Une histoire d'eau chaude et de ballon

Comment ça marche ?

L’auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.

Reprise du dernier message de la page précédente

Je suis novice, je ne préfère pas toucher à mon tableau. ^^

Très bon conseil. :D


Juste au cas où, et pour les curieux : normalement, il doit y avoir 4 grosses vis en plastique sur les coins du tableau. Il faut les dévisser et tirer un peu sur le boîtier (c'est possible que ça ai du mal à venir au début). Manœuvre à ne surtout pas tenter si l'on est allergique à la poussière. ;)

Si quelqu'un veut essayer en prenant le minimum de risques, voici un exemple de procédure.

  1. S'assurer que les appareils gros consommateurs sont éteints (fours, machines à laver…).
  2. Ouvrir le disjoncteur différentiel. Il est généralement en haut à gauche tu tableau et il est deux fois plus large que ses petits camarades (on dit qu'il fait deux modules de large). On voit souvent un petit "30 mA" dessus. /!\ Cela va couper le courant partout en aval !
  3. Ouvrir le disjoncteur ErDF. C'est celui qui est dans le gros boîtier, souvent à côté des disjoncteurs, parfois à côté du compteur. En général, il est tellement gros qu'il est impossible à rater, et il n'a qu'un seul levier. On voit souvent un "500 mA" dessus.
  4. Tenter d'allumer la lumière ou un appareil domestique pour être sur qu'il n'y a plus de courant.
  5. Dévisser les quatre vis en plastique aux coins du tableau (parfois, il y en a six, sur les grandes installations). Prenez un bon tournevis, parfois le plastique utilisé n'est pas de très bonne facture.
  6. Tirer prudemment mais fermement sur le boîtier (parfois, il est récalcitrant, surtout quand il n'a pas été ouvert depuis longtemps).
  7. Si vous avez un voltmètre avec des pointes de touche isolantes, c'est le moment de l'utiliser. Choisissez un calibre supérieur à 230V, et faites une vérification de tension en amont et en aval du disjoncteur différentiel (souvent L et N, côté et haut et côté bas). La tension mesurée doit être négligeable (disons pas plus de 5V, pour avoir de la marge).
  8. Le tableau est maintenant hors tension, vous pouvez l'observer à loisir, voire le bricoler si vous savez le faire.

Pour la remise sous tension, deux cas de figures :

  • vous avez juste observés : refaites la procédure précédente à l'inverse ;
  • vous avez bricolés : ouvrez tous les disjoncteurs et porte-fusibles, et refaites la procédure précédente à l'inverse. Ensuite, refermez uns à uns les disjoncteurs. En cas de problème, vous tout de suite que est le circuit en défaut.

J'avais rédigé ça il y a quelques temps, je le publie ici si ça peut servir à quelqu'un. Si c'est trop HS ou trop dangereux, je le retire de suite. C'est une procédure que j'ai un peu adaptée au milieu non "professionnel" (comprendre : sans tapis isolant, casque, gants et VAT). Source : bac pro électrotechnique.

Édité par rezemika

"Les accidents dans un système doivent se produire, mais il n’est pas obligatoire qu’ils produisent pour vous et moi." Laurence Gonzales - Deep Survival

+1 -0

Salut !

Merci pour les photos, on a ce qui est le plus important.
Alors effectivement, tu as bien une info relais de ton fournisseur d'accès. Les 2 fils orange qui sortent de ton inter général.
C'est ce contact qui active le contacteur de ton chauffe eau : fil orange sur bobine A1. Maintenant, je sèche sur le pourquoi du comment de l'horloge. Il semble qu'un de ses contacts soit alimenté par le disjoncteur dédié au chauffe eau. Alors est-ce que c'est un simple repiquage pour un autre organe qui tourne avec l'horloge ou que ça part également au chauffe eau et c'est géré par ce dernier…

Faudrait arriver à savoir les liaisons entre l'horloge et le reste. Les fils noirs, de quel borne à quel borne sur quel appareil.

Si tout fonctionne comme il devrait, ton contacteur devrait claquer à chaque passage HP/HC. C'est bien évidement possible de se servir uniquement de l'horloge comme dit précédemment, mais vu que tous les contacts sont pris et qu'on a pas plus d'info, c'est à éviter de décabler.

Édité par Vernom

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte