Les troubles du spectre schizophrénique

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Tout le monde se secoue ! :D

J'ai commencé (il y a 19 heures) la rédaction d'un tutoriel au doux nom de « Les troubles du spectre schizophrénique » et j'ai dans l'objectif de proposer en validation un texte aux petits oignons. Je fais donc appel à votre bonté sans limite pour dénicher le moindre pépin, que ce soit à propos du fond ou de la forme. Vous pourrez consulter la bêta à votre guise à l'adresse suivante :

Merci !

+0 -0

Salut,

Les troubles du spectre schizophrénique : rien que le titre devrait vous faire peur !

Ouep, et le logo du tutoriel n'arrange pas les choses.

avoir plusieurs personnalité, un trouble présent dans la plupart des classifications des maladies mentales, mais aujourd’hui fortement critiqué

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "critiqué".

des maladies mentales suivantes

Plutôt "les".

Cet article a pour but de faire connaitre certaines maladies, dans un souci d'information du grand public et éventuellement d'information pour les familles et malades.

Pas de pré-requis particuliers donc ?

Merci. :)

"Bienheureux celui qui sait rire de lui-même, il n’a pas fini de s’amuser." Joseph Folliet

+0 -0
Auteur du sujet

Je ne comprends pas ce que tu veux dire par "critiqué".

L'existence du trouble de la personnalité multiple (aujourd'hui appelé trouble dissociatif de l'identité) est fortement remise en cause. La majorité des psychiatres ne croient pas en l'existence de ce trouble, qui a l'air d'être un reliquat de l’ère psychanalytique. Le fait que ce trouble ne soit diagnostiqué qu'aux USA, que celui-ci soit mal défini, incompatibles avec les connaissances en psychologie sur la personnalité et la mémoire, ainsi que des doutes sur l'origine des troubles (qui seraient induits par certains thérapeutes), font que ce trouble a de bonnes chances de disparaitre dans de futures révisions des classifications mentales.

Pas de pré-requis particuliers donc ?

Non, sauf éventuellement dans le dernier extrait. Mais de simples connaissances générales devraient suffire pour le reste.

Édité par anonyme

+0 -0

Euh… je dis ça sans animosité, mais si la schizophrénie est aussi critiquée que tu le dis, je ne vois pas vraiment l'intérêt de faire un tutoriel sur ce sujet. D'autant plus que la psychiatrie elle-même est une discipline en train de disparaître (dixit le directeur du département de psychiatrie de mon université), puisqu'elle est progressivement remplacée par d'autres approches se basant sur les neurosciences (dans les hôpitaux, les neurologues font le boulot qui était autrefois réservé aux psychiatres). Tes autres tutoriels sur le cerveau étaient pas mal, alors pourquoi ne pas traiter d'une maladie plus « rigoureuse »? Ou sinon, il serait beaucoup plus intéressant de montrer les deux côtés de la médaille dans ton tutoriel, et d'expliquer en détails pourquoi c'est si critiqué.

Édité par Le Gigot

+0 -0
Auteur du sujet

Euh… je dis ça sans animosité, mais si la schizophrénie est aussi critiquée que tu le dis

Le Gigot

C'est le trouble de la personnalité multiple qui est critiquée, pas la schizophrénie. La définition des troubles schizophréniques est clairement rigoureuse et bien établie, au même titre que l'autisme ou les différentes démences. Et lis un peu le reste du cours, tu verras bien que je parle de l'approche des neurosciences sur cette maladie.

+0 -0

Autant pour moi, je croyais que tu parlais de la schizophrénie. Bonne continuation. :)

edit : Je suis d'accord avec Demandred, l'autisme est encore très mal compris et mal pris en charge. Il faut faire preuve de beaucoup de précaution lorsqu'on parle des maladies mentales. Fais donc attention à ta formulation lorsque tu parleras de la schizophrénie.

Édité par Le Gigot

+0 -0

La définition des troubles schizophréniques est clairement rigoureuse et bien établie, au même titre que l'autisme ou les différentes démences.

Ça prête un peu a confusion, on pourrait croire que l'autisme est à classer dans les démences et autres troubles du genre :p. Concernant l'autisme j'ai des doutes assez sérieux sur le "définition rigoureuse et bien établie"… On parle plutôt de spectre autistique que d'autisme, et c'est un truc assez vaste et fourre tout (comme pas mal de catégories du DSM-5^^)…

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+1 -0

Je suis d'accord avec mes VDD. J'avais même en tête l'idée de faire un tuto sur le syndrome d'Asperger (autisme de haut-niveau). L'autisme est trop souvent confondu avec la schyzophrénie, et ça a gâché des années de vie à certains autistes (je dis sans aucune animosité hein :) ). Ca pourrait être pas mal de rajouter un petit avertissement dans l'intro pour prévenir qu'il ne faut pas confondre les deux.

Sinon, j'ai pas encore tout lu dans les détails, mais voilà mes quelques remarques de première lecture :

Délires et idées fixes

[…] de la personnalité. le patient est souvent […]

Il manque une majuscule au début de deuxième la phrase.

Schizoïde

Elles ont notamment une plus forte tendance à penser qu'un meurtre eut être éthique, comparé à un groupe témoin.

Il manque un "p" à "peut être". C'est dans le 2ème paragraphe après la liste des crtières de l'ICD.

Sinon, il manque peut-être une ou deux phrases pour conclure le tuto.


A part ça, j'ai rien à redire, et j'ai d'ailleurs appris pas mal de choses.

Bon courrage pour la suite !

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+1 -0
Auteur du sujet

Pour cette histoire de distinction entre autisme et schizophrénie, j'ai ajouté quelque chose dans le paragraphe sur la schizophrénie. Maintenant, il faut savoir que ces maladies sont relativement semblables, et certains symptômes peuvent facilement être confondus. Et quand on sait qu'il y a certainement un lien génétique ou biologique entre ces maladies chez l'enfant… J'ai aussi ajouté quelque chose sur les troubles bipolaires dans le même paragraphe, pour les mêmes raisons. D'ailleurs, il faudrait que je parle des troubles du spectre schizoaffectif quelque part, certainement dans un second chapitre !

J'ai aussi ajouté le paragraphe sur les troubles de la personnalité paranoïaque. Je j'espère y avoir suffisamment mis les formes. Sincèrement, n'hésitez pas à faire des remarques sur celui-ci, parce que dans le genre je peux reconnaitre à tord un paquet de personnes dans ce trouble, il se pose.

Édité par anonyme

+1 -0
Ce sujet est verrouillé.