Délai entre la transcription d'un shARN et son action

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonsoir,

J'ai réalisé une construction génétique du type [promoteur de l'aquaporine 2][shARN dirigé contre NEDD4L] de sorte que cet shARN soit transcrit lors d'une stimulation par la vasopressine (qui permet l'expression de l'aquaporine 2, d'où le promoteur choisi).

Cependant j'aimerais savoir si ce shARN fera son effet sur les ARNm NEDD4L du cytosol avant la fin du signal vasopressine ou bien après ?

Merci.

+0 -0

Je suppose que cest trop tard et que la construction génétique maintenant qu'elle est faite c'est tout autant d'argent à réinvestir mais à tout hasard il n'y a pas moyen de mettre un rapporteur gfp pour voir la luminescence en fonction du signal vasopressine ?

Ich bin très occupé cette année. Ne vous étonnez pas si je réponds par intermittence.

+1 -0
Auteur du sujet

Hum c'est bien ce que je craignais. Il n'y a pas d'argent en jeu car je dois monter un projet fictif sur le diabète insipide. Donc j'avais imaginé un système où NEDD4L (l'ubiquitine ligase de l'aquaporine 2) est inhibé au moyen de ce shARN, lors d'un signal vasopressine, pour avoir plus d'aquaporine 2 à la membrane et pallier en partie le problème du diabète insipide, tout ça c'est en théorie.

Donc si les aquaporine 2 sont déjà réinternalisés quand ce shARN fait effet ça ne sert plus à rien.

Concernant la fluorescence je ne vois pas trop comment faire ça. En plus s'il est presque certain que le shARN fasse effet après la fin du signal je pense plutôt qu'il faudrait une autre idée de projet, non ?

Édité par Craw

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte