Comment fonctionne le système ECTS ?

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour, J’aurais aimer savoir comment fonctionnent les crédits ECTS et plus particulièrement le transfert de crédits ECTS pour aller étudier dans un autre établissement en France ou en Europe. Comment se déroule le transfert de crédits ECTS d’un établissement à un autre ? Que se passe-t’il si l’établissement d’origine refuse de les valider (pour X raisons) ? Est-on obligé de prévenir l’établissement d’origine avant de faire la démarche (j’imagine que ça peut être génant dans certains cas, vis-à-vis de l’établissement d’origine si l’on est pas admis après coup dans la formation souhaitée) ?

Édité par baltraph

+0 -0
Auteur du sujet

J’ai du mal à imaginer une situation où il faudrait transférer des ECTS.

Pour aller étudier dans un autre établissement, il faut bien à un moment ou l’autre "transférer" ces ECTS à l’établissement d’acceuil pour attester de son parcours non ?

Normalement, dès que tu as validé une matière, tu obtiens les crédits de celle-ci.

Holosmos

Mais il me semble que les ECTS n’appartiennent pas vraiment à l’élève, ils ne sont reconnus que parce que l’établissement d’origine est garant des ECTS (validation etc…), c’est donc lui qui s’occupe de faire le transfert ? Est ce que c’est ça ?

Édité par baltraph

+0 -0

Pour aller étudier dans un autre établissement, il faut bien à un moment ou l’autre "transférer" ces ECTS à l’établissement d’acceuil pour attester de son parcours non ?

Bah tu envoies tes bulletins/diplômes. Là-dessus y a marqué les ECTS que t’as obtenus et dans quels cours.

Si tu changes d’établissement, il regarderont si t’as obtenu tes années (60 ECTS par an pour avancer dans le grade) et ce les matières que tu as validé (histoire que tu finisses pas en master physique après avoir fait une licence de latin).

+0 -0
Auteur du sujet

Ah ok, je croyais que les ECTS étaient des crédits que les établissements européens se partagaient dans une sorte de base de donnée qui servaient à la reconnaissance des parcours. Je ne pensais pas que c’était aussi simple.

Là-dessus y a marqué les ECTS que t’as obtenus et dans quels cours.

Je peux me tromper, mais sur les bulletins de prépa par exemple, je ne pense pas qu’il n’y ait de mention d’ECTS dessus, comment ça fonctionne dans ce cas là (je suppose que d’autres formations hors de l’université sont concernées)?

Édité par baltraph

+0 -0

Je peux me tromper, mais sur les bulletins de prépa par exemple, je ne pense pas qu’il n’y ait de mention d’ECTS dessus, comment ça fonctionne dans ce cas là (je suppose que d’autres formations hors de l’université sont concernées)?

Au cas par cas : les prépas peuvent délivrer des équivalences, les facs les acceptent plus ou moins facilement. C’est pour ça que les prépas demandent à leurs élèves de faire une inscription parallèle, pour pouvoir partir en fac et avoir une équivalence facilement. Personnellement, quand je suis parti (en cours d’année), de la prépa vers la fac, j’ai donné mon dossier et eu un entretien à la fac où on a déterminé si l’université me donnait ou non une dispense pour que je puisse m’inscrire au second semestre.

Les prépas sont un peu hors-système de ce point de vue là.

Hier, dans le parc, j’ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+2 -0
Auteur du sujet

Les établissements (je crois que c’est ce que font certaines écoles qui prennent sur dossier) qui acceptent des élèves de prépa ayant validés 60/120 ECTS, ça ne veux rien dire du coup ?

les prépas peuvent délivrer des équivalences

Qu’entends-tu par délivrer ? Comment ça se passe concrétement? Ils rajoutent quelque chose sur les bulletins comme le disait Holosmos? Si je valide deux années de prépa, je pourrais avoir des crédits ECTS même si je ne suis pas inscrit dans une université (inscription peu chère, mais quand même payante) et que l’université refuse une équivalence ?

Édité par baltraph

+0 -0

Les écoles qui sélectionnent sur dossier choisissent leurs élèves… sur dossier, donc la question des ECTS est assez secondaire.

Pour les prépas et les ECTS, elles délivrent (si elles sont habilités ! Mais j’ose espérer que c’est le cas de la quasi totalité d’entre elles) un dossier dans lequel elles inscrivent que tu as réussi deux ans, soit 120 ECTS. Je ne connais cependant pas le détail.

Les meilleurs interlocuteurs pour ces questions sont plutôt l’administration de ta prépa et de la fac que tu vises (même si tu risques d’avoir deux réponses différentes…).

Hier, dans le parc, j’ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0

Il me semble qu’à la fin de tes deux ans de prépa, on te passe tes 120 crédits (plus ou moins), histoire que tu puisses t’inscrire à la fac en cas de catastrophe aux concours (et puis, j’imagine que tu es un peu obligé d’avoir ce genre de trucs si tu veux partir à l’étranger). De mémoire, j’avais reçu un papier qui allait dans ce sens au moment des concours.

Après, si tu veux changer de cursus à la fin de la première année, c’est possible aussi, mais clairement si tu t’es inscrit à la fac en début d’année tu as largement plus de chances de ne pas avoir à refaire de première année.

+0 -0

Pour ma prépa, ils nous demandaient de nous inscrire à la fac de la ville au début, et à la fin, ils nous donnaient une license, sans que l’on ait à demander.

Quand je suis allé étudier à l’étranger, j’ai du transmettre le relevé de notes, où les ECTS étaient indiqué. Sur mon relevé, il y avait une ligne "crédits transferrés", approuvés par la personne en charge.

Pour le doctorat, je devais aussi valider 60 ECTS, mais j’avais le droit d’en transferrer certains depuis mo master. Là ca se faisait manuellement, en demandant à mon tuteur avec les preuves que j’avais passé le cours, et combien de crédit il valait. Ca se passait de la même manière pour avoir des crédits pour participer à des classes d’étés donnée par d’autres universités.

Auteur du sujet

Sur mon relevé, il y avait une ligne "crédits transferrés", approuvés par la personne en charge.

Donc il y a bien un "transfert" d’ECTS après un accord entre les deux formations, que ça soit en Europe ou en France ?

Les écoles qui sélectionnent sur dossier choisissent leurs élèves… sur dossier, donc la question des ECTS est assez secondaire.

Tu es sûr de ça ? Comment la "validation" des années précédentes par la formation d’acceuil se fait-elle alors ?

Édité par baltraph

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Baltraph tu te montes la tête pour pas grand chose. Un crédit ECTS est avant tout une indication de ce que tu as travaille en cours et qui sanctionne une réussite dans ton parcours ou non. Comme expliqué à la fin de ta prépa il va t’être remis un papier certifiant ton obtention de 60 crédits par an avec le détail de ce qui a été vu et le nombre de crédits ECTS attribué à chaque thème. Donc mettons qu’avec 2 ans = 120 ECTS tu souhaites aller ailleurs en Europe. Tu vas pourvoir utiliser ce papier pour justifier que tu puisses t’inscrire en L3 (condition sine qua non), en expliquant que tu as suivi un parcours avec tant de crédits sur chaque thème. De la meme facon pour sinscrire en M1 il faut pouvoir justifier de 180 ECTs. Ces crédits ne sont jamais que des indications de ton parcours et que tu as valide n années d’études post-bac. C’est ensuite luniversité d’accueil qui décide si elle t accepte avec ce parcours la ou non, si elle juge ton parcours inadapté (trop de cours la dessus et donc manque de cours la dessus) ou si elle considère la réputation l’organisme qui a délivré les crédits comme douteuse elle pourra te refuser l’accès en L3 (et donc te dire bienvenue en L2).

Petit goéland très cordial

+2 -0

Les écoles qui sélectionnent sur dossier choisissent leurs élèves… sur dossier, donc la question des ECTS est assez secondaire.

À noter que ceci va être impossible à l’avenir (pas sûr que ce soit implémenté l’année prochaine, mais ça devrait) dans les écoles françaises. Quelqu’un qui a validé 120 crédits ECTS pourra entrer de droit dans n’importe quelle formation de niveau L3 (sauf bien sûr si il y a plus de candidats que de places dans les amphis). De même, quelqu’un qui a validé 240 crédits pourra entrer dans un M2. La sélection pourra se faire à l’entrée du M1, et bien sûr via les exams de L3 et de M2 (c’est pas parce qu’on est sûr d’entrer qu’on est sûr de sortir avec le papier qui va bien).

Édité par adri1

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. – W. Pauli

+0 -0

Quand j’étais en prépas (ça a peut être changé), seul les facs étaient habilités à donner des ECTS. Du coup si tu les voulaient, il fallait s’inscrire à la fac. Ceci dit des prépas avaient des arrangements avec la fac de la ville pour que ce soit simplifié (pas besoin de passer les partiels si tu passe dans l’année supérieur, etc.). Et même en première année d’école, l’ENS de Cachan n’était pas habilité à fournir des ECTS de L3, c’est pourquoi tous les cursus étaient associés avec des facs (en M1 et M2 l’ENS pouvait les fournir directement).

Du coup, ça a peut être changé mais perso ça m’étonne que des prépas les distribuent directement.

Ceci dit, il faudrait savoir ce qui inquiète vraiment le PO.

+0 -0

Du coup, ça a peut être changé mais perso ça m’étonne que des prépas les distribuent directement.

Pourquoi ? Je veux dire, le supérieur a amorcé une série de mesures pour s’aligner sur les standards européens afin de simplifier les échanges (via Erasmus mais pas que) et la reconnaissance mutuelle des enseignements. Il est normal que tout le supérieur soit concerné, pourquoi les facs, BTS et autres DUT passeraient le cap mais pas les classes préparatoires ?

Perso, en 2009, on ne m’a jamais conseillé de m’inscrire à la fac en parallèle et j’ai bien eu des ECTS par rapport à ces deux années. Je crois que cela a mis un peu plus de temps car les classes préparatoires sont un peu particulier par rapport au système européen, mais ce n’est pas une raison pour l’exclure du dispositif définitivement.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0

Il y a une raison pour que les BTS et prépas aient un traitement séparés : elles sont rattachés à des lycées. J’ai pas dit que c’était une bonne chose mais que c’était ce qui se passait quand j’y était (sortie de prépa en 2005). Comme je l’ai dit ça a put changer. Et effectivement en recherchant sur le net, tout le monde semble dire que les prépas valident les ECTS (ex ici)

+0 -0

C’est rattaché à des lycées, oui, mais ce sont bien des études supérieures post-bac et non de l’enseignement secondaire. Cela fait donc sens qu’ils génèrent des ECTS, même si ils sont rattachés à des lycées, mais ce rattachement est fait pour d’autres raisons (profs, locaux, type d’encadrement, etc.).

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0

"Je peux me tromper, mais sur les bulletins de prépa par exemple, je ne pense pas qu’il n’y ait de mention d’ECTS dessus, comment ça fonctionne dans ce cas là (je suppose que d’autres formations hors de l’université sont concernées)?"

J’ai reçu à la fin de ma première année un papier certifiant que j’avais 60 ECTS. Sur mon bulletin de premier semestre de seconde année, il est précisé que j’ai obtenu 30 ECTS ce semestre, mais je n’ai pas encore de papier officiel.

A la fin de l’année, on va donc me remettre un papier certifiant que je possède 120 ECTS.

Pour me remettre ce document, mon lycée m’a en effet demandé de m’inscrire administrativement dans une université. Ca consiste juste à payer les frais d’inscriptions de la fac (dans mon cas 180 euros) mais en plus des ECTS, je peux manger au restaurant universitaire au tarif des étudiants la fac, emprunter des livres à la BU, réaliser des expériences pour des projets avec le matériel de l’université sans avoir à faire une tonne de papiers et à n’importe quel moment quitter la prépa pour la fac.

Pour obtenir le papier, on doit être inscrit à la fac mais le papier est bien signé par le lycée et porte la mention "Classe préparatoire aux grandes écoles - Lycée XXX".

Édité par Bibou

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte