Sens d'un ventilateur de processeur

On souffle ou on aspire ?

a marqué ce sujet comme résolu.
Auteur du sujet

Salut à tous,

J’ai récemment fait l’acquisition d’un boitier avec un petit ventilateur pour mon raspberry 3. Je l’ai monté, tout fonctionne bien, mais je me suis demandé dans quel sens mettre le ventilateur.

J’ai commencé par le faire souffler sur le processeur, en plus de refroidir ce dernier, j’avais également l’impression de souffler l’air chaud dans les composants alentours.
Je l’ai retourné, et cette fois-ci, les composants alentours paraissent plus frais, mais le flux d’air sur le processeur est moins dense.

C’est là que j’ai recherché sur internet, en vain. Tous les avis diverges.
Dans la vie, quand je me brûle ou quand un truc est trop chaud, j’ai plutôt tendance à souffler plutôt qu’aspirer :lol:

Dans mes PC fixes, le ventirad souffle sur le CPU. Mais il y a également un flux d’air créé par le boitier de l’avant vers l’arrière de celui-ci.
Dans mes PC portables, j’ai plutôt l’impression que l’air chaud est aspirer vers l’extérieur.

Alors du coup, suivant les cas, pourquoi plutôt souffler ou aspirer l’air ?

Merci à tous :)

Édité par ShiiFu

+0 -0

Instinctivement, je dirais qu’il vaut mieux souffler mais je saurais pas expliquer pourquoi ! ^^

En y réfléchissant un peu, je pense que si on néglige les effets visqueux et les turbulences de l’aire, c’est exactement la même chose. Mais un ventilateur va créer plus de turbulences en aval et qu’en amont. Du coup si tu souffle tu maximises les turbulences et donc les échanges thermiques.

Le plus simple étant de faire l’expérience en lançant un calcul sur ta raspberry et de mesurer la température sans ventilo, en soufflant et en aspirant. Je pense que tu dois pouvoir avoir la température du proc via la console (je sais pas ou ^^).

Et après oublie pas de mettre les résultats ici ! :P

+2 -0
Auteur du sujet

Oui c’est ce que je me suis dit, mais je ne sais pas s’il y a une sonde de température intégré au raspberry. Je regarde ce soir et met les résultats ;)

En regardant hier soir dans mon PC fixe, au vu des pales du ventilo, j’ai pensé l’inverse, qu’il souffle l’air frais dans le radiateur.
Après je n’ai pas regardé en fonctionnement. A vérifier du coup.

+0 -0

"Alors du coup, suivant les cas, pourquoi plutôt souffler ou aspirer l’air ?"

Quand le radiateur est plaqué à 180* sur le processeur (Comme sur la photo), tu souffles obligatoirement.

Quand le radiateur est à 90*, comme sur les gros ventirad optionnel, tu souffles ou tu aspires, ça change rien…

+0 -0
Auteur du sujet

Des chocolats de pâques et quelques semaines de flemme plus loin.

J’ai profité de la compilation de mon PILFS et de cat /sys/class/thermal/thermal_zone0/temp pour mesurer. Si j’ai bien compris, ça sort la température en celsius, il faut rajouté la virgule au niveau des milliers.

Sans ventilo :
- A vide : 39,166
- config de fichiers : 47,774
- compilation : 50,464

En aspiration :
- A vide : 37,014 - config de fichiers : 41,856
- compilation : 42,932

En soufflant :
- A vide : 34,324
- config de fichiers : 40,780
- compilation : 41,318

Souffler parait donc mieux, mais les composants autour ont l’air un peu plus chaud aussi lorsqu’on souffle.

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte