Comment devenir millionnaire ?

ou plus modestement, comment faire fructifier son argent...

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

"Papa, maman, je dois vous avouer un truc : j'aime l'argent" :)

Après le sujet Devenir riche grâce à l'informatique, je lance le sujet "Comment devenir riche tout court".
Je lance ce sujet pour partager ses idées d'optimisation de son épargne, avec des stratégies accessibles au plus grand nombre (exit donc le petit génie qui révolutionne l'informatique dans son garage, ou le trader fou)

Les produits d'épargne :
Un constat : Les Français, champions d’Europe de l’épargne et bonnet d’âne de l’investissement
Livret A à 0,75%, Fonds euros à 2%, assurances-vie péniblement à 3% (brut)…
Le marché "classique" de l'épargne n'est pas très reluisant. Mais je suis par exemple tombé sur l'assurance-vie Boursorama (formule pilotée dynamique) qui a fait +7,14% en 2015

Et vous, connaissez-vous des produits d'épargne performants ? Quelle est votre stratégie pour faire fructifier votre argent ?

L'immobilier :
On dit toujours que c'est le placement le plus rentable. Mais peut-on vraiment s'enrichir avec l'immobilier ? Comment font ceux qui ont réussi à acheter plusieurs appartements ?
Sachant que les crédits durent en moyenne 20 ans, que ça me semble dur d'avoir deux crédits simultanés et que les loyers perçus ne me semblent pas suffisants pour autofinancer un deuxième bien…
Investir à l'étranger est-il une bonne idée ? Existe-t-il d'autres types d'investissements immobiliers accessibles aux particuliers ? (acheter des parkings, des bureaux, des magasins…)

La Bourse :
Sans parler du trading qui nécessite des analyses techniques poussées, y a-t-il d'autres moyens de profiter de la bourse ?
Par exemple en comptant uniquement sur les dividendes, peut-on obtenir des rendements élevés ?
Je suis par exemple tombé sur le concept de lazy trading ou stratégie "Buy and hold" (acheter et conserver)

Ou d'autres produits plus exotiques ?

Bref, vous l'aurez compris, un sujet pour parler argent et stratégie d'optimisation et s'échanger des bons plans.

Édité par Looping

Salut !

Voici un élément de réponse à ta question. Je pense que c'est une bonne stratégie d'épargne sur le long terme.

Concernant l'immobilier, ce n'est pas forcement une bonne idée d'un point de vue strictement financier. Pour le Buy and hold tel que recommandé dans l'article que tu postes on tombe encore dans le travers qui consiste à sélectionner les "meilleures entreprises". Si on savait réellement sélectionner les meilleurs entreprises à long terme (sans que cela ne soit incorporé dans le prix payé) cela se saurait.

De façon générale, le rendement est corrélé au risque donc ne pense pas avoir des rendements vraiment importants à long terme sans prendre de risques importants. Il faut bien garder cela en tête. Tu ne deviendra probablement par millionnaire avec une stratégie de réplication d'indice, par contre tu peux faire fructifier ton épargne d'une façon très intéressante si tu es patient et rigoureux.

Concernant l'immobilier, c'est trompeur. Les gens qui se sont enrichis dans le secteur sont ceux qui ont investis dans les grandes villes il y a au minimum 10 ans, voir plus. Typiquement une personne qui à 60 ans de nos jours et qui a acheté un appartement dans une grand ville dans les années 70/80 et a vu le prix du bien s'envoler. Il est possible que tu puisse profiter de nos jours de ce type de mouvement du marché, par exemple en investissant maintenant dans une ville à fort potentiel qui va se développer fortement. Mais c'est quelque chose de très difficile à prévoir et donc risqué. De plus c'est mettre tous tes œufs dans le même panier ce qui est rarement une bonne idée.

Édité par Demandred

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+2 -0

Concernant l'immobilier, c'est trompeur. Les gens qui se sont enrichis dans le secteur sont ceux qui ont investis dans les grandes villes il y a au minimum 10 ans, voir plus. Typiquement une personne qui à 60 ans de nos jours et qui a acheté un appartement dans une grand ville dans les années 70/80 et a vu le prix du bien s'envoler.

Demandred

Oui et puis les taux d'épargnes était bien plus élevés qu'aujourd'hui, notamment pour celui du livret A (Source).

HTTP/1.1 418 I'm a teapot

+0 -0
Staff

Nan mais on parle pas des mêmes sommes. Sur un livret A on peut pas mettre plus de 30K. Quand on passe à des solutions immobilières sur des grandes villes c'est qu'on a beaucoup plus de moyens.

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+0 -0

Quelques conseils appris du topic dédié sur HFR :

  • Ne pas mettre tous ses oeufs dans le même panier, toujours varier ses investissements.

  • Toujours avoir une épargne d'urgence disponible rapidement (en général sur livret A), d'au moins 1 mois de dépenses courantes, idéalement 3 mois. Cela permet de parer à d'éventuels aléas de la vie (licenciement, accident, réparation d'une voiture, etc.)

  • Ouvrir une assurance-vie le plus tôt possible même si vous êtes pas très riches, les avantages fiscaux sur les plus-values s'appliquent 8 ans après l'ouverture, en attendant laissez une petite somme fructifier tranquillement.

  • Déterminez plus ou moins votre capacité d'épargne, pas la peine de partir dans des produits complexes pour 50€ par mois, autant rester sur un livret A

  • Au niveau de la bourse, deux possibilités : une gestion très active presque au jour le jour pour profiter au plus des variations, nécessite du temps et coûte un peu d'argent (on paie les ordres), sinon partir dans une optique long-terme. Possibilité aussi de faire de la bourse via les fonds de placement, idéalement à travers une assurance-vie.

  • On ne devient pas riche avec une épargne qui somnole, s'occuper régulièrement de ses placements. On peut après en faire un quasi-métier en y étant à temps plein mais ce n'est plus vraiment de l'épargne dans ce cas.

  • Les performances sont à mettre en relation avec l'inflation. On fond peut très bien être à 10%, si l'inflation est à 15%, on a perdu de l'argent…

Édité par zeqL

+3 -0

Et autrement, avoir un job (très) bien payé ça peut suffire à devenir millionnaire. Sans rentrer dans les activités à risque type finance, un chirurgien ça peux facilement devenir millionnaire pour peu que tu dépenses pas tout ce que tu gagnes. Plus dans le domaine de ZdS, un ingénieur dans une grosse boîte type Apple, Google, Facebook, ça peux gagner vite beaucoup.

D'accord, c'est moins spectaculaire, mais c'est probablement le moyen le plus sûr.

Édité par Berdes

+3 -0
Auteur du sujet

un chirurgien ça peux facilement devenir millionnaire pour peux que tu dépenses pas tout ce que tu gagnes. Plus dans le domaine de ZdS, un ingénieur dans une grosse boîte type Apple, Google, Facebook, ça peux gagner vite beaucoup.

D'accord, c'est moins spectaculaire, mais c'est probablement le moyen le plus sûr.

Berdes

Souvent notre rythme de vie s'adapte à notre salaire, on a tendance à tout dépenser…

Imaginons que l'objectif soit le million d'euros en 30 ans, il faudrait mettre de côté 2800€ par mois (pas placés, donc à 0%). Si on gagne 5000€, il faut alors accepter de vivre comme ceux qui gagnent 2200€.
Alors qu'avec un placement à 6%, il "suffit" de mettre 1000€/mois de côté.
Gagner beaucoup n'empêche donc pas de s'intéresser aussi aux produits financiers.

(Quand je vois ces chiffres énormes, je me demande vraiment comment certains arrivent à devenir rentiers…)

Édité par Looping

: une gestion très active presque au jour le jour pour profiter au plus des variations

On ne devient pas riche avec une épargne qui somnole, s'occuper régulièrement de ses placements.

C'est plutôt tout ce qu'il ne faut pas faire : c'est tendant de croire qu'on est meilleur que les autres, qu'on va déterminer les bonnes opportunités, surveiller le marché etc. Mais en réalité les particuliers ont tendances à faire trop de transactions (et donc payer beaucoup de frais), à ne pas assez diversifier leurs placements et à avoir du mal à prendre leur perte. En gros il sont de mauvais gestionnaires de portefeuille et obtiennent une rentabilité faible. Si il y a des opportunités évidentes sur un marché, il est peu probable que un particulier arrive à en profiter avant les traders et autres acteurs classiques (qui peuvent réagir immédiatement dès que l'opportunité se présente).

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+2 -0

Alors :

  1. Les deux points sont séparés (deux tirets)

  2. Citer entièrement plutôt que de prendre une partie d'une phrase et la relier avec une autre partie.

  3. Pour répondre :

L'épargne qui somnole et s'occuper régulièrement ça ne veut pas dire s'en occuper tous les jours ni changer tous les 3 mois de supports. Ca veut dire faire un point régulier sur son épargne (tous les mois, tous les 3 mois, tous les 6 mois, ça dépend de chacun, des sommes, des investissements faits, etc.)

La partie boursière est une partie différente, surtout si on s'en occupe tous les jours, ce n'est plus de l'épargne, comme je l'ai dit. Ensuite, non un particulier averti, ce qu'il est s'il y passe ses journées, peut très bien faire aussi bien qu'un trader, tout comme il peut faire pire.
Si tu t'éloigne des bourses classiques et que tu va sur des marchés spécialisés (matières premières) la connaissance du marché peut te permettre de t'en sortir très bien.

Bref c'est pas le sujet pour moi, on est sur l'épargne et non la bourse au quotidien.

+0 -0
Auteur du sujet

Je suis d'accord avec Demandred (voir l'article qu'il a lié ici : Faire mieux que les professionnels)

J'avais lu que 80% des fonds d'actions (gérés activement) faisaient moins bien que l'indice du marché sur lequel ils sont basés. L'explication, c'est que ce sont ces fonds qui constituent l'essentiel du marché, donc c'est EUX qui font le marché. Donc si un fond surperforme, c'est qu'il y en a d'autres qui perdent… Alors faire mieux pour un particulier…
Le mieux est donc de suivre passivement le marché, grâce aux trackers, des fonds qui se contentent de répliquer les variations d'un indice (CAC40, Dow Jones ou alors Pays émergents, matières premières, secteur de l'énergie…). Ca permet en plus une bonne diversification à moindres frais.

Sauf qu'énormément de fonds sont gérés passivement et finalement suivent plus ou moins le marché, parfois du fait d'un petit pourcentage sur quelques titres qui connaissent une belle progression, le fond progresse bien et fait mieux que le marché.

Après ce que j'ai l'impression c'est lorsqu'un fond se créé il est souvent géré de manière active mais sur le long terme il se met à suivre le marché, donc le jeu consiste à changer régulièrement de fond pour aller sur de nouveaux, ils ne marcheront pas forcément à tous les coups, c'est sûr.

Ca s'appelle prendre des risques. Et sans risques, pas de rendement.

Le tracker c'est la solution de l'épargne tranquille, en général si l'économie tourne bien de manière générale les bourses augmentent, donc les trackers aussi. Après si tu fais déjà plus que le livret A t'es content, t'as rien fait et ça t'a rapporté plus.

+0 -0

ce n'est plus de l'épargne, comme je l'ai dit.

Pourquoi ce n'est plus de l'épargne ? Dans ta vision des choses peut être mais pour un banquier ou un économiste c'est de l'épargne. Ce n'est pas par ce que tu as une gestion active de ton épargne et non passive que ce n'est plus de l'épargne. ;)

Ensuite, non un particulier averti, ce qu'il est s'il y passe ses journées, peut très bien faire aussi bien qu'un trader, tout comme il peut faire pire.

Bof j'y crois moyen, c'est plutôt un mythe qu'une réalité. Oui il a des particuliers qui font mieux que des traders. Un peu comme si tu fais lancer à des millier de personnes une pièce à pile ou face 10 fois tu aura des gens qui auront une série de 10 faces et certains qui auront une série de 10 piles. Pourtant il ne te viendrai pas à l'idée d'en conclure que ces personnes ont un talent particulier ou sont chanceuses si ? Pour la bourse c'est pareil. Sur des milliers d'investisseurs qui ont des stratégies différentes ils y en a qui vont forcement battre le marché. Sauf que c'est rarement par ce qu'ils sont meilleurs. Il existe d'ailleurs tout une littérature sur le sujet si tu veux aller plus loin.

la connaissance du marché peut te permettre de t'en sortir très bien.

Là encore c'est un mythe. Il peut probable qu'un particulier connaisse mieux le marché que les professionnels qui sont payés pour ça. De plus même si tu "connais" le marché tu ne peux pas prévoir l'avenir. Au contraire les marchés spécialisés sont encore moins accessibles aux particuliers car caractérisés par de fortes asymétrie d'informations, une plus faible liquidité et un ticket d'entrée important (tu n'aura jamais accès aux outils spéculatifs sur les commodities à des prix intéressant si tu n'aligne pas quelques millions au minimum…)

Bref c'est pas le sujet pour moi, on est sur l'épargne et non la bourse au quotidien.

Pourtant la bourse c'est bien la même chose comme je l'ai du plus haut. ;)

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+0 -0

La Bourse :
Sans parler du trading qui nécessite des analyses techniques poussées, y a-t-il d'autres moyens de profiter de la bourse ? (http://www.objectifrente.com/actions/strategie-buy-and-hold) (acheter et conserver)

Looping

Pas nécessairement, tu parles d'analyse technique, mais ce n'est pas la seule méthode utilisée (même professionnellement). Si tu aimes beaucoup les mathématiques côté stats et proba, tu peux t'orienter sur de l'analyse dite quantitative et éventuellement algorithmique. Tu as aussi d'autres approches plus qualitatives, du style "Oh, j'aime bien la tête du nouveau CEO de cette entreprise, c'est un bon gars qui va faire avancer les choses". Bon, c'est pas simple en vrai, il faut se pencher sur les rapports, étudier le marché de l'entreprise, son domaine, etc.

Si il y a des opportunités évidentes sur un marché, il est peu probable que un particulier arrive à en profiter avant les traders et autres acteurs classiques (qui peuvent réagir immédiatement dès que l'opportunité se présente).

Demandred

Certainement. Mais il existe une ou deux plateformes qui permettent à des gens lambda de faire de l'"algo-trading" en écrivant et en exécutant des programmes en Python (avec les données "real-time" fournies). J'ai jamais testé sérieusement mais c'est peut-être une solution pour qu'un mec lambda soit assez rapide (ou plutôt son programme) à la réaction. Hélas, ces plateformes sont américaines et fonctionnent donc de paire avec un courtier américain…

Sur des milliers d'investisseurs qui ont des stratégies différentes ils y en a qui vont forcement battre le marché. Sauf que c'est rarement par ce qu'ils sont meilleurs. Il existe d'ailleurs tout une littérature sur le sujet si tu veux aller plus loin.

Ça m'intéresserait bien de mettre la main sur cette littérature, si tu as des titres de documents qui te viennent à me conseiller, je suis preneur :)

+0 -0

La vraie richesse est dans ton cœur, pas dans ton compte en banque…

Non, sérieusement, investit dans le foncier agricole. Là, en Europe, on s’amuse à tout bétonner pour construire des bureaux, parce qu’on pense se nourrir pas cher en important du Brésil. Mais le jour où le transport coutera une blinde à cause de la rareté du pétrole, on pourra plus, et on sera bien content d’avoir de la bouffe à côté de chez nous. Le top du top ? La plaine de France, en région parisienne, c’est une des meilleure terre du continent. L’avenir, c’est la bouffe !

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+3 -0

ce n'est plus de l'épargne, comme je l'ai dit.

Pourquoi ce n'est plus de l'épargne ? Dans ta vision des choses peut être mais pour un banquier ou un économiste c'est de l'épargne. Ce n'est pas par ce que tu as une gestion active de ton épargne et non passive que ce n'est plus de l'épargne. ;)

Si les bénéfices que tu fais sont tes seuls revenus, car tu ne travaille plus, même si les économistes considèrent ça comme de l'épargne, pour moi ce n'en est plus.

Ensuite, non un particulier averti, ce qu'il est s'il y passe ses journées, peut très bien faire aussi bien qu'un trader, tout comme il peut faire pire.

Bof j'y crois moyen, c'est plutôt un mythe qu'une réalité. Oui il a des particuliers qui font mieux que des traders. Un peu comme si tu fais lancer à des millier de personnes une pièce à pile ou face 10 fois tu aura des gens qui auront une série de 10 faces et certains qui auront une série de 10 piles. Pourtant il ne te viendrai pas à l'idée d'en conclure que ces personnes ont un talent particulier ou sont chanceuses si ? Pour la bourse c'est pareil. Sur des milliers d'investisseurs qui ont des stratégies différentes ils y en a qui vont forcement battre le marché. Sauf que c'est rarement par ce qu'ils sont meilleurs. Il existe d'ailleurs tout une littérature sur le sujet si tu veux aller plus loin.

la connaissance du marché peut te permettre de t'en sortir très bien.

Là encore c'est un mythe. Il peut probable qu'un particulier connaisse mieux le marché que les professionnels qui sont payés pour ça. De plus même si tu "connais" le marché tu ne peux pas prévoir l'avenir. Au contraire les marchés spécialisés sont encore moins accessibles aux particuliers car caractérisés par de fortes asymétrie d'informations, une plus faible liquidité et un ticket d'entrée important (tu n'aura jamais accès aux outils spéculatifs sur les commodities à des prix intéressant si tu n'aligne pas quelques millions au minimum…)

Dans mon esprit il y a les marchés spécialisés genre cacao par exemple où là le trader est un véritable spécialiste qui n'hésite pas à se déplacer dans les plantations ou les usines.
Ensuite tu as une deuxième notion de marché, par exemple miser sur les entreprises du secteur aéronautique (Boeing, Airbus, Safran, Thales, etc.) là franchement les traders sont pas forcément plus spécialisés que ça, ils suivent ses entreprises que par rapport aux résultats publiés. Et là un particulier qui a bossé dans le secteur peut avoir plus de connaissances qu'un trader lambda, la méthode d'investissement sera sûrement différente, le premier misant sur le moyen-long terme.

Bref c'est pas le sujet pour moi, on est sur l'épargne et non la bourse au quotidien.

Pourtant la bourse c'est bien la même chose comme je l'ai du plus haut. ;)

Pas pour moi si tu passe tes journées sur la bourse. Source:Demandred

Édité par zeqL

+0 -0
Staff

J'ai plusieurs solutions pour ceux qui veulent devenir riches.

  • Profiter du délitement d'un pays et de l'effondrement de son état pour rafler des sociétés ou des secteurs économiques. Pour ceux qui peuvent revenir dans le passé, tentez l'Union Soviétique.
  • Inventer un truc inutile mais super populaire qui flatte l'égo ou les sens des gens. Miser sur le sexe, ça fait rafler gros, surtout quand les ados pensent s'envoyer des photos qui disparaissent.
  • Devenir politicien et taper dans la caisse.
  • Devenir footballeur.
  • Devenir trafiquant de n'importe quoi de type arme, sexe, drogue, pétrole. Permet de s'enrichir rapidement mais méthode particulièrement dangereuse.
  • Faire de la télé. Plus c'est idiot, plus ça rapporte.
  • Attaquer une banque. Idée qui rend riche pour quelques heures à quelques jours, selon la vitesse des flics.
  • Vendre des cosmétiques et tout un attirail de produits "sans lesquels vous ne serez jamais beau".
  • Écrire un livre sur comment devenir riche qui raconte les mêmes banalités que les 300 autres d'avant.
  • Assassiner une personne riche en s'assurant d'être sur son testament.
  • Avoir des parents déjà riches.
  • Avoir un copain / une copine déjà riche.

Pas taper, je sors.

Édité par informaticienzero

Staff

Profiter du délitement d'un pays et de l'effondrement de son état pour rafler des sociétés ou des secteurs économiques. Pour ceux qui peuvent revenir dans le passé, tentez l'Union Soviétique.

Pour aujourd’hui, tu nous recommandes plutôt le Brésil ou le Royaume-Unis ?


Pour l'épargne elle-même, je profite du sujet :

J’ai actuellement un peu d’argent de côté, sur livret A ou PEL (à 1,5 ou 2 %, je ne sais plus). Soit de petit taux. J’aime pas trop l’idée de partir sur du CAC40 pour des raisons éthiques. Comprendre « j’achète pas bio pour aider au financement de Monsato ». C’est l’idée. Sauriez-vous où trouver des placements ou équivalents1 qui permettent des taux meilleurs que les 2 % que j’ai actuellement tout en permettant facilement de s’assurer que je ne fiance pas des industries que je cherche à éviter lors de mes achats ?


  1. Je suis typiquement le français qui épargne beaucoup en proportion de son salaire, mais qui me contente de vérifier que le placement que je choisis est supérieur à l’inflation… Après, comme j’épargne depuis peu, ça ne change pas grand-chose, mes fonds sont encore très faibles… 

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+2 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte