Choix de détection de périphérique

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Salut à tous !

Petites question annexe à mon projet de CNC hybride :

comme ma machine va avoir plusieurs tête interchangeable, je me suis dit qu'il serais peut être bon que la machine puisse détecter la présence (ou l'absence) d'une tête sur le support de tête, pour ce faire, je vois 2 solutions :

  • Soit comme les têtes auront certainement un peu d'électronique embarqué (liaison par I2C), je lance un "appel" sur la voie série, et si pas de réponse, pas de tête
  • Soit je monte un contacteur sur le support, et s'il reste ouvert, pas de tête

La première me parait beaucoup plus fiable, la seconde beaucoup plus simple :D . vous en pensez quoi ?

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+0 -0
Auteur du sujet

Finalement, je vais faire les 2 :

  • Tant que le contacteur est ouvert, je garde ma liaison I2C au repos
  • Si le contacteur est fermé, je lance le scan I2C
  • Si l'I2C ne retourne rien, il retourne au repos
  • Si l'i2C reçois une réponse, celle-ci contiendra les infos sur la tête installé
  • Si le contacteur s'ouvre pendant le travail, l'I2C retourne au repos

ça me parait pas trop mal comme ça…mais ça soulève une autre question : quel type de contacteur ?

au premier abord, j'ai penser à un bête contacteur, sauf que ma machine produit des mouvements et des vibrations…alors m'est venu l'idée d'une ILS, qui permet la détection "sans contact"…mais un ILS supporte t'il bien les vibrations ? qu'en dites-vous ?

Édité par babas

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+0 -0
Auteur du sujet

Sans forcément travailler dans le noir, la machine va avoir une carrosserie, il suffit d'une pièce pas trop éclairer et/ou d'un bête copeau coincé devant la LRD pour que la machine crois avoir un outil…pas top-top. Tu pense que l'ILS serait trop sensible au vibrations?

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+0 -0
Auteur du sujet

L'idée de départ, c'étais de pas faire un scan perpétuel sur l'I2C pour savoir si y a une tête au bout, donc je pensait réaliser ainsi une économie de processus. pas une bonne idée ?

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Bah le scan tu le fais genre 2 fois par secondes tant qu'il y a pas d'outils et que tu es en attente de recevoir un outil. Une fois que l'outil est la tu scannes plus, tu interagis avec l'outil (genre chaque fois que tu envoies une commande tu peux vérifier qu'il te réponds par exemple)

ZdS, le best du Zeste ! Tuto Arduino, blog, etc

+0 -0
Auteur du sujet

c'est pas faux, et au passage, ça limite les erreurs ;)

Bon, ben je reste qu'avec l'I2C alors…Merci !

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+0 -0

Tu peux aussi mettre un discret qui sera à 1 quand la tête sera branchée : sur la carte de ta tête de CNC tu fais un petit pull-up avec l'alimentation sur le discret de présence. L'avantage c'est que tu peux faire une interruption sur le microcontrolleur qui est sur la carte mère vu qu'il y a un changement d'état, le désavantage c'est qu'il faut dédier une pin.

Tu garde l'I2C pour la communication mais tu ne fais une découverte d'adresse que lorsqu'il y a un truc de présence.

+0 -0
Auteur du sujet

zeqL…je suis désolé, mais tu m'a perdu :D

Ta dernière phrase, c'est un peu mon idée de départ, mais l'explication au dessus, tu m'a bien largué…

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Un schéma :

Détection présence

Quand tu n'a pas de tête de CNC, le signal de présence va être à zéro via une pull-down ("weak pull-down" car elle ne devra pas forcer le signal à zéro si on met une pull-up sur le signal, c'est potentiellement déjà intégrer dans un microcontrôleur, à vérifier).

Quand tu branche une tête de CNC, l'alim va être branchée et va venir alimenter la pull-up qui se trouve sur la tête et qui va mettre le signal de présence à 1. Tant que tu as une alimentation et la tête branchée, tu as ton signal de présence à 1.

Sur ce schéma j'ai fait simple en mettant l'alimentation qui vient du connecteur, mais si dans ton cas c'est du 12V et que tu veux un I/O en 5V il faudra faire une petite adaptation quelque part. Si tu met un petit microcontrôleur sur ta tête CNC tu peux faire que ce soit lui qui mette le signal de présence à 1 après qu'il ait fini de booter de faire des vérifications.

Il te faut juste spécifier les caractéristiques du signal qui doit arriver sur la carte mère et ensuite chaque tête de CNC peut avoir un signal de présence "différent" : une tête basique aura le signal de présence à 1 dès que l'alimentation est bonne, une autre qui a un microcontrôleur ne l'activera qu'une fois que le micro aurait fini son boot, etc.

+0 -0
Auteur du sujet

Le principe est pas mal :)

Au niveau des têtes, voici ce que j'ai l'intention de mettre dans chacune d'elles, ça devrais me permettre de stocker pas mal de données (nom de la tête, axes autorisés de travail, dimension de la tête(surtout en Z), vitesse maximal de déplacement.....)bref, ça devrais être assez sympa :)

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+0 -0
Auteur du sujet

non, les nanos ne serviront pas qu'à ça :D

je vais également me servir de la voie-série pour passer des ordres à mes têtes (vitesse de rotation de broches, débit de l'extrudeur, puissance du laser....) ainsi que pour récupérer des données (T° du hot-end, palpeur de la broche CNC…)

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte