Licence CC BY-NC-SA

Parfois la science, c'est beau II

Publié :
Auteur :
Catégories :
Temps de lecture estimé : 5 minutes

Devant la demande populaire après la publication du premier opus, je me permets de poster un nouveau billet, présentant encore des images prises avec un équipement similaire. Et on va aussi utiliser des nombres romains dans le titre, c’est plus massif, ça impose le respect.

Avant de commencer, j’aimerais aussi vous encourager à aller voir les billets d’Holosmos présentant de belles images issues des mathématiques. Moi je n’y comprends pas grand chose, mais c’est joli tout plein. Par ici et .

Un petit mot aussi pour Blackline, qui a créé le logo de ce billet, en plus d’avoir donné des conseils pour la classification du précédent.

Et puis aussi, remerciements à ma famille, sans qui rien de tout ça n’aurait été possible. Et aux gens qui ont inventé le microscope électronique.

Maintenant, une image. Suivi d’autres images, et d’une explication sommaire. C’est Parti !

Les images

Donc, comme annoncé, plusieurs images. En fait, la même chose, mais avec des niveaux de zoom différents; je n’ai pas réussi à choisir la plus jolie.

L'explication

Donc, comme vous vous en êtes rendus compte en regardant les images suivantes (ou bien l’échelle, laissée volontairement), la première n’est pas une vue artistique de galets sur une plage abandonnée. C’est ce qu’on appelle des microsphères. Oui, on est très originaux sur les noms.

Pour vous raconter l’histoire, j’aurais sûrement dû les mettre dans l’autre sens, mais c’est trop tard. Tout commence en effet d’une poudre, que l’on met sous pression pour faire une forme sphérique. Pour densifier les sphères, il est possible de les chauffer. C’est ce qui a été fait ici, mais on a testé les deux. Bon, le procédé expérimental n’est pas super intéressant, passons au pourquoi de la chose.

Ces microsphères ont été créées dans le but d’améliorer les propriétés d’un autre matériau. L’idée est qu’elle sont suffisament petites pour être incorporées dans un matériau hôte sans en dégrader les propriétés mécaniques. Les propriétés thermiques peuvent changer drastiquement si des microsphères métalliques sont ajoutées dans un matériau isolant. D’autres propriétés peuvent aussi être modifiées de la même manière.

En variant la concentration de ces microsphères, il est aussi possible d’homogénéiser certaines propriétés extrinsèques. Imaginons un instant que le matériau hôte soit un combustible nucléaire. La densité de puissance fournie par fission est bien plus importante quand on est proche de l’eau, vu que les neutrons sont ramenés à une énergie qui favorise les fissions par celle-ci. Maintenant, si on mettait un matériau qui absorbe les neutrons dans ces microsphères, et qu’on mettait plus de ces microsphères proche de l’eau, la densité de puissance serait lissée, permettant une meilleure utilisation du combustible.

Le dernier point que je voudrais soulever dans ce billet, c’est pourquoi ne pas simplement doper le matériau. C’est à dire, pourquoi ne pas mélanger la poudre du matériau hôte et celle utilisée pour les microsphères, et améliorer les propriétés ainsi. Pour donner juste une explication, on pourrait imaginer que ces deux matériaux ne sont pas compatibles, et qu’ils réagissent en produisant de la chaleur par exemple. Dans ce cas, il est assez facile de rajouter une couche en surface des sphères, faite d’un matériau terce, qui empêchera la réaction.


À bientôt pour plus de beauté physique !

4 commentaires

Photo 1 et 2 : on dirait des patates. Voilà.

Par contre, je réfléchis depuis quelques temps à un "Parfois le latin, c’est beau II", d’où le fait que je me questionne sur tes pouvoirs prémonitoires :-° .

Édité par Dwayn

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+3 -0

Par contre, je réfléchis depuis quelques temps à un "Parfois le latin, c’est beau II", d’où le fait que je me questionne sur tes pouvoirs prémonitoires :-° .

Dwayn

Han ouai ! stp c’était super intéressant le premier !

"Tout obstacle renforce la détermination. Celui qui s’est fixé un but n’en change pas." Léonard De Vinci

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte