L'intérêt d'une poursuite d'étude ?

a marqué ce sujet comme résolu.

Bonsoir,

Pour commencer, j’ai 18 ans à l’heure ou j’écris ce poste. J’ai quelques expériences pro ( 4 stages de 1 mois, une alternance de 6 mois et une alternance de 3 mois toujours en développement informatique ) De la même manière, je suis actuellement embauché en tant qu’ingénieur en développement à Monaco (CDI à temps partiel)

Je suis en première année d’un BTS SIO mais toutes mes connaissances, je les dois a plusieurs heures d’apprentissage en autodidacte.

Je me demande si il est vraiment nécessaire dans ma situation de poursuivre mon BTS.. Je m’ennuie par rapport au programme (on voit les bases de PHP) et j’en ai marre de devoir aller en cours alors que je n’apprend pas…

Je me questionne beaucoup en me demandant si mes expériences ne valent pas déjà le diplôme auquel je prétend..

Si il est nécessaire de continuer (juste pour entrer dans des grilles salariales, ça serais bien triste) ou si je ne devrais pas changer de cursus en favorisant une école a distance qui me permettrais d’avancer a mon rythme.

J’attend vos conseils retours et une bonne soirée à vous ;)

Salut,

À 18 ans, sans expérience valable (des alternances interrompues aussitôt, ça ne compte pas, malheureusement), tu es vraiment embauché en tant qu’ingénieur ? Ça m’étonnerait fortement, et d’ailleurs un BTS ne permet pas du tout de prétendre à ce statut.

+2 -0

Il faut une certaine durée pour qu’on la prenne en compte, sinon on considère que tu n’as même pas eu le temps d’apprendre. Là, c’est encore pire, il s’agit d’alternances interrompues, donc on peut prudemment considérer que ce sont des mois où ça s’est mal passé et donc où soit tu n’as pas été formé, soit tu as été mal formé.

Je ne connais pas du tout le droit de Monaco, mais sur un contrat de travail français, si tu es noté avec le statut ingénieur alors tu as également tout le reste du statut qui va avec, le plus visible étant la rémunération minimale.

Après, quelles tâches fais-tu ?

+1 -0

En France, le niveau d’étude compte fortement. Trop. Même chez les seniors. :(

Avec un niveau certifié limité au bac, ça peut t’handicaper à l’avenir. En particulier sur les fameuses grille de salaire.

+9 -0

Je m’occupe de la conception de nos programmes et de l’analyse fonctionnelle des applications du parc et des app chez nos clients après je fais aussi beaucoup de développement et de maintenance. Niveau rémunération, je suis vraiment pas à plaindre non plus

Statut ingénieur en informatique, en France c’est la convention Syntec grade cadre, c’est une rémunération de 1980€ brut minimum.

Conception des programmes et analyse fonctionnelle, c’est relativement vague (ça dépend de la complexité des programmes en question), mais c’est vrai que ça semble correspondre à des tâches d’ingénieur info (il me semble ?). C’est réellement surprenant, pour le coup. Soit tu te vends très bien, soit tu as eu beaucoup, probablement les deux ! En France, personne ne t’aurait fait confiance à ce point-là. En fait, même pour des tâches plus "simples", ça aurait été difficile aussi.

Terminer un diplôme, c’est toujours une forme de garantie, malheureusement. L’informatique est un domaine où ça peut se passer pas trop mal sans, mais c’est toujours plus compliqué. Après, ton travail actuel peut peut-être te permettre de mener ta carrière sans trop de difficultés, selon le temps que tu gardes ton contrat éventuellement.

+1 -0

Même si tu as quelques mois d’expérience, ça ne fait pas de toi un ingénieur. C’est très étrange d’embaucher quelqu’un comme toi sur un poste d’ingénieur – sans te déprécier hein : tu n’as simplement ni les connaissances théoriques, ni pratiques via une longue expérience. Du coup, ça me met un gros doute sur le sérieux de ton entreprise.

Dans tous les cas, pour moi tes expériences ne valent pas du tout le diplôme d’ingénieur. Ingénieur en alternance, ça existe. Mais ça reste cinq an d’études en alternance, donc deux ans et demie d’expérience en entreprise en plus des cours. Par contre, tu peux peut-être avoir l’équivalent d’un BTS – je ne connais pas les procédures qui permettraient ça.

Je rajoute aussi qu’en France, en informatique sur une convention Syntec cadre, si tu es payé au minimum de la grille, tu es très en-dessous du prix du marché.

Je n’aime pas trop cette approche des choses par ce que je connais un paquet de gens qui savent faire la même chose (et pour certains mieux) qu’une personne qui vient d’obtenir son diplôme et qui peut officiellement être reconnu comme un "Ingénieur".

C’est un constat que je me suis fais au fur et à mesure de mes rapports sociaux

L’habille ne fais pas le moine et les diplômes encore moins à mon avis

Re, j’ai vu ton lien

Ça a effectivement l’air différent en France par rapport à Monaco

C’est sûr qu’un diplôme rajoute une garantie ! Peut être faire un diplôme en formation à distance ? Des écoles que vous conseillez pour ?

Après pour la confiance, c’est sûrement aussi par ce que à Monaco la période d’essai est de 3 mois et qu’avoir un permis de travail est complexe

+0 -0

En France la durée de la période d’essai dépend de la qualification. Pour un CDI :

  • 2 mois pour un ouvrier ou un employé,
  • 3 mois pour un technicien ou un agent de maitrise,
  • 4 mois pour un cadre.

Dans tous les cas elle peut être renouvelable une fois, et les grosses entreprises en informatique on tendance à la renouveler systématiquement.

Sur la question de la formation, du coup, ça dépend. L’avantage de continuer avec une formation classique, c’est que c’est beaucoup plus facile d’accès. Les formations à distance, soit tu trouves les rares formations qui le font, soit tu passes par des organismes privés qui font payer ça bien cher.

Après, la balance ça va être à toi de la trouver. Ton BTS, si t’arrives à le terminer facilement sans que ça ne détruise ton moral, ça peut être une bonne chose. Ce qui semblerait te correspondre, ce serait les formations d’OpenClassrooms par exemple, mais c’est très cher.

+1 -0

Où est-ce que tu te projettes dans 15 ans ?

Là, tu es un bidouilleur (ça n’a rien de péjoratif dans mon esprit). Tu délivres ce qu’on te demande. Tu es adapté pour une petite structure. Tu peux même devenir indispensable dans la petite structure dans laquelle tu bosses.

Mais un jour, tu voudras peut-être bosser dans une autre boite. Et là, tu auras de grosses difficultés. En particulier dans des structures plus importantes.

Sans diplome, tu vas rester un développeur PHP ou Java ou je ne sais quoi. Et dans 15 ans, personne ne voudra de toi comme développeur.

A mon avis, il faut que tu continues ta formation. 18 ans, c’est très jeune. Une formation en alternance, parce que tu as besoin de revenus. Peut-être que le BTS que tu suis n’est pas adapté, c’est même à peu près sûr. Surtout que vu ton profil, ce BTS sera insuffisant. Il va falloir que tu enchaînes derrière sur une formation plus poussée.

En tout cas, bravo, pour ton autonomie, ta capacité à avancer dans la vie aussi jeune.

Si je peux ajouter ma touche personnelle : j’ai un simple DUT et déjà à l’époque de m’ennuyais aussi en cours : j’avais appris en autodidacte pendant quelques années en amont.

Mais jamais je ne m’en serais sorti sans ce DUT (j’avais même failli reprendre mes études un an après avoir arrêté). Et avoir plus de diplômes m’aurait ouvert plus de portes (je me suis vu refuser certains postes intéressants à cause de ça : il y a des postes qui nécessitent forcément un niveau d’études minimum). Sans compter la quantité de choses que j’ai apprises dans les autres cours (communication, vidéo, graphisme, marketing, et j’en passe). Les soft skills ça se travaille aussi et c’est pas en plongeant dans le grand bain que tu vas faire ça proprement.

Je te déconseille donc fortement d’arrêter maintenant.

Un BTS de mémoire c’est 2 ans d’études : ça passe vite, surtout si tu bosses à côté. Au pire trouve-toi un projet perso sur lequel avancer pendant les cours où tu t’ennuies. Mais n’oublie pas d’écouter dans les autres, même s’ils ne t’intéressent pas forcément : ça peut toujours t’être utile plus tard.

Après, la balance ça va être à toi de la trouver. Ton BTS, si t’arrives à le terminer facilement sans que ça ne détruise ton moral, ça peut être une bonne chose. Ce qui semblerait te correspondre, ce serait les formations d’OpenClassrooms par exemple, mais c’est très cher.

Je pensais à la même chose

A mon avis, il faut que tu continues ta formation. 18 ans, c’est très jeune. Une formation en alternance, parce que tu as besoin de revenus. Peut-être que le BTS que tu suis n’est pas adapté, c’est même à peu près sûr. Surtout que vu ton profil, ce BTS sera insuffisant. Il va falloir que tu enchaînes derrière sur une formation plus poussée.

Il faut voir quel formation serait plus adapté et les passerelles possible entre la première année de BTS et une autre formation

Merci pour le retour @viki53

Moi je ne serais pas catégorique comme elegance sur des études plus longues. Mais si tu as moyen, tu peux peut-être faire une passerelle vers une 2e année de DUT, où l’enseignement y est un peu plus scientifique qu’en BTS. Après, rien ne t’oblige à continuer ou arrêter une telle formation. Il reste des possibilités de continuer en licence pro, ou en L3, et ensuite en master ou non… Mais je te recommanderais vraiment de terminer un bac+2, en alternance donc pour que ça te convienne mieux.

+5 -0

J’ajouterais dans la même direction que les études c’est en gros une seule fois dans sa vie. On a très rarement l’occasion de reprendre des études

Or, l’entrée sur le marché du travail est un moment essentiel pour toute la carrière. Et comme cette entrée se joue principalement sur la sortie d’études, chaque année et diplôme supplémentaire peuvent faire une différence.

Alors y a des nuances à donner, surtout dans le domaine de l’info. Mais ce qui est clair c’est qu’en ayant qu’un bac tu te mets de gros batons dans les roues

L’enjeu, c’est de rassurer le recruteur pour qu’il prenne pas de risques. Même, si dans les faits ça change pas grand chose vu les contres exemples, ça rassure plus d’avoir quelqu’un avec un diplôme que quelqu’un sans, à compétences égales. Tout simplement parce que le diplôme donne un « label » sur ces compétences. Dans certaines boites, il faut un certain niveau d’études pour prétendre (plus rapidement du moins) à certaines grilles salariales.

Et puis, l’avantage des études, c’est se constituer un réseau également, ce qui n’est pas négligeable.

+4 -0

Un autre aspect important à prendre en compte, c’est qu’aujourd’hui la mobilité des travailleurs est quelque chose d'extrêmement courant.

Si tu souhaites travailler à l’étranger (Suisse, Canada, Pologne, Australie,…), la qualification prend toute son importance car peut-être que la société sera intéressée par ton profil indépendamment de ton diplôme mais l’accès à un titre de séjour te permettant d’y vivre et travailler peut — selon le pays — être conditionné à des critères précis. In fine, cela peut impacter ta chance d’obtenir le poste alors même que l’entreprise désirait t’engager.

Ce serait dommage d’avoir une perte de chance juste pour cela.

+4 -0
Connectez-vous pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore membre ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte