Lettre de motivation M1

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour, préparant les inscriptions pour le master, on doit passer un exercice difficile : la lettre de motivation. Des retours ?

Titulaire d’une licence Géographie et Aménagement effectué à l’université XX, je souhaite continuer mon cursus universitaire, en intégrant le master XX au sein de votre université. Je pense que votre master pourrait m’apporter des pistes intéressantes à mon projet professionnel, à savoir faire de la recherche sur les biens communs.

Votre programme est en adéquation avec mes attentes. En effet, il est accentué sur la géographie humaine, notamment les différentes approches, tant mésologique que culturelle, pourraient apporter un éclairage intéressant à ma réflexion sur les relations entre les sociétés et leur milieu, et donc de la construction de ressources en biens communs.

Dans la continuité de ce master, je souhaiterais continuer en faisant une thèse sur la thématique des biens communs, notamment d’un point de vue de construction territorial et social, c’est-à-dire comment les sociétés construisent leurs propres biens communs. J’ai pensé que les thématiques que je soulèverais pourraient s’inscrire au sein de l’axe « XX » du laboratoire XX.

Espérant une réponse positive de votre part, je vous prie d’agréer Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

merci par avance !

Qwerty

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+0 -0
Staff

Salut !

Bon, je ne suis pas sûr que la lettre de motivation serve à autre chose que s’assurer que tu saches écrire français, mais en l’état je trouve que cette lettre fait très "template" :

  • Titulaire de X, ayant fait Y je suis à la recherche de Z.
  • Votre établissement est [cirage de pompes].
  • Si vous me prenez je compte faire [blablabla].

Je ne remets pas le plan en cause, c’est plus ou moins le seul valable pour une lettre de motivation. Par contre si je me mets à la place du type qui va décortiquer les dossiers, je pense que tu gagnerais à utiliser des formules un peu moins rigides.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+2 -0
Staff

Pour avoir déjà discuté avec des responsables de master, ils lisent les lettres de motivation, et ils rient bien. En gros, ils s’en tamponnent, et trouvent amusant la quantité de cirage (quand dans une université qui vante dès qu’elle le peut son « d’excellence », ça n’a rien d’étonnant).

C’est peut-être vraiment utilisé dans les filières en tension ou en SHS.

Au vu de ce que tu as écrit, tu es en plein dans le cahier des charges (quoique, tu ne dis pas que c’est les meilleurs de l’univers connu, il risque de ne pas assez rigoler :D ).

Hier, dans le parc, j’ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+2 -0

Salut !

Comme le disent mes VDD, la lettre de motivation est assez peu utile et bien souvent jamais lue. En fait elle ne sera lu que si ton dossier est moyen et mérite qu’on s’y arrête pour trancher. Ou si les profs ont envie de rire un peu comme ceux de Gabbro. ^^ Un dossier avec des notes trop faibles sera éjecté sans lire les lettres de motivations et un dossier très bon sera accepté directement.

Dans le cas où ta lettre serait ouverte, je la trouve "idéale". Tu y expliques dans un français correct (ça je ne suis pas très bon juge) les motivations que tu as pour demander cette formation. Et tu inscrit ta demande dans un projet professionnel cohérent, en adéquation avec l’offre de formation en m2 et doctorale de ton université. Si ton dossier est moyen et demande examen de ta lettre, je pense que tu peux gagner pas mal de points en ta faveur, les profs aiment toujours les gens qui veulent faire une thèse et ont une idée du domaine où la mener. :)

Édité par Demandred

"Qu’importe ceux qui écrivent les lois d’un pays, pourvu que je puisse en écrire les manuels scolaires." P. Samuelson

+1 -1

Au vu de ce que tu as écrit, tu es en plein dans le cahier des charges (quoique, tu ne dis pas que c’est les meilleurs de l’univers connu, il risque de ne pas assez rigoler :D ).

Gabbro

On doit glisser des hyperboles ?

+0 -0
Auteur du sujet

Salut !

Bon, je ne suis pas sûr que la lettre de motivation serve à autre chose que s’assurer que tu saches écrire français, mais en l’état je trouve que cette lettre fait très "template" :

  • Titulaire de X, ayant fait Y je suis à la recherche de Z.
  • Votre établissement est [cirage de pompes].
  • Si vous me prenez je compte faire [blablabla].

Je ne remets pas le plan en cause, c’est plus ou moins le seul valable pour une lettre de motivation. Par contre si je me mets à la place du type qui va décortiquer les dossiers, je pense que tu gagnerais à utiliser des formules un peu moins rigides.

nohar

Merci ! Des idées pour assouplir tout ça ?

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+0 -0

Merci ! Des idées pour assouplir tout ça ?

Étoffer un peu davantage, en dire plus sur ton parcours, ce qui t’a plu dedans en évitant de rester systématiquement superficiel, avant d’expliquer pourquoi tu vises un certain type de master, et qu’il se trouve que celui-ci effectivement correspond. En d’autres termes, mettre en avant ce que tu peux faire avant de lécher les bottes et supplier qu’on te prenne (ce qui est différent de ce que tu comptes faire si tu es pris, ce que tu explicites ensuite). Le principal est que ça doit avoir l’air un minimum honnête pour que ça paraisse personnel.

Ich bin très occupé cette année. Ne vous étonnez pas si je réponds par intermittence.

+0 -0
Staff

Sur la forme, tu peux facilement remplacer l’expression "Étant actuellement X, je suis à la recherche de Y", par une construction plus naturelle : "je suis actuellement X et je recherche Y".

Ça peut sembler un détail, mais le nombre de lettres de motivation que j’ai vu commencer par un participe présent me dit que ça te propulsera déjà dans les 2 % qui retiennent l’attention.

Je n’ai pas tellement d’astuces à te donner, à part le fait de simplifier tes tournures de phrases pour casser ce formalisme. Comment t’adresserais-tu à la personne à l’oral si elle était en face de toi ?

Ça serait beaucoup plus agréable à lire et tu marqurais des points si tu rendais ta lettre plus naturelle.

Édité par nohar

I was a llama before it was cool

+2 -0

Le style est lourd, je dirais même ampoulé, mais surtout, ce style lourd entraîne des fautes de français :

  • que votre master pourrait m’apporter des pistes intéressantes à mon projet –> pour mon projet.

  • notamment d’un point de vue de construction territorial et social –> c’est le point de vue qui est territorial et social (ce qui tendrait à justifier le masculin), ou bien c’est la construction ?

  • et donc de la construction de ressources en biens communs –> et donc sur la construction …

  • J’ai pensé que les thématiques que je soulèverais : on soulève des thématiques ? –> J’ai pensé que les thématiques que j’étudierai : au futur, et non au conditionnel.

+4 -0
Auteur du sujet

J’ai un peu remanié pour rendre moins lourd :

Je suis titulaire d’une licence Géographie et Aménagement effectué à l’université XX. Je souhaite continuer mon cursus universitaire, en intégrant le master YY. Je pense que votre master pourrait m’apporter des pistes intéressantes pour mon projet professionnel, à savoir faire de la recherche sur les biens communs.

Votre programme semble en adéquation avec mes attentes. En effet, il est accentué sur la géographie humaine. Les différentes approches, mésologique que culturelle, pourraient apporter un éclairage intéressant à ma réflexion sur les relations entre les sociétés et leur milieu, et donc de la construction de ressources en biens communs.

Dans la continuité de ce master, je souhaiterais continuer en faisant une thèse sur la thématique des biens communs, avec une approche territoriale et sociale : comment les sociétés construisent leurs propres biens communs ? J’ai pensé que les thématiques que j’étudierai pourraient s’inscrire au sein de l’axe « ZZ » du laboratoire AA.

Espérant une réponse positive de votre part, je vous prie d’agréer Madame, Monsieur, l’expression de mes salutations distinguées.

Édité par qwerty

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+0 -0
Staff

J’ai du mal avec la phrase :

Les différentes approches, mésologique que culturelle, pourraient apporter un éclairage intéressant à ma réflexion sur les relations entre les sociétés et leur milieu, et donc de la construction de ressources en biens communs.

Le « que » du début me semble être un reliquat, et je ne vois pas à quoi le « donc de » de la fin fait référence.

Hier, dans le parc, j’ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0

Corrigé ! Sinon, il manque "en dire plus sur ton parcours" : en gros je dis quel bac j’ai fait et basta ?

qwerty

et les différentes expériences (stages, boulots) en rapport avec le master.

Par contre, je pense qu’il faudrait plutôt mettre « En effet, il met l’accent sur la géographie humaine », ou alors « il est particulièrement axé ».

Quelques réflexions personnelles sur le bricabrac | La liberté des autres étend la mienne jusqu’à l’infini – Mikhaïl Bakounine

+0 -0

Avant, tu abusais des phrases longues, des participes présents … mais là, ce serait plutôt l’inverse. En particulier, le premier paragraphe, où tu as 3 phrases qui commencent toutes les 3 par JE. Ce n’est pas terrible.

–> Proposition : Actuellement titulaire de …, je souhaite continuer …

2ème paragraphe : Les différentes approches, mésologique que culturelle, pourraient –> tant mésologique que culturelle

et donc de la construction de ressources en biens communs. –> et donc sur la construction

+0 -0
Auteur du sujet

et les différentes expériences (stages, boulots) en rapport avec le master.

bricabrac

Donc pas grand chose :/

EDIT :

Intéressé de manière générale aux sciences sociales, et plus particulièrement la relation des sociétés humaines avec leur milieu, j’ai choisi un cursus de géographie permettant de mobiliser et croiser des connaissances de différentes disciplines. La géographie faisait une suite logique à mon baccalauréat STAV (sciences et technologie de l’agronomie et du vivant) où il y avait une composante d’aménagement. Au-delà du cursus scolaire, je mène quotidiennement une veille sur ces thématiques.

Votre avis ?

Édité par qwerty

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando. PA SHS La géo c’est cool, la carto aussi !

+0 -0

Intéressé de manière générale par les sciences sociales, et plus particulièrement par la relation des sociétés humaines avec leur milieu, j’ai choisi de suivre un cursus de géographie qui me permettrait de mobiliser et croiser les connaissances de différentes disciplines. Le choix de la géographie fait suite à mon baccalauréat STAV (sciences et technologie de l’agronomie et du vivant) qui incluait une composante « Aménagement. » Au-delà du cursus scolaire, je mène quotidiennement une veille sur ces thématiques.

Quelques réflexions personnelles sur le bricabrac | La liberté des autres étend la mienne jusqu’à l’infini – Mikhaïl Bakounine

+0 -0

Pour cette phrase :

Je pense que votre master pourrait m’apporter des pistes intéressantes pour mon projet professionnel, à savoir faire de la recherche sur les biens communs.

Je rajouterai un ":" après "à savoir" car sinon la phrase sonne bizarrement mais ça reste de l’avis personnel .

Édité par alliocha1805

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte