Projet de la "Maison des mathématiques" de l'Institut Henri Poincaré

Votre avis nous intéresse !

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Avis aux Zesteurs intéressés …

L’Institut Henri Poincaré (IHP) organise en mai des groupes de discussion autour de son projet de « Maison des Mathématiques », un musée/lieu de diffusion qui ouvrira en 2020 sur le Campus Pierre et Marie Curie (Paris 5e).

L’objectif de ces groupes de discussion est de pouvoir échanger avec des lycéens, des parents d’élèves et des enseignants d’Ile-de-France, autour de leurs attentes et besoins par rapport à ce projet. Dans une ambiance conviviale, ces échanges (8 à 12 personnes) seront animés par une personne qui orientera la discussion par des questions. Cela ne nécessite aucune préparation au préalable de la part des participants.

Ces échanges auront lieu au sein de l’IHP (Paris 5e, M° Luxembourg) et nous rencontrerons :

  • Des élèves de seconde, première ou terminale (séries L, ES, S, voie professionnelle et voie technologique), les 18 ou 25 mai 2016, de 14h30 à 16h30;
  • Des parents d’un ou plusieurs enfants âgés de 7 à 18 ans, les 19 ou 26 mai de 18h30 à 20h30;
  • Des professeurs d’école, collège et lycée (en mathématiques, physique-chimie, science de la vie et de la terre, histoire de l’art, français, lettre et philosophie) les 19 ou 26 mai de 18h30 à 20h30.

Pour plus d'informations, n'hésitez pas à me contacter par mail à l'adresse suivante : s.ghannam@letroisiemepole.com

Édité par sarahghannam

+3 -0

En tant que grand fan de maths, j'y participerais avec grand plaisir. Mais quelles pourront être la nature des échanges? et la "Maison des Mathématiques" serait orientée vers quelles branches des maths et traitera-t-elle d'autres domaines comme la physique(qui est étroitement lié aux mathématiques) ou les sciences?

+4 -0
Auteur du sujet

Bonjour, Ces groupes de discussion ont justement pour objectif d'échanger sur les différents sujets que vous avez évoqués. Le but est d'alimenter la réflexion de l'IHP par rapport aux différentes attentes autour de ce futur musée/lieu de diffusion. Le but est également de discuter des idées liens qu'il pourrait y avoir avec d'autres disciplines et nous rencontrerons notamment des professeurs de mathématiques, physique-chimie, science de la vie et de la terre, histoire de l’art, français, lettre et philosophie.

+0 -0

Désolé de douter un peu mais pourrais-tu donner un lien vers l'endroit où tu as entendu parler de ça ? Je n'ai pas trouvé en regardant rapidement sur le site de l'institut.

« There was a kingdom that was falling so fast that people wouldn't help it, they wouldn't make it last » - Animal Kingdom, Beau

+1 -3
Auteur du sujet

Bonjour, je suis en charge de diffuser l'information et de centraliser les inscriptions à ces groupes de discussion. A titre d'exemple, sur le site de la Commission française de l'enseignement des mathématiques): http://www.cfem.asso.fr/actualites/IHP-musee-des-mathematiques

Par rapport au projet de "Maison des mathématiques" : http://www.sciencesetavenir.fr/sciences/20160505.AFP4296/cedric-villani-y-a-de-la-joie-dans-les-maths.html?xtor=RSS-18

Édité par sarahghannam

+0 -0
Staff

C'est vrai que c'est dommage d'écarter le supérieur. Même si on peut vouloir que la cible soit des enfants/ados, avoir un musée comme la cité des sciences est assez déprimant une fois qu'on est plus avancé dans les études.

C'est bien mignon le nombre d'or et le flocon de von Koch, mais j'en ai eu ma claque.

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+1 -0

Bah c'est pas tant écarté la cible qui me gêne, c'est plutôt qu'écarter des gens qui pourraient avoir des idées simplement parce qu'ils ne sont pas les cibles ou directement reliés aux cibles c'est dommage.

+0 -0

Bonjour. Je ne suis pas Parisien mais ce ne serait pas mieux d'organiser un évènement à la Citée des Sciences plutôt ? Les touristes peuvent venir, des journées (notamment du jeux vidéo) ont lieu régulièrement et le musée des mathématiques possède déjà quelques trucs sympas. Ma première impression, c'est "on veut créer un projet grandiose, mais on reste dans l'ombre et loin de nos cibles". Faut se mettre en avant. :)

Édité par Yarflam

Tant de choses, tant de vies, tant de possibilités.

+0 -0
Staff

Qu'est ce que vous verriez comme truc plus avancé dans un musée des maths ?

Looping

Quelque chose dans l'esprit d'Images des Maths ou de ce qu'on fait ici.

En tout cas des exposition où on prend son temps pour comprendre et où on survole pas les jolis dessins en disant "de toute façon je vaiq rien y comprendre".

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+1 -0

Qu'est ce que vous verriez comme truc plus avancé dans un musée des maths ?

Looping

On pourrait parler de la géométrie euclidienne et non-euclidienne (pour celle-ci je connais que trop peu pour savoir ce qu'on peut faire) en proposant les problèmes classiques qu'il faut essayer de résoudre avec les outils d'époques : compas et règle non graduée. Il est aussi possible de montrer comment on retrouve les mathématiques dans le quotidien notamment à travers des fonctions (du coup pas les primaires mais plutôt fin collège/lycée), les dérivées etc (l'inflation de l'évolution du taux de croissance du PIB et la dérivée troisième qui n'a aucun sens sur l'évolution du PIB). Sensibiliser aux statistiques et la manipulation des données etc. Je pense qu'il y à plein de sujets plus avancés qui peuvent être simplifier pour faire comprendre l'importance des maths. Un autre qui est un poil éloigné est l'algorithmique, malheureusement très mal enseigné au lycée ça reste le point central de toute l'informatique aujourd'hui et c'est relié au maths, même indirectement.

+1 -0

Ricocotam, tu lis dans mes pensées. A toujours vouloir simplifier et survoler les maths à l'école, on l enseigne mal et les élèves ne comprennent pas vraiment a quoi servent les maths et lâchent le morceau. Alors que les maths c'est tellement plus que les bêtes choses qu'on fait en classes. Dans ce musée, on pourrait aussi parler de cryptographie et la crytanalyse, deux domaines extrêmement interessants. On pourrait aussi aborder l'etude des fonctions et leurs utilisations ( j'ai vu beaucoup de mes camarades pester contre l inutilité de connaître la fonction carré par exemple). Et enfait proposer des conférences de passionnés et de spétialistes qui seront tout à fait à même de sensibiliser les gens à l'utilité des maths ( trop peu abordé dans le secondaire)

+0 -0

On peut aussi apprécier la logique des prédicats qui peut être assez marrante en fonction des prédicats utilisés (très ludique pour les enfants), ça permettrait d'éviter les conclusions du genre : Tout les hommes que j'ai rencontré sont cons, alors tout les hommes sont cons. Ou encore : Tout les homosexuels sont efféminés 1, cet homme est efféminé alors il est homosexuel.

Enfin je crois qu'on a bien montré que limiter l'accès à certaines personne limiterais les idées, surtout qu'il n'y à pas besoin d'un master en maths pour pouvoir faire des ateliers dans les écoles primaires ou les collèges sur la logique des prédicats et les implications


  1. je sais que c'est pas vrai mais c'est pour l'exemple, pardonnez moi D: 

Édité par Ricocotam

+0 -0

Dans ce que j'ai proposé il n'y à pas de notion avancées, ce sont même des notions bien plus simple que les fractales. Surtout qu'un musée peut tout à fait avoir des animateurs, ça ne me paraît pas antinomique. Dans la partie "musée" de Vulcania (tout ce qui est planète, plaque tectonique etc) il y a une animation toute les heures et les animateurs reste 10/15 mn après l'animation pour répondre aux questions. Je vois pas du tout pourquoi un musée ne pourrait avoir d'animateur (autre le point de vue financier bien sûr)

+0 -0

Un autre qui est un poil éloigné est l'algorithmique, malheureusement très mal enseigné au lycée ça reste le point central de toute l'informatique aujourd'hui.

C'est un point important, mais dire que c'est le point central est trop restrictif : il existe des pans entiers de l'informatique qui ne se basent pas du tout sur une réflexion algorithmique. Par exemple, les réflexions sur la sémantique des programmes (qui sont en général plutôt liées à la logique), qui cherchent en gros à répondre à la question « un programme, qu'est-ce que c'est ? » Alors certes, la réponse que tu as certainement en tête doit ressembler à « une suite d'instructions », et effectivement on en arrive vite aux algorithmes. Mais il y a beaucoup d'autres choses à dire, avec des résultats (au moins) tout aussi intéressants : et si, en écrivant un programme, j'étais en fait en train de donner une preuve d'un théorème mathématique ?

+0 -0

Je ne vois pas pourquoi on aurait une section "Informatique" à la "Maison des Mathématiques". Je n'ai aucune envie qu'on continue à apporter de l'eau au moulin des agrégés de maths, qui font de leur mieux pour empêcher l'informatique académique de se développer en France.

Pour revenir dans le sujet,

un musée/lieu de diffusion qui ouvrira en 2020 sur le Campus Pierre et Marie Curie (Paris 5e).

C'est vrai qu'il y a la place, lol. Je me demande sur quelle planète vivent tous ces gens.

+1 -3
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte