Semi-réduction des alcynes

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Chers Chimistes!

J'ai une petite question concernant la réaction de semi-réduction d'un alcyne pour obtenir la configuration Z (NH3 liq, Na).

Voici le mécanisme. http://cl.ly/0A1g3R2u0N3y

Je bloque sur quelque chose de très bête sur ce mécanisme. Je ne comprends pas la deuxième étape, d'où vient la charge négative sur le carbone ? (première charge avec le premier H). Est-ce que les deux électrons qui s'apparient forment un doublet non-liant sur le carbone ? Doit-on normalement les noter ? Je suppose que c'est ça parce que je ne vois aucune autre raison :)

Pourquoi a-t-on spécialement ce radical ? D'accord, il est légèrement plus stable (par hyperconjugaison) mais est-ce que cela signifie que l'autre radical n'existe pas / est impossible ?

Merci beaucoup! :)

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Salut !

Attention, c'est la configuration E. ;-)

En fait on peut voir le mécanisme en 2 étapes : on "splitte" une liaison $\pi$ de la triple pour donner un radical de chaque côté, ensuite on ajoute à chacun de ces radicaux un électron venant du sodium pour former deux charges négatives de part et d'autre de la double liaison (avec captation d'un proton entre les deux donations d'électron). Sinon on parle plus de charge négative que de doublet non-liant puisque la molécule est ainsi chargée. ;-)

Concernant la régiosélectivité, je ne suis pas sur qu'il y ait une grosse différence entre propyle et méthyle… Même pour des substituants plus différents que ceux-ci, je ne suis pas sûr qu'on peut exclure un mélange. Mais dans tous les cas le produit est le même.

Par respect pour les visiteurs de Zeste de Savoir, je m'engage à ne jamais effacer ce message.

+1 -0
Auteur du sujet

Attention, c'est la configuration E. ;-)

Oups, la honte ! Merci :p

D'accord, du coup en organique on ne note pas le doublet d'électron juste au-dessus du carbone et on note simplement la charge négative? Serait-il correct d'écrire le mécanisme comme ceci ? http://cl.ly/442n383N0V2T (il est pas fini mais ma question se pose sur la partie avec le point d'interrogation) . Je le comprends comme ça quand tu le décris mais c'est peut-être pas correct en terme de notations :p

Encore merci!

+0 -0
Auteur du sujet

Concernant la regioselectivité du radical intermédiaire, j'ai demandé à ma prof d'organique et, t'avais raison, il n'y a aucune préférence de former un ou l'autre radical sauf pour des groupements forts différents (par exemple un méthyle pour une chaîne alkyle à 50 C…). :)

+0 -0

Oups j'avais zappé ton second message.

Formellement on arrive au même résultat, mais tout ceci est concerté: la triple se splitte au contact de l'électron. ;-) Du coup on passe directement à l'intermédiaire de droite à partir de l'alcyne + 1 é-.

Édité par mathiasm

Par respect pour les visiteurs de Zeste de Savoir, je m'engage à ne jamais effacer ce message.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte