Stage : Théorie vs Réalité

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Hello ! :)

D’après ce que j’ai pu comprendre, une entreprise ne peut pas prendre un stagiaire pour remplacer le travail d’un employé. De plus, l’entreprise ne peut pas non plus prendre un stagiaire pour faire face à une charges plus importante de travail.

Mais ça, c’est dans la théorie. En pratique, est-ce toujours respecté ?

Autre question : Imaginez que vous êtes étudiant (ou que vous avez terminé vos études, peu importe), et que vous êtes en recherche de stage. Si on vous propose ce genre de stage, non gratifié : L’accepteriez-vous ? Pourquoi ?

En parlant à tout le monde, on ne parle à personne.

+0 -0

Ça dépend du domaine, de la boîte, des missions, etc.

J’ai fait 2 stages. Le premier ouvrier en ossature bois, ben qu’est-ce que tu veux que je fasse d’autre ? Puis j’ai un reçu un (très) petit chèque à la fin, donc voilà. En même temps, ouvrier c’est pas mon job, donc techniquement j’apprenais.

Mon deuxième stage c’était en bureau d’êtudes thermiques. J’ai aussi fourni un vrai boulot, mais j’ai beaucoup appris. En plus, c’était une toute petite boîte, et je m’entendais très bien avec ma patronne. Et j’ai eu le droit à un petit CDD après, et même une proposition de contrat d’apprentissage.

+2 -0
Auteur du sujet

Merci à vous deux pour vos réponses. :)

@SpaceFox : C’est bien ce qu’il me semblait. ^^

@Phigger : Le patron à l’air vraiment sympas, et je pense pouvoir apprendre plein de chose. C’est pour ça que j’ai quand même accepté. Surtout qu’il y à possibilité à la fin du stage, de le renouveler puis de passer en CDD (voir CDI).

Donc je pense que ça ne peut être que bénéfique. ;)

En parlant à tout le monde, on ne parle à personne.

+0 -0

Mais ça, c’est dans la théorie. En pratique, est-ce toujours respecté ?

Je dirais « pratiquement jamais ».

SpaceFox

Je dirais même que la loi doit juste servir de garde-fou. Au cas où un patron abuserait de la chose, qu’on ait des moyens légaux de lui reprocher.

Merci à vous deux pour vos réponses. :)

@SpaceFox : C’est bien ce qu’il me semblait. ^^

@Phigger : Le patron à l’air vraiment sympas, et je pense pouvoir apprendre plein de chose. C’est pour ça que j’ai quand même accepté. Surtout qu’il y à possibilité à la fin du stage, de le renouveler puis de passer en CDD (voir CDI).

Donc je pense que ça ne peut être que bénéfique. ;)

FougereBle

Attention hein, ce n’est pas à appliquer partout. Ça dépend beaucoup de ton niveau par exemple. En 5e année de ton école d’ingé bien sûr que tu vas bosser, mais je pense que tu es en droit de recevoir une rémunération.

+0 -0

Aux environs de 2015, une loi est passée pour limiter la proportion de stagiaires dans une entreprise. Parce que certaines entreprises avaient tendance à, comment dire… abuser un peu.

Après en soi c’est pas forcément plus mal de faire un vrai boulot pendant son stage. ça te permet de te former dans des conditions réelles, plutôt que de faire des trucs dans ton coin, qui ne servent à presque rien. Mais il y a de l’abus, bien évidemment. Une fois j’ai été félicité par un commercial pour avoir réussi à éviter de dire au client que j’étais stagiaire (ben oui parce que j’étais facturé tout pareil qu’un permanent).

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Si on vous propose ce genre de stage, non gratifié : L’accepteriez-vous ? Pourquoi ?

J me poserai les questions suivantes :

  • Est-ce courant de proposer un stage de ce genre non rémunéré ? Par exemple dans mon secteur (finance), je n’ai jamais vu de stage non rémunéré, et c’est souvent assez bien rémunéré (autour de 1200€/mois dans les grands groupes, minimum). A l’inverse dans des secteurs comme le graphisme c’est courant les demandes de stages non rémunérés.
  • Est-ce que je pense être capable d’obtenir un autre stage ailleurs, mieux rémunéré ? Si je ne suis pas en mesure d’obtenir mieux car mon profil est moins compétitif que la moyenne où qu’il y a peu d’offres de stages, cette opportunité peut devenir intéressante.
  • Est-ce que ce stage me plait ? Vais-je a priori apprendre des choses utiles, qui font qu’il serait potentiellement utile de le faire sans rémunération ? Vais-je avoir l’opportunité de progresser ?

En fonction de ces réponses, j’accepterai ou non le stage. Mais comme tu te doutes, il n’y a pas de réponse universelle, valable en tous temps et tous lieux !

“Your manuscript is both good and original. But the part that is good is not original, and the part that is original is not good.” Samuel Johnson

+1 -0

Je rappele (ou apprend pour certains) qu’un stage d’une durée supérieur à deux moi à une obligation de rémunération (gratification).

Quand à « l’exploitage » des stagiaire, ça doit bien évidement dépendre du domaine et de l’entreprise.

Pour ma part, j’ai eu la « chance » de voir un peu de tout. Bosser sur des choses par forcément importantes pour un grand groupe, et de bosser sur des choses ayant un impacte plus significatif sur le business de l’entreprise dans une startup.

Édité par Heziode

+0 -0

Ta condition est importante aussi. Car tu semble potentiellement sous entendre que tu n’est plus étudiant :

Indépendamment de comment est obtenu une convention de stage pour quelqu’un qui n’est plus étudiant ( je suis même pas sur que ce soit possible si ?) faire dans ce cadre un vrai taff sans être rémunéré ça serait clairement pas normal.

(excepté en ré-orientation où tu n’aurais pas les compétences et ou ça serait plus un stage découverte, mais dans ce cas difficile de te demander un vrai job à part des truc basiques).

En tous cas dans mon domaine (physique) prendre un stagiaire pour effectuer une tache c’est quitte ou double… Indépendamment du fait que le travail de labo est à des années-lumière de ce qui est vu en cours entre les stagiaires motivé et les pas motivé, les "bons" et les "pas bon" c’est généralement peu probable d’avoir un truc utilisable à la fin.

(par contre quand on tombe sur un stagiaire motivé ça peut aussi fournir des trucs vraiment bien)

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte