Etudes

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

J'hésite pour mes études et je sais pas quoi faire. J'ai besoin de conseils. J'adore la chimie mais je veux pas faire que ça je pense… J'ai vu qu'en Pharmacie il y a beaucoup de chimie et bio mais j'aime pas la bio "par coeur". Est-ce que quelqu'un sait si en Pharmacie c'est que du par coeur la bio ou il y a aussi de la logique ?

J'hésite à faire mes études à Lille (France) ou à Namur (Belgique; car pas de concours mais plus sélectif pour les options et quand même compliqué à réussir sa première année).

Édité par Coyote

+0 -0

Tu veux faire de la chimie et tu n'aimes pas le "par cœur" ? Bonne chance !

Grob'

Je ne peux pas laisser passer ça! :colere2:

Je ne dis pas qu'au tout début il y a 2-3 petites choses à connaître, mais ensuite on n'est plus du tout dans le monde du "par coeur". Je suis curieux de lire tes arguments (et l'auteur du topic certainement aussi!). :)

Par respect pour les visiteurs de Zeste de Savoir, je m'engage à ne jamais effacer ce message.

+2 -0

IL faut pas réfléchir en terme de matière, mais en terme de métier. Je sais que c'est pas facile vu la totale impréparation qu'offre le système français.

La bonne question à se poser est : "Te vois tu être pharmacien ?" plutôt que "Y'a t'il de la chimie/bio en pharma ?". Et de façon plus générale, qu'est ce qui t'attire ?

mathiasm >> Autant dans d'autres domaines que la chimie orga, ca peut être autant relativement vrai, autant en orga faut bien se bouffer par coeur les mécanismes réactionnels. Une fois un certain niveau acquis, ils doivent tomber sous le sens de lois plus "générales" mais d'ici là, faut les apprendre …

Édité par Davidbrcz

+0 -0

De plusieurs choses l'unes …

  1. J'aime pas le par cœur et je suis quand même arrivé en master II chimie, donc ça ne veut rien dire1.
  2. Il y a aussi de la logique en bio. Certes, les voies enzymatiques, c'est toujours casse-c** à retenir, mais c'est pas ça qui est "important", c'est de savoir qui fait quoi, pourquoi, et comment untel médicament agis là dessus. Mais c'est vrai qu'en pharma, la part de "par coeur" est assez conséquente: sans te faire peur, je sais qu'un ami à moi (en pharma, donc) m'as dit avoir du étudier plusieurs centaines de médicaments, leurs effets secondaires, leurs structures et leurs applications pour un examen. Il a réussi, mais c'était un blocus assez pénible
  3. Sans faire de pub pour mon unif' (bien du contraire), garde bien en tête que ou que tu fasses tes études de pharma en Belgique, il n'y a que les 3 premières années, et après la master se passe obligatoirement à Bruxelles. Parce que.
  4. "compliqué à réussir sa première année" : oui, comme partout ^^

  1. enfin, pour réagir à mes voisins du dessus, j'aime pas la chimie orga non plus, donc bon :-° 

Édité par pierre_24

Doctorant et assistant en chimie à l'Université de NamurEx-dev' pour ZdS (a aidé à réaliser la ZEP-12 !) • Carniste cis (y parait que c'est une injure)

+1 -0

La question du "par coeur" en organique (surtout de la manière de l'enseigner en fait) mériterait un topic à part, je ne souhaite pas détourner celui-ci!

Par respect pour les visiteurs de Zeste de Savoir, je m'engage à ne jamais effacer ce message.

+2 -0
Staff

J'y connait rien en chimie et bio mais je vais me permettre quelques remarques :

  • du par coeur il y en a dans toutes les matières.
  • je trouve ça triste de choisir son orientation ainsi. Oui le par coeur c'est chiants mais ce qu'il te reste d'étude c'est 5 ans (et encore plus ou avance moins il y a d'apprentissage en par coeur). Ces 5 ans ce n'est pas grand chose vis à vis de tes 40 ans de carrière pro derrière. Si il faut trimer à un moment, c'est maintenant. Je te souhaite vraiment de trouver un job qui te convient car aller bosser sans aimer son job, c'est vraiment pas terrible.
  • si il y a une section qui te motive mais tu as peur par les "on-dit", pourquoi passer à autre chose ? TENTE ! Sérieusement tu risque quoi ? Devoir te re-orienter après la première année ? Et alors ? Un an c'est rien et c'est vraiment plus important de trouver LA filière qui te convient plutôt qu'une par défaut.
+3 -0

Yop,

moi j'ai pas fait médecine/pharma j'ai fait des études de bio "fondamentale" donc ce que je vais dire c'est à relativiser puisque ce ne sera pas exactement le même programme, les mêmes approches et objectifs etc… mais :

  • tu t'engages dans une voie où tu auras effectivement besoin des bases moléculaires. C'est difficile de comprendre la physiologie sans ces bases qui seront lourdes à apprendre au début, ça va nécessiter quelques connaissances de chimie "pure" (additions/éliminations, redox…) , de biochimie (qui n'est ni de la biologie ni de la chimie -_- ==> entre autres les enzymes), de la biologie moléculaire ==> autour de l'ADN, de la biologie cellulaire qui intègre ces bases moléculaires dans l'organisation de la cellule et de la signalisation intracellulaire avant de pouvoir faire fonctionner ton organisme.
  • il faut ensuite rajouter les médocs/drogues et leurs effets sur les protéines/cellules etc…
  • c'est donc beaucoup de connaissances brutes à apprendre par cœur par ce que c'est comme ça c'est la vie
  • mais ça prend de la logique à condition que tu fasses l'effort de remettre le tout en perspective. OK au départ c'était du par cœur mais plus tu y réfléchis et plus tu comprends comment ça se passe et que c'est logique. Moi mes cours de bio cell au départ c'était une horreur j'ai relu 25 fois le cours sur l'année, à chaque fois c'était de l'apprentissage par couche un peu plus à chaque relecture et puis au fur et à mesure ça prenait vraiment du sens lorsque tu combinais ce cours avec ceux que tu viens juste d'avoir ==> déclic, Alléluia et cie…
  • ça nous amène à l'apprentissage par couche, plus tu relis régulièrement tout en gardant en tête le cours actuel et plus tu fais des ponts et plus tes bases sont solides.

En résumé la part de biologie demande un gros investissement les deux premières années mais si t t'efforces de bosser régulièrement et de faire des ponts entre tes différents cours (de chimie, de physique si tu en as dans ta formation etc…) eh bien ça finit par rentrer et devenir clair. Et évidemment ça va demander aussi de la logique. Après une fois que tu as travaillé et développé ta puissance de travail et d'apprentissage le reste vient se rajouter un peu tout seul.

Ich bin très occupé cette année. Ne vous étonnez pas si je réponds par intermittence.

+3 -0
Staff

Mais qu'est-ce que vous avez contre nos amis les enzymes ? :'(

Sinon, une petite remarque quant au propos de pierre (que j'approuve à 100%) qui relève du détail mais qu'il est préférable de savoir

De plusieurs choses l'unes …

  1. J'aime pas le par cœur et je suis quand même arrivé en master II chimie, donc ça ne veut rien dire1.
  2. Il y a aussi de la logique en bio. Certes, les voies enzymatiques, c'est toujours casse-c** à retenir, mais c'est pas ça qui est "important", c'est de savoir qui fait quoi, pourquoi, et comment untel médicament agis là dessus. Mais c'est vrai qu'en pharma, la part de "par coeur" est assez conséquente: sans te faire peur, je sais qu'un ami à moi (en pharma, donc) m'as dit avoir du étudier plusieurs centaines de médicaments, leurs effets secondaires, leurs structures et leurs applications pour un examen. Il a réussi, mais c'était un blocus assez pénible
  3. Sans faire de pub pour mon unif' (bien du contraire), garde bien en tête que ou que tu fasses tes études de pharma en Belgique, il n'y a que les 3 premières années, et après la master se passe obligatoirement à Bruxelles. Parce que.
  4. "compliqué à réussir sa première année" : oui, comme partout ^^

pierre_24

Il ne faut pas non plus oublier qu'en Belgique, le métier de pharmacien est assez protégé (je pense que c'est aussi le cas en France mais faudrait que je vérifie), ce qui est assez bien pour la sécurité de l'emploi. Par contre, les pharmacies (si tu veux travailler en pharmacie) sont contingentées et il faudra parfois (si tu ne trouves pas de poste vacant dans les pharmacies proches de ton domicile) se déplacer. Après, quand t'as des boites en Belgique comme Gsk (GlaxoSmithKline), l'emploi, tu le trouveras assez aisément (après, être engagé, c'est autre chose). ;)

Pis, la pharmacologie est super intéressante comme matière. C'est une des matières que j'aime le plus. Et il s'agit moins de connaître par coeur que de comprendre les mécanismes sous-jacents.


  1. enfin, pour réagir à mes voisins du dessus, j'aime pas la chimie orga non plus, donc bon :-° 

Édité par Arius

Auteur du sujet

Merci. Alors non, déjà être pharmacien c'est pas juste une officine, un "épicier" bien payé parce que moi perso mon rêve c'est de faire de la recherche en pharmacologie et c'est pour ça que je me dis que la Pharmacie est plus appropriée que la Chimie (dans le sens où j'adore la Chimie mais l'aspect médicament, santé, etc.). Je trouve pas ça triste de raisonner en matière car ça fait deux ans que je n'ai pas fais de Biologie niveau scolaire mais j'ai un solide bagage en Chimie et Physique (enfin, c'est à relativiser par rapport à vous bien entendu mais pour mon âge c'est bien). Vais-je galérer sans avoir fais de Bio depuis aussi longtemps ?
La Pharmacologie m'intéresse mais la première année semble assez chiante: - biologie végétale surtout… à quoi ça sert?! :p

Merci beaucoup!

+0 -0
Staff

J'ai pas dit que ce n'était que cela, mais c'est une opportunité d'emploi. Le problème des boîtes pharmaceutiques, c'est qu'ils cherchent beaucoup (donc beaucoup d'offres) mais qu'y entrer est un poil plus complexe et pour GsK, ils demandent souvent de l'expérience préalable. Bref, trouver l'offre c'est facile, se faire engager, pas spécialement. :D

La Pharmacologie m'intéresse mais la première année semble assez chiante: - biologie végétale surtout… à quoi ça sert?! :p

T'es pas sérieux là, si ?

Édité par Arius

Salut !

Et bien, je suis dans la même situation que toi: Chimie “de base” ou bien appliquée dans un domaine (j’ai notamment pensé à le Dentisterie et à la Pharmacie). Aujourd’hui mon coeur balance toujours entre deux filières, la Chimie ou la Pharmacie. Je suis en dernière année donc je vais bientôt faire mon choix! J’ai une connaissance qui est en Faculté de Pharma à Bruxelles (ULB) et je vais te partager son ressenti :

-ce sont de très bonnes études mais qui sont mal perçue par le grand public (au final c’est un avantage car moins de compétition sur le marché de l’emploi); En Première année, la matière de sélection est la Chimie mais aussi la Physique (comme toujours).

-OUI, il y a énormément de Biologie à partir de la deuxième MAIS il y a toujours l’aspect “chimie” (je sais pas moi, par exemple quand on va te parler d’un acide aminé naturel ou artificiel - analyse des structures comme par exemple effets acides/bases sur certains organes);

-Attention: tu ne feras pas la même Chimie qu’un élève de Chimie “de base”, c’est-à-dire qu’on s’intéresse peu aux matériaux, etc. mais on la met en relation avec le vivant, la biologie (sauf en première car la Chimie est la matière sélective!); Il détestait la Biologie et maintenant il adore mais faut pas se dégouter de la matière surtout en 1ère avec l’horrible Biologie Végétale;

-La Pharma ouvre plus de portes que la Chimie sauf si tu veux être chercheur (sur une promo de 80, il y a uniquement 2 doctorants!!) ou encore Pharmacien Biologiste (j’ai pas de chiffres mais c’est très compétitif même si un peu moins que la Recherche (à noter que le spécialisation dure 5 ans —> total de 10 ans d’études))… Aussi, si tu veux pas faire plus de cinq ans, la Pharma n’est probablement pas faite pour toi (sauf si tu veux absolument travailler en officine).

-L’année la plus compliquée est la 4ème car il y a un énorme cours (galénique) et il faut s’accrocher MAIS tu sens que t’es enfin vraiment en Pharma.

Je rappelle que ce sont les propos d’un étudiant en Pharma que je connais. Il regrette juste de l’ULB un manque d’organisation (examens non anonymes par exemple et notes rendues systématiquement en retard).

Très honnêtement, je crois que j’irai dans les deux filières au début de l’année et puis je prendrai ma décision finale car tout va dépendre (comme toi apparemment) du syllabus de Biologie (j’ai horreur d’apprendre trop par coeur sans vraiment comprendre). Selon moi, si tu veux faire de la Chimie “de base” il faut vraiment être très bon pour avoir un avenir cool (pour moi la Recherche, ça me tente énormément mais c’est hyper compétitif malheureusement…).

Quant au choix de l’Université, ne choisit pas en fonction du concours car, j’en suis persuadé, ce n’est pas plus facile en Belgique… Si tu viens en Belgique, je sais que le top est l’UCL mais après franchement il n’y a pas une énorme différence de niveau ;-) (c’est juste qu’ils ont des labos plus modernes et un nouvel auditoire de fou à ce que j’ai entendu). Choisi un endroit où tu te sentiras à ta place! La Belgique est un bon choix même si tu es français mais fais attention aux équivalences si tu désires partir par la suite (ça ne devrait pas poser de problèmes normalement avec le Processus de Bologne (ECTS))

P.-S. : Il me semble que même si tu veux faire de la Recherche en Industrie il te faudra un Doctorat.

Édité par ZDS_M

+0 -0

Et encore heureux qu'une pharmacie soit pas une épicerie :o

parce que moi perso mon rêve c'est de faire de la recherche en pharmacologie et c'est pour ça que je me dis que la Pharmacie est plus appropriée que la Chimie (dans le sens où j'adore la Chimie mais l'aspect médicament, santé, etc.)

Tout dépend. Sans entrer dans les détails, la conception d'un médicament, c'est un processus très long et très complexe: tu découvres une molécule qui fonctionne bien (biologie, principalement), tu regardes la tête de ta molécule (chimie), t'essaye de comprendre sur quoi elle agit (biologie, principalement), tu fais en sorte de l'améliorer pour qu'elle fonctionne mieux sur ta cible (ce qui implique en général de la synthétiser, chimie), puis tu testes différentes concentrations/conditions/whatever (biologie/chimie), et puis seulement tu t'intéresses à la manière de la donner au gens (principalement le boulot de la pharma). Tout dépend quel est le "niveau" qui t'intéresse (sachant que rien n'est exclusif, les pharmacologues synthétisent aussi des trucs) dans tout ça.

Vais-je galérer sans avoir fais de Bio depuis aussi longtemps ?

Probablement pas, parce qu'en général, les cours repartent de la base. Le "problème" dans les études supérieures, c'est en général la vitesse.

Doctorant et assistant en chimie à l'Université de NamurEx-dev' pour ZdS (a aidé à réaliser la ZEP-12 !) • Carniste cis (y parait que c'est une injure)

+0 -0
Staff

Yep, aussi. Les possibilités sont nombreuses, avec plus ou moins de concurrence. Après, pour les pharmaciens hospitaliers, y a peu de places en Belgique. Les hôpitaux en recrutent mais pas de manière régulière (moins de 10 offres/mois quand il y'en a).

Fondamentalement, le pépin commun au secteur scientifique en Belgique est que, depuis la fin des subsides de l'Etat, on trouve bien moins de CDI, des critères de recrutement plus élevé et il y a une hausse de la concurrence (et ça devient similaire dans le secteur juridique).

Édité par Arius

Staff

Pour revenir au sujet de base, au passage, tu devrais choisir la formation qui t'attire le plus et essayer. Les formations ne sont pas linéaire. Ce n'est par ce que tu rentre en pharma que tu finira pharmacien. Si le parcours scolaire était linéaire aujourd'hui je serai probablement électricien alors qu'aujourd'hui je suis en réalité ingénieur-checheur en vision par ordinateur après avoir fait une thèse sur le sujet. Le lead dev de l'équipe web de ma boite serait lui cuisiner. Bref même sans parler de réorientation (perso je ne me suis jamais réorienté, juste prit les routes en diagonales) il y a 1000 parcours différents possible qui s'ouvriront à toi par la suite. Certains plus ou moins direct mais toujours possible. Donc te focalise pas trop sur la fin. C'est difficile de savoir ce qu'on finira par faire. Prend ce qui t'attire le plus car le plus dur est de trouver "sa voie", le secteur qui te plait le plus et dans lequel tu es à l'aise. Une fois dedans les autres choix seront faciles.

+2 -0
Staff

Une matière parfaite avec très peu de par coeur et où la logique domine ? Bah les maths les amis :-)

Sinon j'aimerais insister sur ce point :

  • si il y a une section qui te motive mais tu as peur par les "on-dit", pourquoi passer à autre chose ? TENTE ! Sérieusement tu risque quoi ? Devoir te re-orienter après la première année ? Et alors ? Un an c'est rien et c'est vraiment plus important de trouver LA filière qui te convient plutôt qu'une par défaut.

Kje

C'est tellement vrai ! Il faut vraiment garder à l'esprit qu'un an ou deux ce n'est vraiment rien sur l'ensemble d'une carrière.

Je trouve ça super triste les gens qui se refuse de redoubler alors qu'ils le devraient, qui refusent d'essayer une filière qui leur fait envie par crainte de perdre une année.

Mon meilleur ami est passé de médecine à maths à pâtisserie. Comme quoi ça peut être délicat de trouver son parcours, mais ça en vaut largement la peine.

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+4 -0
Staff

Pour revenir au sujet de base, au passage, tu devrais choisir la formation qui t'attire le plus et essayer. Les formations ne sont pas linéaire. Ce n'est par ce que tu rentre en pharma que tu finira pharmacien. Si le parcours scolaire était linéaire aujourd'hui je serai probablement électricien alors qu'aujourd'hui je suis en réalité ingénieur-checheur en vision par ordinateur après avoir fait une thèse sur le sujet. Le lead dev de l'équipe web de ma boite serait lui cuisiner. Bref même sans parler de réorientation (perso je ne me suis jamais réorienté, juste prit les routes en diagonales) il y a 1000 parcours différents possible qui s'ouvriront à toi par la suite. Certains plus ou moins direct mais toujours possible. Donc te focalise pas trop sur la fin. C'est difficile de savoir ce qu'on finira par faire. Prend ce qui t'attire le plus car le plus dur est de trouver "sa voie", le secteur qui te plait le plus et dans lequel tu es à l'aise. Une fois dedans les autres choix seront faciles.

Kje

100% d'accord. La discussion a un peu dérivé sur les opportunités d'emploi car c'est d'actualité en ce moment mais en effet le principal, c'est de trouver sa voie.

Une matière parfaite avec très peu de par coeur et où la logique domine ? Bah les maths les amis :-)

Oh l'autre il vient prêcher pour son église :D

Édité par Arius

moi perso mon rêve c'est de faire de la recherche en pharmacologie et c'est pour ça que je me dis que la Pharmacie est plus appropriée que la Chimie (dans le sens où j'adore la Chimie mais l'aspect médicament, santé, etc.).

sotibio

La R&D dans le pharmaceutique, ça reste extrêmement vague de mon point de vue, ça représente une bonne quinzaine de métiers vraiment différents sans sortir de la chimie et on peut certainement doubler ça en ajoutant les domaines qui tiennes plus de la biologie et j’omets tout ce qui est affaires règlementaires encore.

Donc quitte à répéter ce qui a été dis, rien ne t’empêche de tenter une voie, les débuts sont très généraux, on ne spécialise pas avant la 3ème année de licence pour les voies professionnelles et le master pour les voies plus classiques

Ça ne tient qu'à moi mais je conseillerai de partir sur de la chimie, ça ouvre à mon sens bien plus de possibilité (je ne connais par exemple aucun biologiste qui pourrait faire office d'assistant affaires règlementaire), un chimiste s'adapte facilement en biologie, la réciproque peut être vrai mais moins souvent.

Édité par Akio

Darn, the homo-linear impulse won't morpho-recreate the whaled aero-replicator! We'll have to inhibit the morvo-phased multi-detonator…

+0 -0
Auteur du sujet

Merci ! Perso je vais encore réfléchir mais je trouve la formation de Pharma très polyvalente (grosse connaissance en Chimie/Biologie sans être expert dans les deux; peut-être un peu plus en bio). Quant à l'adaptation, je suis d'accord… Enfin, je pense qu'un Mathématicien ou Physicien peut s'adapter à presque tout ce qui est scientifique tandis qu'un Biologiste non (moins souvent). Pharmacien Biologiste c'est genre un médecin qui fait les analyses non?

Édité par sotibio

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte