Avoir son propre serveur DNS

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

voici ce que j'aimerais en gros:

C'est d'avoir un serveur DNS (J'ai un rasp3) pour des sites "locals", par exemple si je programme sur mon DNS t1.test.com -> 192.168.0.10 // t2.test.com -> 192.168.0.10

Actuellement j'utilise la méthode d'ajouter les DNS dans le fichier hosts, mais plusieurs problème se montre à moi:

  • Tous les sites sont à ajouter "manuellement" sur chaque poste
  • Je ne aucune dynamicité possible, car ça se trouve sur le client et non sur un serveur central

J'aurais donc aimer savoir s'il était possible d'ajouter un serveur DNS supplémentaire (prioritaire) pour les sites que je veux redirigé, et garder mes DNS actuelles pour les autres sites standard que je ne souhaite pas rediriger.

Et encore, savez-vous s'il est possible de définir ces DNS au niveau de la box (UPC Cablecom <Suisse>) ou si c'est à faire manuellement une fois sur chaque poste ? (Pour autant que ce que je demande soit réalisable).

En vous remerciant.

[edit]
Ce que je n'ai pas précisé, c'est que j'aimerais ne pas être dépendant de mon Raspberry pour aller sur internet. Donc si on prend le cas ou je fais une mauvaise manipulation, ou qu'il y a un quelconque, les gens de mon entourage risque de ne pas être très content de ne plus avoir accès à internet.

Édité par WinXaito

+0 -0
Auteur du sujet

Merci, mais ceci ne poserait-il pas problème avec mon edit ?

[edit] Ce que je n'ai pas précisé, c'est que j'aimerais ne pas être dépendant de mon Raspberry pour aller sur internet. Donc si on prend le cas ou je fais une mauvaise manipulation, ou qu'il y a un quelconque, les gens de mon entourage risque de ne pas être très content de ne plus avoir accès à internet.

Tu crée ton propre serveur dns sur un router par exemple, et tu fais du DNS menteur ?

Et dans le tutoriel ici, il ne montre pas comment "mentir" sur des adresses, bien que je pense que ça soit faisable.

Est-il possible d'avoir plusieurs serveur DNS (En les classant par ordre de priorité ?)

+0 -0

Pas vu ton édit, j’ai écrit avant ! Aucune idée… fait un virtual host ? Genre tu fais pointer test.com sur 192.168.0.10 et après à coup de virtual hosts sur l’hébergeur ?

Édit : http://michauko.org/blog/catch-all-dns-virtualhost-et-on-fait-mumuse-avec-les-noms-de-sous-domaines-1316/

Édité par qwerty

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+0 -0

Cette réponse a aidé l'auteur du sujet

Installer un serveur DNS local sur ta rpi devrait te permettre de régler ton problème. Pour ça, il faut configurer tes machines pour utiliser la rpi en tant que serveur DNS (c'est le protocol DHCP qui s'en occupe habituellement, mais apparemment la box UPC Cablecom ne permet pas de configurer ça) et installer un serveur DNS sur ta rpi. Pour l'installation et la configuration, tu devrais trouver pas mal d'information sur internet puisque c'est une problématique très courante.

Si tu doutes de la fiabilité du serveur DNS de ta rpi, tu peux très bien configurer tes clients pour avoir un(des) DNS secondaire(s). Si ta rpi ne répond pas, les clients vont alors utiliser le(s) serveur(s) secondaire(s) avec pour seul conséquence le fait que les DNS locaux ne seront accessible que si tu as la chance de les avoir en cache.

Au niveau des noms à utiliser, je te conseil très fortement d'éviter tous les noms qui peuvent exister publiquement (du style test.com). Le plus simple étant d'avoir tes propres TLDs locaux : au lieux d'avoir monsite1.com ou monsite1.local, tu peux avoir monsite1 tout court.

Autrement, il me semble qu'il existe un truc qui permet à chaque machine sur un réseau local de déclarer son "dns" Bonjour. Je sais pas à quel point ça peut résoudre ton problème, mais ça peut te permettre d'avoir quelque chose quasiment sans rien configurer.

+0 -0

ce que tu peux faire c'est installer un serveur dns avec deux vues, une view internal

1
2
3
4
view "internal"
{
        match-clients { 192.168.0.0/24; localhost; };
        recursion yes;

et une qui sert de l'exterieur :

1
2
3
view "external" {
        match-clients { any; };
        recursion no;
+0 -0
Auteur du sujet

Merci, c'est exactement ce que je souhaite.

Il faudra que j'essaye pour voir si le dns secondaire est bien pris en compte.

Petite question, y a t'il un cache DNS sur les pc même ? Ou les navigateurs ?

+0 -0

A priori, oui. En tout cas, rien n'empêche ton ordinateur et ton navigateur d'avoir un cache DNS. Vu que ça peut avoir de gros bénéfices en terme de latence pour charger une page web (quoique, les connexions sont souvent persistantes), c'est le plus probable.

+1 -0
Auteur du sujet

Je viens effectivement d'avoir fais la programmation de bind9 (ça fais depuis 17h que je suis dessus…)

J'ai pas mal galéré avec les forwarders, pendant un moment je n'arrivais pas résoudre autre chose que mes nom (test.nas), et ensuite j'avais un temps de presque 2s sur chaque résolution dns (Je suppose que mon RPI allais chercher sur les serveurs ROOT.

A priori c'est bon maintenant, je n'ai plus de latence au niveau DNS, et j'ai accès à mes noms.

[edit]
Je n'arrive pas faire un domaine sans extension (par exmple: home), quelqu'un a la solution ? (Bind9)

Édité par WinXaito

+0 -0
Auteur du sujet

Le quel ? Named.conf.local, Named.conf.options (db.nas, db.192 "inverse")

Je fais aussi beaucoup a laide de Webmin si c'est plus simple.

Édité par WinXaito

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte