Liaison covalente et règle de l'octet

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour

Je me suis toujours demandé pourquoi on nous a toujours dit qu'il fallait respecter la règle des 8 électrons autour d'un atomes. J'essaye de comprendre d'où cela vient mais je vois pas. J'ai vu qu'il y avait beaucoup d'exceptions mais souvent ça marche.

De plus, je voulais savoir si une liaison pouvait être 100% covalente, 100% ionique (ou autre type) ou bien on peut avoir un mélanger 60%-40% par exemple ? Comment on peut décrire ces liaisons ?

+0 -0

Je me suis toujours demandé pourquoi on nous a toujours dit qu'il fallait respecter la règle des 8 électrons autour d'un atomes. J'essaye de comprendre d'où cela vient mais je vois pas. J'ai vu qu'il y avait beaucoup d'exceptions mais souvent ça marche.

Parce que, pour H et les éléments de la ligne suivante, le fait d'avoir 8 électrons fait qu'ils se comportent un peu comme les gaz rares et que de ce fait leurs couches électroniques sont complètement remplies. Comme ça les atomes sont stabilisés. EN revanche la règle n'est pas absolue, c'est plus un constat pour certains atomes (notamment C, H, O, N) que quelque chose à vérifier à tout prix. Question de stabilité de l'atome.

De plus, je voulais savoir si une liaison pouvait être 100% covalente, 100% ionique (ou autre type) ou bien on peut avoir un mélanger 60%-40% par exemple ? Comment on peut décrire ces liaisons ?

Oui, cette notion existe. Ça s'appelle le pourcentage d'ionicité de la liaison, 0 % = liaison covalente pure (liaison C-C par exemple), 100% = liaison purement ionique (Na+ - Cl-). La liaison O-H, par exemple, est partiellement ionique (existence d'un moment dipolaire). Je te laisse chercher des infos là-dessus.

Ich bin très occupé cette année. Ne vous étonnez pas si je réponds par intermittence.

+2 -1

Je me suis toujours demandé pourquoi on nous a toujours dit qu'il fallait respecter la règle des 8 électrons autour d'un atomes. J'essaye de comprendre d'où cela vient mais je vois pas. J'ai vu qu'il y avait beaucoup d'exceptions mais souvent ça marche.

Si tu tiens à te renseigner là-dessus précisément, tu peux chercher du côté des règles suivantes:

  • Règle de Pauli
  • Règle de Klechkowski/Madelung
  • Règle de Hund

Ces règles sont plus compliquées et font appel à de la mécanique quantique mais elles sont intéressantes pour les atomes avec X > 18. (Et puis la physique c'est cool donc ça vaut toujours le coup :p ).

Hey, moi c'est polio, et je te souhaite une bonne lecture :p !

+1 -0

D'après un bon bouquin de vulgarisation par Guy Louis-Gavet (La physique quantique) sur la mécanique quantique, cela repose sur certains nombres quantiques permetant de définir par analogie grossière avec les lois de keplers, l'état global des électrons dans l'atome :

  • Le nombre quantique n qui désigne l'énergie, c'est-à-dire les orbites successives.
  • Le nombre quantique l qui désigne la géométrie circulaire ou elliptique d'une orbite.
  • Le nombre quantique m qui désigne l'orientation et la position d'une orbite atomique.
  • Le nombre quantique s qui désigne le spin d'un électron, son mouvement cinétique (1/2), par Pauli.

Niel Borh avait dans un premier temps définit les couches externes de manière archaïque, puis Pauli se servira un peu plus tard des nombres quantiques pour parvenir à trouver la formule 2n² : c'est le principe d'exclusion, qui indique que chaque électrons ne peuvent avoir d'état quantique égaux, les électrons se répartissent autour du noyau, de manière à occuper la couche encore non remplie, c'est la couche externe de l'atome. Successivement, on a K, L, M, etc…

En formant des molécules, ils partagent des électrons par le biais de liaison covalentes, afin de stabiliser leur couche externe. :-)

Édité par Ozmox

Éternel curieux

+1 -1
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte