Licence CC BY

Borne d'arcade

Création d'une borne d'arcade 2 joueurs avec un Raspberry pi

Publié :
Auteur :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 8 minutes

Pour m’amuser un peu, j’ai créé une borne d’arcade avec un Raspberry Pi et deux trois bouts de bois. Je fais donc un petit billet pour présenter le travail qui a été fait et peut-être donner des idées à certains.

Histoire

En 1972, soit quelques années après la découverte du feu, deux Américains fondent Atari. De cette glorieuse union, les bornes d’arcades sont nées. Après le très célèbre Pong, les bornes d’arcades ont connu un fort essor, allant jusqu’à détrôner les flippers pourtant bien installés dans les bars.

Quelque temps après, les bornes d’arcades se sont tellement implantées, que l’on a vu apparaître un peu partout des lieux dédiés à cette activité, les salles d’arcades.

Installer un OS pour les jeux rétro

Les deux principaux systèmes d’exploitation totalement dédiés aux jeux rétro sont RetroPie et RecalBox. Sur ces deux systèmes, si vous disposez d’un Raspberry Pi 3, vous pouvez espérer jouer à presque tous vos anciens jeux jusqu’à la PS1 (incluse).

RecalBox est une distribution française. J’avais en premier lieu utilisé cette distribution, mais le support Bluetooth n’est toujours pas présent pour le module intégré au Raspberry 3 et j’avais envie de pouvoir utiliser une manette de PS3 pour jouer aux jeux PS1 sans fil.

Pour l’installer, rien de plus simple, vous copiez-collez les fichiers dans une partition FAT32 sur votre carte SD, vous la mettez dans votre Raspberry, et c’est parti pour l’installation.

RetroPie quant à lui permet les mêmes choses que RecalBox, mais avec le support du Bluetooth en plus. L’installation de RetroPie se fait en copiant le fichier bloc par bloc sur votre carte SD. Sous Linux, la commande dd fera le travail, et pour Windows, il vous faudra télécharger un logiciel tel que Win32DiskImager.

Le matériel utilisé

Pour faire une borne d’arcade bien comme il faut, qu’est-ce qu’il nous faut?

Un Raspberry Pi, pour ceux qui ne s’en doutaient pas encore (ou un système Mame, si vous ne voulez que de l’arcade, ça devrait le faire). J’y ai inclus des dissipateurs thermiques et un petit ventilateur récupéré d’un ancien ordinateur portable.

Des boutons d’arcades, à vous de voir si vous voulez un ou deux joueurs, 6 ou 8 boutons par joueur ou des boutons couleur arc-en-ciel lumineux avec des licornes dessinées dessus. J’ai opté pour 2 sets avec 8 boutons, un rouge et un bleu.

Une carte pour gérer les boutons, bien qu’il soit possible de les gérer avec les GPIOs, je vous recommande fortement d’utiliser une carte de type "zero delay" si vous n’utilisez pas des boutons avec des leds.

Un écran, car avoir des boutons arc-en-ciel lumineux avec des licornes dessinées dessus c’est bien, mais voir les jeux c’est bien aussi. Pour ma part, j’ai récupéré un écran plat 51cm par 29cm dont j’ai supprimé le cadre et récupéré les enceintes. J’aurais préféré un peu plus grand, mais ça fera l’affaire.

Du bois, du PVC ou que sais-je encore afin de faire le meuble.

De la colle à bois, des vis, des tasseaux, des esclaves, enfin, tout ce qui permettra de faire tenir les planches ensemble.

Une lime et de l’huile de coude, ou des machines pour découper tout ça.

Le plan

Histoire de ne pas se perdre, il vaut mieux partir avec un plan, une boussole et une montre.

J’ai commencé par regarder sur internet ce qu’il se faisait, il y avait des trucs sympas. Mais ma mère ne voulait pas qu’elle dépasse trop par rapport au meuble à côté duquel elle sera placée (la borne sera posée dans le salon de mes parents, donc j’ai du me plier à quelques exigences). J’ai donc modélisé la borne sous Blender, avec des dimensions qui ne feraient pas hérisser les poils de ma mère.

Borne d’arcade modélisée sous Blender

Une fois la modélisation suffisamment satisfaisante, j’ai extrait les différentes cotes afin d’évaluer la quantité de bois nécessaire à la fabrication.

Plans dessinés sur papier

Une fois le bois acheté, on reporte les plans, on modifie un peu si nécessaire (pour ma part quelques arrondis pour les angles et un décalage de 3 millimètres pour pouvoir poser une bande qui suive les contours)!

Plans reportés sur les côtés de la borne

Il ne faut pas oublier de choisir les positions pour les boutons, j’ai pris un design SEGA assez classique.

Positionnement des boutons du plateau

La découpe

Une fois les traits de coupes reportés sur le bois, on découpe tout (en évitant les doigts)!

Coupe du premier côté de la borne

L'assemblage

Une fois toutes les pièces découpées, on monte tous les joysticks et boutons sur la planche, on les branche, et on va jouer un peu!

Panneau des joysticks et boutons terminé

Après avoir joué à 1941, Pacman, Gouls’n’Ghost ou n’importe quel autre jeu, il est possible de reprendre les choses sérieuses. On attaque donc la pose des tasseaux. Une fois le premier côté terminé, pensez bien à allumer un barbecue! Non pas pour faire cuire votre planche, pardi, mais pour manger et boire!

Après l’effort, le réconfort

Après avoir bu l’apéro, n’essayez pas de faire la même chose de l’autre côté, attendez le lendemain.

Il ne reste plus qu’à assembler le tout.

Tadaaaaaa !

Une borne d’arcade prête à être utilisée. Il ne manque plus que des bandeaux leds pour illuminer la partie haute et un coup de peinture sur le meuble, et c’est parfait.

La borne d’arcade avec toutes les planches fixées, mais pas encore peintes

Pour la peinture, ça sera fait ultérieurement, soit par un graphiste, soit par mes soins (et beaucoup d’heures de travail). Si jamais elle est peinte assez rapidement, je rajouterais une image.


Plus qu’à battre toute la famille et les amis sur Street Fighter !

13 commentaires

Merci :)

Il y aura les dessins au crayon et un premier coup de peinture le weekend prochain, je pense.

Mais elle ne sera pas terminée avant le 9 août pour sûr car je ne reçois mes "néons flexibles" qu’après cette date (5 néons jaune d’un mètre ça devrait le faire pour écrire un truc dans la partie du haut).

+0 -0

C’est dingue !! Je suis aussi entrain d’en faire une. J’ai peut-être eu trop d’ambition ce qui fait qu’elle est pas encore fini par manque de motivation… Mais en tout cas de voir la tienne ça remotive.

Personnellement pour les boutons on avait trouvé quelque chose comme ça: image

Pour le bois nous c’est du MDF et on avait découpé à la scie sauteuse. On avait aussi mis des roulettes pour pouvoir la bouger, mais le bas est trop fragile et quand on met l’écran cathodique + le pad ça a pas trop l’air d’apprécier le poids… Il faut renforcer la structure.

Je veux bien voir le néon que tu as trouvé :)

est-ce que tu as pensé à des enceintes externes non intégrées à l’écran ? Et aussi tu pourrais acheter une plaque de plexiglass à mettre devant l’écran ça rend pas mal.

Vive la science

+0 -0

merci ! tu viens de débloquer un gros mythe pour moi
mais j’ai des soucis pour un débutant qui n’y connais absolument rien tu as juste donner les grandes étapes bon pour la partie menuiserie c’est top. c’est du Raspberry 3 et tous les composantes et comment assembler le System et autre qui est très intéressant mai tu n’en parle pas trop!

Sorry for grammar and spelling mistakes!

+0 -0

Pour le bois nous c’est du MDF et on avait découpé à la scie sauteuse. On avait aussi mis des roulettes pour pouvoir la bouger, mais le bas est trop fragile et quand on met l’écran cathodique + le pad ça a pas trop l’air d’apprécier le poids… Il faut renforcer la structure.

Unknown

C’est aussi du MDF (15mm) pour ma part, découpé avec une très vieille scie sauteuse (qui ne permettait pas de "viser", la mire à l’avant étant décalée de plus d’un centimètre). Ça à l’air suffisamment solide chez moi, et j’utilise un vieil écran plat qui pèse une dizaine de kg je pense.

Personnellement pour les boutons on avait trouvé quelque chose comme ça

Unknown

Je voulais des boutons lumineux, c’est plus sympathique (je vais voir pour ajouter une fonction pour n’allumer que ceux nécessaires pour chaque jeu, ainsi un GnG n’en aura que 2 d’allumés, Street Fighter 6, etc).

Je veux bien voir le néon que tu as trouvé :)

Unknown

"Néons"

Je trouve que le côté flexible est sympa, si ça ne correspond pas à mes attentes, je mettrais des bandeaux de leds et une image coincée dans du styroglass.

est-ce que tu as pensé à des enceintes externes non intégrées à l’écran ? Et aussi tu pourrais acheter une plaque de plexiglass à mettre devant l’écran ça rend pas mal.

Unknown

Oui, mais ceux inclus dans la télévision que j’ai démontée sont suffisamment puissants, donc je n’ai pas eu à faire cet achat.

Et pour la plaque de plexi, c’est prévu, elle est déjà découpée, mais il faut que je peigne la borne avant :)

merci ! tu viens de débloquer un gros mythe pour moi
mais j’ai des soucis pour un débutant qui n’y connais absolument rien tu as juste donner les grandes étapes bon pour la partie menuiserie c’est top. c’est du Raspberry 3 et tous les composantes et comment assembler le System et autre qui est très intéressant mai tu n’en parle pas trop!

ArnoldET

C’était un billet, donc pas vraiment la vocation d’un tutoriel. Après, si d’autres personnes sont intéressées, je peux adapter un peu plus mon texte.

+4 -0

Bonjour!
moi aussi j’aimerais bien un big tuto sur le sujet c’est un bon passe temps et surtout l’apport en nouvelle connaissances pour les bon amateurs de ce sujet comme moi. j’aimerais bien y arriver et faire des parties de jeux avec des pots même si cela peut aboutir à un métier. mais en attendant si quelqu’un peut me rediriger vers un article qui en parle plus profondément (même si c’est en anglais) je suis in!

Sorry for grammar and spelling mistakes!

+0 -0

Si tu en fais un tuto JuDePom je serai ravi de te lire en bêta ou de t’aider dans l’écriture si besoin !

Unknown

Pourquoi pas alors, mais il ne faudra pas être trop pressés pour l’instant les agrumes :P

J’ai un mémoire à rédiger, en plus d’un autre projet à côté qui risque de me prendre pas mal de temps.

Édité par JuDePom

+0 -0

Pour l’affichage tu as pu avoir un hdmi directement depuis ton écran ou tu as bricolé un adaptateur ou tu es passé par le bus display ?

Eskimon

J’avais une prise DVI et une VGA sur la télé (j’ai presque sauté de joie en découvrant que je n’avais pas besoin de bidouillages ou d’adaptateurs pour avoir un signal analogique).

Le côté "joystick" est pas trop galère pour des jeux plus récents (type psx) ?

Eskimon

J’ai mis un hub USB 4 ports autoalimentés (car drainer sur le raspberry n’est pas une très bonne idée si je mets des HDD externes) devant l’écran pour brancher les clefs USB contenant les jeux et des manettes (car oui, les jeux PSX au joystick…). Donc j’ai quelques manettes retrogaming USB (NES, SNES et Mégadrive) et des manettes de PS3.

+1 -0

Hello, super billet, et très belle réalisation… ça a l’air si simple ;-)

Un tuyau pour la peinture: pense à mettre une couche de … sous-couche, sinon, le MDF va boire toute la peinture. Et du coup, tu peux déjà mettre la sous-couche, pas d’excuse ;-)

+0 -0

Ce n’est pas si compliqué et ça se fait assez rapidement en fait :) .

Oui, pour la sous-couche c’est prévu demain! Aujourd’hui, c’était un peu de pâte à bois pour cacher les 6 vis qui n’ont pas pu être mises par l’intérieur (et surtout récupération de soirée).


J’ai commencé à rédiger un tutoriel.

Je vais essayer de ratisser très large pour que cela puisse toucher la plupart des personnes intéressées. Donc je dois encore tester plusieurs distributions/logiciels pour ordinateur et Raspberry Pi, plusieurs configurations, systèmes électriques et autres.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte