Affichage des ? et des deux-points

a marqué ce sujet comme résolu.

Équipe technique

Bonsoir,

Je viens de vérifier et effectivement l’affichage quand on entre un espace simple et un espace insécable sur Chromium (et donc probablement Chrome) mais pas sur Firefox.

Point technique : D’après le code-source, les espaces simples avant les deux-points et points d’interrogation/exclamation sont transformés en   qui est une instruction HTML pour l’espace insécable. Alors que quand Xalty parle d’espace insécable, il s’agit de l’espace insécable en Unicode.

Merci d’avoir reporté ça, j’ouvre un ticket dès maintenant ! :)

Édité par Situphen

+0 -0

En fait, ce n’est pas un bug : c’est parfaitement volontaire.

En cas d’absence d’espace insécable avant ?!:, le système ajoute une espace insécable fine (NARROW NO-BREAK SPACE (U+202F))avant le caractère. Selon la police et le rendu exact de l’écran, elle peut être difficilement visible, d’ailleurs ce n’est pas la première fois que ceci est signalé.

Ici, deux possibilités :

  1. On garde la typographie « classique » et cette espace insécable fine ;
  2. On la transforme en espace insécable normale.

À noter que de plus en plus d’éditeurs (de littérature, dans des livres papier) choisissent la solution 2.

Édité par SpaceFox

Je vois assez mal l’intérêt de passer d’un affichage typographiquement correct (et de fait, si vous ouvrez un livre de bonne facture, vous aurez aussi du mal à distinguer l’espace insécable fine) pour partir vers une solution qui n’est, àmha, guère plus élégante et lisible (mais peut-être plus usuelle à cause de l’influence du monde anglo-saxon, certes).

Edit: il faudrait à mon avis se débarrasser de ce « insécable » dans la liste des caractères, qui n’a rien à faire là.
Edit 2: si vous voulez faire quelque chose, c’est un fallback du côté client, qui remplace toutes les espaces fines insécables en espaces insécables, voire espace selon le navigateur.

Édité par dab

+0 -0

mais peut-être plus usuelle à cause de l’influence du monde anglo-saxon, certes

Au contraire, les anglo-saxons se contentent de ne pas mettre d’espace du tout avant ces ponctuations :)

et de fait, si vous ouvrez un livre de bonne facture, vous aurez aussi du mal à distinguer l’espace insécable fine

Comme cette assertion m’étonnait j’ai feuilleté divers livres récents de divers éditeurs que j’ai chez chez moi. Il en ressort que :

  • La plupart des éditeurs utilisent l’espace insécable normale (et commencent les dialogues directement par un — sans utiliser de guillemets).
  • Actes Sud et Le diable Vauvert utilisent visiblement des espaces insécables fines avant ? et ! mais pas devant :. Dans tous les cas, il n’y a aucun doute sur la présence de cette espace, contrairement à ce qui est constaté sur Zeste de Savoir.
  • Folio SF semble carrément laisser ce genre de considération à l’humeur du typographe…
  • Christian Bourgois (l’éditeur de Tolkien) et Nouveaux millénaires utilisent encore les guillemets pour introduire les auteurs, mais pas les espaces insécables fines. Je me demande si le choix des guillemets ne vient pas en réalité de l’auteur ou du traducteur.

Pourquoi je parle aussi de cette histoire de guillemets ? Parce que la typographie est beaucoup moins stable et évolue sensiblement plus vite que l’orthographe ; et que cette histoire de guillemets et une autre évolution visible actuelle. Je me demandais s’il y avait une corrélation entre les deux.

On pourrait faire le parallèle avec les ligatures : les variantes décoratives st (et sa petite sœur ct qui ne semble pas exister en tant que caractère unicode) ont pratiquement disparues1 et sont souvent considérées comme gênantes par les utilisateurs. À contrario, les variantes discrètes comme ff, fi, fl, ffi, et ffl sont très utilisées en informatique, puisque Android les applique automatiquement. Alors qu’elles avaient pratiquement disparu de la composition papier, la PAO les remets aussi au gout du jour dans ce cas.

Bref, tout ça est flou et me fait dire qu’on peut faire un peut ce qu’on veut. Et que donc on devrait suivre le principe de moindre surprise : le comportement actuel soulève des questions, donc autant mettre des espaces insécables normales.

Edit rapport à l’edit 2 ci-dessus : ça n’aurait aucun sens, la transformation « espace vers espace insécable fine » est faite côté serveur.


  1. À ma connaissance, en « gros tirage », elles ne sont plus utilisées que par La Pléïade, et par les deux livres de e-penser à la demande de l’auteur. 

Édité par SpaceFox

Edit rapport à l’edit 2 ci-dessus : ça n’aurait aucun sens, la transformation « espace vers espace insécable fine » est faite côté serveur.

Oui, justement. J’imagine (enfin, j’espère), que quelques lignes de JavaScript pourraient corriger cela, non ?

Cela dit, je n’ai pas de problème, ni sous Chrome (63.0) ni sous Firefox (57.0) (Mac OS X 10.9.5): ils l’interprètent comme une espace fine insécable, et est affichée comme telle.

+0 -0

Ha, j’ai compris où tu veux en venir. Le problème n’est pas que l’espace insécable fine est supprimée. Le problème est que selon l’OS et les réglages utilisés, cette espace insécable fine donne l’impression qu’il n’y a pas d’espace à cet endroit.

C’est un pur problème de rendu client et/ou de perception utilisateur.

Il n’y a pas donc de logique à mettre un bout de JS pour faire quoi que ce soit : soit on considère que c’est un défaut acceptable et on laisse tel quel, soit on colle une espace normale pour obtenir un affichage considéré comme « normal » par tout le monde.

C’est à mon sens aussi justifié que de s’occuper d’avoir un rendu similaire sous Internet Explorer et sous les autres navigateurs, et je crois que la plupart des gens étaient (sont?) d’avis que le rendu devait être le même, au coût de quelques bidouillages comme celui-ci.

Que l’on s’entende: je ne suis pas pour mettre en place cela, mais s’il est décidé que quelque chose devait être changé, je serais pour une solution analogue à celle-ci.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte