Ghostery

L’auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.

Non, et c’est même pire, Ghostery est nuisible à la protection de ta vie privée.

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+2 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Il a eu de nombreux antécédents. Je te laisse voir la page Wikipédia Ghostery (Je suis obligé de linker la page anglaise car la page française ne fait pas mention de ces déboires …)

Un manière plus simple de raisonner est de se dire que derrière Ghostery il y a une entreprise qui se fait de l’argent sur les données. Ce n’est pas dans la philosophie de uBlock Origin qui n’est pas maintenue par une entreprise mais une groupe de développeurs.

Un tour sur leur page Wikipédia respective t’éclaircira beaucoup plus que je ne peux le faire.

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+3 -0

Le méga problème que j’ai en utilisant les deux, c’est que je ne peux pas faire de paiement par CB avec les deux d’activer, il y en a un des deux (je n’ai pas cherché lequel précisément) qui enpêche le paiement de bien ce déroulé. Pareil pour accéder à des infos sur l’ent de mon université.

+0 -0

Le méga problème que j’ai en utilisant les deux, c’est que je ne peux pas faire de paiement par CB avec les deux d’activer, il y en a un des deux (je n’ai pas cherché lequel précisément) qui enpêche le paiement de bien ce déroulé. Pareil pour accéder à des infos sur l’ent de mon université.

Heziode

Tu devrais désinstaller Ghostery. Ça fonctionne chez moi avec uBlock Origin.

Le méga problème que j’ai en utilisant les deux, c’est que je ne peux pas faire de paiement par CB avec les deux d’activer, il y en a un des deux (je n’ai pas cherché lequel précisément) qui enpêche le paiement de bien ce déroulé. Pareil pour accéder à des infos sur l’ent de mon université.

Heziode

Tu devrais désinstaller Ghostery. Ça fonctionne chez moi avec uBlock Origin.

tleb

C’est ce que je viens de faire X)

+0 -0

Ou Privacy Badger de l’EFF, j’ai un peu plus confiance ^^".

Encore une histoire de, business model douteux derrière l’entreprise Disconnect. Sur le répo, la dernière màj de Disconnect.me date en gros d’il y a 5 ans (j’abuse, un peu, il y a eu un commit il y a 1 ans et demi …). Chez Privacy Badger par-contre, la dernière maj c’était y a quelques jours une semaine …

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

Sinon depuis quelques versions de Firefox, la liste de blocage de Disconnect est intégrée dans le navigateur et peut être activée sur tous les sites consultés dans les préférences.

Par défaut seule la navigation en mode privée en bénéficie. Et on peut débloquer un site de la même manière qu’on autorise le micro / webcam pour un site donné par exemple. Très efficace.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+1 -0

Ton histoire me semble bizarre Renault, la dernière version de Disconnect date d’un an et demi. Le projet est à l’abandon.

Il reste encore cette histoire d’entreprise qui se fait de l’argent, sur quoi du coup ? Leur version Pro/Premium1 ?
Et il reste l’éternel débat … Peut-on avoir confiance en une application non libre (je parle de leur version Pro/Premium) ? Dans la pratique, à qualité égale, je préférerais toujours une application libre.


  1. Tiens, ça me rappelle un certain site ça.

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

Tu mélanges un peu tout.

La pratique nous a prouvé que la seule certitude, c’est que l’application non libre va trahir l’utilisateur.

Je n’aime pas ce genre d’allégations trop génériques qui est factuellement faux. Une application libre peut trahir ses utilisateurs tout comme une application proprio ne le fera jamais. La seule différence est que l’application libre te donne la possibilité de contourner le problème et de l’identifier plus facilement que le second cas. C’est tout.

Ensuite je n’ai pas dit que Firefox embarquait Disconnect par défaut. Juste qu’il réutilisait la liste de blocage de Disconnect mais en utilisant un mécanisme interne propre pour la gestion de cette liste.

Du coup Firefox n’a pas de liens financiers avec Disconnect, ni avec leur extension en tant que telle.

Tu veux t’en convaincre ? Suffit de lire (et de suivre) la page d’aide de Firefox à ce sujet : https://support.mozilla.org/fr/kb/blocage-de-contenu

Je cite :

Par défaut, Firefox vous protège du pistage dans les fenêtres de navigation privée par l’utilisation d’une liste basique de traqueurs connus fournie par Disconnect. Firefox autorise quelques traqueurs en sorte que les sites web fonctionnent normalement. Vous pouvez modifier vos réglages pour bloquer les traqueurs tout le temps, bloquer ceux inscrits dans la liste stricte de Disconnect ou n’en bloquer aucun.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+3 -0

Une application libre peut trahir ses utilisateurs tout comme une application proprio ne le fera jamais. La seule différence est que l’application libre te donne la possibilité de contourner le problème et de l’identifier plus facilement que le second cas. C’est tout.

Je n’ai jamais dis le contraire. Au début, j’ai même voulu rajouté « Si l’application libre vous trahit, ça se verra et elle se fera incendiée », mais on a déjà eu où ça s’est pas vu tout de suite …

Ensuite je n’ai pas dit que Firefox embarquait Disconnect par défaut. Juste qu’il réutilisait la liste de blocage de Disconnect mais en utilisant un mécanisme interne propre pour la gestion de cette liste.

Renault

Je n’avais pas du tout compris ça. J’avais compris que Disconnect depuis une dernière version avait la possibilité de faire bloquer par défaut dans les préférences. D’où le fait que je trouvais ça bizarre puisqu’il n’y a pas eu de nouvelle version de Disconnect. Du coup, c’est vraiment cool que Firefox aie fait ça, je n’étais pas au courant, merci.


Je n’aime pas ce genre d’allégations trop génériques qui est factuellement faux.

Libre à toi de ne pas aimer. Je la considère factuellement réaliste, au moins autant que la loi de Murphy. Et de toute façon, personne ne pourra prouver le contraire … ¯\_(ツ)_/¯

[…] comme une application proprio ne le fera jamais.
Je n’y crois plus

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

Libre à toi de ne pas aimer. Je la considère factuellement réaliste, au moins autant que la loi de Murphy. Et de toute façon, personne ne pourra prouver le contraire … ¯_(ツ)_/¯

Comme c’est toi qui affirme quelque chose, c’est à toi de démontrer qu’elle est juste, pas l’inverse… Sinon c’est sans fondement. La base du raisonnement scientifique en somme.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+0 -0

Libre à toi de ne pas aimer. Je la considère factuellement réaliste, au moins autant que la loi de Murphy. Et de toute façon, personne ne pourra prouver le contraire … ¯_(ツ)_/¯

Comme c’est toi qui affirme quelque chose, c’est à toi de démontrer qu’elle est juste, pas l’inverse… Sinon c’est sans fondement. La base du raisonnement scientifique en somme.

Renault

Humm, je te trouve un peu agressif. Tu sais très bien qu’il est (de manière pratique) impossible de prouver que toutes les applications privatrices ont un jour trahis leur utilisateur1. Et le contraire (prouver qu’il existe une application privatrice qui n’a pas trahi un utilisateur) est bien-sûr impossible, par définition même d’application privatrice, or ça nous aurait bien aidé à démontrer la proposition que j’ai affirmée.

La proposition de initiale ainsi que son contraire sont indémontrables, je pense que tu en as consciences alors pourquoi parler problème de raisonnement scientifique ? Surtout qu’il ne me semble pas que l’on puisse parler de bases du raisonnement scientifique, à moins que tu ai des ressources qui les définisses au quel cas, ça m’intéresse.

Bref, je pense avoir assez insisté sur le caractère personnel de cette réflexion mais l’étude scientifique de la chose reste rigolo.

Dans tous les cas, on discutes simplement. Ne prend pas pas trop à cœur ce qu’on dit et surtout n’y voit rien de personnel car ce n’est pas du tout le cas.


  1. Et puis même si c’était possible, demain je crée un logiciel inoffensif, je ne distribue pas les source. Et paf, il n’est plus possible de savoir la proposition de base est vraie ou fausse. /o\

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

Humm, je te trouve un peu agressif.

Je ne le suis pas, mais oui j’exprime ma lassitude de lire constamment des propos au sujet des Logiciels Libres qui ne sont pas fondés dans un sens comme dans l’autre. Cela nuit au message global.

La proposition de initiale ainsi que son contraire sont indémontrables, je pense que tu en as consciences alors pourquoi parler problème de raisonnement scientifique ?

Pas vraiment, techniquement montrer que tout logiciel privateur a trahit ses utilisateurs est possible bien que long et fastidieux. On n’a pas besoin du code source pour trouver une faille de sécurité, une communication étrange et non nécessaire, une collecte de données abusive. Le contraire est factuellement impossible, à savoir démontrer l’inexistence de quelque chose.

Surtout ce qui est gênant dans ton propos c’est que tu parles de choses orthogonaux. Il n’y a pas de lien entre être Libre ou privateur et trahir ses utilisateurs. Beaucoup de logiciels privateurs sont probablement bien plus inoffensifs pour la vie privée ou ses utilisateurs que des applications libres. Car tout logiciel privateur n’est pas conçu par une grande boîte qui repose son financement sur la collecte de données ou d’autres comportements nuisibles à ses utilisateurs.

Surtout qu’il ne me semble pas que l’on puisse parler de bases du raisonnement scientifique, à moins que tu ai des ressources qui les définisses au quel cas, ça m’intéresse.

La base du raisonnement scientifique est la simplicité, partir du principe que tous les logiciels privateurs ont trahi ses utilisateurs est une hypothèse assez forte (et positive) et est donc fausse jusqu’à sa démonstration. Le rasoir d’Ockham ou la licorne rose invisible sont des illustration que la démonstration se fait dans le sens de l’existence d’un phénomène et non de son inexistence.

Dans tous les cas, on discutes simplement. Ne prend pas pas trop à cœur ce qu’on dit et surtout n’y voit rien de personnel car ce n’est pas du tout le cas.

Je ne le prends pas personnellement, j’exprime juste ma sensibilité au fait de ne pas propager des propos mensongers sur ce qu’est le LL ou privateur de manière vague et en apparence insouciante.

Le mouvement du LL souffre de beaucoup de clichés et de propos nuisent à sa bonne compréhension. Je pense qu’il est sain d’éviter de tomber dans les écueils de ce genre.

Amateur de Logiciel Libre et de la distribution GNU/Linux Fedora. #JeSuisArius

+3 -0

Humm, je te trouve un peu agressif.

Je ne le suis pas, mais oui j’exprime ma lassitude de lire constamment des propos au sujet des Logiciels Libres qui ne sont pas fondés dans un sens comme dans l’autre. Cela nuit au message global.

Humm, je comprend.

La proposition de initiale ainsi que son contraire sont indémontrables, je pense que tu en as consciences alors pourquoi parler problème de raisonnement scientifique ?

Pas vraiment, techniquement montrer que tout logiciel privateur a trahit ses utilisateurs est possible bien que long et fastidieux. On n’a pas besoin du code source pour trouver une faille de sécurité, une communication étrange et non nécessaire, une collecte de données abusive. Le contraire est factuellement impossible, à savoir démontrer l’inexistence de quelque chose.

D’accord. Mais bizarrement, j’ai l’impression que dans le fond tu es d’accord avec la proposition de base puisque tu ne considères pas le cas ou justement le logiciel privateur ne trompe/trahis pas ses utilisateurs, c’est certainement un oublie hein. Dans ce cas, il est impossible de prouver qu’il a trahis ses utilisateurs (et pour cause …), c’est justement ce point qui rend la proposition initiale indémontrable.

Surtout ce qui est gênant dans ton propos c’est que tu parles de choses orthogonaux. Il n’y a pas de lien entre être Libre ou privateur et trahir ses utilisateurs. Beaucoup de logiciels privateurs sont probablement bien plus inoffensifs pour la vie privée ou ses utilisateurs que des applications libres. Car tout logiciel privateur n’est pas conçu par une grande boîte qui repose son financement sur la collecte de données ou d’autres comportements nuisibles à ses utilisateurs.

Je ne suis pas sûr que les deux caractéristiques soit vraiment orthogonales. Ça m’intéresserait de m’appuyer sur des chiffres mais je n’ai pas le temps de collecter ces derniers dans l’immédiat.

Surtout qu’il ne me semble pas que l’on puisse parler de bases du raisonnement scientifique, à moins que tu ai des ressources qui les définisses au quel cas, ça m’intéresse.

La base du raisonnement scientifique est la simplicité, partir du principe que tous les logiciels privateurs ont trahi ses utilisateurs est une hypothèse assez forte (et positive) et est donc fausse jusqu’à sa démonstration. Le rasoir d’Ockham ou la licorne rose invisible sont des illustration que la démonstration se fait dans le sens de l’existence d’un phénomène et non de son inexistence.

Je revois tout ça et je reviens \o

Le mouvement du LL souffre de beaucoup de clichés et de propos nuisent à sa bonne compréhension. Je pense qu’il est sain d’éviter de tomber dans les écueils de ce genre.

Renault

Je comprend. J’édite de manière à être moins catégorique et à mieux exprimer l’idée de base.

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

C’est super merci ! :D

Les références semblent cassées néanmoins (mais restes fonctionnelles).


Juste, j’aime beaucoup cette anecdote sur Ghostery x’)

https://gizmodo.com/ad-blocker-ghostery-celebrates-gdpr-day-by-revealing-hu-1826338313

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+0 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte