Certains labos vendent leurs tests covid pour 100 euros

a marqué ce sujet comme résolu.

Salut,

Comme d’habitude, les sites du gouvernement contiennent la réponse. Il n’y a pas besoin d’ordonnance, et à défaut d’être gratuits, ils doivent être remboursés par l’assurance maladie. Si ces labos vendaient leurs tests "à la sauvette" sans l’administratif autour pour le remboursement, ce serait effectivement illégal. Mais sans plus d’infos sur les modalités de vente (et à qui ils vendent leur tests!…), difficile d’en dire plus…

Édité par adri1

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+4 -0

Salut,

Tout est dans le titre, y a un intervenant sur bfm qui a dit que c’était totalement illégal et qu’ils doivent être gratuits.

Est-ce vrai ? Sur quoi s’appuie- t-il ?

HerbeQuiBenchEtSquat

Sur quoi s’appuie-t-il ? C’est une bonne question, mais en voici une meilleure : s’il n’a même pas jugé bon de rendre explicite ce qui précède ses conclusions (si tant est que ça ait existé), pourquoi même devrait-on l’écouter et le prendre au sérieux ?

+1 -0

L’argent magique n’existe pas … y’a toujours quelqu’un qui paye l’addition. Donc oui les tests sont forcément payants d’une manière ou d’une autre, même si ils paraissent gratuits (-> sécurité sociale + mutuelles -> les contribuables payent les frais CQFD).

Après sortir "un intervenant" sur "BFMTV", j’ai envie dire … on a là des indices qui montrent à quel point cette information est tiré de nulle part ; sans fondement scientifique. Autant tirer un trait dessus. C’est aussi ça l’hygiène mentale : ne pas s’attarder sur des contenus révoltants / provocateurs jetés sur la place publique dans le but que tout le monde croque dedans.

Édité par Yarflam

Tant de choses, tant de vies, tant de possibilités.

+3 -0

À priori, le prix est fixé par décret, et correspond à 54€. Mais, les labos peuvent faire des tests non inscrits àla nomenclature et fixer le montant qu’ils souhaitent, de la même manière qu’un médecin peut être non conventionné.

https://www.lefigaro.fr/societes/coronavirus-combien-coutent-les-tests-de-depistage-20200424

+1 -0

À priori, le prix est fixé par décret, et correspond à 54€. Mais, les labos peuvent faire des tests non inscrits àla nomenclature et fixer le montant qu’ils souhaitent, de la même manière qu’un médecin peut être non conventionné.

https://www.lefigaro.fr/societes/coronavirus-combien-coutent-les-tests-de-depistage-20200424

Phigger

Sur cet article, on peut lire "60% de fiabilité". Je trouve que ça fait cher pour à peine mieux qu’un tirage à pile ou face.

À quel point ce test est-il utile ? Je suppose qu’avec une fiabilité aussi basse, les médecins doivent tenir compte d’autres observations pour poser un diagnostic. Est-ce que ce test ne serait pas plus anxiogène que significatif pour les gens susceptibles de le passer ?

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+0 -0

À voir, ça veut dire quoi 60% de fiabilité ? 40% de faux positifs ? De faux-négatifs ? Autre chose ? Si le test offre un bon taux de vrai-négatifs et pas trop de faux-négatifs, ça peut être pertinent pour limiter la propagation du virus.

Édité par adri1

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+0 -0

60% de fiabilité dans ce cas, ça fait référence à la sensibilité donc les 40% ce sont des faux négatifs. La spécificité du test en revanche est presque de 100%, les faux positifs n’existent pas où très peu.

« Nous sommes faits de l’étoffe dont sont tissés les vents. »

+2 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte