Imprimante 3D...Allé, je me lance !

enfin...presque :)

L'auteur de ce sujet a trouvé une solution à son problème.
Auteur du sujet

Bonjour à tous !

J'ouvre ce topic pour présenter mon intention de réaliser une imprimante 3D, y notifier mes avancements, et avec l’espoir que certains d'entres-vous pourront m'aider à combler mes lacunes, ou donner un avis, ou m’emboîter le pas… :)

J'ai passer un peu de temps à faire le tour du web, histoire de savoir ce qui se fait dans le monde de l'impression 3D, que ce soit les imprimantes industrielles, celles qui sont vendu "clef en main", les kit à monter soi-même, les DIY construites en suivant les plan d'une communauté (ou d'un illuminé), et les "full DIY"… réservé aux illuminés :D .

Niveau tarif, on passent de quelques centaines de millier d'€uro…à quelques centaines d'€uro seulement…Certains arrivent même à passer sous la barre des 150€ ! Bon, évidemment, inutile d'essayer de comparer la qualité d'impression entre le haut et le bas de cette fourchette, on ne joue clairement pas dans la même cour. Cependant, même avec une machine law-cost (et pour peu qu'elle soit bien conçue, et bien réalisée), il est possible de produire des objets d'une qualité respectable :) .

Un petit point sur les techniques d'impressions tant que j'y pense : il existe non pas une, mais 3 techniques différentes d'impression 3D (en fait, il y en à plus, mais toutes les autres sont des dérivées de celles-ci) :

  • SLA (StéréoLithogrAphy) Le principe est basé sur la capacité d'un liquide photo-polymère à durcir au contact d'un rayon Ultra-Violet. L'objet est donc fabriquer par une succession de bains de résine puis passage d'une laser UV qui va durcir la matière.

  • SLS (Selective Laser Sintering) Cette technique repose en partie sur la SLA, avec la différence que ce n'est plus une résine qui subit un traitement UV, mais différents matériaux (transformés préalablement en poudre) qui vont se solidifier couche après couche.

  • FDM (Fused Deposition Modeling) Ce procédé à rendu l'impression 3D plus simple. L'idée consiste ici à déposer sur un support de fines couche de matière en fusion. Ici aussi, l'impression est réaliser couche par couche. c'est ce procédé qui est le plus connu du public (et celui que j'ai aussi choisi :) ).

Le truc qu'on à tendance à oublier lorsque l'on parlent d'impression 3D, c'est la partie "consommable" ! :) Pour imprimer, l'imprimante 3D (à l'instar de l'imprimante traditionnelle qui traîne sur nos bureaux) à besoin d'un stock de matière pour fonctionner. Ce qui est génial, c'est qu'il existe une palette énorme de matières différentes utilisable par une imprimante 3D :) :

  • Les plastiques (ABS, PLA, POLYAMIDE, NYLON, ALUMIDE, RÉSINE, POLYPROPYLÈNE, COMPOSITE…) ce sont les plus connus est les plus utilisés.
  • Les métaux (ALUMINIUM, GALLIUM, ACIER, INOX, TITANE, COBALT-CHROME, ARGENT, OR…) il est désormais possible d'imprimer des pièces très résistantes.
  • Les…inattendues ! (CÉRAMIQUE, SABLE, BÉTON, MARBRE, PIERRE, BOIS, CIRE…) on commence à voir débarquer des produits de toutes natures.

Afin de lancer correctement ce projet, je vais m'atteler ces prochains jours à la rédaction d'un cahier des charges, je vais le démarrer sur la bases des quelques premières connaissances que j'ai glané, et le compléterais au fur et à mesures. On peut déjà commencer par établir quelques éléments :

  • Volume de travail (taille maximal d'un objet imprimé)
  • Les consommables le plus souvent utilisé

Rien de passionnant pour le moment à première vue, sauf que ces éléments permettent de définir en réalité une multitudes de choses que nous verrons plus tard.

Histoire de compliquer les choses (sinon, c'est pas drôle :D ), on va ajouter quelques contraintes :

  • La machine doit être la plus simple possible à assemblé.
  • La réalisation des pièces utiles à sa construction ne doivent pas être produites à l'aide d'outils peu courant, ou nécessitant des connaissances pointus ou trop spécifiques.
  • Les pièces à acheter doivent pouvoir être accessible au grand public, que ce soit en grande surface, magasin de bricolage ou par internet.
  • Le coût ne doit pas dépasser…100€ !
  • Pour arriver à ce tarif sans empiéter sur la qualité finale de l'imprimante, il va falloir user d'huile de coude, afin de faire un max de récup
  • La machine suivra le modèle "RepRap", CAD qu'elle sera capable de produire les pièces nécessaire à sa construction définitive.
  • Ha oui, dernier point..la conception est de type "full DIY" (oui, je suis un illuminé :D )

Voila, c'est tout pour le moment, d'autres nouvelles tomberont bientôt..dés que j'aurais pris un dôlicrâne :D !

Édité par babas

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+5 -1
Auteur du sujet

Salut quentinus95 !

désolé, je n'ai pas de photos à proposer pour le moment, vu que le projet a à peine commencé et qu'il est participatif.

En revanche, il est prévu que je fournisse des modélisations des pièces au fur et à mesure que celle-ci seront sélectionnées, l'imprimante 3D verra donc le jour (enfin, virtuellement dans un premier temps) sous vos yeux :) . J'ai choisi cette option afin de laisser le sujet le plus ouvert et collaboratif possible.

Tant qu'on en est à parlé de modélisation, j'ai choisi d'utiliser Sketchup, qui est plus facile d'accès que Blender (découverte, prise en main, maniabilité, ergonomie…), de plus (pour peu que l'on ajoute quelques plugins), il peut gérer les notions de bases de physiques (actions, animations), et le .STL (fichier de modélisation permettant un export vers une imprimante 3D(on y reviendra plus en détails plus tard)).

Salut Eskimon !

Oui en effet, cela représente une partie importante du budget ! Pour ce qui est des moteurs pas à pas, je suis en train de parcourir la toile à la recherche d'une liste de matériel dans lesquelles il est possible d'en récupérer (on peut déjà nommer les vielles imprimantes Epson, qui à très longtemps utiliser du PaP) :) . Pour la partie contrôleur, là, pas trop le choix, on partira sur du neuf (utiliser ceux trouvé avec les moteurs de récup ont peu de chance d'être exploitable par un non-initiés)

Le plus gros point noir dans le budget, on le doit à la tête d'impression (composé d'un hot-end, et d'un extrudeur (je raccourci un tout petit peu)) ! C'est principalement sur cette partie qu'il va falloir user d'imagination :) !

Comme indiqué, le projet est participatif/collaboratif, venez donc en discuter, proposer, échanger vos idées :)

Édité par babas

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+1 -0
Auteur du sujet

c'est une bonne question :) !

Je doit avouer être sensible au design des objets qui m'entourent, et fabriquer une imprimante 3D avec un design soviétique…ça me tente pas trop :D

un design que je trouve sympa, et qui risque de me servir de base, c'est une imprimante créé par 3D systems, en partenariat avec Coca-cola :

Image utilisateur

c'est un peu plus fini que ça :

Image utilisateur

(trop soviétique à mon gout :D )

et plus agréable à regarder que ça :

Image utilisateur

(trop carré, on croirais que c'est sortie des ateliers Volvo dans les années 80 !)

La partie cool, c'est que c'est l'imprimante 3D qui sera chargé de fabriquer sa propre "carrosserie" ! :)

Édité par babas

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+1 -0

Ca a son charme le mode soviétique mais sinon fais déjà un truc qui marche, tu verras l'habillage après ( en bois ça peut être pas mal mais c'est pas du made in 3D printer…).

Pour la partie matière, y'a pas mal de lien pour faire la bobine de fil sois même, en mode bien DIY.

Une petite balise [Projet] serait pas mal nan ?

Édité par sqrt

+1 -0
Auteur du sujet

en fait, j'ai un plan secret ;) :

Évidemment, pour 100€, l'imprimante va (dans un premier temps) ressembler à une reprap…à une différence près, on va tenter d'y inclure un recycleur de plastique domestique (partie assez délicate, je te l'accorde :) ).

Une fois celui-ci opérationnel, le plastique nécessaire à la production des pièces de carrosserie ne coûte plus rien (ou vraiment très presque…), on peut donc obtenir une imprimante au design soigné en restant dans les clous !

Dans la finalité, produire sur cette imprimante aurai un coût dérisoire, voir inexistant…c'est la cerise sur le mac'do. :) !

Salut Pnown !

oui, le filament à la sauce DIY est déjà incorporé dans le projet, j'ai juste prévu de l'inclure directement dans l'appareil pour gagner en ergonomie et productivité !

merci pour la sugg du tag, je rectifie ça immédiatement ;)

Édité par babas

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+1 -0
Auteur du sujet

un en particulier à attirer ma sympathie, entre-autre à cause de (ou grâce à) l'utilisation de pièces et composants que l'on peut se procurer partout :

Image utilisateur

un guide complet sur son principe et sa réalisation peut être trouver ici

Bonus : pour la partie méga-cool, on peut même obtenir des filaments de couleurs :) !

Il y à d'autre façon de fabriquer ce genre de recycleur, d'ailleurs, celui-ci me servira principalement de base de R&D pour celui de l'imprimante que j'ai en tête :)

Édité par babas

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+1 -0
Auteur du sujet

Je l'ai vu aussi celle-ci ! l'idée est vraiment original, même si je ne pense pas que l'on puisse obtenir des impressions d'une grande qualité, elle à le mérite d'avoir été conçu par un type qui est sortie des sentier battu (niveau hotend et consommable) :) !

l'idée d'une banque de liens est très bonne, merci ;) ! en revanche, je me vois pas poser ça pèle-mêle, je sait pas trop comment établir/maintenir cette liste…

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+0 -0

Sois un fichier en ligne que tu m'est à jour classé pae pertinance et catégorie, sois une liste là ( même si à la longue ça va être loooong… ).

Ca permettrait de tout centraliser pour éviter de chercher dans les pages ^^

+1 -0

J'apporte mon petit grain de sel à la conversation (je suis entrain de lire au fur et à mesure alors je note en même temps, excusez moi si c'est pris).
Pour ceux qui passent en dessous de 150€, il faut savoir qu'ils impriment souvent des pièces eux même avec une imprimante 3D souvent.
Il existe un projet d'imprimante 3D 100% mécanique qui coute moins cher, mais qui ne te conviendra pas (si tu l'as pas vu par contre, regarde ça vaut le coup d'oeil).
Après 100€ pour un tel projet, j'ai beaucoup de doutes sur ce que ça va donner. Comme le dit Eskimon, ça va taper dans le budget, et pas qu'un peu (entre les ventilos en plus, le systeme pour chauffer et le plateau et les buses, …).
Un point ou je suis pas tout à fait d'accord avec Eskimon, c'est le design. La carcasse reste assez simple à obtenir, ça rentre même pas dans le budget, on peut le faire en full récup (le bois par exemple). La peinture peut être plus dure à trouver par contre (et la compte le prix des bombes, ça monte vite). Faudra juste un peu de travail de ce côté. Si tu imprimes la carcasse toi même, tu peux t'en tirer pour 50€ (en plusieurs parties, sinon faudra trouver une imprimante spéciale et tu peux multiplier facile ton budget par 10).
Je viens de lire ton post avec ta "recette secrette". Une question. Le budget tu le calcules comment ? Est-ce le budget pour une post production, ou pour ton prototype (ça ne sera pas pareil). Qu'inclus tu dans le budget ? Est-ce tous tes matériaux (y compris une approximation de ceux récupérés), ou alors que ce que tu as mis comme argent pour réaliser le projet ?
Je ne connais pas du tout le recyclage plastique, donc je ne vais rien pouvoir dire dessus.
Curieux de connaitre la suite.
Bonne chance.

Auteur du sujet

Salut AmarOk !

Un budget de 150€ est à peu près tenable en partageant apportant une attention particulière sur ce qui peut être récupéré/ce qui doit être acheté, sans impression 3D pour concevoir les pièces ! Sur les modèles que j'ai pu observé dans cette gamme de prix, je pense qu'on peut encore descendre un peu, notamment sur le hotend qui vaut une 40ène d'€ neuf, le lit chauffant qui en vaut presque 10, ainsi que sur d'autre pièces moins technique (je vous cache pas que ça va être hard-core :) ).

Les 100€, c'est avant tout par défi perso, puis pour le plaisir de faire découvrir (si j'y parvient) à toute la communauté de ce site que tout (ou presque) est possible, qu'on est pas obligé d'attendre qu'une grosse industrie cale une grosse équipe pour concevoir un produit censé "répondre à tout nos désir" dans le but de nous le vendre une blinde et se bourrer les poches (qui à pensé à l'Iphone ? :D )!

dans ce budget, je ne compte pas mes déboires personnelles (commande/achat de mauvaises pièces, pièces cassé/remplacé pendant les tests, pièces à changer à cause d'une erreur de calcul/modification de conception, repas, sueur, dôlicrâne, alcool, drogue, cure de désintoxe et suivi psychologique… :D ) seul entre en compte le coût des pièces qui seront présente sur la machine fonctionnelle.

Le coût des outils utilisé pour la fabrication ne rentrera pas non plus en ligne de compte, d'une part parce que je vais essayer d'utiliser au maximum les outils d'une caisse à outils "de base" (que tout bon bricoleur du dimanche se doit de posséder), d'autre part parce que même si vous ne possédé par l'outil adéquate à un moment donné, il est toujours possible de se le faire prêter par un voisin, la famille, les voisins de la famille, la famille des voisins de la familles…

Seul les matériaux acheté entrerons dans le calcul, les pièces récupérées (même si elle ont une certaine valeur marchande) ne rentrerons pas dans le budget des 100€, ceci dit, je m’efforcerais dans la mesure du possible de faire de la récup de pièces facilement trouvable par tout un chacun (moteurs, axes qu'on peut trouver dans des imprimantes H.S. par exemples, presque tout le monde à un centre de recyclage pas loin de chez lui, et pour peu qu'on discute du projet avec le type qui tient la barrière, il se fera une joie de vous ouvrir, voir de cherché avec vous, ou de mettre de coté les appareils qui vous intéressent (testé avec succès pas plus tard que jeudi dans 2 centres autour de chez moi :) ) )

enfin, dernier point, si on peut imprimer, fabriquer le filament pour imprimer, et colorer ce filament…pourquoi vouloir dépenser de l'argent dans des bombes de peinture ? ;)

Edit : Vinm, pardon, je t'ai loupé ! J'ai également vu ce projet, mais à mon grand regret, cette solution ne peut pas être exploitée par mon idée de scan 3D, que je préfère pour le moment (grâce aux précieux conseils de certains membres de la communauté) mettre de coté, afin de bien me concentré sur l'impression 3D elle-même (ce qui représente déjà une somme de travail conséquent ;) ).

Édité par babas

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+2 -0
Auteur du sujet

j'espère pouvoir présenté la machine assemblé courant septembre, ce qui laisse plus d'un mois pour :

  • concevoir les plans type (structure, mouvement…)
  • concevoir les schémas type (motorisation, capteur, Electronique…)
  • commander ce qui doit l'être
  • acheter ce qui doit l'être
  • récupérer ce qui peut l'être
  • corriger les plans en fonction des pièces finalement obtenus
  • faire une version définitive des plans
  • préparer les pièces à l'assemblage
  • assemblé la machine

Ensuite, la partie programmation ne devrais pas prendre + d'une semaine (fortement inspiré des sources Reprap)

Enfin, la partie calibrage…là, on risque d'y passer un peu de temps (de 1 à X jours :( )

Si tout va bien, tout devrais être fonctionnel début, voir mi-octobre…avec un peu de chance, y aura du cadeau imprimé sous quelques sapins de noël :) !

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+1 -0
Auteur du sujet

ça sera pas vraiment présenté sous la forme d'un tuto en fait, vu que le projet et collaboratif, chacun peut apporter sa pierre à l'édifice, que ce soit en présentant des sources extérieurs, des idées, suggestions, modifications…disons que c'est une feuille de route public qui va de rien jusqu'à une imprimante 3D :) ( je n'ai de toute façon pas (encore) toutes les compétences requises pour entreprendre la rédaction d'un tuto). On peut bien sûr suivre l'avancement du projet et construire la sienne chez soi sans intervenir dans la réflexion et la conception…au lieu de faire mon truc tout seul dans mon coin au fond de mon atelier, je vais le faire en place public, voila tout :)

Édité par babas

Vous m’avez reproché de penser que j’avais toujours raison. Et je me suis rendu compte que vous aviez raison.... Mais allez savoir si j’ai raison !

+1 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte