[Écriture] Inktober 2018 (mais pas en dessins)

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Connaissez-vous Inktober ?

À l’origine, c’est un concept pour dessinateurs : le but du jeu c’est de faire un dessin par jour pendant tout le moins d’octobre. Il y a une liste de thème (facultatifs) pour chacun des 31 jours.

Cette année, Boulet – le dessinateur – a trollé en publiant sur Twitter une fausse liste de thèmes, que je vous met ici :

Si ces thèmes sont difficile voire pratiquement impossibles à dessiner, beaucoup font des sujets de micronouvelles très amusants… et donc je me suis lancé un petit défi : écrire une micronouvelle par jour, sur le thème du jour selon la liste de Boulet.

Je ne sais pas encore combien de temps je vais tenir, mais c’est à lire ici (edit : remplacement du lien général par un index) :

  1. La création de toutes choses
  2. Ce qui est dans le noir
  3. L’odeur d’un vieux placard
  4. Cette vague impression que quelqu’un vous regarde par la fenêtre
  5. L’ange déchu
  6. La bataille de deux armées dans un monde dystopique formicapunk
  7. Musique toxique
  8. Chants magnétiques dans une église en bois
  9. Un dieu de savon
  10. Ce que les extraterrestres gris font aux vaches
  11. Insomnie au fond de la rivière
  12. Un brave blaireau
  13. Et si tu étais le double maléfique ?
  14. Licornes explosives
  15. Par-delà la fine membrane de la réalité
  16. Qui a assassiné l’astronaute ?
  17. La boite à rythmes de Pandore
  18. Nu de bon gout
  19. Un ciel à l’envers
  20. La préquelle de la Bible
  21. La banane impossible
  22. Le poisson qui rêvait d’une planète lointaine
  23. Un très curieux dirigeable au-dessus de Venise
  24. Ce chat me donne la chair de poule
  25. Parachutisme sur Neptune
  26. Le sol est de la larve
  27. Ce qui t’effraie le plus
  28. Le secret le plus intime
  29. Un pangolin
  30. Le clown le plus isolé au monde
  31. Les jardins de la Mort

À noter que comme j’ai eu l’idée aujourd’hui, j’ai fait les deux premiers textes ce soir (environ une heure chacun).

Et puis parce que l’art libre c’est quand même bien et que pourquoi pas, tous ces textes seront sous licence libre !

Je préviens tout de suite que 31 thèmes (en admettant qu’ils m’inspirent tous et que j’arrive à dégager assez de temps pour chacun), ça fait 31 histoires, donc ne vous attendez pas à 31 bonnes histoires. Inversement, j’espère ne pas réussir à écrire 31 catastrophes :D

Je vous remet le lien : https://textes.spacefox.fr/inktober2018/

N’hésitez pas à me dire ce que vous en pensez ! (Voire à faire des œuvres dérivées 😉)

PS : il y a une erreur dans la licence des textes, qui devraient être sous CC BY et pas CC BY-NC-ND. Je corrige ça demain. Corrigé.

Édité par SpaceFox

C’était amusant à lire !

il devra remettre ses attributs angéliques (auréole, ailes, vêtement immaculé et asexuité) en vue de son incarnation.

J’aime bien la proximité du mot incarnation avec incarcération. Je crois que c’est ma phrase préférée de la nouvelle.


Sinon, ma nouvelle préférée jusqu’à présent était Ce qui est dans le noir. J’aime bien son côté fantastique et le fait que la fin ne soit pas entièrement résolue — y avait-il vraiment quelque chose dans le noir ? — colle très bien avec l’esprit des nouvelles fantastiques, souvent racontées comme une histoire dont la vérité est à la charge du lecteur.

Après j’ai bien aimé le côté nostalgique de L’odeur d’un vieux placard et le côté fantastique et science-fiction de Cette vague impression que quelqu’un vous regarde par la fenêtre.

La dernière, La création de toutes choses , j’ai moins accroché. Je ne sais pas tellement pourquoi ; peut-être l’ambiance trop crasseuse.


En tout cas, continue sur ta lancée ! J’aime beaucoup les nouvelles et je trouve que ce tu écris est varié et divertissant. En plus, cela sûrement les seuls textes de fiction que je lirai du mois d’octobre, me connaissant. :D

Édité par Aabu

+1 -0
Auteur du sujet

Le texte du 6 octobre est La bataille de deux armées dans un monde dystopique formicapunk.

C’est une parfaite application du vieux concept de blog : « Quand tu n’as pas d’idées, fais une note sur le fait que tu n’aies pas d’idée ». En plus des soucis avec le thème résumés dans le texte, il manque celui qui m’a posé le plus de problème : le formicapunk se détache surtout par son esthétique, qui est pratiquement impossible à rendre sans support visuel, à moins de certains situations précise ou de descriptions à rallonge. Dont acte.

Pour mieux comprendre ce dont il s’agit, le concept de « formicapunk » est une autoréférence de Boulet.

Auteur du sujet

Le thème du 8 octobre m’a inspiré au point que j’ai tordu la traduction exacte, pour donner Chants magnétiques dans une église en bois. C’est le plus long texte de la série (de loin), avec en prime une photo de chat.

PS : votre prononciation de « Thorbjørn » est probablement erronnée :)

Édité par SpaceFox

La dernière, La création de toutes choses , j’ai moins accroché. Je ne sais pas tellement pourquoi ; peut-être l’ambiance trop crasseuse.

Perso je l’ai adorée celle-là. Elle me parle beaucoup.

I was a llama before it was cool

+0 -0
Auteur du sujet

Le thème d’hier 11 octobre, c’était Insomnie au fond de la rivière ; et comme je n’ai pas eu le temps de m’en occuper à la bonne date le voici avec un jour de retard. À l’origine j’avais prévu un texte court pour au moins commencer celui du 12 à la bonne date. Sauf que le texte en a décidé autrement… ça arrive.

Auteur du sujet

Encore et toujours du retard avec le thème du 13, Et si tu étais le double maléfique ?

Un texte court qui jongle avec deux contraintes : le titre interdit tout suspense sur la nature du double ; et, contrainte personnelle, je voulais que ce texte écrit à la 2ème personne du singulier soit inclusif sans utiliser de lourdeurs. N’hésitez pas à signaler les éventuels passages où je me serais loupé.

Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte