Licence CC BY

Fougasse et vocabulaire

La recette la moins claire du monde ?

Publié :
Auteur :
Catégorie :
Temps de lecture estimé : 2 minutes

À Montpellier – comme sur toute la côte méditerranéenne française, en Italie, en Algérie… – on peut acheter une fougasse à la boulangerie.

Mais c’est quoi, une fougasse ?

Ben, c’est là tout le problème. Chaque boulangerie semble avoir sa propre définition, et elles sont très variables. On a ici le phénomène inverse du pain au chocolat / chocolatine / petit pain au chocolat / … qui, sous ses multiples noms, désigne presque à coup sûr une pâte feuilletée à croissant qui entoure deux barres de chocolat pour un poids d’environ 60 grammes.

Alors, on regarde ce qui se vends et on essaye de comprendre une définition.

C’est comestible1.
C’est cuit dans un four.
C’est plat. Enfin, plus ou moins : ça va de « fin comme une pizza à pâte épaisse » à « ça ressemble quand même vachement à une demi-baguette ».
C’est généralement fait avec de la pâte à pain… mais pas toujours, on en trouve des feuilletées.
D’ailleurs, la pâte contient parfois de l’huile d’olive, mais ce n’est pas systématique.
On trouve souvent des olives ou des lardons dedans, mais parfois tout autre chose (anchois, fromage…).
D’ailleurs, parfois on trouve de la garniture par-dessus, parfois dedans, et parfois uniquement incluse dans la pâte.
C’est souvent fait avec de la farine blanche… ou complète… au moins, c’est toujours de la farine de blé.
On pourrait croire que c’est toujours salé… jusqu’au moment où on tombe sur les variantes d’Aigues-Mortes, de Grasse ou des causses qui sont plutôt sucrées.
Ça ressemble aux focaccia italiennes dans le concept, mais en fait pas vraiment dans réalisation. Enfin, ça dépend de la fougasse et de la focaccia.
Même la taille est variable : ça va de la petite portion d’environ 50 grammes à la plaque vendue à la découpe.

Donc, si on résume :

Si vous demandez à un ami de vous acheter une fougasse, sans plus de précision, vous pouvez littéralement vous retrouver avec n’importe quoi d’à peu près plat, fait à base de farine de blé et cuit dans un four – et la magie du vocabulaire fait que vous ne pourrez pas vous plaindre, puisque ce sera bel et bien une fougasse.

Ce que nous apprends cette petite expérience, c’est que :

  1. Le langage naturel, c’est quand même une belle merde. Je serais curieux de voir si on pourrait entraîner une IA à reconnaître une fougasse :)
  2. Si quelqu’un veut ramener une fougasse (à une soirée par exemple), demandez-lui ce qu’il entend par là.
  3. C’est vachement bon. Enfin, les recettes qui sont bonnes. Vous m’avez compris.

Pour la petite histoire, ce truc est en fait une préparation cuite par les boulanger en début de série de cuisson, et ça servait entre autres à vérifier la température du four. On faisait vite avec ce qu’on avait sous la main, du moment que ça supportait une cuisson très rapide à four très chaud. Ça rejoint dans le concept les flammekueche, les pizzas, les quiches, et toute cette sorte de chose.

Puisqu’on parle de vocabulaire ici, j’ai une question : quel est, selon vous, le mot le moins clair entre :

  1. fougasse qui peut décrire à peu près n’importe quoi ?
  2. plus, qui en français a deux sens littéralement opposés ? (il y en a plus → il y en a davantage / il n’y en a plus → il n’y en a pas).

  1. On va partir du principe que le cuistot a fait correctement son travail, sinon on est pas rendus… 



Icône CC BY-SA 3.0 JPS68.

17 commentaires

la magie du vocabulaire fait que vous ne pourrez pas vous plaindre

Ça, c’est seulement valable pour les gens dépourvus de mauvais foi. :p

I don’t mind that you think slowly, but I do mind that you are publishing faster. — W. Pauli

+8 -0

J’ai juste trouvé que ça s’appelle l’énantiosémie mais je ne suis pas sûr que ce soit le même cas que pour plus.

“I don’t love studying. I hate studying. I like learning. Learning is beautiful.” – Natalie Portman

+0 -0

« Plus » est très clair tant que l’on utilise correctement la négation. Et à l’oral, si vous avez le même accent que moi, vous dites « il n’y en a plus », mais « il y en a plusse », ce qui résout le souci. :P

Dans le même genre, il y a « faire long feu » et « ne pas faire long feu » (qui ne signifie pas le contraire, c’est une autre expression). Une seule certitude : vous serez mal compris…

Sur ce, bon appétit.

Hier, dans le parc, j’ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+3 -0

Il y a vraiment un souci avec plus ? Je veux dire dans ton exemple, dans un cas le ’s’ s’entends correctement et donc la confusion est évitable même en machant la negation non ? Ou je me fourvois ? Et à l’écris on peut supposer que la négation est bien présente et visible je pense ?

ZdS, le best du Zeste ! | Tuto Arduino, blog, etc

+2 -0

Tu pêche à avoir la pêche quand tu vas à la pêche tout en mangeant une pêche.

De rien.

Pour en revenir au sujet, chez mes grands-parents, à Arles, on a le droit à la fougasse sur laquelle le boulanger fait couler du beurre et du sucre dans des trous faits dans la fougasse. Mais après que celle-ci soit cuite. Et dans un genre assez proche de la fougasse mais un peu plus sec, il y a la pompe à l’huile souvent parfumée avec des grains d’anis en plus de la fleur d’oranger. Comme quoi, on a le droit à des clones sucrés également.

Édité par Fumble

Fumble’s Dev Center v1.0 - Secrétaire de Zeste de Savoir - Sharleen <3 - Áfram Ísland ! - Commander Shepard true fan

+0 -0

Dans le domaine de la boulangerie, il y a aussi la flûte qui n’a pas le même sens selon les régions. Ca reste un pain classique, mais parfois c’est plus fin qu’une baguette (du coup, environ 125g), et parfois c’est plus large qu’une baguette (et donc 350g ou quelque chose comme ça).

A ma connaissance, c’est plus fin qu’une baguette dans le quart nord-ouest de la France, mais je ne suis pas sûr du tout.

On pourrait tenter une cartographie.

+0 -0

Je confirme : flute en région parisienne : plus fin ; flute en région lyonnaise : plus gros.

Puis ils ne savent pas faire les brioches ici. C’est honteux. :(

Hier, dans le parc, j’ai vu une petite vieille entourée de dinosaures aviens. Je donne pas cher de sa peau.

+0 -0

Et on parle du mot « bécane » ? C’est un fouillis total au niveau du sens

Édité par Dwayn

Très occupé ces temps-ci. Laissez un MP si besoin

+0 -0

énantiosémie

En cherchant la définition du mot (« Fait pour un mot de signifier une chose et son contraire, ambivalence de celui-ci autorisant des interprétations opposées ») je tombe sur cette image :

Chirac

On pourrait tenter une cartographie.

Bah go : on fait un petit sondage demandant la caractéristique couplé avec le code postal, et je pourrais faire une jolie carte à présenter aux zesteurs :p

écolo-utopiste altermondialiste radicalisé sur Internet | La tero estas nur unu lando | Géographe de service | Cliquez 👍 pour dire merci

+0 -0
Vous devez être connecté pour pouvoir poster un message.
Connexion

Pas encore inscrit ?

Créez un compte en une minute pour profiter pleinement de toutes les fonctionnalités de Zeste de Savoir. Ici, tout est gratuit et sans publicité.
Créer un compte