La méthode Pomodoro

Gérez votre temps

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Tout le monde se secoue ! :D

J'ai commencé (il y a 3 minutes) la rédaction d'un article au doux nom de « La méthode Pomodoro » et j'ai dans l'objectif de proposer en validation un texte aux petits oignons. Je fais donc appel à votre bonté sans limite pour dénicher le moindre pépin, que ce soit à propos du fond ou de la forme. Vous pourrez consulter la bêta à votre guise à l'adresse suivante :

Merci !

Ce sujet est la suite de celui là.

Édité par Karnaj

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+4 -0

J'ai tenté cet après-midi. Ça marche pas mal, quitte à modifier un peu les durées de pause.

Par contre, quand je bosse et que j'arrive à me mettre "dans la zone", donc en mode ultra-concentré, j'ai moins besoin de pauses et je les espace d'au moins une heure. Je suis donc pas exactement la méthode.

En tout cas j'attends la suite de l'article, c'est intéressant et utile. Si tu as des applications flexibles et minimalistes pour cette méthode, tu pourrais les mentionner. J'ai pris Pomicro personnellement, ils ont rien demandé comme permissions donc c'est parfait, en plus d'être simple.

Édité par anonyme

+2 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Quelques suggestions :

  • Rappeler l'histoire de cette méthode (certes, anecdotique, mais je le vois bien en intro, tu le dis vite fait au milieu). Typiquement, ça pourrait faire une super accroche. Du genre « Francesco Cirillo, à la fin des années 1980, arrivait pas à se concentrer. Puis, en regardant son minuteur, il eu une idée… »
  • évoquer l'existence d'applications pour automatiser ça. Je sais qu'il existe 2 apps sur F-Droid. Pas cherché ailleurs. Pour Linux
  • si ça peut aider

La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+1 -0

Re !

J'ai tenté de suivre la méthode (je suis en pause inter-tomatienne, là) et une question se pose : que faire si l'on a fini une tomate avant 25 mn ? J'imagine qu'on fait une pause et que l'on passe ensuite à la suivante ? Du moins, ce serait bien de le préciser. Autrement, j'espère que tu parleras de l'impact de cette méthode dans le milieu pédagogique et de la possibilité de l'utiliser pour les cours (en classe, amphi, etc.)

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+0 -0

Dans les cours ou en amphi ça me paraît un peu galère d'appliquer ça. Ça interromprait trop le cours je pense, il y a déjà des pauses. Ceci dit, on la sent tous la perte de vitesse après 1h30.

(Pour ce qui est des DS, partiels etc, je tenterais pas cette méthode :D)

+2 -0
Auteur du sujet

Merci pour vos commentaires. :) Je compte parler des applications qui aident à appliquer la méthode dans la première section. Quant à la flexibilité, c’est prévu d’en parler dans la troisième section.

Par contre, quand je bosse et que j'arrive à me mettre "dans la zone", donc en mode ultra-concentré, j'ai moins besoin de pauses et je les espace d'au moins une heure. Je suis donc pas exactement la méthode.

Ça fait partie des choses à choisir. Espacer les pauses peut être une très bonne idée, surtout quand on travaille sur quelque chose et qu’on a eu du mal à rentrer dedans.

J'ai tenté de suivre la méthode (je suis en pause inter-tomatienne, là) et une question se pose : que faire si l'on a fini une tomate avant 25 mn ? J'imagine qu'on fait une pause et que l'on passe ensuite à la suivante ? Du moins, ce serait bien de le préciser. Autrement, j'espère que tu parleras de l'impact de cette méthode dans le milieu pédagogique et de la possibilité de l'utiliser pour les cours (en classe, amphi, etc.)

Si on a fini avant les 25 minutes, on a le choix. On peut faire sa pause plus tôt, ou commencer quelque chose d’autre en rapport avec ce que l’on faisait… Par contre, il ne vaut mieux pas commencer une nouvelle tomate qui n’a aucun rapport avec la précédente. En milieu pédagogique, c’est surtout utile pour les révisions (je l’utilise le soir parfois), mais en cours, ça parait plus compliqué à appliquer quoique j’imagine que certains profs pourraient tenter l’expérience.

(Pour ce qui est des DS, partiels etc, je tenterais pas cette méthode :D)

C’est drôle que tu dises ça. Moi je trouve au contraire que ça peut avoir du bon. Par exemple, sur un gros problème en plusieurs partie, prendre des petites pauses peut être très utile. Notamment avant de commencer une nouvelle partie, j’essaie parfois de prendre une pause. Ça permet de réfléchir calmement à la partie précédente et aux éventuels liens qu’elle a avec la suivante. En fait, j’ai testé ça hier, sur le Centrale 2015 de spé info. Par contre, faire les grosses pauses serait en effet suicidaire. :-°

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+1 -0

Ah je vois, personnellement je lis toujours le sujet pendant une dizaine de minutes avant de commencer, alors que certains grattent déjà. Ça me permet de tracer ensuite en sachant à peu près ce qu'on fait et où sont les questions faciles et les questions difficiles. Un DS X/ENS par exemple je lis attentivement avant de me jeter dans le tas pour savoir à quoi m'attendre.

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l'adresse suivante :

Merci d'avance pour vos commentaires.

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+1 -0

Salut, content de voir que tu as repris l'article :)

Orthographe :

Note maîtrise -> Notre

"la méthode Pomodoro (ou méthode de la tomate) que nous allons voir" intro
"(aussi appelée tomate, soit pomodoro en italien)" première section

-> Je mettrais que pomodoro veut dire tomate dans l'introduction

Vous ne vous laissez pas distraire -> Ne vous

Arrêtez même si vous n’avez pas finie -> fini

Notre attention finit irrémédiablement par être attiré -> attirée

Elles sont aussi indispensable le travail -> indispensables que le travail

peut-être amélioré … ? -> peut être amélioré, etc. ?

se forcer à travailler pendant une durée fixée est très compliquée -> compliqué

Concernant le fond, je n'ai pas grand chose à dire, ça me semble complet. Il reste l'image de minuteur à rajouter et peut-être pourrais-tu donner un exemple d'application pour automatiser ses tâches.

+0 -0
Auteur du sujet

Concernant le fond, je n'ai pas grand chose à dire, ça me semble complet. Il reste l'image de minuteur à rajouter et peut-être pourrais-tu donner un exemple d'application pour automatiser ses tâches.

Les fautes sont corrigées, l’exemple d’application est là, il ne me manque plus que l’image du minuteur. Donc si quelqu’un a une image libre de droit d’un minuteur en forme de tomate… :)

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0

Je connaissais déjà la méthode et ça m'arrive de m'en servir. ça marche globalement assez bien :)

Il y a un plugin Gnome3 qui permet de totalement intégrer le minuteur, c'est assez pratique !

Sinon, une petite erreur de typo vers la fin ;-)

Ainsi, il n’est pas rare au début de vouloir continuer la pause, voire même de la continuer

+0 -0

Pour l'image du minuteur en forme de tomate, en regardant du côté de Pixabay, je n'ai trouvé que ça, mais c'est pas fou.

Après celle de l'article wikipédia est sous licence CC BY-SA 3.0.

Y'en a pas mal dans les résultats google pour Pomodoro, mais difficile de savoir les licences, la plupart me semblant avoir été achetées.

Sinon ça peut-être le moment d'investir :P

+0 -0
Auteur du sujet

Bonjour les agrumes !

La bêta a été mise à jour et décante sa pulpe à l'adresse suivante :

Merci d'avance pour vos commentaires.

EDIT : j’ai envoyé le contenu en validation.

Édité par Karnaj

Assez des salamis, je passe au jambon — Je fais un carnage si ce car nage car je nage, moi, Karnaj ! — Le comble pour un professeur de mathématique ? Mourir dans l’exercice de ses fonctions.

+0 -0
Ce sujet est verrouillé.