Virtualisation à distance

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Par simple curiosité je voulais savoir quelle solution vous connaissez pour effectuer la chose suivante :

  • Un serveur gère plusieurs machines virtuelles correspondant chacune à un poste de travail d'un utilisateur "réel"
  • Chaque utilisateur possède un écran et un ordi juste suffisant pour se connecter au serveur et afficher son bureau comme si il travaillait sur sa session depuis le serveur

Je sais que cela est possible, je l'ai lu dans un article, mais ils ne donnent pas de détails sur ce qui est utilisé au niveau des logiciels, je voulais donc savoir si vous avez des idées là-dessus :)

Merci d'avance !

+0 -0
Auteur du sujet

Salut Vayel,

Oui c'est exactement cela. "Tout se passerait comme si" les machines de utilisateurs tournaient sur un serveur. L'utilisateur entre son nom d'utilisateur et son mot de passe, et alors il accède à sa session.

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Je ne suis pas du tout expert en la matière donc cette méthode comporte probablement beaucoup de failles mais tu pourrais utiliser VMWare ou VirtualBox pour créer tes machines virtuelles et t'y connecter via un VNC.

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Je ne suis pas du tout expert en la matière donc cette méthode comporte probablement beaucoup de failles mais tu pourrais utiliser VMWare ou VirtualBox pour créer tes machines virtuelles et t'y connecter via un VNC.

Ce sont effectivement les plus connus il me semble (avec hyper-V). J'y ajouterais Xen (patch/module du noyau linux), Xen server (distro utilisant un noyau Xen), proxmox.

Par simple curiosité je voulais savoir quelle solution vous connaissez pour effectuer la chose suivante :

  • Un serveur gère plusieurs machines virtuelles correspondant chacune à un poste de travail d'un utilisateur "réel"
  • Chaque utilisateur possède un écran et un ordi juste suffisant pour se connecter au serveur et afficher son bureau comme si il travaillait sur sa session depuis le serveur

Une question : pourquoi c'est cette solution qui a été retenue pour du client léger ? Je ne suis pas spécialiste en la matière, mais on pourrait aussi envisager un serveur possèdant un compte par utilisateur, et avec des quotas par utilisateurs (voire carrément une partoche par utilisateur), la partie client léger restant globalement la même.

Bonne soirée

There is no place like /home.

+0 -0
Auteur du sujet

Salut dosmpm,

Pour l'instant aucune solution n'a été retenue, il n'y a rien de concret derrière. C'est juste que j'ai une idée qui me trotte dans la tête et je voulais savoir s'il existait des moyens de faire ce que j'ai décrit.

Une question : pourquoi c'est cette solution qui a été retenue pour du client léger ? Je ne suis pas spécialiste en la matière, mais on pourrait aussi envisager un serveur possèdant un compte par utilisateur, et avec des quotas par utilisateurs (voire carrément une partoche par utilisateur), la partie client léger restant globalement la même.

Déjà, il y a le problème de plusieurs systèmes d'exploitation différents. De plus, dans le cas où les utilisateurs utilisent déjà un système, je voudrais pouvoir en faire la copie exacte (en machine virtuelle) qui tournerait sur le serveur.

Je vais essayer d'être plus clair sur le fonctionnement que je voudrais obtenir (désolé si je ne l'ai pas été, ce n'est pas du tout mon domaine donc j'utilise certainement pas assez de vocabulaire et je reste trop vague) :

  • Un serveur fait tourner, d'une manière ou d'une autre, plusieurs machines virtuelles, chacune accessible par un couple identifiant/mot de passe, correspondant à l'environnement d'un utilisateur (éventuellement répliqué à partir de son ancien poste de travail physique)
  • Chaque utilisateur dispose d'un ordinateur léger, relié par le réseau au serveur. Au démarrage, on lui demande un couple utilisateur/mot de passe, et une fois celui-ci rentré, il accède à l'instance de sa machine virtuelle sur le serveur.

Est-ce plus clair ? Merci à vous deux de vos réponses.

+0 -0

Pourquoi tu veux faire cela ?

Si j'ai bien compris, on part de :

  • plein de postes avec des OS différents

Et on veut arriver à:

  • un gros serveur avec des clients léger pour les utilisateurs

Après, la méthode reste à définir.

C'est bien ça Theo ?

There is no place like /home.

+0 -0
Auteur du sujet

Je me permets de faire un double-post, mais c'est parce que j'ai continué de tâtonner dans mes recherches et je trouve des infos intéressantes maintenant.

Ce que je cherche à faire s'appelle une Virtual Desktop Infrastructure1, et l'article sur Wikipédia correspondant (http://fr.wikipedia.org/wiki/Virtual_Desktop_Infrastructure) est assez intéressant, il donne notamment la liste des logiciels existants pour réaliser cette infrastructure.

Est-ce que quelqu'un connaîtrait donc ces solutions, ou aurait des infos supplémentaires ? (Retour d'expérience, etc).

Merci d'avance ;)


  1. VDI 

+0 -0

C'est marrant j'y ai pensé il y a pas longtemps :p

Pour moi c'est vraiment ça le futur de l'expérience utilisateur, actuellement le "cloud" c'est fait pour les entreprises et les serveurs, mais je vois bien ça se concrétiser pour les utilisateurs lambda, avoir une machine acheté à 200e, avec uniquement une connexion internet et dont toute le côté logiciel est dans le "cloud", avec tout modulable et à volonté, avec un abonnement mensuel selon notre utilisation ou d'un forfait. Y accéder même depuis son telephone etc …

+0 -0

Bonjour à tous !

J'ai l'habitude de travailler dans ce type d'environnement mais de taille industriel. Plusieurs gros serveurs hébergent des centaines de machines virtuelles pour des clients dans le monde entier. Les clients accèdent à leurs machines grâce à des technologies de connexions à distance comme VNC, RDP, SSH, etc… au travers d'un VPN.

En ce qui concerne les solutions dans le lien, tout dépends de ce que tu voudrais en faire, quels objectifs, quelle taille, .. ? Je ne sais pas trop par où commencer pour un retour d’expérience, mais je me ferais un plaisir de répondre si tu as des questions plus précises.

+0 -0
Auteur du sujet

Salut Spiicy,

En fait je réfléchissais à un système de VDI qui serait à destination des entreprises de plus de 15 postes (je ne sais pas si 15 postes est la bonne limite, en tout cas les entreprises où il y a au moins un administrateur système pour gérer la virtualisation).

Les serveurs seraient hébergés directement chez le client. Si il ne peut pas (pas de salle dédiée ou pas les compétences par exemple), ils seraient hébergés ailleurs, dans un datacenter par exemple.

Il faudrait que les serveurs gérant la virtualisation puissent gérer à la fois des machines Windows et Linux (si c'est possible). Je me posais à ce propos la question des licences, notamment pour Windows. Dans le cadre de la virtualisation, est-il nécessaire d'avoir une licence Windows par machine virtuelle ?

Si je résume donc les questions que je peux avoir :

  • Quelles solutions sont les plus adaptées pour virtualiser plusieurs dizaines de postes ?
  • Comment bien dimensionner les serveurs ?
  • Qu'est-ce qui est nécessaire sur le client léger ? (OS, soft, etc)
  • Y a-t-il des problèmes de lag lorsque le serveur et le client ne sont pas sur le même réseau local ? Idem en Wifi ?

J'aurai certainement des questions supplémentaires mais elles viendront au fur et à mesure ;)

Merci de ton aide.

+0 -0

Je t'expose rapidement pour moi les grands intérêts de la virtualisation :
- Déploiement / Suppression des machines de manière rapide
- Adaptation des ressources à l'utilisation (flexibilité, scalabilité)
- Gain de place (si externalisé)

Maintenant je te propose un exemple, il est beau de vouloir virtualiser mais..

Prenons un cabinet médical comptant 5 médecins, 5 secrétaires (Oui, chacun sa secrétaire!) donc 10 ordinateurs avec un beau windows 7.
En quoi est il intéressant de virtualiser ? Reprenons les intérêts de la virtualisation :
- Il n'est pas nécessaire d'obtenir un environnement en 20 minutes. (Où une fois tout les 5 ans pour un éventuel upgrade)
- L'utilisation ne va pas exploser ou évoluer (Logiciel secrétariat, mail & navigateur web)
- Virtualisé ou pas, il est nécessaire d'avoir au moins un gros écran pour accéder aux machines (gain de place ~ 0)

Pour répondre à tes questions :
1. Proxmox est accessible, openstack plus complexe.
2. Par serveur tu entends le poste à distance ? Si oui, en fonction des applications qu'il est censé recevoir.
3. Un OS minimal, Windows embedded, un linux très light avec un logiciel de connexion à distance. Tout le reste est installé sur le poste distant.
4. Les problèmes de lag, évidemment tout dépends de la connexion entre le poste distant et le client léger. Y'a pas de miracle, une connection 56kb (Oui c'est vieux), ne te permettra pas une experience favorable.

+0 -0

Bonjour, je déterre un peu, mais dans la virtualisation il y a un aspect très appréciable : pourvoir arrêter/réparer/changer un serveur sans interrompre les machines virtuelles, en les changeant d'h^te physique. Plus de période de coupure pour maintenance matérielle :).

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte