D/L - R/S - +/- - d/l

Comment ça se passe ?

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Dans le cadre de mon tutoriel sur la chiralité j'aurais aimer revenir sur un point à clarifier. Qui me semble bien mal documenté :) :) :) :)

Voilà, il existe plusieurs manière de nommer les molécules chirale. Voici ce que j'en ai compris :
- R/S : Avec les règles CIP - d/l : correspondnet à Dextrogyre/lévogyre qui font appel au sens de rotation du plan de polarisation
- +/- : qui font appel au sens de rotation du plan de polarisation
- D/L : Avec les règles CIP ?

Mais voilà rien que sur cette page je n'ai pas compris :
Dextrotatric est noté D-(-)-tartric Or le D n'est censé n'avoir rien à voir avec dextrogyre. Et que si il est dextrogyre il ne peut être (-) flûte !

J'ai du manquer quelque chose. Si quelqu'un pouvait me mettre sur la voie là. Ce serait super.

Merci pour la lecture de ce post !

Нова Проспект

+0 -0

Yop,

j'ignore si ça répond vraiment à la question ou pas, mais en bioch' on note D-<…>ose y compris des sucres qui ne sont pas dextrogyres mais parce qu'ils sont construits à partir du D-glycéraldéhyde, vs leurs formes L-<…> construites depuis le L-glycéraldéhyde (qui lui marche correctement, le D est + et le L est - ) ; ils sont énantiomères l'un de l'autre.

En revanche pour les oses plus complexes la nomenclature L et D n'est plus reliée à leur pouvoir rotatoire réel, il faut mesurer expérimentalement pour le savoir.

Enfin ça c'est de mémoire, j'ai pas accès encore à mes anciens cours mais c'est ce qui me semblerait. Peut-être qu'on a la même chose pour l'acide tartrique - sous hypothèse, tjs, que je me sois pas trompé - ?

Ich bin très occupé cette année. Ne vous étonnez pas si je réponds par intermittence.

+0 -0
Auteur du sujet

Merci pour cette réponse rapide. Mais ça voudrait dire qu'il n'y a aucun sens à D et L ?

Mais dans tout es cas d (de dextrogyre) est différent de D. mais normalement il doit correspondre à (+) en rotation du plan de polarisation.

Нова Проспект

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Encore une fois je suis pas sûr donc à prendre avec des pincettes mais L et D ont bien un sens, dire de quel énantiomère tu parles ! Le D-ribose par exemple, en représentation de Fischer, tous les alcools sont du côté droit, le L-ribose ils sont tous à gauche. En revanche ça ne me dit pas si le D-ribose est dextrogyre ou lévogyre - et du coup la réciproque est vraie aussi.

Ich bin très occupé cette année. Ne vous étonnez pas si je réponds par intermittence.

+1 -0
Auteur du sujet

Alors pour revenir à l'acide tatrique :

Ce qu'ils appellent dextrotartric c'est en fait un dextrogyre de la nomenclature D/L et non un dextrogyre de la nomenclature d. Donc la dextrotartric est levogyre (-).

C'était ça l'un des soucis. l'autre problème est reglé par goeland. Thanks à pierre_24 qui m'a aidé.

Нова Проспект

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte