Un Polariseur c'est simple ou c'est pas simple ?

Partagez vos connaissances sur cet outils

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour à tous,

Me voici avec une question un peu "bricolo".

Dans mes années de secondaire

J'ai pu travailler sur des filtre polariseur auquel on pouvait changer l'angle de polarisation, l'un faisait office de filtre et l'autre d'analyseur. Ce système me paraissait simple car ne nécessité qu'une source de lumière (Raie D de Na), et une cuve.

Ce système rudimentaire à première vue semble assez sympa pour vérifier, dans les grandes lignes la polarisation d'une solution ?

Est-ce possible de faire le même mécanisme ?

Je suis un curieux invétéré, et j'aimerais savoir si ce genre de dispositif est accessible à la maison. Bon J'imagine que la cuve doit-être à peu près le truc le plus chiant à avoir, car il faut des lentilles aux extrémités ? Si je ne me trompe pas, ou du moins une parois de verre, il faut aussi que la cuve soit hermétique et soit quand même résistante. Puis aussi que l'on puisse la remplir et la fermer.

Mais pour les polariseurs dans un premier temps ? Est-ce facilement concevable ? Ils sont constitués d'une seul couche ? Leurs rotation est alors simple à mettre en œuvre ?

Cuve


J'ai bien conscience que cela n'a rien de précis, et encore moins ingénieux ou révolutionnaire. Mais voilà l'appareillage que j'ai utilisé quand j'étais dans le secondaire me semblait sobre, démontable et surement le moins couteux, alors ma curiosité m'as mené là. A me demander si la conception d'un polarimètre chez soit était faisable.


Je m'en remet donc à vous, pour des détails techniques ? Imaginons qu'il y ait des paramètres auxquels je n'avais pas pensé et que sans ces paramètres l'appareil ne soit pas fonctionnel, faites m'en part. Ou pire si l'espoir de faire ça soit même est totalement illusoire, dites le moi aussi :) . Bref tout ce que vous avez à partager.

Un polariseur optique ça peut se faire ?

Une cuve ça peut se faire ?

Si jamais c'est possible de confectionner soit même un outils rudimentaire nous donnant une petite information sur le pouvoir rotatoire d'une solution, alors je mettrais un TP bricolage dans mon tutoriel sur la chiralité. patent.

Édité par Blackline

Нова Проспект

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Tu devrais trouver des filtres à un prix raisonnable, c'est utilisé en photographie.

Pour les cuves je pense que c'est un poil plus compliqué si tu veut que ça soit chimiquement stable :/ du plexi peut faire l’affaire, ça se coupe et colle facilement mais faut pas y mettre n'importe quoi, quand au verre ou au quartz optique, sans acheter des cuves ou avoir un pote souffleur de verre, ça me semble compliqué

Sinon c'est un appareil relativement simple à concevoir

edit : Je viens de voire ta cuve, dans ce cas en choisissant bien le matériau du tube ça peut être plutôt facile à faire. Tu pourrait par exemple prendre un tube inox, et pour tout ce qui est chargé en chlorures ou qui bouffe l'acier tu pourrais essayer le PVC

Édité par Akio

Darn, the homo-linear impulse won't morpho-recreate the whaled aero-replicator! We'll have to inhibit the morvo-phased multi-detonator…

+1 -0
Auteur du sujet

Tu devrais trouver des filtres à un prix raisonnable, c'est utilisé en photographie.

Akio

C'est bien ce qui me semblait, il y a des paramêtres à prendre en compte par contre j'imagine non ?

edit : Je viens de voire ta cuve, dans ce cas en choisissant bien le matériau du tube ça peut être plutôt facile à faire. Tu pourrait par exemple prendre un tube inox, et pour tout ce qui est chargé en chlorures ou qui bouffe l'acier tu pourrais essayer le PVC

Akio

Bah des chlorures dans les produits organiques, ou les oxydants forts, je crois que j'peux m'en passer ?

Peut-être que le top serait de faire un système auquel je puisse retirer les verres. Comme ça si jamais le truc vieillit mal ? Bon après il y a le soucis de l'étanchéité.

Merci pour ta première réponse rapide Akio ! :)

EDIT : Inox de qualité Chimie Analytique Ref:AISI 316L (DIN 1.4404 ou 1.4435)


Ce qu'on utilisais Précisement

Cuve

Ceci :

Polariseur

Ceci :

Édité par Blackline

Нова Проспект

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Pour le filtre, y'a pas grand chose à prendre en compte, seulement sa taille et à la limite la qualité mais bon tout ce qu'on lui demande c'est de polariser la lumière.

Peut-être que le top serait de faire un système auquel je puisse retirer les verres. Comme ça si jamais le truc vieillit mal ? Bon après il y a le soucis de l'étanchéité.

Avec des joints toriques il doit y avoir moyen de trouver une solution. Avec des machines tu pourrait faire quelque chose de sympas mais pas tout le monde n'a accès à des fraiseuses numériques ou des tours.

Édité par Akio

Darn, the homo-linear impulse won't morpho-recreate the whaled aero-replicator! We'll have to inhibit the morvo-phased multi-detonator…

+1 -0
Auteur du sujet

C'est sur que pour rendre le truc accessible faudrait éviter de trop employer de chose "sur-mesure". Même si personnellement, j'ai surement de quoi me débrouiller.

Pour les joints torique, t'imaginais glisser la fenêtre en verre dedans ? Ce ne serait pas bête, mais la distance entre les deux fenêtres sera alors +/- changeantes selon le changement de tube d'analyse. Ou pire avec le temps si ça bouge.

Un truc avec des rails serait peut-être plus précis, vue que l'endroit où l'on peut glisser la lentille serait fixe. Je prépare un croquis.

Le cadre blanc étant attaché au tube inox

SUITE DE LA DISCUSSION

Édité par Blackline

Нова Проспект

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte