Pourquoi s'évanouit-on ?

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

Je me suis déjà évanoui plusieurs fois (au minimum 6 fois) et aussi il y a environ 2 heures :D .
Je me suis donc posé cette question : Pourquoi s'évanouit-on ? Qu'est ce qui se passe dans notre cerveau ?

Merci :) ,
Ardakaniz

+0 -0

Internet ne se substitue pas à un diagnostic médical professionnel. Tu devrais contacter un médecin qualifié. Bien que ça soit les fêtes ne tarde pas trop à obtenir un vrai diagnostic.

Il y a plein de pathologie différente, ton post manque d'information, si tu souhaites une réponse sérieuse.

+12 -0

Je ne veux pas de diagnostic.

Je voudrais juste savoir pourquoi le cerveau réagit comme ça ?

Ardakaniz

Comme je te l'ai dis il y a plein cause différente… Si tu veux pousser plus loin regarde sur internet, tu trouveras des articles comme :

Édité par A-312

+0 -0

Salut.

Les quelques causes possibles que j'ai en tête :

  • hypoxie (manque d'oxygène, après un effort physique)
  • hypoglycémie (manque de sucre)
  • choc cardiogénique (problème cardiaque, de naissance ou après une maladie ou une intoxication à un médicament par exemple)
  • problème neurologique

[Messagé édité]

Édité par rezemika

"Il n’y a pas que la violence physique qui pose problème. La violence verbale marque probablement encore davantage." Joseph Schovanec

+2 -3
Staff

rezemika, on a pas trop l'habitude de commencer à jouer à Doctissimo ici. S'il veut un diagnostic, la seule réponse à donner est : médecin. On s'en tient à cette ligne de conduite. Y a déjà assez de malinois pour faire de l'automédication à tort et à travers donc évitons ici. ;)

Édité par Arius

rezemika, on a pas trop l'habitude de commencer à jouer à Doctissimo ici. S'il veut un diagnostic, la seule réponse à donner est : médecin. On s'en tient à cette ligne de conduite. Y a déjà assez de malinois pour faire de l'automédication à tort et à travers donc évitons ici. ;)

Arius

Je vois, je me rend compte un peu tard que j'ai mal structuré mon précédent message et je m'en excuse.

Je ne cherchais pas à faire un diagnostic mais surtout à réduire un peu le champ de recherche pour savoir quelles explications donner à Ardakaniz (j'ai cru comprendre qu'il recherchait surtout les origines physiologiques).

@Ardakaniz : Si ton généraliste est sympa, tu peut toujours lui demander la prochaine fois que tu le verra. Il devrait pouvoir t'expliquer ça dans les détails et en trouver la cause. C'est d'autant plus important si ça survient sans crier gare. Sinon mais juste pour info, une des causes les plus courantes reste l'hypoglycémie.

Désolé
rezemika

Édité par rezemika

"Il n’y a pas que la violence physique qui pose problème. La violence verbale marque probablement encore davantage." Joseph Schovanec

+1 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

L'évanouissement, ou collapsus viendrait d'une baisse d'apport en sang vers le cerveau, ça peut durer jusqu'à 30 minutes.

Tout les collègues ont déjà cité pas mal de cause, mais il y a bien sur les produits chimiques qui peuvent en être responsable, ou bien (selon la sensibilité ou la variation) un choc thermique !

ça m'est déjà arrivé en sortant d'un bain très chaud, vers une pièce froide de tomber d'un coups, avec une légère envie de vomir puis pouf' "dodo surprise".

Si tu n'as pas de trauma suite à ton évanouissement, c'est déjà une bonne chose, parce que c'est quand même dangereux de tomber sans trop pouvoir protéger son corps. Dans tout les cas si cela t’arrive fréquemment cela ne peut être qu'alarmant.

Нова Проспект

+3 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

De façon générale évanouissement est un mécanisme de protection de l'individu à très court terme, un peu comme un ordinateur qui s’atteindrait tout seul car il chauffe trop.

Dans certaines situations critiques, le cerveau décide ne plus allouer de ressources à la conscience pour éviter des dommages trop conséquents.

Par exemple en cas de manque d'oxygène ou de baisse de la pression sanguine on comprends cela facilement : te maintenir en vie est plus important que de te maintenir conscient.

Un autre cas plus indirect est le fait de s'évanouir sous le coup d'une émotion ou de la douleur : la menace est plus "psychologique" que réelle pour le cerveau, mais c'est parfois la seule solution qu'il trouve pour gérer la situation : couper le contact. Certaines personnes s’évanouissent facilement à la vue du sang et d'autre pas.

Ça c'est pour l'explication "profonde" : on s'évanouit car c'est un mécanisme de protection à très court terme (qui vaut ce qu'il vaut^^). Après décrire précisément ce qu'il se passe dans le cerveau doit dépendre des situations. La question de savoir de la cause de mécanisme de défense et si il faut y faire quelque chose relève par contre du rôle du médecin !

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+1 -0
Auteur du sujet

Merci ! :)

Si tu n'as pas de trauma suite à ton évanouissement, c'est déjà une bonne chose, parce que c'est quand même dangereux de tomber sans trop pouvoir protéger son corps.

Blackline

Bah, hier, apparemment, je me suis éclaté contre le sol et maintenant, j'ai un peu mal à l'arcade sourcilière gauche :) . Mais rien de grave.

Sinon, ouais, la prochaine fois que j'irais chez le médecin, je lui demanderais.

EDIT : @rezemika: Je me sens quand même partir.

Édité par Ardakaniz

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Internet ne se substitue pas à un diagnostic médical professionnel. Tu devrais contacter un médecin qualifié. Bien que ça soit les fêtes ne tarde pas trop à obtenir un vrai diagnostic.

Il y a plein de pathologie différente, ton post manque d'information, si tu souhaites une réponse sérieuse.

A-312

Je pense que le but de la question était de comprendre le mécanisme de l'évanouissement, qui est très intéressant à étudier, d'après ce que j'ai pu lire de mes VdD.

D'ailleurs, je fais de temps à autres des crises d'hypoglycémie où je "m'évanouis" et perds conscience pendant quelques instants. Est-ce que ça fonctionne de la même manière que décrit plus haut ?

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

D'ailleurs, je fais de temps à autres des crises d'hypoglycémie où je "m'évanouis" et perds conscience pendant quelques instants. Est-ce que ça fonctionne de la même manière que décrit plus haut ?

Oui, sur le fond c'est la même chose. Ton corps manquant de nutriment craint de ne plus pouvoir satisfaire les besoins de base (respirer, faire battre le coeur…) alors il "coupe le courant" quelques instants, à la fois pour économiser de l'énergie, et pour t'avertir que là ça urge vraiment de manger un morceau.

Imaginons le scénario suivant :

T'as pas mangé depuis des heures, tu bouges un peu et tu t'es pas préparé à jeuner. Ton corps pense donc légitimement que niveau réserves d'énergie, ça va être limite. Il envoie donc des signaux au cerveau pour lui dire :

  • Hey, faudrait peut-être ralentir un peu le mouvement si on veut tenir jusqu'au goûter.
  • OK, je vais diminuer la vigilance, j'envoie les signaux de faim et de fatigue. Ca devrait aller.

Sauf que ça va toujours pas. Pas de nutriments en vue et les réserves approchent du zéro. Pour tenir le plus longtemps possible, le cerveau bride ses propres capacités et t'as du mal à te concentrer, mal à la tête et divers trucs pas cools mais éssentiels à l'économie d'énergie. Mais on peut pas tenir comme ça bien longtemps, et quand on force trop, c'est l'alarme générale.

Ton corps, constatant qu'il n'y a plus d'énergie en réserve et que le temps d'allumer les fourneaux pour utiliser la graisse ça sera trop tard, décide d'envoyer un signal d'arrêt d'urgence au cerveau (un genre de SIGPWR biologique). Là, le cerveau paniqué, voyant que t'a vraiment rien à manger, décide de passer en veille prolongée le temps d'activer les dernières sécurités. Tu va t'évanouir, et en te réveillant, tu sent que ça va pas, parce que t'es en mode "Economie d'énergie", comme un téléphone auquel il ne resterait plus que 1% de batterie. Et là faut pas tarder à manger quelque chose de concentré en sucre (idéalement 3 carrés de sucre ou des pates de fruit).

Voilà voilà, j'espère que je suis resté compréhensible.

"Il n’y a pas que la violence physique qui pose problème. La violence verbale marque probablement encore davantage." Joseph Schovanec

+5 -0

Surtout que le cerveau se nourrit exclusivement de sucre et pas des graisses (bon dans certain cas le corps converti les graisses en sucre je crois bien)

En effet. Les graisses sont comme des sucres en format zip. On peut récupérer leur contenu, mais pour les "dézipper", il faut du temps et un peu d'énergie. Ca se fait tout seul au goutte à goutte quand on se met à réadapter son alimentation, ou ça se fait plus vite au bout d'environ une journée sans manger. Cela dit, il faut avoir préparé un peu le corps avant en éloignant progressivement les repas et en diminuant l'activité physique si on veut justement éviter l'hypoglycémie.

Si on ne prévient pas notre corps de cette façon, il continuera à consommer les sucres sans modération avant de se rendre compte qu'on a rien à manger.

"Il n’y a pas que la violence physique qui pose problème. La violence verbale marque probablement encore davantage." Joseph Schovanec

+4 -0
Staff

Salut,

Il y a quand même un truc qui me gêne dans les explications de rezemika, c'est leur aspect finaliste sous-jacent. Dire que le cerveau se met en standby pour économiser l'énergie, ça me gêne un peu. Autant c'est vrai pour un téléphone qui se met en veille puisqu'il a été activement programmé de la sorte, autant pour un cerveau, je trouve ça particulièrement fort en hypothèses.

De manière générale, expliquer l'existence d'un caractère par leur fonction, c'est faiblement explicatif. Au mieux, tu peux expliquer quel avantage du caractère peut expliquer sa sélection au cours du processus évolutif (et encore, va savoir si c'est pas juste une innovation liée à une autre, genre un bête effet de bord de l'organisation du système sanguin d'un bipède), mais ça n'a en revanche aucun pouvoir explicatif quant aux mécanismes biologiques à l'oeuvre, et donc n'explique pas réellement pourquoi on tombe dans les pommes quand on manque de sucre par exemple.

I don't mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. – W. Pauli

+5 -0

Il y a quand même un truc qui me gêne dans les explications de rezemika, c'est leur aspect finaliste sous-jacent. Dire que le cerveau se met en standby pour économiser l'énergie, ça me gêne un peu. Autant c'est vrai pour un téléphone qui se met en veille puisqu'il a été activement programmé de la sorte, autant pour un cerveau, je trouve ça particulièrement fort en hypothèses.

En effet, j'admet que c'était peut-être un peu trop imagé et que je me suis écarté de la vérité. Je dois avouer que pousser vraiment plus loin les explications biologiques dépasserait mes compétences. Je peux donc apporter un semblant de réctification en précisant que le cerveau, recevant ce "SIGPWR" biologique, n'a tout simplement plus le choix et il coupe le jus. Désolé mais je ne pense pas avoir assez de connaissances dans ce domaine pour pousser plus loin les explications.

Édité par rezemika

"Il n’y a pas que la violence physique qui pose problème. La violence verbale marque probablement encore davantage." Joseph Schovanec

+0 -0

Tu parles de choix mais ce n'est pas toujours le cerveau qui décide, le cerveau est coupé d’oxygène (= circulation sanguine).

Si on reprend l'exemple du sucre :

Le choc anaphylactique est due à une réaction allergique immédiate ultra violente provoquée par une libération importante d’histamine dont le premier rôle est de dilater les vaisseaux :

Cette dilatation n’est pas une chose grave en soi. Elle est même nécessaire. Un exemple : on la retrouve dans la transpiration qui permet à l’organisme d’évacuer son trop plein de chaleur. Mais il ne faut pas que cette dilatation dépasse ses limites car en devenant trop importante, elle aboutit à un stockage passif du sang dans le circuit vasculaire au détriment des organes (le coeur en tête), qui ne voient plus arriver leur ration habituelle d’oxygène. Le coeur pompe dans le vide et la tension artérielle ne suit pas. C’est l’état de choc.

La réaction allergique est le fait d’un agent extérieur encore appelé allergène dont la nature (pollens, aliments, médicaments, venins) et la voie de pénétration (bronches, intestins, sang) sont très divers.

Pour expliquer la soudaineté de cette réaction, il faut bien comprendre que l’allergène n’en n’est pas à sa première pénétration. Les premières ont sensibilisé l’organisme. Les suivantes font déborder le vase .

La gravité des signes en font une urgence absolue : la personne est pâle, en sueurs, et très faible.

+2 -0

Tu parles de choix mais ce n'est pas toujours le cerveau qui décide, le cerveau est coupé d’oxygène (= circulation sanguine).

Tu a raison, je viens de réctifier :

le cerveau, […] n'a tout simplement plus le choix

"Il n’y a pas que la violence physique qui pose problème. La violence verbale marque probablement encore davantage." Joseph Schovanec

+0 -0
Staff

Je pense que ce que veut dire A-312, c'est que le cerveau n'a peut être même pas son mot à dire dans l'histoire, que ce soit de manière passive ou non. Je ne connais pas non plus la vraie explication biologique de l'évanouissement, mais de ce que je comprends du post de A-312, c'est (au moins dans certains cas) un effet purement mécanique de la réaction du système sanguin à une libération d'histamine. Le cerveau n'interviendrait donc même pas dans l'histoire, que ce soit passivement ou activement. Ce n'est pas lui qui coupe le jus, c'est le jus qui arrête d'arriver. Les explications à base de "le cerveau envoie un signal pour économiser l'énergie" ne semblent donc pas fonctionner, même au premier ordre, puisque le cerveau n'envoie pas de signal du tout dans l'histoire.

I don't mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. – W. Pauli

+2 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte