Hypotèses de la loi de Laplace

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Hello !

J'ai une petite question toute simple : À quoi sert l'hypothèse "transformation réversible" dans la loi de Laplace en thermodynamique ? (pour les gaz parfaits).

On présente souvent la loi avec l'hypothèse isentropique, mais j'ai l'impression que seule l'hypothèse "adiabatique" sert dans la demonstration … (par exemple dans la démonstration de Wikipedia : https://fr.wikipedia.org/wiki/Loi_de_Laplace_%28thermodynamique%29 )

Donc soit je loupe quelque chose, soit on fait du rab …

+0 -0
Staff

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Salut,

En effet il semblerait que cette hypothèse soit un peu forte.

Je crois que l'hypothèse réellement nécessaire (mais non mentionnée) est transformation quasi-statique. Cela permet de définir pression et température à tout instant, et de supposer la continuité de ces grandeurs, de donner un sens aux bilans infinitésimaux (écrits dès la première ligne !), etc…

Or toute transformation réversible est quasi-statique (c'est une condition nécessaire mais non suffisante) car une transformation trop brutale provoquerait une augmentation du chaos.

Donc je dirais que l'hypothèse de réversibilité est superflue, en effet, mais qu'il faut de toute façon que la transformation soit quasi-statique.

EDIT: wikipédia le précise aussi !

En thermodynamique, lors d'une transformation isentropique d'un gaz parfait, par exemple lors d'une transformation adiabatique et réversible, la loi de Laplace est une relation qui relie la pression et le volume, la température et le volume, ou la température et la pression.

Il faut juste que la transformation soit isentropique, pour eux !

Édité par Algue-Rythme

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte