Recherche de formation en alternance - Des conseils ?

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Salut tout le monde, Comme dit dans le titre, je cherche un peu des conseils ou des avis pour des candidatures à des formations en alternance.

La question est posée de façon un peu vague, parce que je ne cherche pas forcément de réponses simples ou tranchées, mais surtout à partager un peu mon raisonnement et mes démarches et voir s’il y aurait des aspects importants du problème que j’aurais manqués.

Des éléments de contexte : je suis en reconversion depuis octobre 2019, depuis un poste qui n’a rien à voir avec le développement ou l’informatique. J’ai pas mal bossé la programmation en autodidacte depuis, parce que je commençais à planifier cette reconversion. Apprentissage de langages, manuels de prépas, TPs, etc. Je vous passe les détails. Je finis par me dire qu’en autodidacte j’irai pas très loin, surtout à 32 ans sans expérience préalable, donc je postule à des formations.
Finalement j’en trouve une pendant le confinement, que je suis en train de finir. C’est du développement Fullstask. Pendant la formation je candidate un peu, je met à jour mes profils sur les réseaux, les retours sont directement négatifs. Normal, sans expérience. Je le vis pas mal, mais je commence à me dire que mon vrai souci va être de trouver une porte d’entrée dans le secteur. Un premier poste et ça devrait déjà aller mieux.

Tout en continuant à candidater sur des "vrais" postes, je commence à regarder les brochures d’écoles qui proposent des années en alternance. Je dépose des dossiers en ligne, pour intégrer des années Bac +3 ou 4 directement en alternance. Là, par contre, on me rappelle, on me dis que mon dossier est bon (j’ai aussi une licence de math), que si je réussis les tests ça va le faire, etc.

Bien sûr, je suis pas dupe : je connais un peu les enjeux. Je sais ou je me doute que :

  • Ces écoles sont là pour capter des financements publics. Normal qu’elles veuillent de moi, elles remplissent leurs promos. Rien à voir avec des employeurs, ce sont des questions différentes.
  • Les titres délivrés sont parfois appelés "diplômes" dans leurs brochures, mais ce sont des certificats, avec des équivalences qui sont indicatives et non une garantie que les employeurs les prendrons comme des diplômes.
  • Le contenu dispensé est souvent critiquable à plein d’égard, et il arrive que la pédagogie soit inexistante.

Mais je me dis que la stratégie suivante est pas mal, et sans doute la seule possible : me servir de formations privées en alternance pour à la fois avoir un certificat (mieux que rien), une première expérience (plus facile qu’un poste standard, mais peut-être que je me trompe) tout en ayant des moyens de subsistance (raison pour laquelle je n’envisage pas une reprise d’études ; je suis au chômage).

Tout ça pour vous demander plusieurs choses :

1) À propos des formations précises auxquelles je candidate : je ne me permet pas de vous demander des avis, à quoi bon et il y a d’autres endroits où chercher et des topics qui existent déjà sur plusieurs forums. Juste au cas où ça déclenche une alerte chez vous en lisant le nom : CESI, ESGI, EPSI, Epitech MscPro. Je précise que je suis à Grenoble, et que la dernière n’est qu’à Lyon ou Paris donc j’hésite, mais peu importe.

2) Est-ce relativement plus facile de trouver un poste en alternance quand on n’a pas d’expérience et qu’on est en reconversion ? Je me doute qu’il n’y a pas de réponse univoque, mais je demande quand même. Je demande parce que c’est mon sujet d’anxiété principal : trouver un premier poste.

3) Éventuellement, même si c’est pas la raison directe de mon post, si dans ma stratégie telle que je vous l’ai présentée vous voyez quelque chose qui cloche fortement, hésitez pas à me le dire. Je suis preneur, et pas vexable : je connais bien mon parcours et j’idéalise pas mon profil.

Voilà merci de votre attention si vous avez des remarques, même à chaud et vite fait, c’est super sympa :)

+0 -0

Les employeurs ne font pas vraiment la différence entre une école avec un diplômes et un certificat, équivalent machin. Les grandes entreprises ont des grilles avec le prestige des écoles et c’est à peu près tout.

La plus part des employeurs se fichent éperdument de ta formation autodidacte. Quand tu auras fais le premier pas, ça serra plus simple. Mais ils vont t’enfermer dans le seul truc que tu as fait… Ouaip, c’est triste.

Édité par ache

ache.one                 🦹         👾                                🦊

+3 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte