Nombre d'or symétrique

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Bonjour.

Interpellé par l’empreinte du nombre d’or dans de nombreuses créations naturelles, j’ai entrepris voilà quelques années de comprendre cette entité mathématique. Cette démarche, entamée par la géométrie, m’a rapidement plongé dans une nouvelle interprétation de ce nombre si particulier.... La galerie présentée ici est le fruit de différentes découvertes effectuées au cours de ce périple. Je souhaite partager ces interprétations avec le plus grand nombre d’entre vous, néophytes comme initiés. Pour celles et ceux qui souhaitent en savoir d’avantage, l’intégralité de ce travail se trouve :

(1ère Partie: GEOMETRIE): http://www.mediafire.com/file/n8ze8xnj70fjm80/1%c3%a8re_Partie.pdf

(2ème Partie: NOMBRES): http://www.mediafire.com/file/6bs5k8930wbn644/2%c3%a8me_Partie.pdf

GALERIE: https://www.flickr.com/photos/140229496@N04/albums

TWITTER: https://twitter.com/StankaB231 INSTAGRAM: https://www.instagram.com/stankab_231/

Édité par artragis

+2 -9

Bonjour,

J’ai lu en diagonale votre document, qui prétend expliquer un phénomène physique. J’aurai donc trois questions scientifiques sur votre théorie :

  • Quels sont ses axiomes ?
  • Quelles sont ses prédictions, observables, non expliquées par les théories actuelles ?
  • Quelles sont ses équations fondamentales ?

De manière plus générale, quelle est l’argument massue en faveur de votre théorie ?

Je ne demande pas une longue réponse, mais au contraire une synthèse des bases de votre théorie (qui ne transparais nullement dans les documents cités), bref, les bases, normalement solides, sur lesquels elle est bâtie.

Hier, dans le parc, j’ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0

Bon ben j’ai lu une bonne partie de la partie géométrie, mais bon, c’est beau quoi.
Il n’y a jamamis de conclusion ni résultat qui me semble pertinant.

Edit: Grillé par mon vdd >_<
Je rajouterais donc que certaines font vachement photoshop. Principalement celles avec des planettes en fond.

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+1 -0

@Le Gigot: Je ne suis pas sûr que chercher la productivité dans un hobbit hobby soit un but à atteindre, ni bon pour soi.

Edit: :lol:

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

@Le Gigot: Je ne suis pas sûr que chercher la productivité dans un hobbit soit un but à atteindre, ni bon pour soi.

ache

C’est vrai, il doit être occupé à voyager vers le Mordor.

Édité par Le Gigot

+0 -0

Remarque, la phrase de base est vraie également x)

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

En fait, je ne suis pas d’accord avec toi. Au contraire, je trouve que chercher la productivité dans un hobby est un but à atteindre, et que c’est une bonne idée. Sinon, je vois mal l’intérêt d’un hobby. Par exemple, des hobbys productifs pourraient être essayer d’apprendre une nouvelle langue, pratiquer un sport, jouer de la musique ou faire des mots croisés.

Malheureusement, dans le cas de StankaB, ce n’est pas un hobby productif. StankaB aurait donc avantage a trouver un hobby plus productif (par exemple, apprendre correctement les mathématiques), ce qui lui permettrait d’utiliser sa créativité à meilleur escient. :)

Édité par Le Gigot

+0 -0

Je pense qu’on a une vision totalement différente d’un hobby. Ce que tu décris est pour moi de l’auto-formation ou de la veille. Ce qui constitue un travail même s’il n’est pas rémunéré.

Un hobby serait plus de jouer au ballon ou “patauger” dans une piscine. Sortir le chrono régulièrement ou compter ses longueurs sort du cadre d’un hobby. Amha, le but d’un hobby est de divertir, de détendre, de penser et de s’initier à d’autres choses.

Rechercher la productivité dans ces moments là impliquerait qu’il n’y ai pas de coupure. Ça conduirait à l’enfermement et l’épuisement puis finalement une baisse de productivité. Là où un hobby simple n’a pas ces effets néfastes voir pourait avoir une hausse de la productivité au travail par la rupture qu’il impose.

Bon après, ça reste mes 2cents.

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+4 -0

Je ne veux partir un débat sur la définition de hobby, mais la définition n’implique pas du tout qu’un hobby doit être non productif. Je dis juste qu’il est possible d’avoir un hobby qui est productif en plus de divertir, de détendre, et de permetre de penser et de s’initier à d’autres choses. Je crois même qu’il est beaucoup plus intéressant d’avoir un hobby productif plutôt qu’un hobby qui abrutit. Pour être productif, un hobby n’a pas besoin d’être super compliqué : même jouer au ballon ou nager peut être productif, puisque ça permet d’augmenter ses skills (en fait, tout sport permet d’avoir une meilleure santé, donc indirectement d’être plus productif).

Rechercher la productivité dans ces moments là impliquerait qu’il n’y ai pas de coupure. Ça conduirait à l’enfermement et l’épuisement puis finalement une baisse de productivité. Là où un hobby simple n’a pas ces effets néfastes voir pourait avoir une hausse de la productivité au travail par la rupture qu’il impose.

J’ai toujours eu des hobbys « productifs » et je n’ai jamais subi d’enfermement ou d’épuisement, au contraire, ces hobbys augmentent ma productivité au travail et me permettent de tisser des liens sociaux. Par ailleurs, je trouve dommage de considérer le travail comme une activité où on doit être productif à tout prix et s’épuiser, au point où on ne veule plus avoir de hobbys productifs. Je pense plutôt que le travail doit être être notre hobby préféré, qui est accessoirement rémunéré. :)

Parce que, perso, je trouverais très ennuyant de toujours jouer au ballon et patauger dans une piscine. xD

Édité par Le Gigot

+0 -0

Je pense plutôt que le travail doit être être notre hobby préféré.

Ça valait le coup d’aller chercher la définition de hobby dans le dictionnaire pour conclure sur un oxymore. :)

Ethymologiquement, à moins que ma mémoire me fasse défaut, le travail désigne une tâche avilissante, voire abrutissante. Qu’il s’agisse de se casser le dos dans un champ ou d’emballer des flacons dans des cartons sur une chaîne de production, je doute que l’on puisse qualifier ces activités de hobby. En ce qui me concerne, je considère le fait que l’on puisse parfois confondre les deux comme l’un des plus grands maux de notre époque.

Cela dit, je pense qu’il serait bon de revenir dans le sujet. Ne serait-ce que pour expliquer gentiment au PO en quoi sa démarche, quoiqu’intéressante d’un point de vue esthétique, est très discutable sur le plan mathématique.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+2 -0

En lisant, on trouve quand même des trucs marrants !

Deux exemples :

  1. Prenez un nombre entier à trois chiffres et multipliez-le par 0.9990.999. On obtient un nombre de la forme abc,def\mathrm{abc},\!\mathrm{def}. Alors abc+def=999\mathrm{abc}+\mathrm{def} = 999. On peut faire pareil pour des nombres à 3n3n chiffres, en groupant les chiffres du résultat en n+1n+1 paquets de nn chiffres. Ça donnera quelque chose de la forme k×999k × 999 avec kk compris entre 11 et nn. Ça fonctionne bien malgré le fait que lorsqu’on multiplie par 0.9990.999, il y a des interactions entre les paquets de trois chiffres, avec les retenues. (On peut prendre plus généralement 110m1-10^{-m} au lieu de 0.9990.999 et changer de base.)
  2. Les premières décimales de ee sont très simples (je n’avais jamais remarqué) : ça commence par 2.72.7, ensuite on répète deux fois 18281828, puis 4545 et enfin 9090 (à chaque fois, les paires de chiffres somment à 9 ; edit : ah non, pas 2828).

Édité par ache

+6 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte