très dépendant de ce que tu souhaites apprendre, de ton profil (connaissances, attentes, façon d'apprendre, etc…) et de ton environnement (amis, géolocalisation, …). En tout cas, je compte bien faire ressortir cet aspect d'enrichissement et de stimulation [2.3 & 3.2, voire aussi en 1.1 pour les supports, car ça reste hors-structure] ! Je vais réfléchir à cela !

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Bravo, c'est vrai qu'un guide de ce genre ça manque.

je plussoie Hoslomos, l'aspect social est vraiment ce qui permet de progresser. En confrontant ses idées à celles des autres et en échangeant avec eux, on apprend beaucoup de choses. Et parfois on se rend compte qu'on a longtemps cru des conneries :-°

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Je pense aussi que le côté social est très dépendant de ce que tu souhaites apprendre, de ton profil (connaissances, attentes, façon d'apprendre, etc…) et de ton environnement (amis, géolocalisation, …). En tout cas, je compte bien faire ressortir cet aspect d'enrichissement et de stimulation [2.3 & 3.2, voire aussi en 1.1 pour les supports, car ça reste hors-structure] ! Je vais réfléchir à cela !

Smokiev

Je ne sais pas de manière générale comment ça se passe. Mais en maths (parce que c'est ce que je fais à moitié en autodidacte) j'ai très rapidement pu rencontrer des gens et certains sont venus à ma rencontre. C'est peut-être l'esprit scientifique (à l'université) qui est particulier en maths mais j'ai toujours trouvé ça extrêmement simple d'aller voir des chercheurs (et des bons), des enseignants et d'aller discuter avec eux.

En fait ça fait rêver, mais la plupart du temps envoyer un mail ou pousser une porte suffit. Puis une fois qu'on connait quelques personnes elles nous en présentent d'autres.

Je pense que le grand piège en autodidacte c'est de rester seul. C'est certainement la meilleure manière de se planter. Je suis incapable de compter le nombre de fois où j'ai eu une discussion très intéressante et importante pour ma suite dans l'apprentissage.

edit :

Et même si on est timide (je le suis pas mal), aller à des conférences sur des sujets qui intéresse est déjà une très bonne démarche. Même si c'est unilatéral, on rencontre des personnes, on retient des noms et des références. C'est une bonne source pour découvrir de nouveaux sujets et des points de vue. Puis une fois qu'on prend confiance on va voir des gens et discuter.

Édité par Holosmos

+0 -0
Auteur du sujet

Merci pour vos retours Karnaj et Holosmos !

J'ai réfléchi et je pense que je vais tout de même suivre le plan du 1er post (à peu de chose près : les supports seront évoqués dans le 1.3 au lieu du 1.1) pour plusieurs raisons :

  • La progression du plan me semble correcte
  • L'aspect social et partage n'est pas exclu
  • L'autodidaxie (au sens large) ne repose pas que sur cet aspect
  • Cet aspect peut être développé en partie dans plusieurs morceaux du plan [1.3, 2.3 et 3.2 de sûr]

Au final, je reste conscient de l'importance que ça a :

Je pense que le grand piège en autodidacte c'est de rester seul. (Holosmos)

Et je prends note de ce que vous dites pour la matière !

Édité par anonyme

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte