Quantifier le niveau de luminosité/magnitude d'une photo

Quel est le niveau de magnitude ? Comment le calculer ?

L’auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

Je voudrais savoir comment à partir d’une photo, on peut être capable de définir la magnitude (luminosité) d’un objet (ici, l’ISS) sur une photo :

La description du PAN rappelle en effet très fortement celle de l’ISS : couleur blanche, luminosité comparable à celle de Vénus, déplacement silencieux et en ligne droite. De plus, l’ISS effectuait un passage dans le ciel au moment de l’observation, avec une trajectoire a priori très cohérente.

Il est d’ailleurs à noter que le témoin a pensé en tout premier lieu à une méprise avec une station spatiale (Mir ou ISS), mais qu’il a supposé que le PAN était trop brillant, par rapport à un souvenir d’observation de Mir. Or, l’ancienne station spatiale Mir était beaucoup moins brillante que l’actuelle ISS, puisque son éclat pouvait seulement atteindre la magnitude -2. La magnitude de l’ISS lors de son passage était de -4,1, comparable donc à celle de la planète Vénus. Cette différence de 2 magnitudes signifie que l’ISS est plus de 6 fois plus brillante que Mir.

PAN - SAINT-YRIEIX-LA-PERCHE (87) 12.03.2019 - Lien direct

Bon vol,

A.

Édité par A-312

+0 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Salut,

La magnitude d’un objet est définie de nuit, donc déjà ça va être difficile sur une photo prise de jour (parce que le Soleil vient taquiner tes capteurs). Ensuite, il faudrait faire une calibration de l’appareil avec une source de magnitude connue, connaitre la réponse de ton capteur aux variations d’intensité lumineuses et à travers le spectre lumineux, et enfin remonter au flux d’énergie correspondant pour pouvoir faire le rapport entre ta référence et l’objet en question. C’est pas simple, et probablement casse gueule avec un appareil moderne qui fait des tonnes de corrections (sauf à récupérer le RAW).

Bon et en plus là, j’ai l’impression que le capteur sature donc c’est mort.

Bref c’est plus compliqué que ce qu’on pourrait croire…

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+2 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Même avec le contexte, la date, l’heure, la direction et le nom de l’appareil ?

A-312

Je vois pas trop le rapport entre ces variables et la magnitude… Ou alors tu te sers d’une magnitude prévue par les éphémérides, mais à ce moment là tu te sers plus de ta photo.

@Vanadiae : la réponse aux deux questions est la même, elle réfléchie suffisament la lumière du Soleil pour être visible (c’est assez gros et bas, l’ISS, donc ce n’est pas si surprenant).

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+1 -0

Cette réponse a aidé l’auteur du sujet

Il a probablement utilisé un éphéméride, les passages de l’ISS sont hyper bien connus donc on sait calculer à l’avance la magnitude de l’ISS. Mais clairement sur sa photo, il peut pas distinguer un passage à -4 et un passage à -3.

Pour le calcul lui même, c’est pas compliqué, c’est juste un log du rapport des flux énergétiques entre l’objet considéré et une référence. Comme on connait la position et l’orientation de l’ISS par rapport au Soleil et à l’observateur, il n’est pas compliqué d’en déduire l’énergie réfléchie.

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte