Réseau social pour prépa

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour,

Je viens d'achever en juin deux années de prépa maths. Durant ces deux années, j'ai bien-sûr été confronté aux colles (ou kholles, ou khôlles ?). Pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, il s'agit d'une interrogation orale d'une heure où l'examinateur nous donne un sujet qu'on doit résoudre au tableau, sujet qui concerne ce qui a été fait la semaine précédent en cours. On y est par groupe de 3 généralement (bien que le travail reste individuel) et il y en a deux par semaines. Les matières dépendent de la filière de la prépa : maths, physique, chimie, biologie, langues… (en réalité, les langues ne m'intéressent pas vraiment dans mon propos…). Pendant mon année de sup (première année de prépa pour les non-initiés), j'ai souvent assisté à des discussions du type : « hé, t'as eu quoi en colle ? », « passe-moi ta colle de maths, que je puisse la refaire ! », « comment t'as répondu à cette question ? », etc. En gros, il y avait un partage des sujets de colles et de nombreuses discussions. C'était pédagogiquement assez intéressant.

D'où l'idée m'est venue de concrétiser ce partage des colles, de l'automatiser en quelque sorte. Vous me voyez venir : un réseau social pour les élèves en prépa. Et je m'y suis mis, notamment pendant les vacances d'été précédentes, c'est-à-dire avant que j'arrive en spé (la deuxième année de prépa). Le réseau était fonctionnel à la rentrée, et j'ai essayé de faire passer le plus possible l'info. Ça a à peu près fonctionné le premier mois, puis ça s'est essoufflé, jusqu'à s'arrêter complètement.

Contenu du projet:

  • module d'inscription/connexion (obligé!)
  • gros module pour les colles : publication des colles : le principe est de pouvoir photographier son sujet de colle et ainsi directement la publier. On peut quand même écrire l'énoncé, et facultativement donner une indication et/ou la solution qui seront par défaut masquées lors de la consultation de la colle (no-spoil!). On spécifie la matière et quelques tags (« produit scalaire », « loi de Poisson »…).
  • système d'amitié entre membres
  • flux d'activité (comme Facebook) pour connaître les dernières colles publiées, …
  • on peut commenter une colle
  • on peut marquer une colle comme « à refaire »
  • une page avec des graphiques qui retracent les différentes notes obtenues en colles
  • sorte de forum interne à la classe
  • dans tous les formulaires, il est possible d'écrire des maths (comme en Latex) Ce réseau social n'est pour l'instant que sous la forme d'un site Internet (pas d'appli mobile…).

L'idée c'était vraiment que en sortant de la colle, on dégaine son portable pour prendre sa colle en photo et la publier sur le site. Tous les copains en sont avertis, il peuvent la travailler le soir pour réviser et en discuter sur le site. Parallèlement, sur le forum de la classe, on peut discuter de tel exo du DM de physique !

Pourquoi ça n'a pas fonctionné ?

  1. j'ai senti en spé comme un interêt plus faible pour les colles des autres… Peut-être que ce n'est qu'un ressenti, mais peut-être que ça explique aussi cet échec.
  2. Pas d'application mobile. C'est sûr, ç'aurait été mieux avec des applis mobiles plus user-friendly plutôt que de devoir dégainer le navigateur Internet du téléphone à chaque fois !
  3. Manque de communication de ma part ? Je n'avais ouvert le réseau qu'à mon lycée, n'en avait discuté qu'avec ma promo, pas avec les nouveaux arrivants en prépa…
  4. Quelques bugs ? J'ai eu certains retours, mais malheureusement je n'ai bien-sûr plus trouvé le temps de m'y remettre vraiment au cours de l'année !
  5. Début d'un projet ? C'était complètement inconnu, c'est normal que ça ne démarre pas sur les chapeaux de roues tout de suite !

De plus, je n'en avais pas parlé à mes professeurs (ou très peu). Par peur qu'ils n'aiment pas l'idée. C'est compréhensible lorsqu'on remarque qu'un colleur donne le même sujet deux semaines de suite, (pas tous, rassurez-vous) ou bien sans doute les mêmes d'année en année. Après, en voyant le côté pédagogique de la chose, et en les intégrant au projet (créer une catégorie « colleurs » et un bouton d'appel à l'aide pour résoudre des colles…), ils changeraient peut-être d'avis…

Pourquoi je viens vous en parler ?

  • pour essayer de relancer le projet. Maintenant que je vais entrer en école d'ingé, je pense avoir plus de temps pour m'y consacrer
  • pour en discuter : qu'en pensez-vous ?
  • Pour recruter ? J'ai l'impression que le projet devient trop gros pour moi tout seul, que au final je n'ai pas assez de compétences pour gérer un tel site. Et de plus, si des applis mobiles voyaient le jour, je serais vraiment dépassé. A discuter, également si dans ce cadre d'un travail plus collaboratif, il ne faudrait pas ouvrir le code (comme Zeste de Savoir ?)

Pour ceux que ça intéresse : le site est codé avec Symfony 2 et utilise Bootstrap Twitter (je n'avais absolument ni le temps ni l'envie de faire du CSS).

Comme vous le voyez, le projet est déjà bien avancé, il me tient à cœur, et je n'aimerai pas qu'il soit abandonné. Merci de m'avoir lu ! :)

+0 -0
Staff

Pour connaître différents colleurs, j'ai l'impression que beaucoup de leurs exercices proviennent d'annales de concours (écrits et oraux). Donc un élève qui veut se préparer, n'a pas nécessairement besoin de demander à ses camarades leurs sujets de colles : prendre des annales fait le boulot.

Mais je dois dire que j'aime bien l'idée de faire travailler les élèves ensembles à travers des exercices qu'ils rapportent eux-même. Sur ZdS on accueille toujours très bien ces sujets (quand un élève veut un coup de pouce). Malheureusement, je suis pas convaincu que l'investissement de temps que ça demanderait pour que ça soit systématique (systématiquement proposer son sujet de colle, et souvent le discuter) soit véritablement dans l'esprit de préparation, puisque c'est du temps de travail qui aurait pu être plus profitable à court terme et pour soi. Si les gros polys et compilation d'exercices marchent très bien, c'est parce que ça demande le minimum d'effort à l'élève pour trouver des exercices d'entraînement.

Ce n’est pas en répétant « Hom, Hom », qu’on démontre des théorèmes sérieux - Siegel Mon Twitter

+0 -0
Auteur du sujet

Mais justement, le site peut constituer en lui-même une banque d'exercices plutôt complète et facilement accessible ! D'autant plus si les sujets sont correctement tagués, trouver des exercices sur des sujets spécifiques est plus facile !

+0 -0
Auteur du sujet

Après le but, c'est surtout de pouvoir partager les exercices qu'on a eu et de pouvoir en discuter avec les camarades, généralement personnes de notre classe, ce qui permet d'avoir une cohérence de niveau (exemple classe étoilée, classe non étoilée) et surtout une cohérence temporelle: toute la classe a le même programme de colle pour la semaine.

+0 -0

Je vais parler de ce que je connais : la Prépa ENS Cachan D2. C'est des petites prépas, car le but est de préparer l'entrée du département d'économie gestion de l'ENS de Cachan. Il y a donc peu de places (35 par an environ) et donc peu de prépas/étudiants par rapport aux filières plus classiques.

Et pour pas mal de matières, on n'a pas d'anales corrigées ou de sujets intéressant pour s'entrainer. Je pense à la Macroéconomie, l'histoire des faits économique ou encore la culture générale. Un site ou chacun pourrait mettre son sujet de colle, mettre sa note (si il la connait) et un proposer des réponses serait super cool. Je ne peut pas parler pour les autres prépas qui font aussi plus ou moins de l'économie (Kagne et HEC) mais possible qu'ils aient aussi les même besoins.

Il faudrait te renseigner auprès des différentes prépa sur l’opportunité d'une banque en ligne de colles, mais pour les prépa ENS Cachan D2 c'est clair qu'on serait un bon public (mais on est pas super nombreux :p). Je demanderai à mon frère (prépa bio) ce qu'il en pense pour sa filière !

Édité par Demandred

"Il est vraiment regrettable que tous les gens qui savent parfaitement comment diriger un pays soient trop occupés à conduire des taxis et à couper des cheveux"

+0 -0

Joli projet !

Typiquement, je pense que ça peut marcher dans de petites prépas en première année où l'esprit n'est pas encore à une préparation intensive pré-concours, mais je pense que la forme n'est pas la meilleure. Un livre d'exercice fonctionne 1000 fois mieux, et permet de s'éloigner de l'idée de "si je l'ai pas fait en colle, alors je ne sais pas le faire".

En spé, les gens n'ont pas le temps, moins d'intérêt parce qu'il y a déjà suffisamment de boulot à faire et s'éparpiller sur 15 sources mal construites (je parle des colles qui seraient soumises, pas forcément bien, pas forcément en entier, sans les indications, etc) ne fait pas vraiment du bien à la préparation et fait plus perdre du temps.

Ca correspondrait bien plus à une dynamique de partage de choses nouvelles et intriguante, les découvertes du soir. Je verrai très bien ça en fac plutôt qu'en prépa, même si rien ne t'empêche de faire autre chose que travailler tes concours en cycle préparatoire (heureusement).

Édité par unidan

+1 -0

Chez nous on faisait très rarement les exos de colles déjà tombés, pour la plupart on avait des pavés d'exercices et des Methodix. Totalement d'accord avec unidan du coup.

Par contre pendant les oraux des concours les énoncés déjà tombés circulaient oui. Ça serait intéressant de faire comme notre prof qui compile les exos des oraux de l'année pour les futurs spé.

Édité par anonyme

+0 -0

Le projet est intéressant pour les élèves, en effet je me souviens que parfois après mes colles, je ne savais plus refaire certaines parties et l'aide des autres élèves m'aurait été utile.

Pour avoir pu tester le projet, je pense me rappeler qu'on ne pouvait pas avoir accès aux colles des autres classes. Il aurait été bien que ce ne soit pas le cas puisque, par exemple, un MP peut aider en BCPST en maths.

Mettre les professeurs au courant de cette application aurait été bien aussi, ne serait-ce que pour les colleurs, mais ils sont aussi les plus à-même de partager l'application aux élèves et entre professeurs. Je me souviens de cette application créée par un professeur de prépas pour permettre aux élèves de réviser la physique et qui avait été partagé par notre prof de physique, le lendemain presque tout le monde l'avait téléchargé.

"But I, being poor, have only my dreams, I have spread my dreams under your feet, tread softly because you tread on my dreams." - W.B. Yeats

+0 -0
Auteur du sujet

@Jeannot62600: effectivement, on n'a pas accès aux colles des élèves des autres classes, car ça fonctionne par amitié: si tu as des amis dans d'autres classes, tu peux voir leurs colles et interagir avec. Encore faut-il être amis sur le réseau social… Mais c'est des aspects qu'il faut peut-être changer, revoir.

+0 -0

Faut quand même se rappeler que le principe des classes préparatoires, c'est de préparer un concours. Et donc, l'idée de cloisonner, et de partager ce qu'on veut avec qui on veut, cette idée est essentielle.

Quand un élève partage une information, il n'a pas forcément envie que cette aide profite à tous les autres taupins de France, qui vont ainsi pouvoir lui prendre sa place au concours.

+0 -3
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte