Cours sur la nutrition (sportive)

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Je suis un sportif assez assidû (entre 1h et 2h de sport, 6 jours par semaine, depuis plusieurs mois). A force de me balader sur des forums, de lire des articles, de parler avec des gens, etc, je commence à avoir une bonne connaissance de tout ce qui touche à l'entraînement pur (fonctionnement des muscles, comment récupérer, etc).

Ce qui me pose plus problème, et qui est la raison d'être de ce topic, c'est tout ce qui touche à la nutrition. Je lis beaucoup de choses, des avis parfois divergents.

Du coup j'aimerais savoir si vous connaissiez un cours (gratuit dans l'idéal) dont je pourrais profiter afin d'apprendre les bases, et plus, sur la nutrition (si possible, sportive). Quelque chose qui soit le plus sérieux et le plus neutre possible.

Si vous avez ça, ça m'aiderait beaucoup ^^

Bonne journée.

+1 -0

Salut ! Il me semble que les livres de Julien Venesson sont une référence dans le sujet. Si tu t'intéresse au fonctionnement des muscles et à la morphologie, je te conseille les livres de Fréderic Delavier tels que "Le guide de musculation" (guide de musculation pour tous les sports).

Bonne continuation :)

+0 -0
Staff

Il me semble que les livres de Julien Venesson sont une référence dans le sujet.

Je ne dis pas que ses livres ne sont pas une référence, je dis que s'ils sont une référence, c'est gênant vu le niveau scientifique du monsieur. De ce que je vois de son blog, il est largement au-dessus du lot de connerie monstrueuse qu'on peut lire parfois souvent, ce qui ne l’empêché pas d'écrire la chose suivante :

Résultats au bout de 12 semaines d’entrainement, tous les participants ont gagné environ 1 kilo de masse musculaire maigre tout en perdant 2 kilos de masse grasse. Au niveau de la force musculaire, les résultats sont les suivants :

  • Augmentation moyenne de la force de 92,1% dans le groupe qui a pris les protéines de lait
  • Augmentation moyenne de la force de 63% dans le groupe qui a pris les protéines de soja
  • Augmentation moyenne de la force de 92,3% dans le groupe qui a simplement mangé de la viande !

Comment interpréter les effets des protéines ?

Les résultats de cette étude sont édifiants ! Il n’y a pas de différence significative entre le groupe qui a pris des protéines de lait et celui qui a mangé de la viande mais l’apport total en protéines du groupe qui prenait les protéines de lait était de 1,41 gr par kilo de poids corporel, contre seulement 1,10 gr par kilo de poids corporel dans le groupe qui ne prenait que la viande ! La viande fait donc aussi bien que le lait mais avec un apport inférieur ! Il ne fait donc pas de doute qu’elle fait mieux avec un apport égal.

Le gras est de moi. Et non, on peut tout à fait douter. Qui sait si un plafond n'a pas été atteint, par exemple. Il surinterprète. On trouve dans le même article d'autre choses du même genre,

Par ailleurs, cette étude se contente d’amener des arguments dans le sens de la logique biologique : l’être humain est le plus adapté aux aliments qu’il mange depuis le plus longtemps. La consommation de produits laitiers n’ayant débuté qu’il y a 10 000 ans environ, il serait très surprenant que ces protéines stimulent plus la croissance musculaire que des protéines de viandes ou de poissons, consommés depuis plusieurs millions d’années.

Sauf que les gênes de digestion du lait se sont propagé à une vitesse hallucinante, car ils apportaient un avantage reproductif important. L'argument de l'adaptation est faux, ce n'est pas comme ça que ça marche.

Et pourtant, comme je le dis plus haut, il est probablement effectivement dans le haut du panier,

La science est une discipline constamment évolutive. Les résultats d’une seule étude suffisent donc rarement à tirer des conclusions générales. De plus les personnes étudiées étaient âgées et pas des jeunes de 20 ans.

Et là, je me contente d'un gros +1. Et je serais ravi de voir ce genre de raisonnement plus souvent.

Bref, c'est probablement le plus fiable que tu puisses trouver, mais pense à allumer ton cerveau en le lisant. Et fait gaffe aux surinterprétation. Si quelque chose semble évident, c'est surement qu'il y a surinterprétation. :D

Édité par Gabbro

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+2 -0

Sauf que les gênes de digestion du lait se sont propagé à une vitesse hallucinante, car ils apportaient un avantage reproductif important. L'argument de l'adaptation est faux, ce n'est pas comme ça que ça marche.

Gabbro

Lorsque l'on parle de la digestibilité du lait, on fait en général référence au lactose, qui est son sucre, et non l'une de ses protéines, et à l'enzyme correspondante, la lactase. Les protéines du lait sont problématiques pour d'autres raisons.

Mis à part ça, je suis d'accord avec mes confrères. Dans un registre similaire à Julien Venesson, Benjamin Dariouch a pas mal de vidéos bien foutues en accès libres sur son site Naturacoach.

+0 -0
Staff

J'ai mal formulé mon message à ce propos : dire que « on est moins bien adapté à un produit car il est consommé depuis seulement 10 000 » n'est pas un argument scientifique. Pour preuve, on connait des adaptations alimentaires s'étant faites en moins de 10 000 ans.

Je ne prends pas position ou quoi que ce soit, ni sur les sucres, ni sur les protéines, je pointe seulement le manque de rigueur de l'argumentaire.

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0

J'ai mal formulé mon message à ce propos : dire que « on est moins bien adapté à un produit car il est consommé depuis seulement 10 000 » n'est pas un argument scientifique. Pour preuve, on connait des adaptations alimentaires s'étant faites en moins de 10 000 ans.

Je ne prends pas position ou quoi que ce soit, ni sur les sucres, ni sur les protéines, je pointe seulement le manque de rigueur de l'argumentaire.

Gabbro

Je pense qu'il souligne juste la différence, mais comment peut on être sûr que nous nous sommes aussi bien adapté aux protéines du lait que celles de la viande et du poisson ? Le lait n'a pas été consommé dans toutes les régions du monde depuis 10 000 ans, et puis sa consommation n'a pas toujours pu se faire toute l'année; la reproduction de la vache est aujourd’hui complétement faite par l'homme, ça n'a pas toujours été le cas. J'ai quelques doutes sur le fait que nous sommes autant adaptés au lait qu'à la viande. L'argumentation est peut être un peu facile, mais il ne faut pas oublier que ces articles ne s'adressent pas qu'à des experts, il a surement simplifié ses sources.

Surtout que sa consommation ne semble pas apporter que des avantages, certaines études démontre le fait qu'il a une haute teneur en hormones oestrogènes et d'autres trucs pas très sympa pour nous.

+0 -0
Staff

mais comment peut on être sûr que nous nous sommes aussi bien adapté aux protéines du lait que celles de la viande et du poisson ?

Il faudrait tester ça explicitement, et rigoureusement.

Le lait n'a pas été consommé dans toutes les régions du monde depuis 10 000 ans

Ce genre d'étude ne s’intéresse pas à « partout dans le monde ». Là, c'est des australien (je doute que ce soit des aborigènes), donc on doit globalement pouvoir extrapoler aux américains et européens. Si tes ancêtres sont japonais ou maliens, tu peux légitimement douter d'une grosse partie de la littérature scientifique en nutrition pour ton cas.

L'argumentation est peut être un peu facile, mais il ne faut pas oublier que ces articles ne s'adressent pas qu'à des experts, il a surement simplifié ses sources.

Ici, l'argument est tout simplement faux. De plus, je suis allez voir l'article source, et voilà ce dont il traite :

The aim of the current study was to evaluate whether, when protein intake was at least 20 g at each meal, the consumption of a eucaloric high protein diet rich in dairy protein would provide greater increases in muscle strength, lean mass and physical function compared with either an isocaloric diet representative of the typical Australian dietary protein intake (i.e. ~1.1 g/kg/d [10]) or an isocaloric diet high in non-dairy (i.e. soy) protein in older adults undertaking a program of resistance training.

Si j'ai bien compris, les trois régimes comparés sont Australien moyen, lait de soja, et un régime riche en protéine (si j’interprète bien le vocabulaire spécifique). J'ai beaucoup de mal à comprendre correctement l'étude car ce n'est pas mon domaine, mais je ne vois que des explications entre les cas soja et riche (viande). Je ne m'avancerai pas à commenter l'étude, mais il n'est nul part question d'évolution. Il s'agit d'une (sur)interprétation personnel du blogueur.

La question de savoir si le lait est meilleur ou non que la viande est hors de propos de ce que je pointe. C'est bel et bien les problèmes scientifiques du blogueur que je pointe. À savoir extrapolation et arguments fallacieux.

Au mieux, il fait ça de bonne fois, au pire, il fait de la manipulation. Je rappelle que, quand même, il dit commenter une étude et rajoute à sa sauce des commentaires dessus sans préciser qu'il s'agit de ses commentaires. Laissant ainsi à penser que ses commentaires ont été validés avec la même rigueur que l'étude. C'est intellectuellement malhonnête. Et qu'il ait raison ou non ne change rien à ça.

Cependant, j'insiste tout de même, c'est l'un des blogueurs « santé sportif nutrition » les plus sérieux et rigoureux que j'ai lu. Malgré ce que je pointe au-dessus.

Hier, dans le parc, j'ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte