Un cours sur la basse électrique ?

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour,

J'ai commencé pour OpenClassrooms un cours sur l'apprentissage de la basse électrique. Leur service éditorial est (était ?) intéressé par l'ouverture d'une section "Musique", et mon projet les intéresse (intéressait ?) beaucoup. Seulement, avec l'éditeur de cours toujours impraticable d'OpenClassrooms et l'ouverture de Zeste de Savoir, je me dis que je préfèrerais vraiment publier mon cours ici. Il est encore très loin d'être terminé, néanmoins je me préoccupe d'ores et déjà de sa publication, histoire de savoir où je mets les pieds.

Seulement voilà, mon cours a-t-il sa place ici ? Je sais qu'OpenClassrooms cherche à élargir ses domaines de compétence, mais je ne connais pas la position de ZdS par rapport à ce sujet-là. Est-ce que des cours de musique seraient les bienvenus ici-bas ? Je suis persuadé que l'ouverture d'une section "Musique" (que ce soit avec un cours de basse ou un autre) provoquerait un engouement certain pour tous les musiciens à l'âme pédagogue soucieux de partager leurs connaissances, mais il n'en est pas moins que la musique s'éloigne un peu du domaine de l'informatique.

J'ouvre le débat, toutes les idées et les remarques pertinentes sont les bienvenues, et une réponse "officielle" du staff serait par ailleurs grandement appréciée, histoire d'être fixé sur le futur de mon cours.

Même si le site est tout d'abord orienté informatique, il s'appelle Zeste de Savoir, or la musique est un savoir. Peut-être que la sémantique du nom du site pourra jouer en faveur de la création d'une section musique.

Sinon tu as la section Autres savoirs sur le forum, donc un tutoriel pourrait passer.

À voir. ;)

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Le projet de ce site, c'est d'être construit par sa communauté. Le site du Zéro, à son époque, a rassemblé pas mal de monde autours de ses cours de création de maps et mods Half-life, ce n'était pourtant pas une thématique prévue initialement lors de la création du site. Sur ZdS, on aura peut être une communauté de musiciens. Je ne vois pas de raison de refuser un cours à priori. Je ne sais pas si c'est sur ZdS qu'il aura le plus de visibilité, mais si tu souhaites offrir de ton temps pour partager ton savoir, tu es le bienvenu.

Après, niveau validation, on risque de se limiter à de l'orthographe/syntaxe/cohérence. Il est fort possible qu'on ne dispose de personne avec les compétences techniques pour valider le contenu du cours.

+3 -0

Du coup ça pose quand même une question.

Sans aucune offense à Richou D. Degenne qui est peut-être un excellent bassiste et un excellent pédagogue. Comment peut-on s'assurer dans ce cas que le cours est de qualité, par exemple (surtout dans le domaine musical), qu'il ne donne pas de mauvaises habitudes au lecteur ?

Typiquement dans le cas des instruments de musique (et de la guitare en particulier), il n'est pas rare qu'un cours se cantonne à apprendre à jouer un morceau en particulier, et pas à jouer de la guitare (je pense à Rocksmith et consorts notamment). Et c'est malheureusement dommage :\

Qu'on soit bien d'accord, je suis vraiment pour avoir ce genre de cours sur ZdS parce que c'est du savoir, et voir des gens avoir envie de le transmettre perso ça m'enchante. Et que j'ai toujours pensé que la musique était un domaine dans lequel le partage de connaissance apporte une valeur ajoutée gigantesque (comme la prog et la cuisine par exemple).

Mais je n'aimerais pas voir émerger l'équivalent des TEA en musique, parce que y'en a partout sur le net et que ça n'apporte rien qu'un peu de satisfaction primaire au lecteur qui va se prendre 3 minutes pour John Frusciante et mettre sa guitare de côté lorsqu'il se rendra compte que c'est dur, c'est long, et qu'il n'est pas aussi à l'aise que l'artiste qu'il essaie d'imiter. Si ça sent le vécu, c'est normal.

La même question va se poser pour valider des cours dans pas mal de domaines. Idée à la con : je cours un marathon dans 3 mois, je suis un fan inconditionnel de sport, et j'ai songé à écrire un cours de "remise en forme" en partenariat avec l'un de nos spécialistes en biologie et quelques amis ayant été en STAPS dans leur jeunesse. Histoire de contrecarrer un peu les saloperies qu'on peut lire un peu à droite à gauche. Question validation ça me paraît tendu tendu de vérifier que je n'explique pas n'importe quoi sur le plan "physique". Qui va aller courir deux heures par soir pour vérifier que les conseils que je donne en matière de rythme d'entraînement ne conduisent pas à un épuisement complet au bout de deux semaines ?

La cuisine, ça se teste assez bien, mais encore une fois : où va-t-on placer le curseur entre TEA et vrai cours ? Dur dur…

Bref, je te souhaite vraiment de réussir Richou D. Degenne parce que c'est le genre de bons cours difficile à trouver mine de rien, et je serais le premier à le conseiller à mon entourage, voire à le pratiquer moi-même. Mais ça soulève tout un tas d'interrogations sur lesquels il faut se pencher avant d'appuyer sur le bouton valider.

Quelle est votre opinion sur le sujet les validos ?

Merci pour vos réponses, bon courage Richou D. Degenne ;)

Happiness is a warm puppy

+6 -0
Auteur du sujet

Sans aucune offense à Richou D. Degenne qui est peut-être un excellent bassiste et un excellent pédagogue.

Javier

Je serais bien le dernier des idiots de m'offenser pour un commentaire aussi bien construit. :D

Je vais quand même donner en guise de réponse ma manière de procéder. J'ai un panel de relecture que j'ai composé moi-même de sorte à ce qu'il particulièrement varié. Il y a notamment deux autres bassistes, un violoniste tout droit sorti d'un conservatoire, quelques guitaristes autodidactes et des personnes qui n'ont aucune formation musicale. Le but étant de récupérer les avis de tout un chacun, je m'assure ainsi que mon cours est - Correct ; - Pas inaccessible ; - Ni trop vulgarisé.

Bien sûr, le risque zéro n'existe pas, mais comme les cours restent éditables à tout instant, si un lecteur trouve une coquille ou pense qu'une notion doit être réécrite, je resterai à l'écoute.

Pour ce qui est de la validation, je partirai de ton exemple de cours de remise en forme. Il y a a priori une notion de bon sens à faire entrer en compte : il est évident que courir 2 heures par jour est nuisible à la santé. Et si les spécialistes en biologie et tes amis de STAPS t'ont laissé écrire ça, je me permettrai de remettre leurs compétences en question. C'est d'ailleurs le but du comité de validation, non ? S'assurer que le cours est cohérent.

Bien sûr, si les cours abordent de nouveaux domaines, il est évident que le comité de validation se doit d'en faire de même. S'il s'avérait que mon cours soit le premier à parler de musique, alors je pense que le comité de validation se doit d'avoir quelqu'un qui s'y entend en la matière. Pas forcément pour relever des erreurs, mais au moins pour soulever des interrogations sur tel ou tel choix de ma part. D'autant que comme la musique est (à mon sens) plus un art qu'une science, la véracité de ce qu'on en dit est bien moins manichéenne que lorsqu'on parle de sciences.

Quoiqu'il en soit, je suis content que mon intervention suscite ce genre d'intérêt. Les choses bougent, et je suis certain que ça sera dans le bon sens. :)

Du coup ça pose quand même une question.

Javier

En fait, la question existe de longue date. L'équipe de valido de ZdS est essentiellement l'ex-équipe de validation du SdZ, on arrive donc avec notre process. Le process consiste à valider ce qu'on sait valider (c'est pour ça que l'équipe est aussi grosse : pour avoir des compétences assez variées), et pour le reste, faire une première passe pour éliminer ce qui est aberrant ou mal écrit, puis trouver dans nos connaissances quelqu'un pour donner un avis sur le fond. Ici, j'ai déjà un nom. Le problème, c'est qu'on peut mettre trop longtemps à trouver un relecteur, et, à mon sens, la seule solution est d'admettre ne pas être capable de valider tout les contenus, et d'ajouter un disclaimer type "on n'est pas capables de dire si ce cours est bon ou pas", mais cette position est la mienne, on n'a jamais vraiment tranché au sein des validos. A la base, la bata-zone du SdZ devait servir à faire une revue par les pairs aussi large que possible, plutôt que de se limiter à une équipe de validos définie arbitrairement, mais ça marche assez mal, parce que le site a vocation à accueillir plus de débutants que de membres capables de faire la revue d'un cours, et les retours sur les tutos en béta-test étaient souvent peu pertinents techniquement.

+2 -0

Pour les instruments il est effectivement évident que ça tire sur le TEA (sans en être) mais c'est normal, quiconque à une guitare peut s'essayer à nimporte quoi (dont les mauvais gestes, mauvaises compréhensions de l'instrument).
En sport c'est pareil, on y vas de sa dose de conseille et même si l'on se tiens à des choses très vrai et revendiqué, on en reviens au problème que 2H par jour de footing ça ruine les articulations donc adaptivité oblige suivant les gens et leurs ressentis.
Ce qui est sur c'est que dès lors que j'enseigne la guitare à quelqu'un je le vois au début faire des erreurs, les morceaux qu'ils veulent apprendre ne sont que des supports à détecter les erreurs pertinentes et aiguiller la personne à être à l'aise avec l'instrument.

On ne parle pas ici de solfège (donc science de la musique) mais de Comment jouer d'un Instrument, ce qui parrait "TEA" mais qui est surtout "Guide pratique".

Нова Проспект (/,>\text{(}/ , \text{>}

+0 -0
Auteur du sujet

Justement, le cours que j'écris mêle les aspects pratiques et théoriques. C'est pas vraiment "apprenez à jouer de la basse" mais plutôt "apprenez à faire de la musique avec une basse". De ce fait, je m'éloigne du TeA pour me rapprocher beaucoup plus d'un cours construit et articulé entre théorie de la musique et application de cette théorie à la pratique de la basse.

Exemple : Ça, c'est une double-croche. Pour bien les jouer, il faut aller vite. Exercices main droite. :P

Pour répondre à Javier, je pense que tout repose sur l'implémentation d'un module de PR (pull requests) sur les tutoriels.

Oui, les validateurs peuvent laisser passer des erreurs. Oui, il y a des domaines que l'on a (aura) du mal à couvrir. Mais proposer à un lecteur expérimenté la possibilité de faire remonter une lacune, c'est justement ce qui permettra d'avoir des tutoriels de qualité.

Llama ◦ FAQ PHPTuto WAMP

+4 -0

Le projet de ce site, c'est d'être construit par sa communauté. Le site du Zéro, à son époque, a rassemblé pas mal de monde autours de ses cours de création de maps et mods Half-life, ce n'était pourtant pas une thématique prévue initialement lors de la création du site. Sur ZdS, on aura peut être une communauté de musiciens. Je ne vois pas de raison de refuser un cours à priori. Je ne sais pas si c'est sur ZdS qu'il aura le plus de visibilité, mais si tu souhaites offrir de ton temps pour partager ton savoir, tu es le bienvenu.

Après, niveau validation, on risque de se limiter à de l'orthographe/syntaxe/cohérence. Il est fort possible qu'on ne dispose de personne avec les compétences techniques pour valider le contenu du cours.

Natalya

Je suis musicien à mes heures perdues (piano, guitare et basse). Je peux donc filer un coup de main au niveau technique si personne d'autre ne se propose :)

+0 -0

Salut, Juste en passant au cas où les membres actuels peinerais à valider les cours de musiques. Je suis pour l'échange entre les site communautaires ! Vous pourriez peut être demander une expertise au gens de linuxmao.org qui pour le coups sont presque tous des musiciens plus ou moins pros.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte