[Psychologie] J'ai besoin de votre aide !

Et puis ce sera l'occasion de parler de ce que j'étudie, tiens

a marqué ce sujet comme résolu.

Bonjour à tous !
(Oui, cela fait longtemps :-° )

Certains d’entre vous ne sont pas sans ignorer que je fais des études de psychologie et, dans ce cadre, j’aurais besoin de la participation d’étudiants seulement (mais continuez à lire si vous n’en êtes pas :D ).

Voici le lien du sondage : https://framaforms.org/reflexion-et-motivation-a-luniversite-1585157227

Pour ceux qui ont déjà répondu à l’étude ou qui ne sont pas étudiants, voici aussi quelques explications par rapport à cette recherche :

Cette étude concerne le besoin de cognition, c’est-à-dire la tendance que l’individu a à rechercher des situations de réflexion intense, autrement dit le plaisir qu’elle a à penser. Cette grandeur est considérée comme un trait de personnalité, qui a notamment un impact sur la prise de décision dans un contexte émotionnel, la tendance à modifier ses souvenirs, et quelques comportements au travail (créativité, cohésion d’un groupe, etc.).
Cette recherche a pour but d’utiliser l’un de seuls outils de mesure du besoin de cognition, afin de vérifier s’il mesure bien le besoin de cognition. "Bien" peut signifier que, en mesurant plusieurs fois la même grandeur, on trouvera deux fois le même score (fidélité) ; ou que cette échelle mesure effectivement le besoin de cognition, et pas une autre grandeur très proche, par exemple l’obsessionnalité ou que sais-je (validité). À partir de ces deux caractéristiques et d’une troisième (la sensibilité), on pourra déterminer dans quelle mesure cette échelle est un bon outil. Cette démarche de validation est appelée "psychométrique", car elle porte sur la mesure (métrie) en psychologie (psycho).

Pour ceux qui ne seraient pas étudiants, une de mes camarades de promotion fait passer une étude sur la question climatique : n’hésitez pas à y participer !

Merci à tous pour votre lecture et/ou participation :) N’hésitez pas à partager vos réflexions ou ressentis dans ce sujet !
À bientôt – normalement :ninja:

+1 -0

J’ai commencé à lire le questionnaire, et je me suis dit je ne sais pas, je ne sais pas, je ne sais pas… J’ai envie de te demander, tu imagines vraiment que beaucoup de personnes sont en capacité de répondre ? Sans compter qu’on a aussi envie de répondre que ça dépend, finalement.

+2 -0

Je rejoins Phigger, tout dépend du contexte.

Est-ce que ça n’aurait pas été plus pertinent de réaliser une sorte de test de QI pour évaluer le temps que passe l’utilisateur sur les questions et le niveau d’acceptation de ses réponses ? En fonction de ses résultats, il serait possible (à mon avis) d’estimer si utilise plutôt le côté intuitif (= flemme intellectuelle) ou analytique (= réflexion intense).

+0 -0

Merci pour vos réponses ! C’est très intéressant :)

J’ai commencé à lire le questionnaire, et je me suis dit je ne sais pas, je ne sais pas, je ne sais pas… J’ai envie de te demander, tu imagines vraiment que beaucoup de personnes sont en capacité de répondre ? Sans compter qu’on a aussi envie de répondre que ça dépend, finalement.

Phigger

L’enjeu étant de tester l’échelle, j’ai envie de te répondre je ne sais pas moi aussi :D ! C’est une dimension assez difficile à mesurer, et l’on voit bien ici les limites du déclaratif.
Effectivement, le contexte joue beaucoup (est-ce que c’est une question que je juge intéressante, etc.).

Est-ce que ça n’aurait pas été plus pertinent de réaliser une sorte de test de QI pour évaluer le temps que passe l’utilisateur sur les questions et le niveau d’acceptation de ses réponses ? En fonction de ses résultats, il serait possible (à mon avis) d’estimer si utilise plutôt le côté intuitif (= flemme intellectuelle) ou analytique (= réflexion intense).

Yarflam

J’aime bien l’idée ! Utiliser un test de QI en tant que tel serait clairement invalide, puisqu’il mesure l’intelligence, pas la propension que l’on a à l’utiliser (pour faire une comparaison, il est différent d’avoir une bonne voiture et de l’utiliser souvent). Mais l’attitude face aux questions (s’en saisir ou, au contraire, les rejeter) semble effectivement bien mesurer le besoin de cognition ! Ce serait une bonne alternative à cette échelle (la seule existante, avec sa version longue)

+0 -0

Je pense que du coup, tu auras des personnes comme Aabu qui vont te répondre très facilement, mais que pour les autres ça va être beaucoup plus compliqué de répondre parce que ça dépend, parce que ne sait pas vraiment, etc.). Je pense que ça risque d’induire un biais dans le sondage assez important quand même (qui peut par ailleurs être intéressant à étudier).

+1 -0

(qui peut par ailleurs être intéressant à étudier).

Phigger

Je n’aurais pas dit mieux ! Le fait de passer ou non le test de besoin de cognition serait-il en lui-même un indicateur du besoin de cognition x) ?

+0 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte