Licence CC BY-NC-SA

Ada et GTK : la programmation évènementielle

Publié :

Vous en rêviez depuis le début : créer de jolies fenêtres avec des boutons, des images, des menus… qui réagissent lorsque vous cliquez avec votre souris et pas seulement lorsque vous tapez au clavier ! Eh bien ça y est ! Vous y êtes ! Nous allons commencer par un chapitre généraliste sur GTK : de quoi s'agit-il ? Pourquoi ce choix ? Comment l'installer ? Comment le faire fonctionner ? Puis, nous entrerons dès le second chapitre dans le vif du sujet en créant nos premiers programmes fenêtrés.

À tous ceux qui auraient évité les parties précédentes pour venir directement à celle-ci, je n'aurai qu'une chose à dire : «Lisez au moins les trois premières parties ainsi que le chapitre 5 de la partie IV, sans quoi vous n'allez rien comprendre ! »


  1. GTKAda : introduction et installation

    1. Vous avez dit GTK ?

    2. Télécharger et installer GTKAda

  2. Votre première fenêtre

    1. Analysons notre code

    2. Personnaliser la fenêtre

    3. Ajout d'un widget

    4. Retour sur la POO

  3. Les conteneurs I

    1. Des conteneurs pour… contenir !

    2. Les alignements

    3. Les boîtes

    4. Les tables

    5. Le widget pour position fixe

  4. Les signaux

    1. Le principe

    2. Connecter un signal à un callback

    3. Interagir avec les widgets

    4. GDK et les événements

  5. Les widgets I

    1. Les étiquettes

    2. Les images

    3. Les zones de saisie

    4. D'autres boutons

    5. Widgets divers

  6. Les Widgets II : les boîtes de dialogue

    1. Message

    2. À propos

    3. Sélection de fichier

    4. Sélection de police

    5. Sélection de couleur

    6. Cas général

  7. [TP] Le démineur

    1. Règles du jeu et cahier des charges

    2. Un petit coup de main

    3. Une solution possible

  8. Les conteneurs II

    1. Les onglets

    2. Les barres de défilement

    3. Les panneaux

    4. Les cadres

    5. Les extenseurs

    6. Les boîtes détachables

  9. Les widgets III : barres et menus

    1. La barre de menu

    2. Améliorer la barre de menu

    3. La barre d'icônes

    4. La barre de statut

    5. Le menu déroulant

  10. [TP] Démineur (le retour)

    1. Cahier des charges

    2. Une solution possible



Voilà, nous avons fait un tour d'horizon très large de ce que le langage Ada pouvait permettre. J'espère vous avoir donné goût à ce langage ou, tout du moins, vous avoir fourni les bases pour programmer correctement, que vous continuiez votre chemin avec Ada ou que vous partiez vers d'autres cieux : C, C++, Java, Python…

Il n'est pas mauvais d'ailleurs de se frotter à d'autres langages, à leurs spécificités ou à leurs ressemblances. «La Terre est le berceau de l'humanité, mais on ne passe pas sa vie entière dans un berceau» disait Constantin Tsiolkovski, père de l'astronautique russe. Il en est de même en programmation, quel que soit votre langage favori, vous serez amenés à en utiliser d'autres. Il n'y a qu'ainsi que vous connaîtrez celui qui est fait pour vous.